Nouveau visa de travail : serez-vous classés A, B ou C ?

  • Auteur de la discussion michaelS
  • Date de début
M

michaelS

Membre Silver
29 Avr 2013
49
Ratings
79
48
#1
On September 9, 2016, the State Administration of Foreign Experts Affairs’ (SAFEA) made an announcement that the existing Foreign Expert Permit and Alien Employment License will be merged into a single permit. The new permit will introduce a tiered classification system for foreign workers as well as a streamlined online application and tracking system in order to attract more high-level foreign talent.

http://www.corporatelivewire.com/to...plements-new-unified-work-permit-pilot-scheme

Dans le cadre de cette même réforme, les travailleurs étrangers vont être classés par catégories, A : top talent, B : professional talent, C : Unskilled workers or those working in the service industry.

The country will take measures to encourage the introduction of top talent while limiting B and C categories, which are less needed

To evaluate which candidates qualify for the new work permit, SAFEA has introduced a points-based, three-tiered classification system for foreign workers. Points are assigned to applicants based on their education background, salary level, age, time spent working in China, and Chinese language level. Candidates applying to work in less developed areas may receive additional points. Applicants placed in the “A” tier with 85 points and over are eligible for service through a “green channel”, which offers a pre-entry visa, paperless verification, expedited approval and other facilitation measures

http://en.safea.gov.cn/2016-09/09/content_26752632.htm

Qui aura plus de 85 points ?
 
WuKong

WuKong

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
5 538
Ratings
3 871
188
Right Behind You
#2
On September 9, 2016, the State Administration of Foreign Experts Affairs’ (SAFEA) made an announcement that the existing Foreign Expert Permit and Alien Employment License will be merged into a single permit. The new permit will introduce a tiered classification system for foreign workers as well as a streamlined online application and tracking system in order to attract more high-level foreign talent.

http://www.corporatelivewire.com/to...plements-new-unified-work-permit-pilot-scheme

Dans le cadre de cette même réforme, les travailleurs étrangers vont être classés par catégories, A : top talent, B : professional talent, C : Unskilled workers or those working in the service industry.

The country will take measures to encourage the introduction of top talent while limiting B and C categories, which are less needed

To evaluate which candidates qualify for the new work permit, SAFEA has introduced a points-based, three-tiered classification system for foreign workers. Points are assigned to applicants based on their education background, salary level, age, time spent working in China, and Chinese language level. Candidates applying to work in less developed areas may receive additional points. Applicants placed in the “A” tier with 85 points and over are eligible for service through a “green channel”, which offers a pre-entry visa, paperless verification, expedited approval and other facilitation measures

http://en.safea.gov.cn/2016-09/09/content_26752632.htm

Qui aura plus de 85 points ?
Interressant, mais
"On September 9, 2016, the State Administration of Foreign Experts Affairs’ (SAFEA) made an announcement"
"The new permit will introduce" (ie: at an undisclosed date, and depending on evry province / district)

On les connait, le PSB, ses reformes, et l'absence de deadline.. Bref, je pense qu'on peut s'y interrsser dans 2 ans?

J'aime bien aussi le:" Unskilled workers or those working in the service industry." haha, si ca, ca ne fleur pas bon le marxisme de bas etages..
 
M

michaelS

Membre Silver
29 Avr 2013
49
Ratings
79
48
#3
Interressant, mais
"On September 9, 2016, the State Administration of Foreign Experts Affairs’ (SAFEA) made an announcement"
"The new permit will introduce" (ie: at an undisclosed date, and depending on evry province / district)

On les connait, le PSB, ses reformes, et l'absence de deadline.. Bref, je pense qu'on peut s'y interrsser dans 2 ans?

J'aime bien aussi le:" Unskilled workers or those working in the service industry." haha, si ca, ca ne fleur pas bon le marxisme de bas etages..
D'après le site gouvernemental de la SAFEA, le système sera mis à l'essai à partir du mois d'octobre dans certaines provinces et à Pékin et Shanghai, avant d'être étendu à l'ensemble du pays dès le mois d'avril 2017.
 
XiaoXiong

XiaoXiong

Archange
23 Août 2013
792
Ratings
470
93
Tianjin
#6
j'imagine que les profs sont en C?
Gloire à l'éducation ^^
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 781
Ratings
8 065
188
31
Shanghai
#7
Super, on aura notre etoile jaune a l'issue de ces test?
 
- Résistons -

- Résistons -

Dieu suprême
30 Août 2014
12 082
Ratings
7 603
168
法国
#9
Lyka

Lyka

Demi-dieu
30 Juil 2014
878
Ratings
642
118
28
Shanghai
#10
D'un côté ça se comprends, de l'autre c'est quand même pas super bon pour le soft power: ça ne rend pas la Chine très accueillante. Les étrangers qui vont plier bagages peuvent difficilement dire à leur entourage autre chose qu'ils se sont fait mettre à la porte.

Les expats classés A font partie des étrangers qui ne viennent par amour de la Chine, mais plutôt pour moissonner le plus de bénéfices possible avant de partir ailleurs.
 
XiaoXiong

XiaoXiong

Archange
23 Août 2013
792
Ratings
470
93
Tianjin
#13
Les BONS profs seront en C.
Les moins bons, en D (oui, je sais, c'est une catégorie qui n'est pas prévue, mais il faudra bien qu'ils la créent pour les moins bons profs....)

