Les expats sont-ils des citoyens de seconde zone en Chine?

Vous sentez-vous comme un citoyen de seconde zone en Chine?

  • Oui. J'estime ne pas avoir les meme droits et les memes oportunites que les chinois.

    Votes: 6 37,5%
  • Non. J'ai l'impression d'avoir les memes droits et oportunites que les chinois.

    Votes: 7 43,8%
  • Je ne sais pas.

    Votes: 3 18,8%

  • Nombre total d'électeurs
    16

guillaumeenchine

utilité: 0, nuisance: 100%
09 Sept 2019
8 410
670
168
49
Il y a 15 ans, les expats avaient la belle vie en Chine. Ils pouvaient quasiment tout se payer et menaient grand train. Le son de cloche est different aujourd'hui.
  • Les prix ont augmentes. Aujourd'hui, vivre Shanghai est quasiment aussi cher que de vivre a Paris, Londres, ou NYC.
  • Les opportunites professionelles pour expats ont fondues comme neige au soleil. Aujourd'hui, face a la concurence locale, il faut vraiment etre un crack dans son domaine pour decrocher un emploi valable. Sinon, il ne reste que les boulots a la con, du genre: prof de langue, prof de yoga, etc.
  • La societe s'est digitalisee a coup d'apps toutes en chinois. On peut rien faire en Chine sans scanner un QR code et naviger une app en chinois. Donc si t'as pas un local pour t'aider, t'es exclu de facto de se qui se passe en Chine.
  • Les vaccins et medicaments occidentaux ne sont generalement pas dispo en Chine a l'image du vaccin ARN Pfizer, etc.
  • Les expats servent de pions dans la gueguerre entre la Chine et l'occident. Tu bloques mes avions? Je bloque tes avions. Tu bloques mes visas? Je bloque tes visas. Etc. Donc en fait, on est toujours les otages de la politique des uns et des autres.
  • La justice en Chine ne sera JAMAIS du cote des expats. Si t'as un probleme avec un Chinois, ton employeur ou ton proprio par example, t'auras toujours tord.
  • La justice justement serre la vis sur els expats. Il y a 15 ans, le pire qui pouvait t'arriver etait d'etre renvoye en France illico-presto, Aujourd'hui, c'est case prison comme n'importe quel citoyen Chinois lambda.
Voila. J'oublie sans doute plein de choses mais en Chine aujourd'hui, mon avis c'est que les expats sont des citoyens de seconde zone. Oui ou non?
 
Il y a 15 ans, les expats avaient la belle vie en Chine. Ils pouvaient quasiment tout se payer et menaient grand train. Le son de cloche est different aujourd'hui.
  • Les prix ont augmentes. Aujourd'hui, vivre Shanghai est quasiment aussi cher que de vivre a Paris, Londres, ou NYC.
  • Les opportunites professionelles pour expats ont fondues comme neige au soleil. Aujourd'hui, face a la concurence locale, il faut vraiment etre un crack dans son domaine pour decrocher un emploi valable. Sinon, il ne reste que les boulots a la con, du genre: prof de langue, prof de yoga, etc.
  • La societe s'est digitalisee a coup d'apps toutes en chinois. On peut rien faire en Chine sans scanner un QR code et naviger une app en chinois. Donc si t'as pas un local pour t'aider, t'es exclu de facto de se qui se passe en Chine.
  • Les vaccins et medicaments occidentaux ne sont generalement pas dispo en Chine a l'image du vaccin ARN Pfizer, etc.
  • Les expats servent de pions dans la gueguerre entre la Chine et l'occident. Tu bloques mes avions? Je bloque tes avions. Tu bloques mes visas? Je bloque tes visas. Etc. Donc en fait, on est toujours les otages de la politique des uns et des autres.
  • La justice en Chine ne sera JAMAIS du cote des expats. Si t'as un probleme avec un Chinois, ton employeur ou ton proprio par example, t'auras toujours tord.
  • La justice justement serre la vis sur els expats. Il y a 15 ans, le pire qui pouvait t'arriver etait d'etre renvoye en France illico-presto, Aujourd'hui, c'est case prison comme n'importe quel citoyen Chinois lambda.
Voila. J'oublie sans doute plein de choses mais en Chine aujourd'hui, mon avis c'est que les expats sont des citoyens de seconde zone. Oui ou non?
Bonsoir guillaumeenchine , tu es en super forme ce soir .

