1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Les taitai en Chine

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par manu13, 28 Février 2015.

  1. xml

    xml Dieu souverain

    Inscrit:
    26 Juin 2011
    Messages:
    2 421
    Localité:
    guangdong
    Ratings:
    +1 972 / -8

    merci

    ben oui la vraie richesse en finalité c'est pas de pouvoir sans probleme s'acheter le dernier i phone ou la derniere BMW, mais bien de plus en plus d'avoir du temps et d'avoir de l'espace. Le pouvoir d'achat ca sert a rien si on a pas ces deux trucs
    je différencie bien sur assumer ses obligations car c'est aussi important et celles qu'on se cree
    ceux qui ont du temps et de l'espace, si bien sur ils ont satisfaits les besoins primaires par un moyen ou au autre, sont les plus heureux
    d'ou savoir relativiser ses objectifs

    tiens justement je m'acheterai bien un flanc d'une montagne, avec une source d'eau , tant qu'a faire, mais dans ce cas sorry pas d'ayi pour la tai tai

    haha
     
  2. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 965 / -32
    J'espère que tu as raison. Mais je dirais que, en France en particulier, il y a quand même encore pas mal de chemin à faire. Mais c'est clair que dans d'autres pays, par ex. en Suède que je connais bien, la société a déjà changé. Par ex., beaucoup de boîtes ne programment pas de réunion après 16h pour ne pas pénaliser les parents de jeunes enfants. Et dans pas mal de boîtes, si tu restes bosser tard le soir alors qu'on sait que tu as des enfants dont tu es censé t'occuper, tu es assez mal vu, en particulier si tu es un mec.
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    495
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +420 / -0
    En même temps l'article était assez caricatural et facilement susceptible de déclencher des critiques.
    Les "TaiTai" que j'ai croisées m'ont l'air quand même mieux occupées (avec des activités qui ont plus de sens, au moins pour elles) et plus conscientes de la quantité de loisirs dont elles disposent.

    A Fizz: disposer d'une année ou deux pour s'occuper de ses enfants ou se lancer dans des projets personnels peut être apprécié par beaucoup, mais je doute que changer de pays tous les trois ans et rechercher de nouvelles activités (rémunérées ou pas) soit satisfaisant pour beaucoup de gens.
    Il est aussi facile de se laisser aller à une vie de loisirs (après tout tout le monde apprécie d'avoir du temps) et plus difficile d'en sortir à mesure que le temps fasse.
    Et c'est probablement un sacrifice pour ceux qui se rendent assez tard de ce qu'ils sacrifiaient effectivement.

    Pour répondre à la question initiale, ma préocuppation actuelle est de ne pas faire une carrière de Taitai.
     
    • J'aime J'aime x 4
  4. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 710
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 102 / -80
    Etre le larbin de son patron ou son époux/epouse, pas sur que ce soit plus gratifiant ou équilibrant.

    Une ou deux seulement... Si c est pas coller une étiquette ou mettre une personne dans une case, qu est ce donc? :)

    Bref, y a des coups de "taitai" au cul qui se perdent :p
     
    • J'aime J'aime x 1
    #44 - Résistons -, 2 Mars 2015
    Dernière édition: 2 Mars 2015
  5. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    911
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +510 / -12
    Si on lui avait juste demandé "que fait ton mari" cela aurait été normal. On me demande aussi souvent ce que fait ma femme, mais ce n'était pas ainsi qu'était formulée la question.

    Ce qui nous a marqué, ce sont des insinuations répétées que la situation "normale" devrait être celle où le mari est 100% responsable des revenus du couple et la femme occupée seulement à gérer la maid et faire de l' "associatif" avec ses copines. De la part de personnes souvent éduquées, du même âge que nous et qui nous ont semblé vivre dans un monde en décalage total avec le nôtre.

