1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Le coin des blagues

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par mister seb, 24 Septembre 2007.

  1. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    Braquage de banque
    Deux blondes rebelles et fauchées décident de braquer une banque.
    Pamela, la plus expérimentée, explique son plan en détail a Betty, la novice.
    Le jour même, les deux blondes se retrouvent dans leur voiture, devant la banque, avec le moteur qui tourne.

    Pamela dit a sa comparse :
    - Betty, je veux être sure que tu as bien compris le plan, parce que je ne serai pas dans la banque avec toi pour te dire ce que tu dois faire : tu ne dois pas rester plus de trois minutes dans la banque. C'est d'accord ?
    - J'ai parfaitement compris, répond Betty.

    Betty entre alors dans la banque, pendant que Pamela attend au volant de la voiture.
    Une minute passe... deux minutes... Dix minutes, et toujours pas de Betty en vue.
    Finalement, au bout de quinze minutes, Betty arrive, traînant laborieusement derrière elle un coffre-fort entoure de plusieurs tours de corde.

    Après quelques secondes au bout desquelles les deux filles parviennent, tant bien que mal, a placer le coffre-fort à l'arrière de la voiture, le vigile de la banque fait irruption hors de l'établissement, avec bien du mal cependant, car il a le pantalon et le caleçon baissés sur ses chevilles.
    Au moment ou il est enfin prêt a faire feu sur les deux blondes, leur voiture est déjà loin !
    Au volant, Pamela s'énerve :
    - T'es vraiment une blonde, toi ! Je pensais que tu avais compris le plan !
    - Mais... Bien sur que oui, j'ai compris ton plan. J'ai fait exactement ce que tu m'as dit !
    - Pas du tout, espèce d'idiote ! J'avais dit l'INVERSE : Pompe le FRIC et ligote le GARDE...!!!!
     
  2. Teibans

    Teibans Membre Silver

    Inscrit:
    11 Septembre 2009
    Messages:
    95
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 / -0
    C'est l'histoire d'un gars qui vient de passer des examens de santé à l'hôpital. Le médecin annonce au patient qu'il est gravement malade et qu'il va mourir. Le gars demande ce qu'il peut faire pour le guérir. Le médecin lui répond : Vous n'avez qu'à faire des bains de boue.
    - Pourquoi ça va me guérir ?
    - Non, mais ça vous habitueras à la terre.
     
  3. Teibans

    Teibans Membre Silver

    Inscrit:
    11 Septembre 2009
    Messages:
    95
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +3 / -0
    Un homme meurt. Comme il avait décidé de se faire incinérer, on le place dans un cercueil et puis, au feu. Le cercueil brûle, mais pas le corps du bonhomme. On le place dans un autre cercueil et l'on recommence. Même chose, le cercueil brûle, mais pas le type. Et la veuve déclare :
    ·Ça ne m'étonne pas, ça fait 30 ans qu'il prend des anti-inflammatoires.
     
  4. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    Portable au hammam

    - Allo, chéri, tu es au hammam ?
    - Oui, ma chérie.
    - Chéri, tu ne vas pas me croire, je suis devant un magasin de fourrures. Chéri, ils ont un vison ! Magnifique, de toute beauté, à un prix. Incroyable !
    - Combien le vison, ma chérie ?
    - Donné, mon amour, donné. 7000 Euros. Tu te rends compte ?
    - Mais tu en as déjà des manteaux ma chérie !
    - S'il te plaît, chéri, il est vraiment... Superbe !
    - OK, OK. Vas-y, achète-le, ton vison !
    - Oh, merci mon amour, dis, je ne veux pas t'embêter, mais tu sais, en passant devant le concessionnaire Mercedes tout à l'heure, j'ai vu leur dernier coupé. Il est beau ! Magnifique. En plus, j'ai parlé au vendeur, celui en exposition est tout neuf, intérieur cuir, peinture dorée... Je ne veux pas abuser de ta gentillesse, mais qu'en penses-tu ?
    - Chérie, tu exagères, on a déjà des voitures !
    - Tu m'avais promis un jour qu'on aurait un coupé !
    - Combien, la voiture, ma chérie ?
    - Tu ne vas pas me croire, mon chéri, ils nous la laissent à seulement 100 000 Euros, avec toutes les options !
    - Bon, OK, OK, on a de l'argent, vas-y... Prend-la ta voiture !
    - Mon amour, je t'aime, c'est merveilleux la vie avec toi ! Dis, j'abuse, mais tu te souviens de notre petit voyage sur la côte d'azur ? Tu te rappelles la maison des Cohen avec la piscine, le tennis ? Tu sais qu'elle est en vente ? Je l'ai vue en passant devant l'agence ! Et si on l'achetait pour avoir un pied-à-terre dans le sud ?
    - J'y avais pensé déjà, oui ! Tu me dis qu'elle est en vente ?
    - C'est vrai, chéri, tu y as pensé ? Je peux vraiment aller à l'agence ? Tu sais, elle n'est vraiment pas très chère, et quelle classe !
    - Combien elle vaut ?
    - Ils l'ont affichée à 4,2 millions, mon amour !
    - Bon, tu y vas, de toute façon, j'ai de l'argent, autant le dépenser. Mais pas plus de 4 millions !
    - Mon amour, c'est le plus beau jour de ma vie ! Tu es merveilleux, je t'aime, vivement ce soir !
    - À ce soir, ma chérie.