Oui tu as oublié l'essentiel ; c'est vrai les expats aujourd'hui sont des citoyens de seconde zone , car la zé.zette des chinois à doublé
et la tienne s'est ramolie :mad:
 
Il y a 15 ans, les expats avaient la belle vie en Chine. Ils pouvaient quasiment tout se payer et menaient grand train. Le son de cloche est different aujourd'hui.
  • Les prix ont augmentes. Aujourd'hui, vivre Shanghai est quasiment aussi cher que de vivre a Paris, Londres, ou NYC.
  • Les opportunites professionelles pour expats ont fondues comme neige au soleil. Aujourd'hui, face a la concurence locale, il faut vraiment etre un crack dans son domaine pour decrocher un emploi valable. Sinon, il ne reste que les boulots a la con, du genre: prof de langue, prof de yoga, etc.
  • La societe s'est digitalisee a coup d'apps toutes en chinois. On peut rien faire en Chine sans scanner un QR code et naviger une app en chinois. Donc si t'as pas un local pour t'aider, t'es exclu de facto de se qui se passe en Chine.
  • Les vaccins et medicaments occidentaux ne sont generalement pas dispo en Chine a l'image du vaccin ARN Pfizer, etc.
  • Les expats servent de pions dans la gueguerre entre la Chine et l'occident. Tu bloques mes avions? Je bloque tes avions. Tu bloques mes visas? Je bloque tes visas. Etc. Donc en fait, on est toujours les otages de la politique des uns et des autres.
  • La justice en Chine ne sera JAMAIS du cote des expats. Si t'as un probleme avec un Chinois, ton employeur ou ton proprio par example, t'auras toujours tord.
  • La justice justement serre la vis sur els expats. Il y a 15 ans, le pire qui pouvait t'arriver etait d'etre renvoye en France illico-presto, Aujourd'hui, c'est case prison comme n'importe quel citoyen Chinois lambda.
Voila. J'oublie sans doute plein de choses mais en Chine aujourd'hui, mon avis c'est que les expats sont des citoyens de seconde zone. Oui ou non?

c'était le même discours il y a 15 ans pour 15 ans avant
 
Les expats sont-ils des citoyens de seconde zone en Chine?
Il y a 15 ans, les expats avaient la belle vie en Chine. Ils pouvaient quasiment tout se payer et menaient grand train. Le son de cloche est different aujourd'hui.
Aucun rapport entre les 2...
Tu pars en hors sujet dans ton propre sujet...

Les "expats" sont ils des citoyens de seconde zone ? oui de tout temps... il y a une différence entre les locaux et les non locaux.

Que le pouvoir d'achat ait changé pour les expat au fil du temps du fait de l'accroissement du niveau de vie des locaux c'est une réalité... la contre partie c'est l'emergence d'une classe moyenne chinoise qui n'existait pas il y a 15 ans et l'augmentation régulières du salaire minimum, l'émergence de droits sociaux, etc...

  • La justice justement serre la vis sur els expats. Il y a 15 ans, le pire qui pouvait t'arriver etait d'etre renvoye en France illico-presto, Aujourd'hui, c'est case prison comme n'importe quel citoyen Chinois lambda.
Bah donc faudrait savoir... tu te plains qu'on soit pas traité pareil et ensuite tu te plains qu'on obtienne plus de passe droits...
 
Hm on sera toujours des "laowais" en Chine. A l'epoque, ca n'avait pas beaucoup de consequences. Aujourd'hui, on est des sous-merdes (excusez l'expression). Bientot meme status que les philipains ou nepalais qui bossent au Qatar.
 
