Partir 1 an étudier le mandarin dans une université chinoise après un diplôme d'ingénieur

07 Fev 2011
1 179
289
128
Tenter pour tenter ? Mais ca sert a quoi ?
Partir quand on est jeune, je l'ai fait et je ne le regrette pas. Mais je pense que ca doit servir un but. Si decouvrir une nouvelle culture est vraiment ce qu'il desire, alors c'est parfait. Mais ce qui me fait tilter,c'est qu'il ne compte pas rester apres du coup je voulais en savoir plus. Ca ne transpire pas dans son message.

Il va prendre du plaisir pendant un an et c'est tout.
Si financièrement, il a pas de problème pour le faire alors pourquoi s'en privé ?
A moins d'être ingénieur en Chimie, il devrait pas avoir de problème pour trouver du boulot après en France.
 

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 608
2 060
178
Suzhou Tiger Hill
Le seul risque est de tomber sur une nana/un mec qui lui mette le grapin dessus. Ensuite c'est :
- je veux rentrer en France mais mademoiselle/monsieur ne peut/veut pas me suivre (parents, visas, études...)
- je resterai bien en Chine mais je ne suis pas éligible au visa Z.
Le forum est plein de cas comme ceux là. Je serai à peine surpris de voir un post commençant comme ça en 2019 :)
Salut à tous, ça fait un bail que je n'ai pas posté, mais certains se souviennent peut-être de mon message de décembre 2017. A l'époque je m'interrogeais sur l'opportunité de passer un an en Chine après avoir obtenu mon diplôme. Alors voilà, suite à vos nombreux messages de l'époque, je me suis lancé et ça fait déjà 11 mois que je suis étudiant à l'université de Dalian. Il y a 6 mois, en me baladant sur la plage, j'ai rencontré une demoiselle en Facekini, blabla... Mon RP expire bientôt, blabla...A votre avis quelle est la meilleure solution ?
Ceci dit, fait ce que ta conscience (et ton porte-monnaie) te recommande. A 22 ans, tu ne vas encore commencer à faire le décompte de tes trimestres pour la retraite. Fonce, Alphonse !
 

maxxx87520

Nouveau Membre
22 Déc 2017
8
0
1
26
Je suis ravi d'avoir eu autant de réponses, je ne pensais pas en recevoir autant !

Comme l'a dit wanbatin, je connais déjà Dalian et y vivre là-bas pendant 1 an ne me pose pas de problème : climat, université, etc tout est ok pour moi. Je ne prendrais pas le risque d'aller dans une autre ville pour 1 an d'autant plus que j'ai déjà des amis à Dalian !

Alors effectivement, je ne compte pas m'installer en Chine par la suite, c'est surtout pour la langue, la culture et le caractère des gens qui sont là-bas qui me font envie de partir MAIS si plus tard je pouvais trouver un emploi dans une entreprise qui serait en étroite collaboration avec la Chine, je ne dirais pas non, au contraire. J'aimerais bien professionnellement avoir des missions à faire en Asie.

Ça pose tant de problèmes que ça en général de rencontrer quelqu'un là-bas ? ahah
 

maxxx87520

Nouveau Membre
22 Déc 2017
8
0
1
26
En tout cas je ne veux pas partir en Chine pour faire comme tout le monde ou pour espérer une valorisation professionnelle par la suite. J'aimerais juste que ça ne me pénalise pas, c'est tout ce que je demande. C'est le seul point qui me ferait douter de partir.
 

adew

Dieu souverain
08 Mar 2016
1 138
548
143
31
Ça pose tant de problèmes que ça en général de rencontrer quelqu'un là-bas ? ahah

Le probleme n'est pas de rencontrer quelqu'un, le probleme c'est ce qui vient apres :D

Sinon comme plan B tu peux toujours te faire d'abord une experience professionelle en France et partir (travailler) dans 1 an ou 2 quand tu as deja une premiere experience. C'est ce que j'ai fini par faire et au final ca vaut largement le coup d'attendre un peu: situation moins precaire niveau visas si jamais tu veux rester plus longtemps que prevu (vu que tu as les qualifications pour un work permit en bonne et due forme sans devoir faire des pirouettes administratives), ca te laisse le temps d'etudier le chinois avant de partir, tu gagnes ta vie donc tu es a l'aise financierement, et ca ne te penalise pas professionellement.
Par contre du coup ca repousse la date de depart, avec le "risque" de rencontrer quelqu'un en France entre-temps (ou autre) et que ca tombe a l'eau.

Cela dit, il faut voir ta specialite, mais en tant qu'ingenieur je ne m'inquieterais pas trop des opportunites professionnelles ces temps-ci a priori
 
Dernière édition:

maxxx87520

Nouveau Membre
22 Déc 2017
8
0
1
26
Le probleme n'est pas de rencontrer quelqu'un, le probleme c'est ce qui vient apres :D

Sinon comme plan B tu peux toujours te faire d'abord une experience professionelle en France et partir (travailler) dans 1 an ou 2 quand tu as deja une premiere experience. C'est ce que j'ai fini par faire et au final ca vaut largement le coup d'attendre un peu: situation moins precaire niveau visas si jamais tu veux rester plus longtemps que prevu (vu que tu as les qualifications pour un work permit en bonne et due forme sans devoir faire des pirouettes administratives), ca te laisse le temps d'etudier le chinois avant de partir, tu gagnes ta vie donc tu es a l'aise financierement, et ca ne te penalise pas professionellement.
Par contre du coup ca repousse la date de depart, avec le "risque" de rencontrer quelqu'un en France entre-temps (ou autre) et que ca tombe a l'eau.