    Le gars raccroche, lève la main et crie :
    - Il est à qui ce portable ?
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    La piqure de guêpe

    C'est une dame, très très BCBG, qui habite Neuilly et se rend (en Porsche Cayenne) chez son médecin, Avenue Foch ...

    Elle entre dans le cabinet du médecin et s'écrie toute affolée :
    - Docteur, c'est affreux, j'ai été piquée par une guêpe !
    - Allons Madame, calmez-vous, répond le médecin, ce n'est sans doute pas bien grave.
    - Mais enfin docteur, vous ne vous rendez pas compte, c'est extrêmement... comment dire... c'est horriblement gênant, voyez-vous...
    - Si vous me disiez d'abord où avez-vous été piquée au juste ?
    - Ah ça non, n'y comptez pas, c'est hors de question !
    - Mais enfin, je suis médecin, je...
    - Non non non non et non !!! C'est bien trop embarrassant... Vous soignez la plupart de mes amies, et si l'une d'elles apprenait une chose pareille, je serais la risée de tous dans les dîners mondains. C'est bien simple, je n'oserais même plus sortir de chez moi.
    - Mais enfin Madame, commence à s'énerver le toubib, je suis tenu par le secret professionnel, vous l'oubliez ? Et puis, du reste, comment voulez-vous que je vous soigne si j'ignore où cette guêpe vous a piquée ?
    - Docteur, vous me jurez que vous n'en parlerez à personne, pas même à votre épouse ?
    - Vous avez ma parole, madame.

    Alors la dame s'approche de son médecin et, après avoir jeté un rapide coup d'oeil à droite et à gauche pour s'assurer qu'ils sont bien seuls dans la pièce, elle lui murmure tout bas à l'oreille :
    - Chez Leader Price...!
     
  6. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    Le pari

    Une petite vieille s'en va un beau jour à la Banque de France avec un sac plein d'argent.

    Elle insiste pour parler avec le Président pour ouvrir un compte.
    " J'ai, dit elle, un paquet de pognon. "

    Après un temps de réflexion, un employé l'emmène jusqu'au bureau du Président. Le Président de la banque lui demande combien elle veut déposer et elle lui répond : " 165 000 euros ", en jetant le sac sur son bureau.

    Le président est curieux de savoir comment elle a obtenu tout ce liquide, et il lui demande :
    - Madame, je suis surpris de vous voir transporter tout ce liquide. Comment avez-vous fait pour l'obtenir.

    La petite vieille lui répond :
    - Je fais des paris.
    - Des paris ? Quels types de paris ?
    - Par exemple, je parie 25 000 euros que vos couilles sont carrées.
    - Ha ! s'esclaffa le Président, c'est un pari stupide ! Vous ne pourrez jamais gagner un pari de ce genre-là !
    - Alors vous acceptez mon pari ?
    - Bien sur dit le Président. Je parie 25 000 euros que mes couilles ne sont pas carrées.

    Alors, la petite vieille lui dit :
    - Etant donné qu'il s'agit d'un paquet d'argent, puis-je revenir demain matin à 10 heures avec mon avocat comme témoin ?
    - Bien sur, lui dit le Président confiant.

    Cette nuit là, le Président est vraiment nerveux à cause du pari et il passe beaucoup de temps devant un miroir à contrôler ses couilles en les tournant continuellement à droite puis à gauche. Il les contrôle avec attention jusqu'à ce qu'il soit sur qu'elles ne sont pas carrées. Et qu'il va gagner le pari...

