L’europe et la chine sur le point de signer leur accord sur l’investissement

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 948
8 186
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

«L’accord commercial entre l’Union européenne et la Chine profitera d’abord à l’Allemagne»


FIGAROVOX/TRIBUNE - L’accord sur les investissements annoncé le 30 décembre 2020 entre l’Union européenne et la Chine ne doit pas être envisagé seulement sous son aspect commercial, analyse Yves Perez. Selon l’économiste, cet accord nous engage malheureusement plus qu’il n’engage la Chine, et profitera avant tout aux allemands.

Extrait : L’accord sur les investissements conclu le 30 décembre 2020 entre l’Union Européenne et la Chine ne constitue qu’une étape préliminaire. Il ne sera ratifié par les deux parties qu’au terme d’une période de deux ans. Il a néanmoins déjà été salué comme historique par la chancelière Angela Merkel et la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen. Que doit-on penser de cet accord et de sa portée véritable?

Je me propose de répondre à cette question en l’analysant sous trois angles de vue différents. Le premier est que tout accord signé entre un pays occidental et la Chine est par nature asymétrique. Autrement dit, il nous engage plus qu’il n’engage la Chine. Cette asymétrie tient à la nature même du système politique et économique chinois.
Le second est que cet accord ne doit pas être envisagé seulement sous son aspect commercial et purement bilatéral entre l’Union Européenne et la Chine, mais dans un cadre plus large, géopolitique et triangulaire entre les États-Unis, l’Union Européenne et la Chine. Le troisième est que du côté européen cet accord profitera surtout à l’Allemagne qui a d’ailleurs mis tout son poids dans la balance pour l’obtenir.


Ca donne l'impression que monsieur Perez vient de decouvrir l'eau chaude tant au sujet de cet accord que celui des accords inherents au Brexit signe fin 2020 ...
 
Dernière édition:

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 745
1 553
168
Xujiahui

«L’accord commercial entre l’Union européenne et la Chine profitera d’abord à l’Allemagne»


FIGAROVOX/TRIBUNE - L’accord sur les investissements annoncé le 30 décembre 2020 entre l’Union européenne et la Chine ne doit pas être envisagé seulement sous son aspect commercial, analyse Yves Perez. Selon l’économiste, cet accord nous engage malheureusement plus qu’il n’engage la Chine, et profitera avant tout aux allemands.

Extrait : L’accord sur les investissements conclu le 30 décembre 2020 entre l’Union Européenne et la Chine ne constitue qu’une étape préliminaire. Il ne sera ratifié par les deux parties qu’au terme d’une période de deux ans. Il a néanmoins déjà été salué comme historique par la chancelière Angela Merkel et la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen. Que doit-on penser de cet accord et de sa portée véritable?

Je me propose de répondre à cette question en l’analysant sous trois angles de vue différents. Le premier est que tout accord signé entre un pays occidental et la Chine est par nature asymétrique. Autrement dit, il nous engage plus qu’il n’engage la Chine. Cette asymétrie tient à la nature même du système politique et économique chinois.
Le second est que cet accord ne doit pas être envisagé seulement sous son aspect commercial et purement bilatéral entre l’Union Européenne et la Chine, mais dans un cadre plus large, géopolitique et triangulaire entre les États-Unis, l’Union Européenne et la Chine. Le troisième est que du côté européen cet accord profitera surtout à l’Allemagne qui a d’ailleurs mis tout son poids dans la balance pour l’obtenir.


Ca donne l'impression que monsieur Perez vient de decouvrir l'eau chaude tant au sujet de cet accord que celui des accords inherents au Brexit signe fin 2020 ...
Plus personne ne pourra contester que le "poids" de la France dans l'Union Européenne est très relatif, au mieux au niveau d'une remorque, au pire au niveau d'une maison de retraite.
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 208
176
103
46
Plus personne ne pourra contester que le "poids" de la France dans l'Union Européenne est très relatif, au mieux au niveau d'une remorque, au pire au niveau d'une maison de retraite.

Et c'est tres bien comme ca. Pays merdique qui en pleine pandemie n'est meme pas capable de mettre en place une campagne de vaccination dige de ce nom...
 

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 745
1 553
168
Xujiahui
Et c'est tres bien comme ca. Pays merdique qui en pleine pandemie n'est meme pas capable de mettre en place une campagne de vaccination dige de ce nom...
On ne peut rien attendre en effet d'un pays dont la haute administration est convaincue que l'Euro est bonne chose. Cela démontre d'énormes problèmes de logique et de raisonnement.
 

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 208
176
103
46
On ne peut rien attendre en effet d'un pays dont la haute administration est convaincue que l'Euro est bonne chose. Cela démontre d'énormes problèmes de logique et de raisonnement.

Moi j'aime bien l'euro. Ca permet de voyager a travers l'Europe sans avoir a changer de monaie. Je ne veux pas d'un retour au Franc et ses billets moisis avec Pascal, Voltaire, Curie, etc.