    Cela ne retire en rien bien sûr qu'individuellement ce sont la plupart du temps des femmes adorables. On en a vu certaines changer du tout au tout dans leur comportement et leur façon de penser au fil des années (dans un sens comme dans l'autre), et je suis 100% d'accord avec le fait que chaque individu est unique et qu'il n'existe pas de "profil type".

    Je me contentais juste de constater que l'article du petit journal n'était pas - comme on pourrait le croire en le lisant au second degré et comme cela a été écrit plus haut - outrageusement caricatural...
     
    • J'aime J'aime x 1
    #45 mars2012hk, 2 Mars 2015
    Dernière édition: 2 Mars 2015
  6. Fizz

    Fizz Dieu créateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 537
    Localité:
    Nouvel arrivant a Auxerre
    Ratings:
    +1 325 / -3
    Mais personne n'oblige les couples a enchaîner les expatriations non plus.
    On a l'impression que les accompagnants d'expats sont totalement soumis a leur conjoint actif. Il faut un minimum de communication dans un couple. Si on est pas heureux en expat, on rentre en France a la fin de la mission.
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. Tipoun

    Tipoun Membre Bronze

    Inscrit:
    20 Mai 2013
    Messages:
    101
    Localité:
    Jinqiao - Pudong - SHANGHAI
    Ratings:
    +20 / -0
    Je confirme et vais dans le sens de Phitheb, c'est clair qu'avant de travailler avec SAS, la compagnie aérienne suédoise, on m'avait briefé sur le respect de fin des réunions à 16h pour laisser partir les gens s'occuper de leurs enfants. Même des gens haut placés te disent : "aujourd'hui je dois quitter à 16h00 pile pour aller voir le match de Hockey de mon fils". Lors d'un diner avec eux (diner acceptable qu'après la vente pour ne pas être soupçonné de corruption), ils m'ont expliqué qu'il était mal vu de partir tard le soir (mauvais parent + incompétent car incapable de faire son boulot dans les temps impartis). J'ai aussi adoré leur bureau sur vérin permettant de travailler assis ou debout en fonction de leur envie!
    Et tout cela concerne aussi bien le père que la mère!
    Et on en est bien loin en France ce qui est bien dommage.
     
    • J'aime J'aime x 2
  8. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    911
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +510 / -12
    Je ne sais pas comment c'est en Chine continentale mais ici c'est vraiment "more is more". Les juniors qui bossent jusqu'à 23h sont bien notés et bien payés (même s'ils ont factuellement glandé), ceux qui rentrent chez eux avant 20h n'ont ni bonus ni félicitation du jury.
     
  9. lolo91

    lolo91 Membre Silver

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    14
    Localité:
    shanghai
    Ratings:
    +11 / -0
    ben moi je suis taitai depuis 10 ans a shanghai jai suivi mon mari jai arrete mon travail pour le suivre
    je nai pas d ayi qui cuisine pour moi je n ai pas mes enfants avec moi
    j essaie de m occuper comme je peux en faisant tous les cours qui passent que ce soit par le cercle francophone ou l ufe je m occupe je ne m eclate pas non plus il ne faut pas rever on a un age ou on a plus d enfants a aller chercher a l ecole et donc on connait de moins en moins de gens il ne faut pas croire on peut s ennuyer a shanghai quand on a depasse l age
    apres tous les ans les gens partent les amies les bonnes amies quon a pu avoir s en vont les gens ne restent pas trop 3 ans 4 ans maximum pour les grosses societies donc il faut recommencer toujours et toujours
    laisser son boulot en france ne pas bien parler anglais ni chinois cest un handicap pour trouver un boulot meme un tout petit truc juste pour etre occupee
    alors cest vrai que lorsque lon entend parler de taitai chauffeur voiture ayi oui mais derriere les gens ont ils regarde un peu taitai jeune tout va bien taitai plus agee tout va mal
    jaimerais quelquefois avoir un groupe d amies de mon age sortir parler de tout et de rien et ne pas me retrouver a des cafes rencontres avec des jeunes avec des enfants j adore les enfants je suis grand mere ce nest pas le souci mais nous n avons pas les memes points d interet
    alors tous les ans depuis 10 ans je m inscris a tout ce qui se presente cours de fleurs, de chinois, de feng shui, de couture, de cuisine et j en passe car au bout de 10 ans on a fait bien le tour de tout ce qui se presente
    je fais des ballades avec le cercle et des fois enfin je vais dire souvent je me retrouve seule le soir car mon mari part en deplacement comme en ce moment depart le dimanche apres midi retour sans doute vendredi la semaine est longue et les soirees encore plus longues
    mais bon au bout de 10 ans on s adapte
    voila le mot taitai est souvent pour de nombreuses personnes des femmes qui ne font rien ben on a pas trop choisi on a accepte on a quitte aussi nos amies nos collegues de travail on est parti
    il faut etre prete dans sa tete car cest difficile de ne plus avoir de milieu social tres difficile
    voila sinon shanghai est une ville superbe ou justement il y a plein dactivites pour nous taitai alors tant mieux
    sinon 10 ans cest long
     