    Le matin suivant à 10h00 précises, la vieille dame fait son apparition avec son avocat dans le bureau du Président. Elle présente son avocat au président et lui rappelle le pari : " 25 000 euros que les couilles du Président sont carrées ! "
    Le président accepte de nouveau le pari et la petite vieille lui demande de baisser son pantalon de telle sorte que tout le monde puisse voir. La petite vieille scrute attentivement les couilles et demande si elle peut les toucher.

    - Bien sur, dit le Président, au fond 25 000 euros c'est une somme et je pense que vous devez être absolument sure.

    Au même moment il remarque que l'avocat est silencieusement en train de se taper la tête contre le mur.

    Le Président demande à la petite vieille :
    - Qu'a donc votre avocat ?
    - Rien, à part le fait que j'ai parié 100 000 euros avec lui qu'à 10H00 du matin j'aurai dans mes mains les couilles du Président de la Banque de France.
     
  7. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    C'est moche la vie

    Il y a 2 semaines, c'était mon 44 ième anniversaire, et le moral n'était pas au top.

    Pourtant, je savais qu'en me levant pour aller déjeuner, ma femme n'oublierait pas de me souhaiter un "Joyeux anniversaire" et de me faire un cadeau.

    Mais ce matin-là, elle ne m'a même pas dit bonjour et encore moins bon anniversaire.

    Alors je me suis dit : Bon, ce n'est pas grave, à moi aussi ça arrive d'oublier. Les enfants eux se souviendront... Mais les enfants descendirent pour déjeuner sans un mot pour moi...

    Alors quand je partis pour le travail, le moral était vraiment descendu au plus bas.
    Comme je suis arrivé au bureau, Julie, ma secrétaire m'a dit : "Bonjour patron et bon anniversaire" et là, le moral commença à remonter. Je me suis mis au travail, et lorsque midi approcha, Julie frappa à la porte et dit :
    "Patron, aujourd'hui c'est votre anniversaire, et en plus, c'est une très belle journée, si vous m'invitiez à déjeuner ?

    J'étais tout à fait d'accord.

    Pour déjeuner, nous avons choisi une petite auberge à l'écart de la ville, le repas fut très agréable et ma secrétaire très attentionnée pour moi. En sortant du restaurant, Julie me dit :"Patron, si nous ne retournions pas au travail cet après-midi ?"
    Comme je ne répondais pas elle ajouta : "Allons à mon appartement, je vous montrerai mes collections de vases de Chine."

    Comme je me laissais entreprendre, nous arrivâmes bientôt chez elle.

    Devant un verre de cognac, elle me dit : "Si ça ne vous fait rien, je vais passer à la salle de bains pour me rafraîchir un peu..." Évidemment, je laissais faire.

    Lorsqu'elle revint, je m'étais moi aussi mis à l'aise ; et c'est en caleçon que j'accueillis ma secrétaire, ma femme, mes enfants et l'équipe du bureau.

    Tous chantaient joyeux anniversaire en apportant un superbe gâteau...

    C'est moche la vie des fois.....
     
  8. oliv1kenobi

    oliv1kenobi Membre Silver

    Inscrit:
    10 Août 2009
    Messages:
    140
    Localité:
    Ha Long Bay, Vietnam
    Ratings:
    +2 / -0
    Le jeu du million

    Un curé qui a besoin d'argent pour sa paroisse s'inscrit à un jeu télévisé.

    Cela surprend un peu, mais l'animateur en a vu d’autres et il commence :
    - Alors, première question pour mille euros : à quoi vous fait penser le chiffre 22 ?
    - A l'expression « 22, v'là les flics ! »
    - Très bonne réponse ! On continue pour cinq mille euros ?
    - Oui !
    - À quoi vous fait penser le chiffre 33 ?
    - A une visite chez le médecin, quand il demande : « Dites 33 ».
    - Bien ! Alors pour vingt mille 20 000 euros, un peu plus compliqué : à quoi vous fait penser le chiffre 69 ?

    Les sourires fleurissent dans le public, qui imagine l'embarras du candidat curé.

    Après un moment, il semble abandonner et annonce :
    - Là, je donne ma langue au chat.
    Tonnerre d'applaudissements des spectateurs et félicitations de l'animateur :
    - Excellent, Monsieur le curé ! Excellent ! Il n'a pas osé prononcer « langue à la chatte », mais c’est très bien Monsieur ! On continue pour 50 000 euros et là, on est dans votre domaine : qu'a dit Ève en se voyant pour la première fois dans la glace ?

