Ma vision de Shanghai après 4 ans de labeur

E

Elise D

Dieu
15 Mai 2014
862
1 163
128
Shanghai
...mais de là à penser qu'il sera moins ouvert que celui qui n'aura pas appris l'anglais...
Il y a aussi ceux qui n'ont pas eu l'occasion d'apprendre l'anglais à l'école mais ont quelques notions apprises sur le tas. Ceux-là ont probablement plus de curiosité que ceux qui parlent anglais juste parce que leurs parents les ont envoyé dans une école où c'était au programme
 
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 630
4 329
188
Nanning
il y a aussi les expats qui bossent des annees a Shanghai et qui se barrent avec deux mots de chinois...
 
Shyki

Shyki

Membre Gold
28 Nov 2014
384
157
68
33
Pudong
Y'a même des Français nés en France qui écrivent très mal Français

#JeSuisNulEnDictée
 
Dernière édition:
yongjia

yongjia

Membre Silver
19 Sept 2012
113
71
53
J'ai du mal a suivre votre démarche Yongjia. Le titre est ''Ma vision de Shanghai après 4 ans de labeur'' , après cela devient ''Et voilà, comme promis, j'ai pris en compte vos remarques pour retravailler un peu l'article.'' Au final, c'est votre vision ou celle des autres !!
Il y a tellement de différents style de vie que de perception propre a chacun de son environnement.
Bonjour Xiaotof, ça reste complètement ma vision. Ce qui m'a été reproché c'est de ne pas être allé assez dans le détail à certains moments (par exemple d'approfondir un peu plus la partie culinaire, ou encore quand je comparer la superficie de Shanghai à Paris, de comparer avec des choses comparables). Du coup j'ai approfondi certaines parties mais entièrement basé sur ma vision des choses. Qui donc ne répond pas à la vision de tous pour sûr. :)
 
Johann@easyMandarin

Johann@easyMandarin

Ange
16 Mai 2011
672
171
88
Shanghai (Jing'an)
www.easymandarin.cn
intéressant... et surprenant. Tu voudrais donc dire que les Chinois qui font l'effort d'apprendre une langue étrangère sont en fait les moins ouverts?
Non, je souhaite dire que parlait une langue étrangère n'ést pas un gage d'intelligence. L'éducation est tellement formaté qu'il y a peu de place pour la réflexion. Une grande partie de leur éducation se résume à apprendre par cœur – y compris les langues étrangères.

L'éducation en Chine tue l'envie d'apprendre, la passion et le goût du travail bien fait. J'ai trouvé que beaucoup de chinois qui n'étaient pas passés par le même moule étaient plus curieux et plus amène d'apprendre / d'échanger et de se développer.

C'est bien entendu une généralisation que je fais.
 
Mollah_Mollah

Mollah_Mollah

Membre Gold
21 Mar 2016
204
195
58
Bobo les yeux. Où est donc passé le rating "sale orthographe" ?
 
yongjia

yongjia

Membre Silver
19 Sept 2012
113
71
53
Une petite question, quand on lit mon article, ça donne quand même envie de venir vivre à Shanghai ou pas du tout? j'ai eu quelques messages privés me disant que j'étais un peu dur avec les chinois. Vu que j'ai adoré l'expérience, j'ai essayé de véhiculer une image honnête mais je veux quand même que les gens viennent découvrir le pays.
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 195
583
148
香港/mer
mars2012.hk
Est-ce que tu pourrais me dire où tu trouves que ce n'est pas l'image de l'Europe mais de la France uniquement.
Tout simplement toutes les fois où tu as employé le mot "Europe":

By putting your health on standby, you can get the job you deserve in one of the trendiest cities in the world, that would cost you 15 years of hard work, stress, and savings in Europe. [...] Get The Dream Job! In Europe, you are either too young, or really too young.

