1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

La Chine apporte son soutien militaire au Pakistan face aux USA

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par NEUF, 29 Mai 2011.

  1. NEUF

    NEUF Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    La Chine apporte son soutien militaire au Pakistan face aux USA


    En multipliant les agressions militaires sur le territoire pakistanais et en accusant Islamabad d’avoir protégé Oussama Ben Laden, l’administration Obama cherche à pénétrer dans la zone d’influence chinoise. Cependant Beijing a immédiatement transféré un arsenal aérien à Islamabad et adressé un ultimatum à Washington : toute nouvelle ingérence US au Pakistan sera considérée comme un acte inamical envers la Chine !


    La Chine a officiellement mis en garde les États-Unis sur le fait que toute attaque de Washington contre le Pakistan serait interprétée comme un acte d’agression envers Beijing. Cet avertissement très direct constitue le premier ultimatum stratégique reçu par Washington depuis plus d’un demi-siècle, le dernier en date fut l’avertissement envoyé par l’URSS lors de la crise de Berlin entre 1958 et 1961 ; ceci met en évidence le danger réel de guerre généralisée que représente la montée de la tension entre les États-Unis et le Pakistan.
    « Toute attaque contre le Pakistan serait perçue comme une attaque contre la Chine »

    Faisant suite aux rapports indiquant que la Chine avait demandé aux États-Unis de respecter la souveraineté du Pakistan dans les jours qui ont suivi « l’opération Ben Laden », le porte-parole du ministère des Affaires étrangères chinois, Jiang Yu, a profité de la conférence de presse du 19 mai pour réaffirmer catégoriquement la volonté de Beijing que « la souveraineté et l’intégrité du territoire du Pakistan soient respectées ». D’après certaines sources diplomatiques pakistanaises citées par le Times of India, Beijing a « clairement prévenu qu’une attaque contre le Pakistan serait considérée comme une attaque contre la Chine ». Cet ultimatum aurait été adressé lors d’entretiens stratégiques et de pourparlers économiques qui ont eu lieu à Washington le 9 mai, et lors desquels la délégation chinoise était emmenée par le vice-Premier ministre chinois Wang Qishan et le conseiller d’État Dai Bingguo [1].
    Les avertissements de la Chine sont implicitement renforcés par sa force de frappe nucléaire, puisqu’elle possède quelque 66 missiles intercontinentaux dont plusieurs ont la capacité de frapper les États-Unis, en plus des 118 missiles de moyenne portée, 36 missiles lançables à partir de sous-marins, et de nombreux autres systèmes de missiles à courte portée.
    Pour les observateurs avertis, le soutien de la Chine est d’une importance cruciale pour le Pakistan, qui, sans lui, serait pris en tenaille entre les États-Unis et l’Inde. « Si la pression des États-Unis et de l’Inde continue, le Pakistan pourra dire ’’La Chine est avec nous. Ne pensez pas que nous sommes isolés, nous avons une super-puissance potentielle avec nous’’ », a déclaré à l’AFP le général en retraite et analyste politique Talat Massoud [2].


    L’ultimatum chinois est survenu durant la visite à Pékin du Premier ministre pakistanais Youssouf Raza Gilani, pendant laquelle le gouvernement hôte a annoncé le transfert immédiat et sans frais de 50 avions de chasse à réaction dernier modèle JF-17 [3]. Avant son départ, Gilani a souligné l’importance de l’alliance entre le Pakistan et la Chine en affirmant : « Nous sommes fiers de compter la Chine parmi nos meilleurs amis et de réaffirmer la confiance qui nous lie. La Chine pourra toujours compter sur le Pakistan pour être à ses côtés en toute circonstance… Quand nous disons que cette amitié est plus grande que l’Himalaya et plus profonde que les océans, cela décrit parfaitement l’essence de cette relation » [4]. Ces remarques furent accueillies par des cris d’indignation des porte-paroles états-uniens, notamment du sénateur républicain de l’Idaho, James E. Risch.
    La crise diplomatique latente entre les États-Unis et le Pakistan a explosé avec force le 1er mai après l’incursion unilatérale et non autorisée de commandos US supposés avoir tué le fantomatique Oussama Ben Laden dans une maison fortifiée de la ville d’Abbottabad [5] ; cette opération constitue une violation flagrante de la souveraineté du Pakistan. L’agenda de ce rodéo militaire réalisé pour attiser les tensions entre les deux pays, n’avait absolument rien à voir avec la prétendue guerre contre le terrorisme et tout à voir avec la visite au Pakistan fin mars, du Prince Bandar, le chef de la sécurité nationale saoudienne.
    De cette visite a résulté une alliance immédiate entre Islamabad et Riyad En effet, le Pakistan a promis de fournir des troupes pour mâter toute éventuelle révolution colorée concoctée par les États-Unis dans le Royaume [saoudien], et d’offrir une protection nucléaire aux Saoudiens, les rendant ainsi moins vulnérables au racket états-unien menaçant de laisser l’Iran s’occuper du sort de la monarchie pétrolière. Un mouvement conjoint entre le Pakistan et l’Arabie Saoudite pour briser la main mise de Washington dans la région, quoi que l’on pense de ces deux régimes, représenterait un coup fatal à l’empire états-unien déjà fragilisé en Asie du Sud.
    Quant aux affirmations concernant le raid supposé sur Ben Laden, le 1er mai, il y a une masse de contradictions inextricables dans les explications qui changent d’un jour à l’autre. Une analyse de cette opération serait plutôt de la compétence de critiques littéraires ou d’œuvres théâtrales. Le seul fait solide et cohérent qui émerge de tout cela est que le Pakistan est devenu la cible majeure des États-Unis, ces derniers ayant de fait intensifié leur politique anti-pakistanaise mise en place depuis le tristement célèbre discours d’Obama à West Point en décembre 2009 [6].
     
