La Chine va tester un train «Maglev» capable d’atteindre les 600 km/h

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le train à grande vitesse fait ses débuts sur la nouvelle voie ferrée du Tibet

1624674898066.png

La première voie ferrée électrifiée de la région autonome du Tibet, dans le sud-ouest de la Chine, a été inaugurée vendredi matin, reliant la capitale régionale Lhassa à la ville de Nyingchi, alors que les trains à grande vitesse "Fuxing" entrent officiellement en service dans la région du plateau.

Communique :
D'une longueur de 435 km et d'une vitesse prévue de 160 km par heure, la nouvelle voie ferrée est une ligne unique électrifiée. Il existe actuellement neuf gares dans les villes de Lhassa, Shannan et Nyingchi qui peuvent assurer le transport de passagers et de marchandises.

La nouvelle ligne ferroviaire Lhassa-Nyingchi a permis au sud-est du Tibet d'accéder aux services ferroviaires pour la première fois dans l'histoire.

Par rapport aux routes, la ligne ferroviaire Lhassa-Nyingchi réduit le temps de trajet de Lhassa à Nyingchi de cinq heures à environ trois heures et demie, et réduit le temps de trajet de Shannan à Nyingchi de six heures à environ deux heures.

C'est la première fois que les trains à grande vitesse de Fuxing, développés indépendamment par la Chine, transportent des passagers au Tibet. Les trains à grande vitesse de la série Fuxing ont été exploités dans toutes les régions de niveau provincial de la Chine continentale.
Les trains Fuxing en service ont désormais une vitesse comprise entre 160 km et 350 km par heure, ce qui constitue un exploit notable dans l'innovation technologique ferroviaire chinoise.

La construction de la voie ferrée a commencé en mars 2015. Plus de 130 000 ouvriers ont travaillé dans les montagnes pour construire la voie ferrée, dont 90 % se trouve à plus de 3 000 mètres au-dessus du niveau de la mer.

La ligne ferroviaire passe par 47 tunnels et 121 ponts, et traverse la rivière Yarlung Zangbo à 16 reprises. Les tunnels et les ponts représentent environ 75 % de la longueur totale du chemin de fer, ce qui a représenté un défi pour les ouvriers de la construction et a permis d'acquérir une expérience précieuse pour la construction de chemins de fer sur les plateaux.

La capacité annuelle de transport de marchandises du chemin de fer, qui s'élève à 10 millions de tonnes, soutient fortement le flux de marchandises, ce qui favorisera le développement économique et améliorera la vie des gens.

1624674509097.png

J'ai rajoute une carte pour situer ! :)
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 350
13 083
183
Hong Kong et Shanghai
D'une longueur de 435 km et d'une vitesse prévue de 160 km par heure, la nouvelle voie ferrée est une ligne unique électrifiée.
(...)
C'est la première fois que les trains à grande vitesse de Fuxing, développés indépendamment par la Chine, transportent des passagers au Tibet
N'est-ce pas un peu présomptueux de qualifier de train à grande vitesse un train qui roule à 160 km/h ? :hum:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
N'est-ce pas un peu présomptueux de qualifier de train à grande vitesse un train qui roule à 160 km/h ? :hum:
C'est le modele de train qui est qualifie de train a grande vitesse , pas la ligne ! il roule a sa vitesse mini sur ce parcours ... Apres je pense que ce type de modele etait le seul a convenir car pressurise , il evolue quand meme a 3000 m d'altitude sur 90 % de son parcours ! l'hypoxie n'est plus tres loin si tu n'est pas du coin .. Mais bon Nyingchi est a 3000 m d'altitude egalement > Lassha 3650 m ! Si tu arrive directement de Shanghai tu seras indispose de toutes facons ... :)

1624682539439.png
 
Dernière édition:

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 260
808
168
C'est le modele de train qui est qualifie de train a grande vitesse , pas la ligne ! il roule a sa vitesse mini sur ce parcours ... Apres je pense que ce type de modele etait le seul a convenir car pressurise , il evolue quand meme a 3000 m d'altitude sur 90 % de son parcours ! l'hypoxie n'est plus tres loin si tu n'est pas du coin .. Mais bon Nyingchi est a 3000 m d'altitude egalement > Lassha 3650 m ! Si tu arrive directement de Shanghai tu seras indispose de toutes facons ... :)

Il y a une autre technologie dont aucun autre pays, à l’exception de la Chine, ne dispose: la construction de trains à grande vitesse dans la région froide du nord. En hiver, ces zones sont gelées et la cryosphère du sol est au moins d’un mètre. Et pendant l’été, la cryosphère fondra. A ce moment, le sous-sol de la voie ferrée se déplacera, ce qui est une grande difficulté. Mais la Chine a parfaitement résolu ce dilemme technologique! :grin:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Il y a une autre technologie dont aucun autre pays, à l’exception de la Chine, ne dispose: la construction de trains à grande vitesse dans la région froide du nord. En hiver, ces zones sont gelées et la cryosphère du sol est au moins d’un mètre. Et pendant l’été, la cryosphère fondra. A ce moment, le sous-sol de la voie ferrée se déplacera, ce qui est une grande difficulté. Mais la Chine a parfaitement résolu ce dilemme technologique! :grin:
Si tu as un lien ou des articles sur ce sujet merci de bien vouloir nous en faire profiter , c'est tres interessant ! :chinois:
 