J'ai des potes français avec des carrières fulgurantes et qui étaient directeurs voire CxO avant 35 ans à Londres, à Hambourg, à Tallinn ou à Istanbul.


Your expenses will drop DRASTICALLY making the living cost cheaper than in any big European cities!

Vivre à Lisbonne ou à Istanbul est facilement 20% moins cher qu'à Shanghai. Le coût de la vie à Budapest ou Varsovie est facilement entre -30 et -40%. Même en mangeant des pattes de poulet tous les jours, tu ne seras pas moins cher que ça.


Therefore, you can easily end up surrounded by some big shots of the biggest companies around, much more accessible than their equivalent in Europe and the US.

J'aimerais bien que tu m'expliques les bases de cette comparaison que je trouve très douteuse. Tu peux me citer des exemples de "biggest companies around" = les plus grosses boites de Shanghai dont les boss sont bien plus accessibles que leurs équivalents en France? Sachant qu'il n'est pas si difficile à Paris de croiser un patron d'une boite du SBF ou du CACnext... Tu bois des coups avec les "big shots" de PetroChina, ICBC, Ping An ou CITIC, toi?
 
Dernière édition:
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 744
2 236
178
Xuijiahui Shanghai
Tout simplement toutes les fois où tu as employé le mot "Europe":

By putting your health on standby, you can get the job you deserve in one of the trendiest cities in the world, that would cost you 15 years of hard work, stress, and savings in Europe. [...] Get The Dream Job! In Europe, you are either too young, or really too young.

J'ai des potes avec des carrières fulgurantes et qui étaient directeurs voire CxO avant 35 ans à Londres, à Hambourg, à Tallinn ou à Istanbul.
J'appuie à 100%. Un looser en Europe restera un looser en Chine. Un mec qui réussit réellement le fait en Chine ou Europe.
Je dirai qu'au mieux cela permait de gagner 5 ans de carrière, mais surement pas 15ans.
Your expenses will drop DRASTICALLY making the living cost cheaper than in any big European cities!

Vivre à Lisbonne ou à Istanbul est facilement 20% moins cher qu'à Shanghai. Le coût de la vie à Budapest ou Varsovie est facilement entre -30 et -40%. Même en mangeant des pattes de poulet tous les jours, tu ne seras pas moins cher que ça.
+1
Therefore, you can easily end up surrounded by some big shots of the biggest companies around, much more accessible than their equivalent in Europe and the US.

J'aimerais bien que tu m'expliques les bases de cette comparaison que je trouve très douteuse. Tu peux me citer des exemples de "biggest companies around" = les plus grosses boites de Shanghai dont les boss sont bien plus accessibles que leurs équivalents en France? Sachant qu'il n'est pas si difficile à Paris de croiser un patron d'une boite du SBF ou du CACnext...
Alors ici, lui il a tort (on ne rencontre pas des vrais bigs shots comme ça au bar rouge ou Mint).
Et toi aussi tu as tort dans un cas de figure.
Si tu es père et que tu mets ton gamin dans une école internationale, alors tu as de grandes chances de voir des vrais bigs shots comme il dit. Beaucoup plus qu'en Europe, car dans les écoles internationales qui coutent un bras, par définition tu rencontres des gens aisés donc a priori des haut cadres.
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 195
583
148
香港/mer
mars2012.hk
Alors ici, lui il a tort (on ne rencontre pas des vrais bigs shots comme ça au bar rouge ou Mint).
Et toi aussi tu as tort dans un cas de figure.
Si tu es père et que tu mets ton gamin dans une école internationale, alors tu as de grandes chances de voir des vrais bigs shots comme il dit. Beaucoup plus qu'en Europe, car dans les écoles internationales qui coutent un bras, par définition tu rencontres des gens aisés donc a priori des haut cadres.
Ce n'est pas le cas qu'il décrivait, et si tu mets ton gamin dans les écoles privées qui vont bien à Paris, Neuilly, Versailles, Vincennes ou Saint-Mandé, tu auras le même résultat. C'est juste que tu trouves ça normal à SH de mettre tes enfants dans une école d'élite (faut avouer que tu n'as pas trop le choix non plus), alors que ça te viendrait moins à l'esprit en France, même si tu as les moyens.

