1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Menace nucléaire - fuir la Chine

Discussion dans 'Informations Chine' créé par zorro, 14 Mars 2011.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. zorro

    zorro Demi-dieu

    Inscrit:
    31 Juillet 2008
    Messages:
    469
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +300 / -1
    Bonjour,

    Ca ne m'étais pas vraiment venu à l'esprit, mais aujourd'hui plusieurs personnes (basées en chine et pas tous dans la même villes) m'ont demandés si j'envisageais de quitter le pays à cause de la "menace nucléaire" au Japon.
    Avez vous aussi ce genre de doute ou d'hésitation pour quitter le pays ou au moins rentrer plus dans les terres le temps que ca se calme ?


    Le vengeur masqué
     
  2. Alexish

    Alexish Demi-dieu

    Inscrit:
    3 Janvier 2009
    Messages:
    1 688
    Localité:
    Shanghai, China
    Ratings:
    +192 / -0
    Pas pour l'instant, a moins que la situation soit vraiment decrite comme critique par le consulat lors de la reunion securite le 21 mars prochain ^^
     
  3. leleBzh

    leleBzh Membre Silver

    Inscrit:
    22 Février 2010
    Messages:
    98
    Localité:
    Guangdong, Huizhou
    Ratings:
    +0 / -0
    A Taiwan ca commence a parler de rapatriements, a voir ce qu'ils vont dire par rapport au fameux nuage radioactif...
     
  4. JMG

    JMG Membre Gold

    Inscrit:
    7 Août 2009
    Messages:
    1 244
    Localité:
    Baoshan (Shanghai)
    Ratings:
    +2 / -0
    En cas de gros problème j'ai une base de repli dans le Hunan :bouss:, et en cas de gros-gros problème ben... je sais pas!
    Ah si: la France!?
     
  5. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    La question mérite d'être posée même si en l'état actuelle des choses, rien ne dit que les risques soient si importants que cela pour la Chine (enfin, tout d"pend où en Chine ...)

    Quelques distances entre Tokyo et des villes qui concernent le forum :
    - Taipei : 2100 km
    - Hong Kong : 2900 km
    - Shanghai : 1800 km
    - Beijing : 2100 km
    - Harbin : 1500 km
    - Qingdao : 1800 km
    - Dalian : 1700 km

    Après comme il a été dit dans un autre post, tout dépendra des vents et de leur direction ...

    Il ne faut pas oublier et cela ne suit pas de règle bien établie : mais le niveau de radiation se dissipera aussi au fur et à mesure ... Mais bon, je ne suis pas scientifique non plus ... Certaines personnes peuvent peut être nous éclairer à ce sujet ...

    Je pense qu'à l'heure actuelle, rien ne sert de paniquer, mais avoir un plan de départ ou de migration vers une zone plus "sure" peut être envisagé ...
     
  6. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    En effet, la question mérite d'être posée, car la situation semble imprévisible..

    Merci de transmettre les infos que vous trouverez pertinentes.
     
  7. vds

    vds Membre Silver

    Inscrit:
    1 Janvier 2011
    Messages:
    308
    Ratings:
    +1 / -0
    La plupart d'entre vous êtes à Shanghai ou Beijing, soit 2000 kilomètres de la centrale et il me semble, avec des vents contraire.

    J'imagine mal la France nous évacuer...
     
  8. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
  9. oliv_h

    oliv_h Membre Bronze

    Inscrit:
    9 Septembre 2008
    Messages:
    22
    Localité:
    Madrid - Spain
    Ratings:
    +0 / -0
    J'en ai discuté ici avec quelque expats de plusieurs nationalité a Pekin,
    l'idée est donc de voir ce qu'il va se passer sans non plus tomber dans l'alarmisme.

    Ca ne représente pas Pékin (nous sommes moins de 10 expats) mais je pense que pas mal d'autres ici doivent penser la meme chose.