Cela dit, il faut voir ta specialite, mais en tant qu'ingenieur je ne m'inquieterais pas trop des opportunites professionnelles ces temps-ci a priori

Oui c'est vrai que ça peut être un autre plan mais pour ça il faudrait trouver un travail là-bas.
Tu fais quoi comme métier ? et tu es resté combien de temps en Chine en faisant quel job ?
Je suis ingénieur généraliste avec une spécialité matériaux !
 

Breaknet

Membre Actif
30 Nov 2017
7
4
16
29
Mais putain, arrêtez de lui casser les couilles à la fin!

Le mec est ingénieur! Il fait déjà de la magie avec les chiffres! Et si les gestionnaires français de HR sont trop cons, bornés ou idiots afin de réaliser qu'il y a un mec avec des ambitions et non pas une feuille de papier couverte de cernes de café assise en face d'eux, alors il n'a qu'à venir au Québec bosser!

Perso, je te le souhaite. Mon échange en Chine constitue l'une de mes meilleures années de toute ma vie. De plus, tu pourrais postuler sur une bourse du gouvernement chinois (la bourse du Hanban/Institut Confucius) par exemple, et ils règleraient tes frais de scolarité pour toi (en plus de te donner un "stipend" - désolé, mais je n'ai pas encore trouvé d'équivalent français - d'environ 2000-2500 yuans par mois).

Un p'tit plus, je suis un habitant semi-permanent de la froide contrée du Liaoning. Si tu viens, se serait bien qu'on se serre la pince!
 

maxxx87520

Nouveau Membre
22 Déc 2017
8
0
1
26
Mais putain, arrêtez de lui casser les couilles à la fin!

Le mec est ingénieur! Il fait déjà de la magie avec les chiffres! Et si les gestionnaires français de HR sont trop cons, bornés ou idiots afin de réaliser qu'il y a un mec avec des ambitions et non pas une feuille de papier couverte de cernes de café assise en face d'eux, alors il n'a qu'à venir au Québec bosser!

Perso, je te le souhaite. Mon échange en Chine constitue l'une de mes meilleures années de toute ma vie. De plus, tu pourrais postuler sur une bourse du gouvernement chinois (la bourse du Hanban/Institut Confucius) par exemple, et ils règleraient tes frais de scolarité pour toi (en plus de te donner un "stipend" - désolé, mais je n'ai pas encore trouvé d'équivalent français - d'environ 2000-2500 yuans par mois).

Un p'tit plus, je suis un habitant semi-permanent de la froide contrée du Liaoning. Si tu viens, se serait bien qu'on se serre la pince!

Merci de ton soutien.
Tu as fait quoi pendant cette année en Chine ?
Je ne pensais pas qu'il y avait d'aussi bonnes aides, c'est toujours bon à prendre !
Semi-permanent ? Tu fais quoi dans la vie ? ça serait avec plaisir !
On peut parler en privé si tu veux.
 

Vatman

Dieu Supérieur
30 Sept 2012
488
750
138
Mais putain, arrêtez de lui casser les couilles à la fin!

Le mec est ingénieur! Il fait déjà de la magie avec les chiffres! Et si les gestionnaires français de HR sont trop cons, bornés ou idiots afin de réaliser qu'il y a un mec avec des ambitions et non pas une feuille de papier couverte de cernes de café assise en face d'eux, alors il n'a qu'à venir au Québec bosser!

Perso, je te le souhaite. Mon échange en Chine constitue l'une de mes meilleures années de toute ma vie. De plus, tu pourrais postuler sur une bourse du gouvernement chinois (la bourse du Hanban/Institut Confucius) par exemple, et ils règleraient tes frais de scolarité pour toi (en plus de te donner un "stipend" - désolé, mais je n'ai pas encore trouvé d'équivalent français - d'environ 2000-2500 yuans par mois).

Un p'tit plus, je suis un habitant semi-permanent de la froide contrée du Liaoning. Si tu viens, se serait bien qu'on se serre la pince!

Lolilol quoi.
L'OP vient exposer son projet, du coup on imagine qu'il est la pour prendre des renseignements et tester sa motivation.
Je pense qu'on a autant le droit de donner notre avis que toi sur ce sujet.
 

leurne

Dieu suprême
05 Nov 2010
1 675
1 272
168
33
Paris
Perso, je te le souhaite. Mon échange en Chine constitue l'une de mes meilleures années de toute ma vie.

Le mec en train de se souvenir de tous ses coups d'un soir... Comme ça, en plein milieu d'un débat... C'est comme sortir son zgueg en plein débat politique et faire l'hélicoptère.

On dit juste qu's'il rentre en France bosser dans une boite lambda sans lien avec la Chine, ça se résume a "wé, j'ai pas peur de la hauteur de mes ambitions, j'suis un peu comme indiana jones, j'hésite pas une minute". Ca se valorisera mieux quand meme s'il est en Chine. Après pour lui perso wé ça sera top, il pourra ken un max comme toi, mais coté pro, bof quoi...