    Cette fois-ci encore, notre brave curé se creuse la cervelle, il se récite mentalement toute la Genèse, mais sur ce point précis rien ! Alors, il avoue :
    - En fait, là j'ai un trou...
    De nouveau, les applaudissements de la foule font trembler le studio d'enregistrement et l'animateur en sautille d'excitation :
    - Magnifique, mon Père : c'est la bonne réponse. Que fait-on ? On tente les 100 000 euros ?

    Notre curé ne comprend pas très bien comment il a pu donner la bonne réponse sans la connaître, mais admet que les voies du Seigneur son impénétrables, même à la télévision, et décide de continuer :
    - Oui : c'est pour les œuvres de la paroisse, donc on continue.
    - Et qu'a dit Adam en se voyant pour la première fois dans une glace ?

    Le pauvre curé qui ne savait même pas qu'il y avait un miroir dans le jardin d'Eden, réalise que les questions du jeu sont bien plus difficiles que ce qu'il avait imaginé :
    - Oh ! Je ne croyais pas que cela pouvait être si dur !

    La foule est carrément debout et scande « le million ! Le million ! »
    - Excellent ! Alors, tenterons-nous le million ?

    Le curé n'a toujours pas compris pourquoi on lui dit qu'il a bien répondu, mais conclut que c'est Dieu qui l'aide. Du coup, en pensant à tout ce qu'il pourra faire avec un million, il décide de continuer !
    - Alors, qu'a dit Adam quand il a su qu'Ève était enceinte ?

    Après un long silence, catastrophé à l'idée qu'il a tout perdu, le curé se lâche :
    - Et merde ! J'aurais dû me retirer plus tôt !

    - BINGO !
     
  9. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    Pas mal tes blagues :).


    Nous sommes le matin du 25 décembre.
    Cette année, le Père Noël a vraiment eu tous les problèmes :
    Son habit rouge s'est déchiré des les premières cheminées, il s'est chopé une crise de foie en mangeant toutes les friandises que les enfants avaient laissé pour lui au bord de la cheminée, il a aussi la gueule de bois à cause de tout l'Aquavit qu'il s'est tapé pour se réchauffer en plus, deux de ses cerfs ont attrapé la fièvre aphteuse...

    Alors ce matin, il est en train de chercher de l'aspirine dans sa pharmacie, lorsque apparaît un éclair de lumière dans le ciel, et ce moment, des trompettes retentissent :

    C'est un ange rayonnant de lumière qui arrive, flottant dans l'air avec ses petites ailes blanches. Il dit :
    - Père Noël, Père Noël, je t'ai apporte un arbre de Noël magique pour le prochain Noël ! Où je le mets ?
    - Tu sais où tu peux te le mettre le sapin ?

    Et de cette journée fort mauvaise naquit la joyeuse tradition du petit ange perché au sommet du sapin de Noel.



    Deux vieillards assis sur un banc public:
    - La plus belle chose du monde, c'est de faire l'amour.
    - Pour moi, la plus belle chose, c'est Noël.
    - Pourquoi Noël?
    - Parce que ça revient plus souvent.
     
  10. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Perles du BAC

    Perles du BAC

    Cuvée des perles du bac, attention, accrochez-vous car il n'y a aucune faute de frappe de ma part...

    - les égyptiens transformaient les morts en momies pour les garder vivants

    - les amazones étaient comme des femmes, mais encore plus méchantes

    - les empereurs organisaient des combats de radiateurs

    - César poursuivit les gaulois jusqu'à Alesia car Vercingetorix avait toujours la gaule

    - Clovis mourut à la fin de sa vie

    - Charlemagne se fit chatrer en l'an 800

    - les mauvais elèves étaient souvent décapités

    - quand les paysans avaient payé leurs impôts, ça leur faisait un gros trou aux bourses

    - la mortalité infantile était très élevée, sauf chez les vieillards

    - les enfants naissaient souvent en bas âge

    - Jeanne d'Arc n'aimait pas trop qu'on la traite de pucelle

    - l'armistice est une guerre qui se finit tous les ans le 11 novembre


    - les nuages les plus chargés de pluie sont les gros cunnilingus

    - les américains vont souvent à la messe car les protestants sont très catholiques

