Nucléaire : la chine met en route le premier epr au monde - premier reacteur epr chinois construit en europe ...

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 926
10 135
173
Hong Kong et Shanghai
Je recommande cette vidéo aux adeptes du "les Chinois font que du chabuduo" :


Une visite de l'usine de OnePlus avec une chaine de quality control hyper pointu, et je crois que peu d'usines en occident peuvent se vanter d'avoir un tel savoir faire.
Donc si ils arrivent à faire ça pour des téléphones, j'ai aucun doute que pour le nucléaire ils excellent aussi.
Bon, alors commençons par le début :

OP1.jpg

SPONSORED BY ONEPLUS.
Cela montre simplement que les RP de OnePlus sont capables de faire réaliser une vidéo chantant leurs mérites ...

Pour le reste, ce n'est pas franchement extraordinaire :

OP2.jpg

Avoir des plateaux pleins de produits défectueux sous les établis n'est pas vraiment un gage de qualité....

Et ils ont tellement confiance dans la qualité de leurs produits qu'ils ont conçu un produit étanche, mais qu'ils n'osent pas le garantir comme tel !!!

OP3.jpg

Sans parler du fait que la vidéo mélange le contrôle qualité en production, et les tests produits en cours de développement (tests pour lesquels ils n'ont rien inventé : j'utilisais les même robots d'ouverture fermeture, de simulation de chute, ou de tambour de "machine à laver" il y à 25 ans pour tester les flacons de parfum que je développais...)
 
Naxshe

Naxshe

Ange
05 Jan 2016
937
470
83
31
Je recommande cette vidéo aux adeptes du "les Chinois font que du chabuduo" :


Une visite de l'usine de OnePlus avec une chaine de quality control hyper pointu, et je crois que peu d'usines en occident peuvent se vanter d'avoir un tel savoir faire.
Donc si ils arrivent à faire ça pour des téléphones, j'ai aucun doute que pour le nucléaire ils excellent aussi.
On parle bien du pays qui a perdu le contrôle de sa station spatiale ? Ouai ouai qualité / contrôle toussa.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Nucléaire: les difficultés de l’EPR de Flamanville fragilisent toute une filière
XVMe37babbc-5c78-11e9-9c65-b33fbd60939d.jpg

INTERVIEW - Nicolas Goldberg, consultant chez Colombus Consulting, analyse les conséquences des nouveaux déboires du chantier du réacteur de nouvelle génération.

LE FIGARO. - Ce nouveau retard de l’EPR de Flamanville, est-ce une catastrophe pour EDF?

Nicolas GOLDBERG. -
C’est évidemment une mauvaise nouvelle mais ce nouveau décalage était un des scénarios possibles. L’ASN avait déjà noté en juillet 2018 un problème de qualité sur les soudures concernées et avait demandé à EDF soit de les reprendre, soit de fournir une «justification spécifique». Il y avait donc une possibilité que la mise en service soit repoussée à la suite de l’examen des dernières soudures. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Réseau de transport d’électricité (RTE) a prévu dans son cahier de variante du bilan prévisionnel un scénario où l’EPR serait mis en service après 2020 et où il serait du coup compliqué de fermer nos dernières centrales à charbon.

» Nucléaire: gros coup d’arrêt pour l’EPR de Flamanville

Qu’est ce que cela représente pour l’ensemble de la filière nucléaire française, lorsque l’on sait que l’EPR doit être son fer de lance à l’international?


Au niveau international hors d’Europe, un EPR est déjà en service en Chine et un autre devrait suivre d’ici le début d’année prochaine: donc la technologie EPR est en elle-même déjà validée. En revanche, un décalage de l’EPR de Flamanville a surtout un impact sur l’Europe et la France. En effet, le soutien financier aux EPR en construction en Grande-Bretagne est conditionné à la mise en service de celui de Flamanville: il y a donc un enjeu majeur à ce que le chantier se termine. Par ailleurs, les réflexions sur la construction de nouveaux EPR devait être formalisées pour mi-2021, probablement pour être débattues lors de la présidentielle de 2022. Il sera politiquement compliqué d’aborder ce dossier si le premier EPR n’est toujours pas mis en service. Sans oublier que les financements des nouveaux EPR et que la potentielle nouvelle structure d’EDF pour les construire restent à définir.

Pour l’industrie française, qu’est-ce que représente un tel chantier en souffrance? Comment expliquer ces déboires?

