Need some help... pour un nouveau business

Jacoun

Membre Bronze
16 Mar 2007
7
0
34
Bonjour à tous...
Je suis un petit nouveau et j'ai une question qui va vous paraître curieuse.
En effet, je suis pépinièriste spécialisé dans l'olivier du coté d'Aix en Provence, et j'ai eu récemment un contact avec un richissime homme d'affaires chinois (on dit qu'ils sont de plus en plus nombreux) qui souhaite acheter plusieurs oliviers millénaires (il est venu sur mon site : www.tout-l-olivier.com) pour orner le grand jardin de sa belle villa (dixit ce monsieur dans un assez bon anglais).
Et si cela intéresse une personne, cela peut aussi en intéresser plusieurs autres, voire les promoteurs ou les architectes de ces nouveaux programmes immobiliers pour riches chinois.
Vous qui vivez l'évolution de ce pays, pensez-vous qu'il puisse y avoir la possibilité d'y développer une telle activité, au regard de tout de qui se construit dans la gamme des produits de haut niveau (j'ai vu sur le net quelques programmes en cours de réalisation assez impressionnants par leur qualité, voire leur luxe) ?
Pensez-vous qu'il faille faire des propositions à des promoteurs immobiliers de haut de gamme pour les encourager à acheter de vénérables oliviers (橄榄树, gǎnlǎnshù je crois, mais vous pourriez me confirmer) afin de faire de leurs projets des endroits exceptionnels ?
Je ne connais pas le marché, je ne connais pas les réseaux, je ne sais pas ce qu'il faut faire ou ne pas faire, y a-t-il parmi vous quelques généreux volontaires pour éclairer un peu ma lanterne ?
Je ne veux pas vous faire perdre trop de temps, je ne cherche pas une étude de marché précise, détaillée et gratuite (quoi que... Laughing ), non, seulement quelques infos...
Merci par avance de votre aide,
Cordialement,
Jacques
 

Jacoun

Membre Bronze
16 Mar 2007
7
0
34
Il est vrai que les escrocs sont partout.
Mais j'ai quelques années d'expérience dans le commerce (y compris international) et j'ai mis en place des procédures qui devraient m'éviter ce genre de déconvenue.
En revanche, comment puis-je faire pour identifier en Chine les programmes immobiliers de luxe et leurs décisionnaires ?
Si vous avez une idée, je suis vraiment preneur.
Merci,
Jacques
 

K.ro

Membre Silver
il faut quand même faire attention que ce soit pas un escro

Le commerce en Chine s`est pas L`international..... c`est un autre "monde"
Faites attention, revisez les paroles des sages chinois et de l`art de la guerre ....
avant de vous lancer
Et puis pour ce qui est des clients cofaces..... c`est sur c`est une garantie mais parfois de gros clients ne sont pas cofaces alors qu`il y a des marches....
Bonne chance et Bon Business !!!!
(Meme si je prefererai voir nos cher Oliviers rester aux bords de la Mediterranee.... car question climat et autres petites "bebetes" je ne suis pas sure qu`il vive en Chine et qu`il continue de traverser les ages...surtout qu`ici il ne sera pas protege... )