    - la Chine est le pays le plus peuplé avec un milliard d'habitants au km carré

    - pour mieux conserver la glace, il faut la geler

    - le passage de l'état solide à l'état liquide est la niquéfaction


    - un kilo de mercure pèse pratiquement une tonne

    - la climatisation est un chauffage froid avec du gaz, sauf que c'est le contraire

    - autrefois les chinois n'avaient pas d'ordinateur car ils comptaient avec leurs boules

    - les fables de La Fontaine sont si anciennes qu'on ignore le nom de l'auteur

    - les français sont de bons écrivains car ils gagnent souvent le prix Goncourt

    - les peintres les plus célèbres sont Mickey l'ange et le homard de Vinci

    - le chien, en remuant la queue, exprime ses sentiments comme l'homme

    - les lapins ont tendance à se reproduire à la vitesse du son

    - pour faire des oeufs, la poule doit être fermentée par un coq

    - grâce à la structure de son oeil, un aigle est capable de lire un journal à 1400 mètres

    - les calmars géants saisissent leurs proies entre leurs gigantesques testicules

    - les escargots sont tous des homosexuels

    - l'artichaut est constitué de feuilles et de poils touffus plantés dans son derrière

    - le cerveau des femmes s'appelle la cervelle

    - après un accident de voiture, on peut être handicapé du moteur
     
  11. Ludovico

    Ludovico Dieu créateur

    Inscrit:
    9 Juin 2010
    Messages:
    3 993
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +1 415 / -11
    SOCIALISME
    -Vous avez 2 vaches. Vos voisins vous aident à vous en occuper et vous partagez le lait.

    COMMUNISME
    -Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous fournit en lait.

    FASCISME
    -Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend les deux et vous vend le lait.

    NAZISME
    -Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous prend la vache blonde et abat la brune.

    DICTATURE:
    -Vous avez 2 vaches. Les miliciens les confisquent et vous fusillent.

    FEODALITE
    -Vous avez 2 vaches. Le seigneur s'arroge la moitié du lait.

    DEMOCRATIE
    -Vous avez 2 vaches. Un vote décide à qui appartient le lait.

    DEMOCRATIE REPRESENTATIVE
    -Vous avez 2 vaches. Une élection désigne celui qui décidera à qui appartient le lait.

    DEMOCRATIE DE SINGAPOUR
    -Vous avez 2 vaches. Vous écopez d'une amende pour détention de bétail en appartement.

    ANARCHIE
    -Vous avez 2 vaches. Vous les laissez se traire en autogestion.

    CAPITALISME
    -Vous avez 2 vaches. Vous en vendez une, et vous achetez un taureau pour faire des petits.

    CAPITALISME DE HONG KONG
    -Vous avez 2 vaches. Vous en vendez 3 à votre société cotée en bourse en utilisant des lettres de créance ouvertes par votre beau-frère auprès de votre banque. Puis vous faites un " échange de lettres contre participation ", assorti d'une offre publique, et vous récupérez 4 vaches dans l'opération tout en bénéficiant d'un abattement fiscal pour l'entretien de 5 vaches.

    Les droits sur le lait de 6 vaches sont alors transférés par un intermédiaire panaméen sur le compte d'une société des îles Caïman, détenues clandestinement par un actionnaire qui revend à votre société cotée les droits sur le lait de 7 vaches. Au rapport de ladite société figurent 8 ruminants, avec option d'achat sur une bête supplémentaire.
    Entre temps vous abattez les 2 vaches parce que leur horoscope est défavorable

    CAPITALISME SAUVAGE
    -Vous avez 2 vaches. Vous vendez l'une, vous forcez l'autre à produire comme quatre, et vous licenciez l'ouvrier qui s'en occupait en l'accusant d'être inutile.

    BUREAUCRATIE
    -Vous avez 2 vaches. Le gouvernement publie des règles d'hygiène qui vous invitent à en abattre une. Après quoi il vous fait déclarer la quantité de lait que vous avez pu traire de l'autre, il vous achète le lait et il le jette. Enfin, il vous fait remplir des formulaires pour déclarer la vache manquante.

    ECOLOGIE
    -Vous avez 2 vaches. Vous gardez le lait et le gouvernement vous achète la bouse.

    FEMINISME
    -Vous avez 2 vaches. Le gouvernement vous inflige une amende pour discrimination. Vous échangez une de vos vaches pour un taureau que vous trayez aussi.

    SURREALISME
    -Vous avez 2 vaches. Le gouvernement exige que vous leur donniez des leçons d'harmonica.