Anecdote personelle: Un jour mon patron chinois me convoque dans son bureau et me dit: "Ecoute Guillaume, tu fais du bon boulot mais un jour tu vas rentrer en France. Il faut donc que tu formes ta colleage pour te remplacer quand tu seras parti" :mur: Au final, c'est elle qui a ete promu chef du departement dont je m'occupais. Voila.
 
Il y a 15 ans, les expats avaient la belle vie en Chine. Ils pouvaient quasiment tout se payer et menaient grand train. Le son de cloche est different aujourd'hui.
Il y a 15 ans ou maintenant, il faudrait au minima que tu visites la Chine ou tout simplement un pays d'Asie pour te rendre que tes fakes news ne collent pas à la réalité.
 
Hm on sera toujours des "laowais" en Chine. A l'epoque, ca n'avait pas beaucoup de consequences. Aujourd'hui, on est des sous-merdes (excusez l'expression).
Perso y a 15 ans je devais maj mon visa tous les ans, là j'ai 10 ans de green card qui me donnent certains droits comme le droit de travailler sans permis de travail comme un chinois par exemple...
Que tu te sentes comme une sous merde en Chine devrait t'interroger sur le pourquoi... surtout alors que tu n'y es plus depuis plus d'1 an...

Anecdote personelle: Un jour mon patron chinois me convoque dans son bureau et me dit: "Ecoute Guillaume, tu fais du bon boulot mais un jour tu vas rentrer en France. Il faut donc que tu formes ta colleage pour te remplacer quand tu seras parti" :mur: Au final, c'est elle qui a ete promu chef du departement dont je m'occupais. Voila.
Ce que tu décris c'est le lot typique des employés expatriés dans beaucoup de pays, généralement ils sont recrutés pour une période restreinte et doivent former leur successeur local. Tu sembles découvrir ce qui est le commun de l'expatriation. Ca marche d'ailleurs dans les deux sens, l'entreprise anticipe également le départ de l'étranger et doit donc avoir une option locale à son départ. Rien de bien surprenant... Libre à toi de créer ton entreprise pour rester durablement ou de chercher des opportunités qui nécessitent qu'un étranger reste plus durablement.
Au passage, vu que tu nous as expliqué que ta stratégie dans un boulot c'est de bosser pendant la période d'essai et de faire le service minimum ensuite, je ne suis pas surpris qu'ils ne souhaitent pas faire les prolongations...
 
Dernière édition:
Heu, pas du tout. j'ai une GC, pas besoin de permis de travail, de visas, immatriculé une voiture a mon noms, appartement a mon noms, ouverture de compte bancaire sans aucun justificatif, juste a GC. j'ai exactement les memes droit et devoir qu'un local, "sauf pour la participation a la vie politique. " LOL
 
Tous tes sujets Guillaume sont toujours des extrapolations de ton cas personnel que tu veux faire passer comme des generalites. C'est assez fort !
 
La plupart de ses théories sont exclusives et non constructives. Ce type d'argument ne correspond pas aux réalités du monde réel et je pense qu'il s'agit peut-être de l'idéologie de l'extrême droite occidentale, qui ne va pas très loin.
 
J'avais listé rapidement quelques limitations pour les étrangers en Chine (GC ou pas GC).


restrictions.png

On peut aussi ajouter l'impossibilité de travailler dans la fonction publique, la perte du statut de résident si on est hors du territoire trop longtemps, l'expulsion possible en cas de condamnation (mais c'est plus limité avec la GC). Par contre ça c'est pareil dans les autres pays.

Après il faut voir que les restrictions ont plutôt tendance à diminuer avec le temps, notamment avec l'introduction de la GC.

Mais par contre, comme le note guigui, autant avant on avait l'impression d'être une guest star en se promenant en Chine, maintenant c'est différent.