    A noter une distance supplémentaire par rapport a dessus :
    Paris - Chernobyl : 2000 km
     
  10. Fengyang

    Fengyang Membre Gold

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    386
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    Bah, avec toute la m***e qu'ils nous balancent déjà à longeur d'année dans l'atmosphère à Shanghai, un peu plus un peu moins... Hormis avis express du Consulat, je n'ai pas l'intention de bouger.
    Par contre, je vais peut être songer à reporter mon voyage prévu à Okinawa en avril, on verra comment les choses évoluent d'ici là.
     
  11. Ayapana

    Ayapana Membre Bronze

    Inscrit:
    6 Novembre 2008
    Messages:
    35
    Ratings:
    +0 / -0
    De mon côté c'est un peu le problème inverse...
    Je dois retourner à shanghai la semaine prochaine pour un boulo qui commence dans deux semaines, mais là, çà laisse à penser...
     
  12. tianlithierry

    tianlithierry Membre Silver

    Inscrit:
    7 Août 2010
    Messages:
    112
    Localité:
    Shanghai, China, China
    Ratings:
    +4 / -0
    J'avoue avoir déjà envisagé cette option, en fonction de ce qu'adviendront les deux réacteurs en danger. J'en ai parlé avec mon père, et je n'hésiterai pas à quitter à Shanghai si je considère que la situation le nécessite. Mais je ne partirai par sur un coup de tête, mais uniquement après en avoir discuté avec les autorités compétentes (ambassades, etc...)
     
  13. Gormaz

    Gormaz Membre Silver

    Inscrit:
    22 Septembre 2010
    Messages:
    263
    Localité:
    Shenyang
    Ratings:
    +0 / -0
    Pareil, j'avoue que on regarde les infos de pres avec mon epouse.

    On est a Shenyang donc pas si loin que ca apres en effet faut voir avec les vents et tout.

    Au pire mon taff est a Shenzhen (je suis en teletravail) donc je peux toujours allez dire bonjour aux colleague. Sinon y a toujours la France
     
  14. Dagobert Ier

    Dagobert Ier Membre Silver

    Inscrit:
    4 Juillet 2010
    Messages:
    386
    Localité:
    Wuhan
    Ratings:
    +0 / -0
    J'ai lu un article sur Lemonde.fr qui parait rassurant, où "l'expert" indique que même si c'est une grave crise d'un point de vue nucélaire, humainement ça l'est beaucoup moins.

    Bon, depuis Tchernobyl les experts ont perdu de la crédibilité mais bon... tant que le vent souffle vers l'est...

    D't'façon, si vous commencez à briller dans le noir ou que vos avez une force surhumaine, c'est trop tard :p
     
  15. Ayuu

    Ayuu Membre Bronze

    Inscrit:
    1 Mars 2011
    Messages:
    40
    Ratings:
    +0 / -0
    Ahhh je suis déjà tout jaune u__u !
     
  16. cilce

    cilce Membre Silver

    Inscrit:
    12 Janvier 2011
    Messages:
    142
    Ratings:
    +1 / -0
    Moi, j'suis completement flipette avec cette histoire...Et puis je pars demain pour le boulot en France pour une semaine en laissant mon mari et ma fille, ce qui ne fait qu'augmenter mon état de stress!
    C'est un peu too much, mais les infos sont anxiogènes...et finalement peu précises!

    Pas forcement envie de partir vu qu'on vient d'arriver (et donc de tout quitter en France) mais pas non plus envie que ma fille soit contaminée par une pollution radioactive!
    Bon, la seule chose a faire est de croiser les doigts, compter sur une bonne étoile et souhaiter que ça n'arrive pas...surtout pour les japonais, les 1ers a etre concernés!

    Allez, une clope et un valium histoire d'essayer de dormir! :)
    Cilce
     
  17. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Des particules radioactives pourraient atteindre l'Europe

    Le Point.fr - Publié le 14/03/2011 à 13:14 - Modifié le 14/03/2011 à 15:15

    Une catastrophe nucléaire au Japon pourrait avoir des répercussions sur la Terre entière.