    CAPITALISME EUROPEEN
    -On vous subventionne la première année pour acheter une 3ème vache. On fixe les quotas la deuxième année et vous payez une amende pour surproduction. On vous donne une prime la troisième année pour abattre la 3ème vache.

    MONARCHIE CONSTITUTIONNELLE BRITANNIQUE
    -Vous tuez une des vaches pour la donner à manger à l'autre. La vache vivante devient folle. L'Europe vous subventionne pour l'abattre. Vous la donnez à manger à vos moutons.

    CAPITALISME A LA FRANCAISE
    -Pour financer la retraite de vos vaches, le gouvernement décide de lever un nouvel impôt : la CSSANAB (cotisation sociale de solidarité avec nos amies les bêtes). Deux ans après, comme la France a récupéré une partie du cheptel britannique, le système est déficitaire. Pour financer le déficit on lève un nouvel impôt sur la production de lait : le RAB (remboursement de l'ardoise bovine). Les vaches se mettent en grève. Il n'y a plus de lait. Les Français sont dans la rue : " DU LAIT ON VEUT DU LAIT". La France construit un lactoduc sous la manche pour s'approvisionner auprès des Anglais. L'Europe déclare le lait anglais impropre à la consommation. On lève un nouvel impôt pour l'entretien du lactoduc devenu inutile.

    REGIME CORSE
    -Vous avez deux cochons qui courent dans la forêt. Vous déclarez 200 vaches et vous touchez les subventions européennes
     
  12. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 904
    Ratings:
    +1 490 / -11
    .....A la caisse d'un supermarché, une vieille dame choisit un sac en plastique pour ranger ses achats.

    La jeune caissière lui reproche de ne pas se mettre à l'écologie et lui dit :
    Votre génération ne comprend tout simplement pas le mouvement écologique.
    Seuls les jeunes vont payer pour la vieille génération qui a gaspillé toutes les ressources !


    La vieille dame s'excuse auprès de la caissière et explique :
    - Je suis désolée, il n’y avait pas de mouvement écologiste de mon temps.

    Alors qu'elle quitte la caisse, la mine déconfite, la caissière ajoute :
    Ce sont des gens comme vous qui ont ruiné toutes les ressources à nos dépens. C'est vrai, vous ne considériez absolument pas la protection de l'environnement dans votre temps !


    Alors, un peu énervée, la vieille dame répond :

    À l'époque, on retournait les bouteilles de verre consignées au magasin.

    Le magasin les renvoyait à l'usine pour être lavées, stérilisées et remplies à nouveau.

    Les bouteilles étaient recyclées, mais on ne connaissait pas le mouvement écologique.

    De mon temps, on montait l'escalier à pied: on n'avait pas d'escaliers roulants et peu d’ascenseurs.

    On ne prenait pas sa voiture chaque fois qu'il fallait se déplacer de deux rues. On marchait jusqu'à l'épicerie du coin.
    Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

    On ne connaissait pas les couches jetables, on lavait les couches des bébés.
    On faisait sécher les vêtements dehors sur une corde à linge, pas dans un machine de 3 000 watts.

    On utilisait l'énergie éolienne et solaire pour sécher les vêtements.

    On ravaudait systématiquement les vêtements qui passaient d'un frère ou d'une sœur l'autre.

    Mais, vous avez raison, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

    On n'avait qu'une TV (quand on en avait une…) ou une radio dans la maison, pas une dans chaque chambre.

    Et la télévision avait un petit écran de la taille d'une boîte de pizza, pas un écran de la taille de l'État du Texas.

    On avait un réveil qu’on remontait le soir.

    Dans la cuisine, on s'activait pour préparer les repas, on ne disposait pas de tous ces gadgets électriques spécialisés pour tout préparer sans effort et qui bouffent des watts autant qu'EDF en produit.

    Quand on emballait des éléments fragiles à envoyer par la poste, on utilisait comme rembourrage du papier journal ou de la ouate, dans des boîtes ayant déjà servi, pas des bulles en mousse de polystyrène ou en plastique.

    On n'avait pas de tondeuses à essence autopropulsées ou autoportées, on utilisait l'huile de bras pour tondre le gazon.

    On travaillait physiquement; on n'avait pas besoin d'aller dans un club de gym pour courir sur des tapis roulants qui fonctionnent à l'électricité.

    Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

    On buvait de l'eau à la fontaine quand on avait soif. On n'utilisait pas de tasses ou de bouteilles en plastique à jeter.