Pautal

Membre Platinum
23 Déc 2006
293
53
73
Shanghai
Si tu as un lien ou des articles sur ce sujet merci de bien vouloir nous en faire profiter , c'est tres interessant !
bonsoir,

La grande différence , a ma connaissance , en europe on construit la voie sur un remblais et du ballast, différent selon le pays, le balast francais fait des trous dans les planchers des ICE allemand (ballast allemand plus "fin" et compact ), en chine les voies HST sont en béton préfabriqué moins susceptible de subirent les " mouvements de terrain " .

Ma théorie est a vérifier. mais cela semble correspondre a ce que dit chwpaul.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
bonsoir,

La grande différence , a ma connaissance , en europe on construit la voie sur un remblais et du ballast, différent selon le pays, le balast francais fait des trous dans les planchers des ICE allemand (ballast allemand plus "fin" et compact ), en chine les voies HST sont en béton préfabriqué moins susceptible de subirent les " mouvements de terrain " .

Ma théorie est a vérifier. mais cela semble correspondre a ce que dit chwpaul.
Bonjour Pautal
Merci , je posai la question a notre ami Paul , il evoque un sujet interessant mais ne precise jamais ses sources ni ne repond a nos demandes d'informations , c'est dommage !

Un document technique interessant issu de la SNCF !

1624911056079.png
Dégradation de la voie ferrée ballastée sous sollicitations cycliques Laurent SCHMITT
– Direction de l’Innovation et de la RechercheK. SAB, P. de BUHAN, D. CLOUTEA

Pdf 34 pages

1599602124680.png

1624911881229.png
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 184
9 976
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Mise en service d'un train maglev à grande vitesse

1626917443696.png

2021-07-20
Le premier train maglev à grande vitesse de Chine, dont la vitesse maximale est de 600 kilomètres par heure, sortira de la chaîne de production à Qingdao, dans la province du Shandong, mardi, ce qui constitue une avancée majeure dans le développement du transport ferroviaire du pays.

Communique : Le train doit subir plusieurs années de tests avant d'entrer en service, et des rails maglev à grande vitesse devront être posés. Toutefois, lorsqu'il entrera en service commercial, le train devrait permettre de réduire considérablement la durée des trajets ferroviaires. Le temps de trajet entre Pékin et Shanghai en train à grande vitesse, par exemple, devrait passer d'environ cinq heures actuellement à environ deux heures et demie.

Le train à grande vitesse à sustentation magnétique, développé uniquement en Chine, est doté de technologies ferroviaires de pointe, a déclaré le fabricant, CRRC Qingdao Sifang, une filiale de la société publique China Railway Rolling Stock Corp.

Le train utilise des électro-aimants pour se suspendre au-dessus des rails, et comme il n'y a pas de friction due au contact avec les lignes ferroviaires, le train peut rouler sans bruit et sans à-coups, a déclaré Liang Jianying, directeur général adjoint et ingénieur en chef de CRRC Qingdao Sifang.

Les avantages de ce train sont la vitesse élevée, la sécurité, la fiabilité, une grande capacité de transport de passagers, la protection de l'environnement et de faibles coûts de maintenance. Le train peut combler l'écart entre les services ferroviaires à grande vitesse conventionnels, dont la vitesse d'exploitation maximale est de 350 km/h, et les avions, qui volent à des vitesses comprises entre 900 et 1 000 km/h, a-t-il déclaré.
Interrogé sur la date de mise en service du train lors d'une interview accordée à la télévision centrale chinoise, M. Liang a estimé qu'il faudrait cinq à dix ans.

Selon les experts en transport, le train maglev à grande vitesse constitue une option viable pour le transport de passagers sur de courtes et moyennes distances, comme les trajets quotidiens dans les grandes villes et les agglomérations telles que le delta du fleuve Yangtze et les régions de Beijing-Tianjin-Hebei.
Le vaste territoire et les villes densément peuplées de la Chine ont généré une énorme demande de transport de passagers à grande vitesse et de grande capacité, a déclaré Feng Hao, chercheur à l'Institut des transports complets de la Commission nationale du développement et de la réforme.

La demande pour de tels services existe déjà dans les chemins de fer entre Beijing et Shanghai, Chongqing et Chengdu, dans la province du Sichuan, et Guangzhou, dans la province du Guangdong, et Changsha, dans la province du Hunan, a-t-il ajouté.

En termes d'innovation, la technologie de la lévitation magnétique implique une variété de matériaux de base tels que les terres rares et les matériaux composites. La recherche et le développement de ces technologies contribueront à promouvoir la croissance des industries de base de la Chine, a déclaré Zhao Ying, chercheur à l'Institut d'économie industrielle basé à Pékin, qui est affilié à l'Académie chinoise des sciences sociales.
Un certain nombre de villes prévoient de construire des lignes maglev à grande vitesse et sont entrées dans la phase de recherche et d'évaluation, notamment les lignes maglev Shanghai-Hangzhou et Chengdu-Chongqing, selon les plans de développement des transports à moyen et long terme des villes concernées.