A+

une mediterraneenne
 

Jacoun

Membre Bronze
16 Mar 2007
7
0
34
Bonjour K.Ro,
Quand je parlais de mon expérience, c’est juste pour dire que si je suis enthousiaste sur les projets que j’entreprends, je suis aussi prudent, voire méfiant face à l’inconnu.
Pour les clients Coface, je sais déjà à quoi m’en tenir et je n’ai pas que cette cible, évidemment.
En ce qui concerne l’olivier, peu d’européens savent que l’olivier est cultivé depuis des siècles en Chine, à petit niveau certes, mais c’est un arbre connu là bas. Et pour le climat, de façon générale il n’y a pas de contre indication en Chine, sauf certaines régions et/ou microclimats.
Je suis moi-même marseillais depuis 10 générations, issu d’une famille originaire du haut Var, et pour moi l’olivier est inscrit dans mes gènes depuis longtemps. Bien sûr, cet arbre restera sur les bords de la Méditerranée, heureusement, mais ses petits peuvent parfaitement aller « coloniser » certaines autres régions du globe, cela s’est fait depuis longtemps.
Et puis, certains esprits chagrins pensent que les chinois nous envahissent avec leurs produits à bas prix en « détruisant » notre industrie, je pense en ce qui me concerne que si la Chine nous vend de bons produits, il n’y a aucune raison que nous ne lui vendions pas nos produits et nos spécialités. Avec une chance supplémentaire, c’est que ce n’est pas demain qu’on pourra copier des oliviers multi-centenaires…
Et puis, allons, ce ne sont pas mes oliviers, si j’en vends en Chine, qui ré-équilibrera la balance commerciale entre la France et ce beau pays.
Bref, si vous pensez que cette idée est intéressante ou au contraire si vous pensez que je me trompe complètement, si vous connaissez une entreprise française déjà établie sur place qui pourrait envisager un partenariat, ou toute autre information qui m’aiderait à avancer, je vous remercie de me le faire savoir.
Cordialement,
Jacques
 

K.ro

Membre Silver
Et bien : Bonne Chance !!!
Je pense qu`il est important de se battre lorsque l`on a une idee...
Et puis "qui ne tente rien , n`a rien" , n`est ce pas ???
L`idee peut etre interessante, de toute facon ,les chinois qui ont de l`argent sont "accros" au "Made In France" et le luxe a la francaise... (enfin, il aiment aussi les grosses voitures allemandes... mais la je me disperse...) donc WHY NOT l~OLivier ''made In France'' , et vu l`histoire de notre cher Olivier ainsi que le cote multi-centenaires (enfin pas trop multi, hein ?? c`est sacre, gardez les en France.... envoyez pas trop vieux.... (je suis de la Mediterranee))))))
c`est un produit qui pourrait leur plaire ....
Il vous faut trouver des contatct aupres de la CCIFC de Beijing ou Shanghai
www.ccifc.org
ccifc-shanghai@ccifc.org
ccifc-beijing@ccifc.org

De meme que chaque ville, ou district possede son bureau du gouvernement pour le developpement .. on y trouve les projets immobiliers en cours ou a venir...
mais la il faut un bon niveau de chinois....

Bonne route

A+
 

Jacoun

Membre Bronze
16 Mar 2007
7
0
34
Salut Laurent,
Z'avez ben raison mon bon monsieur, regardez, y nous piquent même nos petits français intelligents qui vont bosser là bas...
Pour redevenir sérieux, il est vrai qu'une question d'ordre presque philosophique se pose à propos de ces arbres. Doit-on les considérer comme des chefs d'oeuvre du patrimoine national ? Mais alors, dans ce cas, faut-il aussi en faire du commerce en France (ce qui ne pose aucune question "existentialiste" à personne) auprès de gens dont on ne peut être sûr qu'ils les entretiendront bien ?
Je vous avoue que parfois je préfère admirer des arbres magnifiques sur le site où nos ancètres les ont plantés plutôt que de les déraciner pour les planter ailleurs.
Mais il arrive souvent (et c'est le cas avec la plupart des arbres que j'ai à la vente) qu'il faille enlever des arbres dans des sites destinés soit à de l'urbanisation, soit à des passages d'autoroutes ou de TGV, soit à des zones industrielles. Et le fait de les récupérer évite ainsi leur destruction et leur donne la possibilité d'avoir une deuxième vie... qui sera très largement plus longue que la nôtre. N'est-ce pas aussi une façon de laisser un héritage symbolique fort à nos descendants ?
Il y a en effet une vieille tradition provençale qui veut que l'on plante un olivier à la naissance de chaque enfant d'une famille. J'en ai planté 3 il y a plus de 25 ans, et j'en ai de nouveau planté 3 ces dernières années.
C'est la vie...
Quant à mon âme, elle est bien trop chère pour trouver un quelconque acquéreur !
Cordialement,
Jacques
PS : Allez l'OL, mais surtout allez l'OM
icon12.gif
 

Paddy

Modérateur Hangzhou
16 Juin 2005
419
1
61
Hangzhou - China
Question subsidiaire

Petite question aux spécialistes de l'olivier (je ne pensais pas qu'il y en avait autant). Je pensais que l'olivier était un arbre commun à toute la méditerranée (jusqu'au moyen orient). Si c'est le cas, l'olivier n'est pas "que" Français.