Ce n’est pas un hasard si la Chine, pays industriel en croissance avec plus de vingt réacteurs mis en service en dix ans, a pu démarrer ses EPR avant la France. La France n’est plus le pays industriel qu’elle a été. Il a fallu réactiver tout un écosystème industriel pour pouvoir avancer sur le chantier et former des prestataires à respecter des normes de construction draconiennes qui ont été revues à la hausse en milieu de chantier à la suite de l’incident de Fukushima. Tout ceci prend du temps, d’autant plus quand on sait le nombre de nationalités différentes impliquées sur le chantier. C’est aussi pour cela qu’EDF souhaite pouvoir construire une nouvelle paire d’EPR rapidement. La peur de devoir réactiver une filière à nouveau en sommeil pour les prochains EPR est forte.

» VOIR AUSSI - EPR de Flamanville: du retard, des travaux et une note salée


Soudures majeures foireuses , facture quasi multipliee par 3 , delais invraisemblables nous sommes graves au niveau image !:hum:

Bonne journee et agreable weekend a toutes et a tous
 
  • Like
Reactions: Alplob
C

chwpaul

Dieu
20 Juil 2009
1 808
416
128
la France est forte en industries, c,est une fake news.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
la France est forte en industries, c,est une fake news.
Bonjour Paul
Helas non ce n'est pas une fake news !

Après le défaut de la conception de la cuve et le problème de certification de certains composants, le coup est encore plus rude. Jeudi, après les conclusions de son groupement d’experts, l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a confirmé que huit soudures situées à l’intérieur du bâtiment réacteur - entre deux enceintes de confinement - sont non conformes aux exigences de sûreté. Ce groupement d’experts est le véritable bras armé de l’ASN quand il s’agit d’examiner des dossiers stratégiques. C’est en février 2018 qu’EDF avait révélé l’existence d’anomalie sur ces soudures, qui sont précisément des tuyauteries de 50 à 75 centimètres de diamètre et de 4 à 5 centimètres d’épaisseur.


Mise en service prévue pour 2012 on a deja 7 ans de retard ...

....
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La cuve viens du Japon....
Bonjour Maixem
Cette cuve n'a subie aucune verifications techniques de conformite pendant sa fabrication , avant son depart du Japon , son arrivee en France , et avant ou pendant son installation ?

Ca me parait bien leger cette histoire ? A vrai dire ca fait peur

....
 
Dernière édition:
C

chwpaul

Dieu
20 Juil 2009
1 808
416
128
Bonjour Maixem
Cette cuve n'a subie aucune verifications techniques de conformite pendant sa fabrication , avant son depart du Japon , son arrivee en France , et avant ou pendant son installation ?

Ca me parait bien leger cette histoire ? A vrai dire ca fait peur

....
alors dans ce cas la, ma proposition est de cooperer avec la chine. la chine s,est bp amelioree en construction mecanique. je sais que la chine est tres forte en construction des batiments, c,est le metier de mon entreprise.
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 184
8 719
188
33
Shanghai
Bonjour Maixem
Cette cuve n'a subie aucune verifications techniques de conformite pendant sa fabrication , avant son depart du Japon , son arrivee en France , et avant ou pendant son installation ?

Ca me parait bien leger cette histoire ? A vrai dire ca fait peur

....
Bien evidement les cuves ont ete inspectees avant leur depart.
Par contre, il me semble avoir lu que les normes ont evolue juste apres leur livraison. Du coup de nouvelles inspections ont du etre faites, ce qui a demontre une non compliance avec les nouvelles normes.

Et il me semble que dans le cas present c'est la aussi le meme probleme.
Cela dit c'est juste ce que j'ai entendu dire, je ne sais pas avec certitude si c'est vrai.

Pour ce qui est du fait que la Chine a lance ces reacteurs bien avant nous sans rencontrer ces problemes, c'est probablement parce que les standards sont moins exigeants. Auquel cas, forcement, c'est un peu plus facile.
 
  • Informative
Reactions: why and lafoy-china
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bien evidement les cuves ont ete inspectees avant leur depart.
Par contre, il me semble avoir lu que les normes ont evolue juste apres leur livraison. Du coup de nouvelles inspections ont du etre faites, ce qui a demontre une non compliance avec les nouvelles normes.

Et il me semble que dans le cas present c'est la aussi le meme probleme.
Cela dit c'est juste ce que j'ai entendu dire, je ne sais pas avec certitude si c'est vrai.

Pour ce qui est du fait que la Chine a lance ces reacteurs bien avant nous sans rencontrer ces problemes, c'est probablement parce que les standards sont moins exigeants. Auquel cas, forcement, c'est un peu plus facile.
Bonjour Dui
De mon cote idem vrai ou pas , le probleme est la !
On a quand meme 7 ans de retard sur la livraison prevue initialement , et comme c'est parti on est loin d'en voir la fin !

Pour peu que les ecolos viennent encore ajouter leur grain de sable a l'approche des elections 2022 , et vu que la population locale est partagee sur le risque de cette centrale et ses problemes de construction , il peut y a voir du sport d'ici la ...