Voir la pièce jointe 88834
Ça sent bon tout ça. Surtout si il faut se paumer dans l'ouest pour avoir un visa.
les jant me praine déjas pour un gas du Xinjiang quant j'suie pas raser... ca fera pas tâche au pire, j'ferée de zéconomi en rasouar ^^ :trollpas:
 
Ocean

Ocean

Ange
06 Août 2010
380
Ratings
191
88
#14
Pour ma part, je suis curieux de savoir comment l'administration évaluera le niveau de compétence linguistique de TOUS les étrangers travaillant en Chine, ou désireux d'y travailler (donc, lors de leur première demande)... D'autant plus que logiquement, les visas étant dans leur grande majorité accordés pour une année seulement, l'évaluation devrait être reconduite annuellement. Une usine à gaz en quelque sorte.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
3 184
Ratings
1 655
173
Xuijiahui Shanghai
#15
Pour ma part, je suis curieux de savoir comment l'administration évaluera le niveau de compétence linguistique de TOUS les étrangers travaillant en Chine, ou désireux d'y travailler (donc, lors de leur première demande)... D'autant plus que logiquement, les visas étant dans leur grande majorité accordés pour une année seulement, l'évaluation devrait être reconduite annuellement. Une usine à gaz en quelque sorte.
Ultra simple: comme pour la visite médicale, tu seras convoqué pour un test dans un building, un QCM comme les chinois adorent, avec une partie écrite et une partie orale (enfin plutôt tu entends des dialogues et tu coches sur le QCM).
Test gratuit mais avec une participation de 821 rmb.
Ensuite c'est écrit dans le texte: si tu es class A, tu as moins de paperasses = pas d'exam. Si tu es class C, tu le feras tous les ans, mais comme tu es "unskilled", on s'en fout que cela t’embête.
 
P

Panda Rebel

Guest
#16
Ce système a l'air pas mal sur le papier. Il est normal de faciliter la venue des chercheurs, des ingénieurs avec un background purement technique, et a contrario de mieux contrôler l'immigration des marketeux et autres "managers" qui avouons-le n'apportent pas grand-chose au pays. Quant aux profs de français, ils sont aisément remplaçables, il n'y a donc aucune raison de prendre des gants avec eux.

Reste à savoir comment ça se passera en pratique. Les points seront-ils distribués selon une évaluation impartiale et objective ? Ou bien les relations primeront-elles comme c'est le cas actuellement ?
 
Ocean

Ocean

Ange
06 Août 2010
380
Ratings
191
88
#17
Ultra simple: comme pour la visite médicale, tu seras convoqué pour un test dans un building, un QCM comme les chinois adorent, avec une partie écrite et une partie orale (enfin plutôt tu entends des dialogues et tu coches sur le QCM).
Test gratuit mais avec une participation de 821 rmb.
Ensuite c'est écrit dans le texte: si tu es class A, tu as moins de paperasses = pas d'exam. Si tu es class C, tu le feras tous les ans, mais comme tu es "unskilled", on s'en fout que cela t’embête.
Ah ah, belle interprétation sous forme d'ironie, j'ai bien ri... En 2011, on comptait 220 000 étrangers travaillant en Chine (sur les 600 000 qui y vivaient), c'est certes peu à l'échelle du pays mais organiser un test de langue de cette ampleur, pour des professionnels actifs et répartis sur tout le territoire, je n'y crois pas un seul instant.

Et la difficulté est encore plus forte pour les étrangers qui font une demande de visa depuis leur pays... De tels tests linguistiques seraient particulièrement coûteux à mettre en place.
 
parapluie

parapluie

Alpha & Oméga
09 Mai 2013
8 480
Ratings
4 047
173
Shanghai
#18
pour le test de langue suffirait d'avoir à présenter ses résultats de HSK
tu te démerde tout seul pour l'organisation et tu fais entrer de l'argent dans les caisses
 
Ocean

Ocean

Ange
06 Août 2010
380
Ratings
191
88
#19
Le test de HSK n'est pas obligatoire pour travailler en Chine... Sachant que les régions dans lesquelles le test sera appliqué, Beijing et Shanghai entre autres, devront être prêtes dès octobre, il va falloir que l'administration locale se bouge un peu plus. Mais encore une fois, je doute que ce type de test devienne obligatoire. ;)
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 781
Ratings
8 065
188
31
Shanghai
#20
Ce système a l'air pas mal sur le papier. Il est normal de faciliter la venue des chercheurs, des ingénieurs avec un background purement technique, et a contrario de mieux contrôler l'immigration des marketeux et autres "managers" qui avouons-le n'apportent pas grand-chose au pays. Quant aux profs de français, ils sont aisément remplaçables, il n'y a donc aucune raison de prendre des gants avec eux.
On sent bien l'ingenieur provincial mediocre qui se prend au serieux.

Des inges qui n'apportent pas grand chose au pays, j'en connais au moins autant que des managers, marketeux et profs qui apportent.
Le job n'a pas grand rapport avec l'interet pour le pays, c'est la qualite du travail fourni qui est decisive. Un bon prof de francais fera, par exemple, forcement mieux que son homologue d'origine chinoise, ne serait ce que pour la qualite de la prononciation ou encore la connaissance de la culture.