  2. niceal

    niceal Membre Platinum

    Inscrit:
    1 Juillet 2010
    Messages:
    618
    Localité:
    shenzhen
    Ratings:
    +181 / -9
    Serait-il possible d' avoir la source ? Merci.
     
  3. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
  4. NEUF

    NEUF Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    Oui voila , sa change quelque chose ?

    Pour être plus precis, c'est de cette personne la :
    Webster G. Tarpley
    Historian, journalist and analyst of US foreign policy.
     
    #4 NEUF, 29 Mai 2011
    Dernière édition par un modérateur: 29 Mai 2011
  5. EoL

    EoL Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    3 285
    Ratings:
    +19 / -0
    Cool une alliance sans morale... Du pur chinois nombriliste. "Je suis un pays avec une mentalité égocentrique et rien à foutre des autres, vu que j'aime pas les USA, je soutiens les pires démons". Vive la Chine! Vive la future première puissance mondiale...

    Ça sent la joie, le bonheur absolue dans les années à venir...
     
  6. billcarson

    billcarson Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    ouai enfin bon, le reseau voltaire, niveau credibilité, c'est zéro...des complotistes limite proche de l'extrème droite
     
  7. niceal

    niceal Membre Platinum

    Inscrit:
    1 Juillet 2010
    Messages:
    618
    Localité:
    shenzhen
    Ratings:
    +181 / -9
    Ça permet de le lire en intégralité, et après lecture on vois bien que l'auteur est complètement partial.
     
  8. flopper84

    flopper84 Membre Bronze

    Inscrit:
    14 Avril 2011
    Messages:
    178
    Localité:
    Yangzhou
    Ratings:
    +0 / -0
    Bah savoir que ça vient d'un mec qui a écrit un livre qui s'appelle "La Terreur fabriquée, made in USA", oui ça change tout. Ca situe déjà le point de vue du personnage sur les relations USA-Chine.
     
    #8 flopper84, 29 Mai 2011
    Dernière édition: 29 Mai 2011
  9. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    Mouai en même temps nos pays font la même chose, les grandes puissance se bagarre le restant du gâteau, la chine a moins de mal a tapper la ou les autres ont du mal (dictatures etc)

    C'est a qui prendra le plus de point stratégique sur la carte, contrôlera les ressources etc. Il n'est jamais question du peuple. Ces pays sont les pions du jeu d'echec, chacun joue avec pour pouvoir coincer l'autre.
     
  10. kaly

    kaly Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2009
    Messages:
    277
    Ratings:
    +0 / -0
    Ca fait pas de mal de voir un contrepouvoir aux USA.

    Les USA c'est grâce à eux que l'amérique du sud, l'afrique et le moyen orient ont croulé sous les dictatures durant un demi-siécle.
     
  11. huno

    huno Membre Gold

    Inscrit:
    15 Février 2009
    Messages:
    641
    Localité:
    Dalian - 大连
    Ratings:
    +10 / -0
    a cause d'eux tu veux dire ?
     
  12. EoL

    EoL Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    3 285
    Ratings:
    +19 / -0
    Oui je pense que c'est plutôt à cause d'eux! Mais si je devais choisir entre les deux, je pense que cela pencherais côté US.