    On remplissait les stylos dans une bouteille d'encre au lieu d'acheter un nouveau stylo.

    On remplaçait les lames de rasoir au lieu de jeter le rasoir entier après quelques utilisations.

    Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

    Les gens prenaient le bus, le métro, le train, et les enfants se rendaient à l'école à vélo ou à pied au lieu d'utiliser la voiture familiale et maman comme un service de taxi 24 heures sur 24.

    Les enfants gardaient le même cartable durant plusieurs années, les cahiers continuaient d'une année sur l'autre, les crayons de couleur, gommes, taille-crayons et autres accessoires duraient tant qu'ils pouvaient, pas un cartable tous les ans et des cahiers jetés fin juin, de nouveaux crayons et gommes avec un nouveau slogan à chaque rentrée.

    Mais, c'est vrai, on ne connaissait pas le mouvement écologiste.

    On n’avait qu’une prise de courant par pièce et pas de rallonge multiprises pour alimenter toute la panoplie des accessoires électriques indispensables aux jeunes d'aujourd'hui.

    On employait la poste ou le téléphone mural pour communiquer, pas le GSM ou l’ordinateur.

    Les enfants jouaient avec des ours en peluche ou des jeux de société, pas avec des jeux électroniques et agressifs.

    ALORS NE VIENS PAS ME FAIRE CHIER AVEC TON PUTAIN MOUVEMENT ÉCOLOGISTE !
     
  13. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 947
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Sympa, Loulou ...

    Sinon, je ne savais pas où mettre cette info qui tient presque de la blague mais qui est cependant véridique ...

    [h=1]La voiture la plus volée est... la Twingo 1[/h]Le Point.fr - Publié le 30/01/2012 à 15:30 - Modifié le 30/01/2012 à 15:45

    [​IMG]


    [h=2]Ce ne sont pas forcément les berlines qui ont la cote auprès des voleurs...[/h]
    Un automobiliste possédant une Renault Twingo 1 et habitant dans le Val-d'Oise a davantage de risques de se faire voler son véhicule qu'un conducteur du Cantal roulant dans une BMW série 5, selon le palmarès annuel 2011 publié lundi parAuto Plus. Cette étude a été réalisée par l'hebdomadaire à partir des statistiques provenant de 14 assureurs, mutuelles et banques, représentant un parc de 17 millions de véhicules. À partir de ces statistiques, Auto Plus a calculé la fréquence de vols (nombre de vols rapporté à un panel de 10 000 autos assurées de plus de 130 modèles) et le taux de vols de voiture pour 1 000 habitants pour chaque département.


    Même si, chaque année depuis 10 ans, relève Auto Plus, le nombre de voitures dérobées diminue, certaines sont exposées à un niveau de risque plus élevé que la moyenne. Parmi elles figurent toujours des autos âgées faciles à dérober et à revendre en pièces détachées, et de plus en plus de modèles récents, courants comme haut de gamme, dont les protections électroniques se révèlent finalement très vulnérables.


    Voici la liste des sept modèles préférés des voleurs :


    1/ Renault Twingo 1 (229 volées pour 10 000 assurées)
    2/ Smart Fortwo (200)
    3/ BMW X6 (183)
    4/ Renault Mégane 2 (102)
    5/ Porsche Cayenne (93)
    6/ Citroën C8 (89)
    7/ BMW Série 1 (84)


    Quant aux départements où les voitures sont les plus volées, le Val-d'Oise est en tête avec 4,7 vols pour 1 000 habitants, suivis par les Bouches-du-Rhône, la Seine-Saint-Denis et le Gard.
     
  14. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    16 raisons de servir de la bière au travail...
    1. C'est un bon exemple à donner.
    2. Ca apporte des conversation plus franches et honnêtes.
    3. Ca réduit le nombre de plaintes contre les salaires trop bas.
    4. Les employés disent à la direction ce qu'ils pensent, et non pas ce que la direction veut entendre.
    5. Ca augmente la satisfaction au travail puisque si tu n'aimes pas ton job, tu t'en fous!
    6. Ca élimine les vacances puisque les gens vont préférer aller travailler.
    7. Ca rend plus beaux les employés affreux.
    8. Ca rend la bouffe de la cafétéria meilleure.
    9. Les patrons ont plus de chances de donner un bonus lorsqu'ils sont saoul.
    10. Les négociations d'augmentation de salaire sont beaucoup plus profitables.
    11. Les employés travaillent plus tard puisqu'il n'ont pas besoin d'aller prendre une bière au bar du coin.
    12. Ca rend tout le monde plus ouvert avec leurs idées.
    13. Ca élimine l'obligation des employés de se saouler sur l'heure du dîner.
    14. Ca augmente les chances de voir le patron tout nu.
    15. Les employés n'ont plus besoin de prendre du café pour se désaouler le matin.
    16. Assoir la secrétaire toute nue sur la photocopieuse ne sera plus considéré comme étant grossier.
     