    Propos recueillis par Estelle Dautry

    Cyril Honoré, directeur adjoint de la prévision à Météo-France, répond aux questions du Point.fr.

    Si des particules radioactives sont rejetées dans l'air au Japon, les vents peuvent-ils les porter jusqu'en Europe ?

    Cyril Honoré : Bien sûr. De façon générale, les vents dans l'hémisphère Nord circulent d'ouest en est. Donc les particules seront d'abord entraînées vers le Pacifique. Mais les vents ne s'arrêtent jamais ; leur vocation est de faire un trajet circulaire et continu autour du globe. En avril 1986, lors de l'accident nucléaire de Tchernobyl, les particules radioactives ont librement circulé avec les vents. Il ne faut pas penser qu'on peut stopper ou contrôler la circulation des vents.

    Donc les particules radioactives pourraient faire le tour de la Terre ?

    Oui. Généralement, on dit que les vents circulant à haute altitude font le tour de la Terre en dix jours. Mais cela dépend du positionnement du vent, son altitude, sa vitesse, et du poids des particules qu'il transporte. Les vents sont soumis à des mouvements extrêmement compliqués, difficiles à calculer. Des courants à haute altitude peuvent rester des mois dans l'atmosphère avant de redescendre ! Il y a des effets de dilution et de dispersion, mais les particules ne disparaissent pas.

    L'exemple le plus marquant est celui de l'éruption du Pinatubo en 1991. Le volcan, situé aux Philippines, a rejeté des cendres et des particules qui ont circulé dans l'atmosphère pendant deux ans. Mais les éruptions volcaniques sont assez spécifiques ; aujourd'hui, on n'a aucune idée des particules que pourraient rejeter les centrales nucléaires japonaises.

    Une surveillance spécifique a-t-elle été mise en place en France ?

    Notre rôle, dans pareille situation, est d'informer le gouvernement sur les facteurs météorologiques. C'est une procédure organisée. Nos moyens sont mis à disposition des autorités afin de les aider à prendre des décisions. Les particules radioactives peuvent contaminer des éléments présents dans l'air comme la vapeur d'eau. Les particules retombent avec les précipitations et les différents vents. Et ensuite on peut les retrouver dans les sols ou l'eau. L'IRSN, Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire, surveille les taux présents dans notre environnement.
     
  18. Malyn

    Malyn Dieu

    Inscrit:
    23 Juillet 2010
    Messages:
    2 074
    Localité:
    Canton
    Ratings:
    +485 / -3
    Pour l'instant, quitter la Chine ne m'a jamais traversé l'esprit.

    Après Tchernobil, on n'a pas demandé à évacuer la France il me semble. Or d'après les chiffres cités plus haut, Paris-Tchernobil et Tokyo-Beijing c'est kifkif côté distance. Donc pour le moment, je ne m'inquiète pas plus que cela.
     
  19. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    Pas du tout, je fais confiance au Parti, si un nuage arrive on nous préviendra,on mettra la clim et on fermera les fenêtres !

    à pékin il est difficile de savoir ce qu'on respire de toute manière, parfois on a l'impression d'être dans un hiver nucléaire avec un beau ciel jaune, en fait c'est juste des tempêtes de sable.
     
  20. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 946
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Je reprendrai bien l'exemple d'une éruption volcanique de l'article du POINT ... Les cendres volcaniques lors d'une éruption sont très concentrés autour du volcan lui-même, mais avec les particules ensuite se diluent (même si elles sont présentes) dans l'atmosphère ...

    Tout comme Malyn, je ne me vois pas quitter le pays ou fuir plus vers l'Ouest ... Même si les images sont impressionnantes et les différents scénarios assez noirs, les plus exposés aux radiations sont ceux qui sont sur place ...

    Après, comme me disait LAFOY pour ne pas le citer, en fonction des informations concernant le déplacement du nuage, il faudra prendre conscience (si c'est possible) de ne pas manger des produits (comme certains légumes qui captent très bien les particules) provenant des zones touchées ...
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page