    • J'aime J'aime x 8
    • Informatif Informatif x 3
  10. spicywisdom

    spicywisdom Membre Actif

    Inscrit:
    17 Décembre 2014
    Messages:
    52
    Ratings:
    +16 / -0
    Vu de Paris et en tant que probable future TaiTai, je trouve cette discussion très intéressante, un peu étonnante aussi parfois.

    Je perçois que certains des contributeurs de ce fil considèrent que si l'on ne travaille pas, avoir une Ayi à plein temps peut être discutable. J'ai la chance d'avoir un mari avec lequel il n'a jamais été un problème de partager les tâches ménagères et l'éducation des enfants, mais de fait, j'ai un emploi du temps classique boulot/enfants/courses/fourneaux/ménage/linge et franchement, la partie ménage/linge me saoule méchamment. J'apprécie assez les jours où je termine trop tard pour aller chercher les enfants, j'arrive tranquillou à la maison, les devoirs sont faits, les enfants sont propres comme des sous neufs et je n'ai plus qu'à réchauffer le plat que j'ai préparé la veille.

    Enfin bref, personnellement, mon métier c'est professeur d'anglais, pas femme au foyer.

    A la rentrée prochaine, je serai officiellement en disponibilité pour suivi de conjoint, je fais tout ce que je peux pour trouver un poste dans un établissement et continuer à faire un métier que j'adore, mais si je n'en ai pas, je ne vois pas pourquoi il faudrait que je me transforme en parfaite fée du logis pour qu'il soit acceptable que je ne travaille plus, que ce soit aux yeux de mon mari, des mes enfants ou du reste du monde.

    J'ai toujours travaillé, mon arrêté de mise en disponibilité m'a fait l'effet d'une claque tant il me semble incongru de ne plus travailler, mais je ne me sens pas moralement tenue de substituer mon activité professionnelle par un temps plein consacré à mon home sweet home. Je n'en ai sans doute ni l'envie, ni l'obligation, et plus encore, ce ne sont pas des activités équivalentes (sans compter que je suis une vraie tanche en matière de repassage et autres joyeusetés impliquant un balai et une serpillère, je le fais depuis toujours mais semble désespérément incapable d'atteindre l'ombre d'un début de progrès... )


    (rassurez moi, l'article du Petit Journal est parodique, hein... rassurez moi!)
     