Apres en Chine je suppose que des ingenieurs francais et organismes de certifications francais ont supervise la construction et la conformite de cette EPR vu que cette technologie est la notre , si il y a un probleme un jour ca risque directement de nous retomber sur le bec ...

....
 
Dernière édition:
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 184
8 719
188
33
Shanghai
De mon cote idem vrai ou pas , le probleme est la !
On a quand meme 7 ans de retard sur la livraison prevue initialement , et comme c'est parti on est loin d'en voir la fin !
Yep, on est d'accord que c'est un peu la honte.
Mais je suppose qu'Areva/EDF/Autre aimeraient bien finir le projet, ce qui aurait surement ete deja le cas si l'ASN ou autre organisme en charge de la publication des standards arretaient de les changer toutes les 5 minutes.
 
C

chwpaul

Dieu
20 Juil 2009
1 808
416
128
Bien evidement les cuves ont ete inspectees avant leur depart.
Par contre, il me semble avoir lu que les normes ont evolue juste apres leur livraison. Du coup de nouvelles inspections ont du etre faites, ce qui a demontre une non compliance avec les nouvelles normes.

Et il me semble que dans le cas present c'est la aussi le meme probleme.
Cela dit c'est juste ce que j'ai entendu dire, je ne sais pas avec certitude si c'est vrai.

Pour ce qui est du fait que la Chine a lance ces reacteurs bien avant nous sans rencontrer ces problemes, c'est probablement parce que les standards sont moins exigeants. Auquel cas, forcement, c'est un peu plus facile.
les normes chinois sont plus egxigeants et stricts, la chine n, est plus celle d,avant. on regardera et verifier ca les resultats differents entre ces 2 projets tres vite.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
les normes chinois sont plus egxigeants et stricts, la chine n, est plus celle d,avant. on regardera et verifier ca les resultats differents entre ces 2 projets tres vite.
En Chine je suppose que des ingenieurs francais et organismes de certifications francais ont supervise la construction et la conformite de cette EPR vu que cette technologie est la notre , si il y a un probleme un jour ca risque directement de nous retomber sur le bec ...

Et organismes chinois bien sur , mais vu les magouilles et autres dessous de tables d'Areva a l'epoque ca reste a verifier !
 
  • Like
Reactions: Alplob
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 905
3 154
188
Shanghai, Chine
Bien evidement les cuves ont ete inspectees avant leur depart.
Par contre, il me semble avoir lu que les normes ont evolue juste apres leur livraison. Du coup de nouvelles inspections ont du etre faites, ce qui a demontre une non compliance avec les nouvelles normes.

Et il me semble que dans le cas present c'est la aussi le meme probleme.
Cela dit c'est juste ce que j'ai entendu dire, je ne sais pas avec certitude si c'est vrai.

Pour ce qui est du fait que la Chine a lance ces reacteurs bien avant nous sans rencontrer ces problemes, c'est probablement parce que les standards sont moins exigeants. Auquel cas, forcement, c'est un peu plus facile.
Normalement une norme est publiée une ou deux ans avant son application (ca laisse largement le temps de se mettre en conformité), ce serait étonnant que ça soit cela. Si c'est vraiment un problème de norme, c'est qu'il y a aucune vérification et ça démontre une certaine incompétence en la matière...
 
  • Informative
Reactions: lafoy-china
C

chwpaul

Dieu
20 Juil 2009
1 808
416
128
croyez en chine et chinois, combien de grande constructions ont ete faites en chine et dans d,autres pays par les chinois.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
croyez en chine et chinois, combien de grande constructions ont ete faites en chine et dans d,autres pays par les chinois.
Nous ne remetttons pas en cause la grande qualite des ingenieurs et scientifiques chinois et ce dans tout les domaines , constructions ,high tech , etc... bien loin de la , mais la on cause de nouvelles technologies nucleaires etrangeres qui n'ont jamais ete exploitees auparavant !

.....
 
Dernière édition:
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 330
1 356
168
Xujiahui
En Chine je suppose que des ingenieurs francais et organismes de certifications francais ont supervise la construction et la conformite de cette EPR vu que cette technologie est la notre , si il y a un probleme un jour ca risque directement de nous retomber sur le bec ...

Et organismes chinois bien sur , mais vu les magouilles et autres dessous de tables d'Areva a l'epoque ca reste a verifier !
Oui je confirme que des français ont assisté la construction et le démarrage en Chine.

Autre point à ne pas négliger dans ce désastre industriel est que les vocations des entreprises de notre consortium national (Alstom - Areva - EDF) ont commencé à diverger pour chercher des parts de marché (EDF marchant sur celui d'Areva, Areva faisant tout simplement n'importe quoi) en s'éloignant leur role initial prévu pour l'intérêt national français. Il parait que c'est systématiquement mieux des entreprises privatisées qui suivent les cours des marchés... Et bien non, c'est très loin d'être systématique, surtout pour des investissements de cette taille et de cette nature.
 