Outre les lignes maglev existantes à Pékin, Shanghai et Changsha, deux lignes maglev à faible vitesse et à courte distance sont en cours de construction à Qingyuan, dans la province du Guangdong, et dans le comté de Fenghuang, dans la province du Hunan.

 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 350
13 083
183
Hong Kong et Shanghai
Outre les lignes maglev existantes à Pékin, Shanghai et Changsha, ...
Maglev n'est pas toujours synonyme de grande vitesse : la ligne de Changsha a une vitesse maximale de 100 km/h, et une vitesse moyenne de 57 km/h. Quant au Maglev de Pekin, c'est une ligne de métro ...
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 260
808
168
Mise en service d'un train maglev à grande vitesse


2021-07-20
Le premier train maglev à grande vitesse de Chine, dont la vitesse maximale est de 600 kilomètres par heure, sortira de la chaîne de production à Qingdao, dans la province du Shandong, mardi, ce qui constitue une avancée majeure dans le développement du transport ferroviaire du pays.

Communique : Le train doit subir plusieurs années de tests avant d'entrer en service, et des rails maglev à grande vitesse devront être posés. Toutefois, lorsqu'il entrera en service commercial, le train devrait permettre de réduire considérablement la durée des trajets ferroviaires. Le temps de trajet entre Pékin et Shanghai en train à grande vitesse, par exemple, devrait passer d'environ cinq heures actuellement à environ deux heures et demie.

Le train à grande vitesse à sustentation magnétique, développé uniquement en Chine, est doté de technologies ferroviaires de pointe, a déclaré le fabricant, CRRC Qingdao Sifang, une filiale de la société publique China Railway Rolling Stock Corp.

Le train utilise des électro-aimants pour se suspendre au-dessus des rails, et comme il n'y a pas de friction due au contact avec les lignes ferroviaires, le train peut rouler sans bruit et sans à-coups, a déclaré Liang Jianying, directeur général adjoint et ingénieur en chef de CRRC Qingdao Sifang.

Les avantages de ce train sont la vitesse élevée, la sécurité, la fiabilité, une grande capacité de transport de passagers, la protection de l'environnement et de faibles coûts de maintenance. Le train peut combler l'écart entre les services ferroviaires à grande vitesse conventionnels, dont la vitesse d'exploitation maximale est de 350 km/h, et les avions, qui volent à des vitesses comprises entre 900 et 1 000 km/h, a-t-il déclaré.
Interrogé sur la date de mise en service du train lors d'une interview accordée à la télévision centrale chinoise, M. Liang a estimé qu'il faudrait cinq à dix ans.

Selon les experts en transport, le train maglev à grande vitesse constitue une option viable pour le transport de passagers sur de courtes et moyennes distances, comme les trajets quotidiens dans les grandes villes et les agglomérations telles que le delta du fleuve Yangtze et les régions de Beijing-Tianjin-Hebei.
Le vaste territoire et les villes densément peuplées de la Chine ont généré une énorme demande de transport de passagers à grande vitesse et de grande capacité, a déclaré Feng Hao, chercheur à l'Institut des transports complets de la Commission nationale du développement et de la réforme.

La demande pour de tels services existe déjà dans les chemins de fer entre Beijing et Shanghai, Chongqing et Chengdu, dans la province du Sichuan, et Guangzhou, dans la province du Guangdong, et Changsha, dans la province du Hunan, a-t-il ajouté.

En termes d'innovation, la technologie de la lévitation magnétique implique une variété de matériaux de base tels que les terres rares et les matériaux composites. La recherche et le développement de ces technologies contribueront à promouvoir la croissance des industries de base de la Chine, a déclaré Zhao Ying, chercheur à l'Institut d'économie industrielle basé à Pékin, qui est affilié à l'Académie chinoise des sciences sociales.
Un certain nombre de villes prévoient de construire des lignes maglev à grande vitesse et sont entrées dans la phase de recherche et d'évaluation, notamment les lignes maglev Shanghai-Hangzhou et Chengdu-Chongqing, selon les plans de développement des transports à moyen et long terme des villes concernées.

Outre les lignes maglev existantes à Pékin, Shanghai et Changsha, deux lignes maglev à faible vitesse et à courte distance sont en cours de construction à Qingyuan, dans la province du Guangdong, et dans le comté de Fenghuang, dans la province du Hunan.

  • Le style de ce train est futuriste et avant-gardiste!
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 260
808
168
Maglev n'est pas toujours synonyme de grande vitesse : la ligne de Changsha a une vitesse maximale de 100 km/h, et une vitesse moyenne de 57 km/h. Quant au Maglev de Pekin, c'est une ligne de métro ...
Je suis sur des mes jambes, pour marcher sans danger.