    • J'aime J'aime x 6
    #50 spicywisdom, 2 Mars 2015
    Dernière édition: 2 Mars 2015
  11. Najdorf

    Najdorf Membre Gold

    Inscrit:
    6 Août 2013
    Messages:
    320
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +260 / -1
    Dans 3 Jours cela fera 1 an que je suis un Guy Tai.......... Merci ! Je le vis bien. Même pas mal ! J ai suivi mon épouse avec mes deux enfants (famille recomposée). Mutation full expat boite française. J ai démissionné de mon Job et depuis 1 an je fais les courses, les repas, je gére l intendance, et fais tout pour que toute la famille soit au top. AYI pour repassage et ménage c est tout! Je passe mon temps libre a arpenté Pékin à pied et faire des photos. J expose et fais des concours. Un peu de sport pour le fun.
    Dans deux ans et 3 mois c est logiquement terminé.... J aurais pu bosser ..... que de propositions sans Visa Z.... " T inquiète y a jamais de contrôle ! On s arrangera..." Je ne connais pas toutes les législations concernant le droit du travail pour les expats en dehors de la Chine, mais je me plais a penser que ailleurs je pourrais travailler vraiment.
    Si nous rentrons en France au terme du contrat je rebosserais et retournerais voir jouer Clermont à Michelin. En attendant je suis ravi d être disponible pour ma femme et mes enfants. Je ne cherche pas a rentré dans les cercles d expats, clubs ou autres gouter/café rencontre. Je les fuis même. Je ne comprends pas sous quel prétexte on devrait se " forcer " a avoir des relations avec des gens qu on aurait jamais dans notre cercle d amis si on était pas expat ....So what ?

    Beau récit, chouette aventure, merci d avoir partagé ça.
     
    • J'aime J'aime x 5
    • Informatif Informatif x 1
  12. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 965 / -32
    Je suis d'accord, mais ce n'est souvent pas si simple. Comme je le disais dans un vieux post, l'expatriation crée une asymétrie dans le couple, qui ne fait que s'amplifier avec le temps. Et au bout de 3 ou 4 ans, quand le conjoint qui bosse a eu (en général) un boost de carrière tandis que l'autre s'est enlisé professionnellement, il y a encore plus de "bonnes raisons pour la famille" (financièrement parlant) d'enchaîner avec une autre expatriation ailleurs. Cela peut devenir difficile de "résister" à cette ligne de plus grande pente.
     
    #52 phitheb, 2 Mars 2015
    Dernière édition: 3 Mars 2015
  13. wanbatin

    wanbatin Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Janvier 2013
    Messages:
    3 063
    Localité:
    Suresnes
    Ratings:
    +1 739 / -73
    les taitai souvent elles sont bonnes (en meme temps elles ont le temps) et moi ca j'achète! !
     
    • Informatif Informatif x 1
  14. mars2012hk

    mars2012hk Ange

    Inscrit:
    24 Septembre 2013
    Messages:
    911
    Localité:
    香港/mer
    Ratings:
    +510 / -12
    J'aimerais bien... Je te passe les anecdotes mais je t'assure que je connais de nombreux cas où on n'est vraiment pas loin de la réalité.

    Il y a des cas où professionnellement tu n'as pas le choix. Genre quand les taitai en question sont les épouses de tes clients et de tes collègues...
     
  15. Therugbygirl

    Therugbygirl Déesse

    Inscrit:
    27 Mai 2014
    Messages:
    2 011
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +2 899 / -4
    Je dois donc faire partie de la seconde moitie.

    J'aime travailler et j'aime mon travail. Et cela fait 25 ans que ca dure - il y a eu tres peu de postes que je n'ai pas aimes, mais dans ce cas, soit je suis partie, soit j'ai transforme mon job pour en faire quelque chose de sympa. Mon mari et moi sommes tous les 2 expats, donc l'un d'entres nous pourrait tres bien s'arreter - cela signifierait quelques sacrifices financiers mais resterait tres vivable.