Pour se faire une idée de ce qui nous attend dans quelques années, je pense qu'on peut regarder du côté des minorités éthniques en Chine (celles visibles comme les tibétains ou du xinjiang). A mon avis, nous serons considérés un peu de la même manière.
 
Dernière édition:
Tous tes sujets Guillaume sont toujours des extrapolations de ton cas personnel que tu veux faire passer comme des generalites. C'est assez fort !
Bonjour Pablo
A l'epoque , en l'occurence le 4 mars 2021 j'ai preconise ces ouvrages a notre ami guillaume , ainsi qu'une citation de Sacha Guitry ... ;)


Citation : " Il ne me paraît pas assez intelligent pour être fou. " Sacha Guitry (Saint-Pétersbourg 1885-Paris 1957)

Procure toi ces livres ca va ameliorer ton futur et tes connaissances , dans ton cas je te recommande surtout le second celui de " Paul Watzlawick " ca risque de changer le cours de ton existence ! ;)

Comment réussir à échouer

Trouver l'ultrasolution

Dans cet ouvrage, pendant de son célèbre Faites vous-même votre malheur, Paul Watzlawick tente de comprendre et d’approfondir les recettes qui mènent infailliblement à l’échec. Pour réussir à échouer, il suffit de trouver à chaque problème l’ultrasolution, c’est-à-dire « une solution qui se débarrasse non seulement du problème, mais de tout le reste ». La règle de l’ultrasolution est simple : il faut que le jeu que l’on joue avec l’autre soit toujours à somme nulle, c’est-à-dire qu’aucun ne gagne et donc le plus souvent que les deux perdent. Chacun trouvera facilement des ultrasolutions dans sa vie et celle de ses proches, en lisant le journal ou en écoutant les informations : leur mécanisme est ici minutieusement démonté, mis à la portée de tous.

Paul Watzlawick (1921-2007) - Psychothérapeute et théoricien de la communication ...



DSCN9937.JPG
 
Dernière édition:
Est-ce qu'en cotisant à l'assurance santé pendant 15ans et plus on aura droit à une pension en Chine comme tout citoyen chinois?
Il semblerait que non, donc on a pas les mêmes droits que les Chinois (alors que ça coute une blinde).
 
Est-ce qu'en cotisant à l'assurance santé pendant 15ans et plus on aura droit à une pension en Chine comme tout citoyen chinois?
Il semblerait que non, donc on a pas les mêmes droits que les Chinois (alors que ça coute une blinde).
Bonjour Alplob

C'est de toutes facons une folie quand on est employe ou salarie de rester plus de 15 ans en Chine , lors d'un retour en France quand tu passes la quarantaine et a l'approche de la cinquantaine a part si tu as des competences extraordinaires et indispensables , ou dans le domaine de l'educatif , ou bien encore si tu es detache par une multinationale ou similaire , tu es mort professionellement sur le marche de l'emploi ...
 
Dernière édition:
Bonjour Alplob

C'est de toutes facons une folie quand on est employe ou salarie de rester plus de 15 ans en Chine , lors d'un retour en France quand tu passes la quarantaine et a l'approche de la cinquantaine a part si tu as des competences extraordinaires et indispensables , ou dans le domaine de l'educatif , ou bien encore si tu es detache par une multinationale ou similaire , tu es mort professionellement sur le marche de l'emploi ...
Bonjour Maitre,

Ce n'est pas le sujet de cette discussion
De plus, la part de bonjourchinois ayant passé plus de 10 ans en chine doit être aux alentours de 75% (source Alplob Stats)
Enfin, justement, c'est bien un sujet important de savoir ce que vont devenir nos quinzaines d'années de contribution sociales - part patronales (5,847.84 * 12 * 15 = 1,052,611.2 RMB => ~ 135k euros) une fois que l'on en aura besoin à un age plus avancé.
 