Ensuite, de ce point de vue là n'importe quelle ville qui n'est pas en France fonctionne exactement pareil que Shanghaï...donc mon point original qui était que @yongjia parle d'Europe en pensant à la France reste valide, car pour les enfants l'argument que tu donnes vaut dans toutes les villes du monde du moment qu'on y est expat' et que le système d'éducation public est peu accueillant pour les enfants d'étrangers (peu importe les raisons, que ce soit la langue ou la qualité de l'enseignement)... Bref rien à voir avec "Shanghaï vs. Europe".

Enfin, le UK fonctionne pareil. Il n'y a qu'à voir le mini-procès d'intention qu'on a fait aux parents de Kate Middleton, qu'on a accusés d'avoir inscrits leur fille à l'université de St Andrews avec comme unique ambition de lui faire rencontrer un enfant de Lord, sans parler de la probabilité qu'elle arrive à se maquer avec Prince William. Bref il y a quantité d'endroits en Europe où tu peux rencontrer des "big shots" si tes enfants sont dans la bonne école.
 
Dernière édition:
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 744
2 236
178
Xuijiahui Shanghai
Ce n'est pas le cas qu'il décrivait, et si tu mets ton gamin dans les écoles privées qui vont bien à Paris, Neuilly, Versailles, Vincennes ou Saint-Mandé, tu auras le même résultat. C'est juste que tu trouves ça normal à SH de mettre tes enfants dans une école d'élite (faut avouer que tu n'as pas trop le choix non plus), alors que ça te viendrait moins à l'esprit en France, même si tu as les moyens.

Ensuite, de ce point de vue là n'importe quelle ville qui n'est pas en France fonctionne exactement pareil que Shanghaï...donc mon point original qui était que @yongjia parle d'Europe en pensant à la France reste valide, car pour les enfants l'argument que tu donnes vaut dans toutes les villes du monde du moment qu'on y est expat' et que le système d'éducation public est peu accueillant pour les enfants d'étrangers (peu importe les raisons, que ce soit la langue ou la qualité de l'enseignement)... Bref rien à voir avec "Shanghaï vs. Europe".

Enfin, le UK fonctionne pareil. Il n'y a qu'à voir le mini-procès d'intention qu'on a fait aux parents de Kate Middleton, qu'on a accusés d'avoir inscrits leur fille à l'université de St Andrews avec comme unique ambition de lui faire rencontrer un enfant de Lord, sans parler de la probabilité qu'elle arrive à se maquer avec Prince William. Bref il y a quantité d'endroits en Europe où tu peux rencontrer des "big shots" si tes enfants sont dans la bonne école.
On parle de cadres dirigeants, pas d'aristocraties.
Et en Europe comme tu dis, même si tu mets ton gamin dans une grosse école, si tu n'es pas un gros légume, les autres ne s'intéresseront pas à toi.
Ici, sur Shanghai, ils sont plus ouvert, ils "relativisent" plus.
 
Shiruba

Shiruba

Demi-dieu
07 Oct 2007
650
259
108
Your expenses will drop DRASTICALLY making the living cost cheaper than in any big European cities!