    Si je reflechis bien, travailler est certainement l'activite la plus soutenue que j'ai faite dans ma vie - de 10 a 15 h/jours, pendant 25 ans - je ne suis pas sure que j'aurai pu trouver une autre activite qui aurait tenu sur la meme duree. Franchement, je m'y eclate et comme toute activite, il y a des jours + et des jours -, mais globalement il s'y passe toujours des trucs nouveaux, je rencontre plein de gens, j'ai plein d'activites diverses, des challenges plus ou moins quotidiens.. etc. Dernierement, j'ai meme du danser sur scene (le fameux diner annuel) :)

    Donc non, travailler tient une grande et importante place dans ma vie et je ne souhaiterai pas arreter pour consacrer plus de temps a mes autres "passions", sauf si bien sur, je n'avais vraiment pas le choix - les quelques fois ou je me suis retrouvee sans boulot (conjuguer 2 carrieres internationales n'est pas toujours aussi simple que ca), j'ai eu confirmation que ce n'etait pas du tout dans mon caractere.. :confused:

    Sinon, si j'avais un baguette magique - avoir 2-3 heures de plus par jour pour faire tout le reste - la, oui, j'achete! :rolleyes:

    Maintenant ceux qui ont un job qu'ils n'aiment pas (quelqu'en soit la raison), je pense qu'ils prefereraient effectivement s'arreter, mais j'espere que ce n'est pas la majorite, sinon, c'est triste..
     
    • J'aime J'aime x 5
  16. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    495
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +420 / -0
    Pour rassurer Spicywisdom qui s'inquiète avant même d'être arrivée.
    Non, même si apparemment il y en a bien qui correspondent parfaitement à l'article, tout le monde n'est pas comme ça.

    Par contre, oui , c'est facile de se laisser entraîner dans cette voie même si on pensait avant que non on n'était pas comme ça.
    Après tout c'est quand même moins fatigant de glander toute la journée que de chercher une activité qui a plus de sens, en particulier dans un nouvel environnement. Même si on l'apprécie comme Rugbygirl, il y en quand même les jours moins. Et les aspects positifs n'apparaissent pas tout de suite.

    Pour Spicywisdom : au moins, contrairement à d'autres, vous parlez bien l'anglais. Çà ouvre déjà plus de possibilités.
     
  17. JéDi

    JéDi Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mars 2013
    Messages:
    89
    Ratings:
    +18 / -2
    Des Taitais, j'en ai rencontré qui se plaignaient que leur budget de plus de RMB 20000 - d'aide au logement (donné par l’entreprise de leur mari) - “pas assez élevé pour se loger à Shanghai".

    En général, peu importe que l'on soit Taitai ou autre, beaucoup d' expatriés ne s'adaptent pas à la vie à l' étranger. Certains pètent les plombs d'autres s'épanouissent. J'ai connu un étudiant ayant fait une tentative de suicide après avoir passé 6 mois en Chine. Loin de sa famille il était devenu dépressif.
     
    • J'aime J'aime x 2
  18. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 965 / -32
    Certes, mais quand on a un boulot prenant, on a sans doute bcp moins le temps de gamberger et de déprimer. Il semble que les divans des psys soient bcp plus remplis de Taitai et Guytai que d'expats "travailleurs"...
     
  19. JéDi

    JéDi Membre Bronze

    Inscrit:
    15 Mars 2013
    Messages:
    89
    Ratings:
    +18 / -2
    Vous avez entièrement raison. Je pense également que beaucoup de Taitais et Guytai ont perdu la motivation de faire quelques choses qui donnent du sens à leur vie:apprendre de nouvelles choses, trouver un travail, faire du sport, s’épanouir.

    Ils ont beaucoup d’activités et de temps, c’est vrai, mais peu de résultats. Combien de Taitais/ Guy Tais apprennent à parler chinois ? Alors qu'ils ont le temps et l’argent pour le faire.

    On laisse le mari ou sa femme faire vivre la famille et on se laisse aller.
     
    • J'aime J'aime x 1
  20. manu13

    manu13 Dieu suprême

    Inscrit:
    28 Septembre 2008
    Messages:
    2 780
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +685 / -4
    Merci beaucoup Pamina
     

Partager cette page