Bonjour Maitre,

Ce n'est pas le sujet de cette discussion
De plus, la part de bonjourchinois ayant passé plus de 10 ans en chine doit être aux alentours de 75% (source Alplob Stats)
Enfin, justement, c'est bien un sujet important de savoir ce que vont devenir nos quinzaines d'années de contribution sociales - part patronales (5,847.84 * 12 * 15 = 1,052,611.2 RMB => ~ 135k euros) une fois que l'on en aura besoin à un age plus avancé.
Oh que si c' est le sujet de cette discussion , si tu te retrouve en France sans points retraites en France a un age avance , et d'apres les criteres enonces dans mon post precedent ... La c'est directement , " citoyen francais de troisieme ou quatrieme zone en France " . Si tu ne possede pas un solide pactole ...
 
Il y a 15 ans, les expats avaient la belle vie en Chine. Ils pouvaient quasiment tout se payer et menaient grand train. Le son de cloche est different aujourd'hui.
  • Les prix ont augmentes. Aujourd'hui, vivre Shanghai est quasiment aussi cher que de vivre a Paris, Londres, ou NYC.
Aucun rapport avec la question du sondage, les Chinois sont dans le même cas que nous.

  • Les opportunites professionelles pour expats ont fondues comme neige au soleil. Aujourd'hui, face a la concurence locale, il faut vraiment etre un crack dans son domaine pour decrocher un emploi valable. Sinon, il ne reste que les boulots a la con, du genre: prof de langue, prof de yoga, etc.
On appelle ça l'immigration choisie, pour quelle raison voudrais-tu qu'un pays importe le tiers-monde par centaines de milliers ?
Puisque les expats sont en Chine, c'est qu'ils sont choisis, donc pourquoi de seconde zone ?

  • La societe s'est digitalisee a coup d'apps toutes en chinois. On peut rien faire en Chine sans scanner un QR code et naviger une app en chinois. Donc si t'as pas un local pour t'aider, t'es exclu de facto de se qui se passe en Chine.
Il suffit d'apprendre le Chinois. Avec un niveau HSK 2 tu t'en sors largement sur toutes les apps de la vie courante. À Rome fais comme les Romains.
Ça ne fait pas de toi un citoyen de seconde zone si on ne te déroule pas le tapis rouge avec des services spéciaux pour l'extrême minorité que tu représentes.

  • Les vaccins et medicaments occidentaux ne sont generalement pas dispo en Chine a l'image du vaccin ARN Pfizer, etc.
On a les mêmes vaccins que les Chinois, c'est à dire qu'on est traités à égal.

  • Les expats servent de pions dans la gueguerre entre la Chine et l'occident. Tu bloques mes avions? Je bloque tes avions. Tu bloques mes visas? Je bloque tes visas. Etc. Donc en fait, on est toujours les otages de la politique des uns et des autres.
En quoi cela affecte ta vie quotidienne dans le pays, qui ferait de toi un citoyen de seconde zone ? Tu as déjà eu ton visa bloqué parce qu'un pays occidental qui n'est pas la France a bloqué les visas chinois ?

  • La justice en Chine ne sera JAMAIS du cote des expats. Si t'as un probleme avec un Chinois, ton employeur ou ton proprio par example, t'auras toujours tord.
C'est faux et il y a des tas d'exemples qui prouvent le contraire. La Chine est un État de droit.

  • La justice justement serre la vis sur els expats. Il y a 15 ans, le pire qui pouvait t'arriver etait d'etre renvoye en France illico-presto, Aujourd'hui, c'est case prison comme n'importe quel citoyen Chinois lambda.
Et comme le souligne Mathieu tu es donc traité comme un Chinois.

Donc ce que tu appelles seconde zone, c'est "sans privilège que les Chinois n'ont pas".
Le syndrome du colon.
 
Il suffit d'apprendre le Chinois. Avec un niveau HSK 2 tu t'en sors largement sur toutes les apps de la vie courante.

J'en doute grandement, Le HSK2 utilise le pinyin. Aucune app n'est en pinyin. Donc c'est HSK3 minimum et il faut bien trois ans sur place pour esperer passer HSK3.