Vivre à Lisbonne ou à Istanbul est facilement 20% moins cher qu'à Shanghai. Le coût de la vie à Budapest ou Varsovie est facilement entre -30 et -40%. Même en mangeant des pattes de poulet tous les jours, tu ne seras pas moins cher que ça.
Entièrement d'accord. Etonnant pour quelqu'un qui a beaucoup voyagé de pas s'appercevoir que Shanghai et les grandes métropoles chinoises sont nettement plus chères que de nombreuses villes européennes. De plus ce qui peut sembler abordable aujourd'hui peut très vite devenir bien moins intéressant tant l'inflation ici est galopante. A titre d'exemple, mon loyer a doublé en 5 ans.
 
yongjia

yongjia

Membre Silver
19 Sept 2012
113
71
53
Tout simplement toutes les fois où tu as employé le mot "Europe":

By putting your health on standby, you can get the job you deserve in one of the trendiest cities in the world, that would cost you 15 years of hard work, stress, and savings in Europe. [...] Get The Dream Job! In Europe, you are either too young, or really too young.

J'ai des potes français avec des carrières fulgurantes et qui étaient directeurs voire CxO avant 35 ans à Londres, à Hambourg, à Tallinn ou à Istanbul.


Your expenses will drop DRASTICALLY making the living cost cheaper than in any big European cities!

Vivre à Lisbonne ou à Istanbul est facilement 20% moins cher qu'à Shanghai. Le coût de la vie à Budapest ou Varsovie est facilement entre -30 et -40%. Même en mangeant des pattes de poulet tous les jours, tu ne seras pas moins cher que ça.


Therefore, you can easily end up surrounded by some big shots of the biggest companies around, much more accessible than their equivalent in Europe and the US.

J'aimerais bien que tu m'expliques les bases de cette comparaison que je trouve très douteuse. Tu peux me citer des exemples de "biggest companies around" = les plus grosses boites de Shanghai dont les boss sont bien plus accessibles que leurs équivalents en France? Sachant qu'il n'est pas si difficile à Paris de croiser un patron d'une boite du SBF ou du CACnext... Tu bois des coups avec les "big shots" de PetroChina, ICBC, Ping An ou CITIC, toi?
D'accord merci. Du coup je vais essayer d'être plus clair en effet. Pour les villes d'Europe, je pensais plus aux autres "grosses capitales business" comme Londres, Paris, Berlin. Donc en effet ce n'est pas assez clair de ma part. Personnellement ma première année à Shanghai m'a couté une fortune. Ensuite j'ai décidé de réduire les restos, les soirées m'as-tu-vu, et les taxis en échange du scooter et du vélo. J'ai aussi arrêté de faire toutes mes courses à Cityshop, mais plutot à mon marché dans le quartier (j'étais dans la concession Française entre Yongjia Lu et Jiashan Lu). Et sans rigoler j'ai économiser 1000 à 1500€ par mois. Et mon coût de vie à Shanghai est devenu ridicule (sans pour autant arrêter de me faire plaisir sur les activités sportives et autres).

Pour les biggest company around: Je me suis souvent retrouver avec des personnes de poste très élevé (BOC, General Electrics, LVMH, etc. via mes différentes activités: Cours de peinture, Tennis, Brunch, Soirées d'amis, etc.) Mais des personnes avec qui j'ai pu parlé et pas seulement dire "ah oui ils sont à la table d'a côté au Bar Rouge. Après ce ne sont pas toutes des entreprises Chinoises, mais la Chine étant devenu l'axe de développement majeur de la plupart des compagnies internationales, et bien les filiales Shanghaienne prennent beaucoup de poids.
 