  • Like
Reactions: lafoy-china
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 184
8 719
188
33
Shanghai
Normalement une norme est publiée une ou deux ans avant son application (ca laisse largement le temps de se mettre en conformité), ce serait étonnant que ça soit cela. Si c'est vraiment un problème de norme, c'est qu'il y a aucune vérification et ça démontre une certaine incompétence en la matière...
Oui, mais bon t'inquiete pas que les ingenieurs nucleaires sont assez loin d'etre des blaireaux.
Les difficultes techniques sont surement bien au dessus de notre niveau de comprehension.

Par exemple la soudure ca parait tout con, mais c'est ultra complique quand tu veux faire une vraie soudure propre, sans defaut, sur des metaux speciaux d'epaisseurs tres importantes. On se rend pas compte a quel point c'est technique.
Je galere deja pour reussir a souder deux pauvres bouts de toles ensemble avec mon poste TIG, j'ose pas imaginer a quel point ca doit etre difficile de souder des trucs pareils sans bulle d'air, sans le moindre pore, sans oxydation, a la bonne temperature, la bonne vitesse, le bon taux de penetration, le materiau parfait,....

Apres meme deux ans en avance sur ce genre de projets c'est pas grand chose, faut probablement revoir une partie du design, repasser un grand nombre de certifs, refaire du tooling, changer des machines de controle, etc. C'est vraiment des projets tres complexes et le circuit de validation doit prendre un temps monstrueux rien que pour changer une vis. Sur des projets "normaux" je suis d'accord que deux ans ca laisse largement le temps, par contre sur ce genre de projets j'aurais tendance a dire que deux ans c'est tres tres court.
 
  • Informative
Reactions: lafoy-china
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 667
7 008
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Oui, mais bon t'inquiete pas que les ingenieurs nucleaires sont assez loin d'etre des blaireaux.
Les difficultes techniques sont surement bien au dessus de notre niveau de comprehension.

Par exemple la soudure ca parait tout con, mais c'est ultra complique quand tu veux faire une vraie soudure propre, sans defaut, sur des metaux speciaux d'epaisseurs tres importantes. On se rend pas compte a quel point c'est technique.
Je galere deja pour reussir a souder deux pauvres bouts de toles ensemble avec mon poste TIG, j'ose pas imaginer a quel point ca doit etre difficile de souder des trucs pareils sans bulle d'air, sans le moindre pore, sans oxydation, a la bonne temperature, la bonne vitesse, le bon taux de penetration, le materiau parfait,....

Apres meme deux ans en avance sur ce genre de projets c'est pas grand chose, faut probablement revoir une partie du design, repasser un grand nombre de certifs, refaire du tooling, changer des machines de controle, etc. C'est vraiment des projets tres complexes et le circuit de validation doit prendre un temps monstrueux rien que pour changer une vis. Sur des projets "normaux" je suis d'accord que deux ans ca laisse largement le temps, par contre sur ce genre de projets j'aurais tendance a dire que deux ans c'est tres tres court.
Il est vrai que question soudure c'est complique , dans notre domaine des semi remorques citernes nous devons passer au minimum 15% des soudures au rayons X et verifier soigneusement question homogeneite les 2 cotes de l'assemblage , tout en les testant avec une pression elevee en Bar , et pourtant ce n'est que de l'acier carbone ou de l'aluminium de 5 mm pour transporter des hydrocarbures ou des liquides ! Alors question nucleaire ca doit etre l'apotheose !

....

....
 
Dernière édition:
why

why

Alpha & Oméga
26 Déc 2010
3 060
2 200
173
闵行区
les normes chinois sont plus egxigeants et stricts, la chine n, est plus celle d,avant. on regardera et verifier ca les resultats differents entre ces 2 projets tres vite.
croyez en chine et chinois, combien de grande constructions ont ete faites en chine et dans d,autres pays par les chinois.
S'il te plaît !!!!
J'ai travaillé presque 5 ans dans la qualité et la certification et il faut arrêter avec les mythes !!!

Une norme, une règle, qu'elle soit contraignante ou plus contraignante qu'ailleurs, c'est bien.
L'essentiel c'est l'application !!!! A savoir que: si des orgnismes tiers (3rd party) intégres, compétents et incorruptibles appliquent ces normes en sanctionnant les produits par des rappels etc., alors oui ça a du sens. Mais dans le cas contraire, on peut avoir les plus belles et les plus contraignantes normes, ça ns servira à rien.

PS: L'explosion de Tianjin, celle du Jiangsu dernièrement... A chaque fois, les endroits avaient été inspectés et jugés pas aux normes et pourtant...