  15. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 904
    Ratings:
    +1 490 / -11
    .. petit bonheur sous le soleil

    Un bateau est pris dans une violente tempête et coule.
    Seul rescapé, un marin marseillais, accroché à une planche, échoue sur une île déserte.
    Heureusement il y a de l'eau douce, des fruits à profusion, et la mer est remplie de poissons, ce qui lui permet de survivre. Le temps passe et au bout de plusieurs mois, un point grossit à l'horizon, un radeau apparaît, il s'échoue sur la plage et une superbe naufragée débarque en s'écriant :
    - Oh Bonne Mère ! Quelle île !
    Et le Marseillais s'exclame:
    - Té ! Je rêve ! Une femme et en plus une Marseillaise !
    - Mademoiselle j'aimerais vous offrir un verre pour votre arrivée, mais je n'ai que de l'eau.
    - C'est parfait, dit la fille, moi j'ai le pastis.
    Elle sort de sa trousse de survie une bouteille de 51. Le Marseillais est ébahi. Il lui dit :
    - Je m'excuse, je n'ai que des fruits pour l'accompagner.
    - J'ai ce qu'il faut dit la fille en sortant des olives.
    Le Marseillais est aux anges. Quand ils ont terminé leur apéritif, la fille lui demande :
    - Ça fait longtemps que vous n'avez pas vu une femme ?
    - Pardi ! Six mois. Alors elle se rapproche de lui et lui dit d'une voix douce :
    - Ça vous plairait de tirer ?
    Et le Marseillais extasié s'écrie :
    - Oh putaing ! Ne me dîtes pas que vous avez aussi amené les boules ?
     
  16. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    À quoi reconnaît-on qu'une voiture n'est plus cotée à l'argus ?
    Il y a un autocollant «OM Champion de France» sur la vitre arrière.


    En traversant un village enneigé, une Rolls Royce dérape, heure un mur et se trouve sérieusement endommagée. Le conducteur sort furieux :
    - Zut ! Un mois de salaire envolé !
    En attendant les secours, il assiste à l'accident identique d'un Porsche Cayenne dont le conducteur, en sortant du véhicule, s'exclame :
    - Flûte ! Deux mois de salaire envolés !
    Soudain, les deux accidentés voient arriver une QQ qui, n'arrivant pas à freiner, heurte la Rolls et s'écrase sur la Porsche. Le conducteur en sort hébété et gémit :
    - Deux ans de salaire envolés !
    Les deux autres se regardent et commentent :
    - Il faut vraiment être fou pour acheter une voiture aussi chère !
     
  17. manu13

    manu13 Dieu suprême

    Inscrit:
    28 Septembre 2008
    Messages:
    2 782
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +687 / -4
    En 2 ans une voiture n'est plus cotee a l'argus ?
    J'ai pas compris la blague. :/
     
  18. NEUF

    NEUF Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Je pence qu'il fais référence a 1992... C'est la blague qui est plus cote a l'argus
     
  19. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    Ouai, la blague n'est pas d'actualité. Faut dire c'est pas souvent pour l'OM :).
     
  20. Bolosse

    Bolosse Membre Actif

    Inscrit:
    6 Janvier 2012
    Messages:
    27
    Ratings:
    +0 / -0
    C'est Toto a l'ecole.
    La maitresse demande aux eleves :
    "Alors les enfants, qui peux me dire avec quels fruits peut on faire de la compote?"
    C'est ainsi que les enfants repondent :
    "Des pomme!"
    "Des fraises!"
    ... etc.
    Tout d'un coup, Toto lache :
    "Avec de la moule!"
    C'est alors que la maitresse d'un air surpris dit :
    "Mais Toto, une moule c'est un fruit de mer et non un fruit"
    Et Toto dit :
    "Oui mais tous les matins ma maman elle dit a mon papa qu'elle a la moule en compote"
     

Partager cette page