    Choisir un pays qui semble t il protégeait des terroristes les plus recherchés, juste pour le plaisir de se dire contre les US, ça en dis long tout de même. Si un pays est contre les US, la Chine va suivre sans calculer, c'est flagrant.
     
  13. kaly

    kaly Membre Silver

    Inscrit:
    30 Novembre 2009
    Messages:
    277
    Ratings:
    +0 / -0
    Le probléme de la chine, ou plutot son avantage, c'est qu'elle n'a pas eu d'attentats du type américain ou européen.

    La chine protége sans protéger, tu penses bien que si tu as un groupuscule qui fait péter le décapsuleur, Pakistan ou pas ils iront leur défoncer la baraque à frite.

    D'un autre côté, la chine pense qu'en gardant une neutralité totale dans ses relations internationales elle se garde bien d'être la cible de ce genre de groupe.

    Parcequ'au fond, la liberté de culte en chine est bien moindre qu'en france . Donc sur ce point, il n'y a pas de raison que ce pays soit épargné.
     
  14. JSR

    JSR Membre Gold

    Inscrit:
    5 Janvier 2010
    Messages:
    477
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +39 / -0
    Hey les gars, reseau voltaire en source pour une telle declaration... credibilite = 0
     
  15. EoL

    EoL Demi-dieu

    Inscrit:
    9 Novembre 2006
    Messages:
    3 285
    Ratings:
    +19 / -0
    Je ne connaissais pas ce "réseau Voltaire auparavant" donc je t'avouerais que crédibilité moyenne mais je pourrais pas aller plus loin.

    Toutefois, cela ne m'étonnerais pas de les voir agir ainsi! Ils l'ont déjà fait à de nombreuses reprises.

    La Chine se mele des affaires internes, souvent indirectement, quand elle a besoin de quelque chose. Sinon, elle est plutôt dans une logique d'ignorance. Je suis assez partagé sur cette façon de faire. Franchement!
     
  16. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Un petit tour sur la fiche wikipedia de Tarpley, et celle du réseau voltaire (pour ceux qui ne connaissent pas)...
     
  17. manu13

    manu13 Dieu suprême

    Inscrit:
    28 Septembre 2008
    Messages:
    2 782
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +687 / -4
    Ca vaut ce que ca vaut Wikipedia (c'est a dire qu'il faut se mefier de la veracite des articles), mais bon j'avoue que c'est edifiant comme introduction du personnage.

    Webster Griffin Tarpley est un journalisteaméricain. Il s'est spécialisé dans l'étude des false flag operations , c'est-à-dire des opérations commandos ou terroristes utilisant de fausses revendications pour provoquer un engrenage conflictuel.
     
  18. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Oups, c'est justement ce que je voulais écrire !! j'ai oublié...
    Il faut se méfier évidemment, mais là, ça appelle à la prudence quand même. Car quand on parcourt l'article de ce monsieur, on a l'impression que la guerre Chine US est imminente... et que Washington et Pékin sont en train de décapsuler leurs bombes atomiques....
     
  19. 何昂湍

    何昂湍 Demi-dieu

    Inscrit:
    10 Janvier 2007
    Messages:
    903
    Localité:
    Binzhou - Qingdao, Shandong
    Ratings:
    +479 / -4
    etrangement pas beaucoup d'autres articles sur l'affaire, mais le peu qu'il y'a est tout de meme assez inquietant.

    http://www.marianne2.fr/Moyen-Orient-et-Pakistan-quel-avenir-apres-Ben-Laden-1_a206619.html
    ==> comment les etats-unis financent leurs ennemis potentiel

    http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-chine-menace-les-usa-en-cas-d-94790

    ==> une phrase flippante : "Il ne s’agit plus maintenant de simple méfiance mais de la mise en place d’un axe stratégique Ryadh, Islamabad, Pékin, axe dont deux pays disposent d’arme nucléaire en nombre."

    http://www.romandie.com/news/n/_Pak...duire_leur_presence_militaire260520110005.asp

    ==> plus nuance tout de meme.

    alors, c'est vrai que dans les massmedia, on a arrete le film a la mort de Ben Laden, et c'est a peine si la question du largage de son corps dans la mer a pose question. c'est passe comme une lettre a la poste. comme dit : plus c'est gros et mieux ca passe...

    Pekin dans cette histoire? principe de non ingerence, ouais on commence a la connaitre, mais alors y'a quoi derriere ca au pakistan qu'ils veulent defendre?...
    le pakistan... c'est l'ennemi jure de l'Inde non?
     
  20. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    Le réseau Voltaire est un site pro islamiste ...
     

Partager cette page