yongjia

yongjia

Membre Silver
19 Sept 2012
113
71
53
Entièrement d'accord. Etonnant pour quelqu'un qui a beaucoup voyagé de pas s'appercevoir que Shanghai et les grandes métropoles chinoises sont nettement plus chères que de nombreuses villes européennes. De plus ce qui peut sembler abordable aujourd'hui peut très vite devenir bien moins intéressant tant l'inflation ici est galopante. A titre d'exemple, mon loyer a doublé en 5 ans.
Comme préciser @mars2012hk, je parlais des grandes capitales Européennes pour le business. Et cf ma réponse que je lui ai faite pour les économies d'échelle. Par contre comme tu le soulignes, l'inflation est galopante, et combiné à la chute du taux de change, le coût de la vie à pris +30% en 4 ans pour moi ^^ si je comparais mon salaire Chinois à un salaire Européen. Heureusement j'avais négocié un contrat à taux de change fixe (chose que je vous recommande quand vous en avez la possibilité).
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 195
583
148
香港/mer
mars2012.hk
On parle de cadres dirigeants, pas d'aristocraties.
Et en Europe comme tu dis, même si tu mets ton gamin dans une grosse école, si tu n'es pas un gros légume, les autres ne s'intéresseront pas à toi.
Tu n'as visiblement pas fréquenté ces écoles et je parlais bien de cadres dirigeants et politiques, pas d'aristos... mais ce n'était de toute façon pas mon propos, qui était que même si ce que vous dites est vrai en France, il est tout-à-fait inexact d'en dire de même pour "l'Europe".
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 195
583
148
香港/mer
mars2012.hk
Pour les biggest company around: Je me suis souvent retrouver avec des personnes de poste très élevé (BOC, General Electrics, LVMH, etc. via mes différentes activités: Cours de peinture, Tennis, Brunch, Soirées d'amis, etc.) Mais des personnes avec qui j'ai pu parlé [...] Après ce ne sont pas toutes des entreprises Chinoises, mais la Chine étant devenu l'axe de développement majeur de la plupart des compagnies internationales, et bien les filiales Shanghaienne prennent beaucoup de poids.
Certes, mais j'ai eu la même expérience dans tous les pays où j'ai passé du temps pour le boulot...

Je ne nie pas ton constat, juste qu'il n'a rien de spécifique à Shanghai. Cette proximité est simplement due au fait que tu es expat', que ton activité sociale est beaucoup plus intense que chez toi (où tu as des obligations familiales, amis etc.), que le niveau social moyen des expatriés autour de toi est plus élevé que le niveau social moyen des français, et que les chances de les rencontrer socialement sont plus fortes (par ex, parce vous mettez tous vos enfants dans une unique école)

À nouveau, ton point dans l'article était qu'à Shanghai on rencontre socialement plus de gens qu'en Europe, et je te maintiens que ça n'a rien à voir avec Shanghai vs. l'Europe, juste entre la vie dans ton pays d'origine vs. à l'étranger, où les interactions sociales entre nationaux sont favorisées et les strates sociales se mélangent plus (et encore, ça dépend beaucoup de la taille de la communauté en question)
 
yongjia

yongjia

Membre Silver
19 Sept 2012
113
71
53
Certes, mais j'ai eu la même expérience dans tous les pays où j'ai passé du temps pour le boulot...

Je ne nie pas ton constat, juste qu'il n'a rien de spécifique à Shanghai. Cette proximité est simplement due au fait que tu es expat', que ton activité sociale est beaucoup plus intense que chez toi (où tu as des obligations familiales, amis etc.), que le niveau social moyen des expatriés autour de toi est plus élevé que le niveau social moyen des français, et que les chances de les rencontrer socialement sont plus fortes (par ex, parce vous mettez tous vos enfants dans une unique école)