Pour conclure, je préfère donc qu'un français vende ses arbres en Chine. Pourquoi laisser l'affaire à d'autres pays du bassin méditerranéen ?
 

Jacoun

Membre Bronze
16 Mar 2007
7
0
34
Hello Paddy,
L'olivier est essentiellement cultivé autour du bassin méditérranéen et l'Europe produit 80% de la production mondiale, dont 30% pour la seule Espagne ! (la France n'est qu'à 0,2% de cette même production mondiale, mais avec des produits, huile et olives, de bien meilleure qualité) Impressionnant, non ?
Il est donc vrai que l'olivier, pour reprendre votre terme, n'est pas "que français".
Mais après tout, effectivement, pourquoi ne pas être parmi les premiers pour un marché émergeant comme la Chine ?
Et puis peut-être que bientôt je viendrai vous présenter mes huiles d'olives, pour vous rappeler le goût du pays. "Avè l'assent", s'il vous plait !
Merci de votre soutien,
Cordialement,
Jacques
 

Jacoun

Membre Bronze
16 Mar 2007
7
0
34
Bonjour Liline,
J'ai bien reçu votre MP mais n'ai pas eu encore le temps d'y répondre. Je le ferai demain.
Cordialement,
Jacques
 

Dominiquebis

Membre Bronze
04 Fev 2007
16
0
36
New business YES

Bonjour Jacoun,
Petit extrait d'un de tes posts :
Et puis, certains esprits chagrins pensent que les chinois nous envahissent avec leurs produits à bas prix en « détruisant » notre industrie, je pense en ce qui me concerne que si la Chine nous vend de bons produits, il n’y a aucune raison que nous ne lui vendions pas nos produits et nos spécialités. Avec une chance supplémentaire, c’est que ce n’est pas demain qu’on pourra copier des oliviers multi-centenaires…
Et puis, allons, ce ne sont pas mes oliviers, si j’en vends en Chine, qui ré-équilibrera la balance commerciale entre la France et ce beau pays.
Bref, si vous pensez que cette idée est intéressante ou au contraire si vous pensez que je me trompe complètement, si vous connaissez une entreprise française déjà établie sur place qui pourrait envisager un partenariat, ou toute autre information qui m’aiderait à avancer, je vous remercie de me le faire savoir
.
A partir de cela, je rejoins totalement ton opinion ...
Il faut tout tenter pour s'ouvrir le marché Chinois . Nous n'inverserons pas les flux, mais nous en profiterons logiquement. D'ailleurs tout le luxe et une grande partie de la distribution française sont déjà présents depuis longtemps...
Perséverons...
Bien cordialement
Dominique (France)
 

Papatte

Membre Bronze
10 Avr 2007
2
0
34
Contrefaçon d'arbres millénaires ?

Bonjour Jacoun,

Concernant ta remarque sur la contrefaçon des arbres millénaires, moi je dis : tout ce qui peux être intéressant à contrefaire peut être contrefait par nos amis les chinois. Absolument tout. C'est simple, non ? Ils sont assez nombreux pour trouver la bonne méthode, la bonne idée.
Ca ne veut surtout pas dire q'il ne faut rien tenter, mais simplement qu'il faut avoir ça à l'esprit lorsqu'on souhaite faire un truc quie sort des sentiers battus.

Concernant le fait de trouver de bon contacts pour démarrer ton business, et bien je crois qu'à part se rendre sur place, il n'y a pas beaucoup de solution ...

Bon courage

Papatte
:voile:
 

lj

Membre Silver
23 Oct 2005
10
0
41
chine
On peut trouver des maisons speciales horticulturelle

Y a beaucoup de platanes bien plantes et bien pousses en Chine alors.
le commerce avec les chinois, c'est pas mystique et si on peut bien arriver a vendre les airbus et tous ces centrales nucleaires et des locomotives ainsi que Remy Martin et Louis Vuitton, on peut bien sure bien vendre ses oliviers quoi.
 
Dernière édition: