1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Malgré tout (relation avec une femme taïwanaise)

Discussion dans 'Rencontre Chinoise & Amour asiatique' créé par csm, 25 Septembre 2010.

  1. bearnaise

    bearnaise Membre Silver

    Inscrit:
    27 Mars 2010
    Messages:
    168
    Localité:
    Sud-ouest
    Ratings:
    +22 / -3
    Bravo, bien dit, minh ! Je suis d'accord avec toi sur pas mal de choses. T'es sur facebook ? Ca me ferait plaisir de pouvoir discuter avec toi de temps en temps. Si tu viens à Shanghai, n'hésite pas à me tenir au courant.

    csm, je n'ai pas d'autres conseils à te donner, je trouve que tout est déjà dit. Enfin, je pense que l'amour doit nous rendre heureux, et nous aider à avancer dans la vie. Si le tien est tellement fatiguant et même parfois déprimant, peut-être ce n'est pas le bon ?
     
    #41 bearnaise, 26 Octobre 2010
    Dernière édition: 26 Octobre 2010
  2. jabysz

    jabysz Membre Platinum

    Inscrit:
    28 Octobre 2007
    Messages:
    656
    Ratings:
    +38 / -0
    CSM , comment ca se passe?
     
  3. HSU

    HSU Apprenti

    Inscrit:
    9 Décembre 2010
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    Je suis une taiwannais,je viens d'une famille aisee et soudee. J'ai tout quitte et me mariee avec un francais. Dix ans apres, je vis comme un fantome. Pratiquement aucun reseau social qui se construit autour de ''notre couple''. Je suis tout a fait conscient de cette nostragie permanante....mais a ce point de isolement.....
    Je comprend une crainte profond (mais peut-etre non fonde) d'une taiwannaise qui est lion de son pays et son entourage.J' approuve ce que tu fais ---- cela lui donne un début d'autonomie et surtout, beaucoup plus important, des activités extérieures qui lui font découvrir d'autres modes de vie, d'autres conceptions du monde, des relations, d'autres manières d'appréhender le réel, bref tout ce qui fait le monde et la vie dans leur diversité et leur richesse.Continuer dans cette direction!Mon mariage est au point mort, et poutant je suis condamnee de vivre en france lion de tout........ Ne lui epous pas trop vite,lui fait construit d'abord une vie sociale ou elle pourrais s'epanouir. Si non ..le mariage .....meme pour elle pourrais devenir une prison.


    ps:mon ordi a le clavier chinois-englais......so pas de petit trait pour l'accent francais.

     
  4. Vorkosigan

    Vorkosigan Membre Bronze

    Inscrit:
    12 Octobre 2010
    Messages:
    155
    Localité:
    Toulouse (France)
    Ratings:
    +0 / -0
    Pourquoi cela ? Si le probleme est que vous ne parlez pas bien francais, il y a en France de tres nombreux groupes de Chinois, Taiwanais, ou des etudiants en Mandarin...
    C'est bien entendu tres difficile de venir vivre en France, mais normalement c'est surtout difficile au debut. Mais au bout de quelques mois - si vous exercez une activite, travail, benevolat, ou etudes - vous devriez arriver a vous faire des amis. Et apres, rapidement ca devient plus facile. Votre mari vous interdit de sortir ?
     
  5. HSU

    HSU Apprenti

    Inscrit:
    9 Décembre 2010
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    1.CERTE, je n'ecris pas bien le francais,mais je le parle couramment ,mon isolement n'est guere a cause de mon niveau francais.

    2.C'est la premiere fois que je me suis inscrite dans un forum parce que l'effort de CSM pour cette taiwannaise me touche. Je trouve que de son cote qu'il fait des ''bon effort
    S''.
    Et j'aimerai ne pas trop evoquer les blessures d' un couple mixe sur un forum ou il y a 90% des hommes francais.
     
  6. mou hoa

    mou hoa Apprenti

    Inscrit:
    25 Décembre 2010
    Messages:
    1
    Ratings:
    +0 / -0
    Il ne faut exagérer la dimension taïwanaise, chinoise, de ton problème. Ce que tu racontes est finalement assez beau, comme histoire d'amour. La jeune fille est très probablement sincère, ce qui est déjà beaucoup. Elle est comme la maman de sa petite nièce, ce qui devrait te rendre fier et heureux. La maturité gagnée de cette façon est précieuse, ce n'est pas une petite gourde que tu as cueillie. Mais je te disais que ton problème est somme toute non chinois ou a-chinois. La distance, la différence, l'abandon de l'enfance, etc., ce sont là des problèmes éternels des jeunes couples un peu aventureux, un peu curieux. Il serait tellement plus simple de faire le plan avec ta voisine du dessous, ou avec la voisine d'en face si tu as grandi en pavillon... Ces problèmes sont vieux comme l'humanité. Faire le pari d'un mariage complexe, c'est magnifique, mais bien entendu c'est beaucoup plus coûteux. C'est pas l'autoroute. La même chose se passait en France il y a deux cents ans quand, mettons, un Breton épousait une Basque. C'était dans la panique dans les deux familles... Des langues si différentes, des coutumes si bizarres. N'ouble pas que ce qui compte vraiment c'est ce qui se passe dans les quatre mûrs où vous vivrez, chez vous, dans votre cuisine notamment, et dans votre lit inutile de dire. Ce sont les lieux où on passe les meilleurs moments les jeunes couples, rien de plus beau, rien de plus rassurant. Si elle cuisine bien, on en rit souvent, mais c'est vrai, c'est magique. Dans ce cas-là sois juste et considère-toi condamné à faire la vaisselle... Si elle refuse de cuisiner sous différents prétextes, peu importe, cuisine tranquillement toi-même, et laisse-la faire tout le reste. C'est simple. Si dans la cuisine et dans le lit tout se passe bien, tu seras heureux. Le plus compliqué c'est quand viennent les enfants, parce que là les choses sérieuses commencent, parce qu'il faut alors sortir du lit et moins s'attarder dans la cuisine, ou l'utiliser moins romantiquement disons. Avec les enfants la pièce centrale devient le salon. Et les enfants deviennent le centre de la famille, et alors le problème principal c'est les valeurs, les valeurs, le mode de vie, tout est naturellement transmis aux enfants. Si vous êtes obsédés par l'argent, par exemple, les enfants le sentiront vite et vous prendront pour modèles, même si à l'adolescence ils se révoltent. Si vous adorez le partage, les activités culturelles, la socialisation maximale, la maison toujours pleine d'amis, les mêmes qui pouvaient gêner quand vous étiez jeune couple, alors les enfants en seront influencés tout naturellement. Enfin je ne sais plus quoi dire. Ah si une chose simple: ne gambergez pas trop. Si tout va bien c'est que tout va bien. La solidarité sociale est très importante aussi. Un truc utile aussi: observez bien le comportement de votre copine avec les autres et pas seulement avec vous-même. Si elle se moque ardemment de sa meilleure amie dès qu'elle a tourné le dos, si elle est agressive avec les gens qui semblent plus gentils, etc., imaginez bien que c'est la même personne. Il est fort probable que la même chose se passe pour vous, ou se passera assez vite.
     

Partager cette page