À nouveau, ton point dans l'article était qu'à Shanghai on rencontre socialement plus de gens qu'en Europe, et je te maintiens que ça n'a rien à voir avec Shanghai vs. l'Europe, juste entre la vie dans ton pays d'origine vs. à l'étranger, où les interactions sociales entre nationaux sont favorisées et les strates sociales se mélangent plus (et encore, ça dépend beaucoup de la taille de la communauté en question)
Je pense que sur un point tu as raison, il n'y a pas qu'à Shanghai qu'on rencontre socialement plus de gens. Par contre j'ai vécu dans plusieurs pays d'Europe et je n'ai pas trouvé que le réseau (pour le business) était autant à même de se développer qu'à Shanghai ou tout fonctionne par réseau. Mais oui quand tu es à l'étranger tu es beaucoup plus ouvert aux rencontres. Juste que je trouve ça décuplé à Shanghai. Et une des raisons est, ce gap culturel énorme entre la Chine et les autres pays occidentaux qui nous soudent un peu plus, ou qui rendent les chinois curieux de nous connaître.
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 195
583
148
香港/mer
mars2012.hk
Je pense que sur un point tu as raison, il n'y a pas qu'à Shanghai qu'on rencontre socialement plus de gens. Par contre j'ai vécu dans plusieurs pays d'Europe et je n'ai pas trouvé que le réseau (pour le business) était autant à même de se développer qu'à Shanghai ou tout fonctionne par réseau. Mais oui quand tu es à l'étranger tu es beaucoup plus ouvert aux rencontres. Juste que je trouve ça décuplé à Shanghai. Et une des raisons est, ce gap culturel énorme entre la Chine et les autres pays occidentaux qui nous soudent un peu plus, ou qui rendent les chinois curieux de nous connaître.
C'est normal: tu étais en Europe dans des villes où les communautés françaises sont énormes: 35000 à Berlin, 60000 à Barcelone, plus de 100000 à Londres...

En comparaison, et avant même de parler de l'éloignement géographique et culturel bien plus important, les 15000 français de Shanghaï ont toutes les raisons d'être beaucoup plus soudés.

J'ai pour ma part passé du temps dans un pays d'Europe de l'Est où le consul organisait des drinks (chez lui!) où tous les français du coin venaient boire des coups ensemble, y compris les PDGs des filiales locales des boites du CAC40...
 
yongjia

yongjia

Membre Silver
19 Sept 2012
113
71
53
C'est normal: tu étais en Europe dans des villes où les communautés françaises sont énormes: 35000 à Berlin, 60000 à Barcelone, plus de 100000 à Londres...

En comparaison, et avant même de parler de l'éloignement géographique et culturel bien plus important, les 15000 français de Shanghaï ont toutes les raisons d'être beaucoup plus soudés.

J'ai pour ma part passé du temps dans un pays d'Europe de l'Est où le consul organisait des drinks (chez lui!) où tous les français du coin venaient boire des coups ensemble, y compris les PDGs des filiales locales des boites du CAC40...
Je ne parlais pas uniquement de la communauté française mais de la communauté expat en général (expat d'Asie, d'Europe, d'Amérique, du Moyen Orient, ...) Et ton exemple est très bon. Je ne suis pas entrain de dire que ce genre de choses ne se passe qu'à Shanghai. Je dis que je trouve que l'environnement à Shanghai est propice à faire beaucoup de rencontres pour avancer dans le business. Après je suis d'accord avec toi que ce n'est pas le SEUL. Et d'ailleurs ton expérience devait être cool! dans quel pays d'Europe de l'Est?
 
mars2012hk

mars2012hk

Dieu souverain
24 Sept 2013
1 195
583
148
香港/mer
mars2012.hk
Je ne suis pas entrain de dire que ce genre de choses ne se passe qu'à Shanghai.
...mais tu l'écris dans ton article: "Therefore, you can easily end up surrounded by some big shots of the biggest companies around, much more accessible than their equivalent in Europe and the US."

Dans cette phrase tu es trompeur deux fois:
1. Parce que moi quand je lis "the biggest companies around" je comprends "les plus grosses boites du coin", pas "les filiales locales des plus grosses boites de par chez moi".
2. Parce que "their equivalents in Europe and the US" est tout aussi ambigu. Perso je comprends que si j'étais expat' en Europe ou aux US, je ne pourrais pas accéder aux personnes équivalentes à celles que je peux rencontrer en étant expat' à Shanghaï... ce qui n'est pas vrai.

Et d'ailleurs ton expérience devait être cool! dans quel pays d'Europe de l'Est?
À Tallinn, où il doit y avoir 100 français à tout casser (+ quelques dizaines dans le reste du pays)