En Chine, les « femmes qui restent » se rebellent

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
1
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 545
Ratings
10 592 1
198
常熟,江苏
#1
Extrait de l'article :

Signifiant « celles qui restent », l’expression péjorative « leftover women » ou « sheng nu » en chinois a été lancée en 2007 par le gouvernement pour qualifier les femmes éduquées de plus de 27 ans qui choisissent de ne pas se marier. De plus en plus de femmes reprennent pourtant à leur compte ce terme, synonyme de discrimination et de marginalisation, pour en faire l’expression de leur résistance et de la lutte pour leurs droits.

Lucy a 33 ans et occupe un poste à responsabilité dans une importante compagnie chinoise de vidéo en ligne. Sa famille, ses amis, tous acceptent son mode de vie, et, à vrai dire, ils n’ont pas le choix : « Ma famille, surtout mes grands-parents, ont du mal à concevoir le fait que je veuille rester célibataire, mais je m’en fiche, je ne veux personne dans ma vie et c’est comme ça. » Sa carrière, elle l’a menée seule à force de persévérance et en passant de nombreux diplômes, abattant peu à peu les murs qui se dressaient devant elle et, parmi eux, le plus important : être une femme seule, une « leftover woman », autant dire une énigme pour la société chinoise.

Lien : http://pan.baidu.com/s/1mgM9syW
 
youmeiyou

youmeiyou

Dieu souverain
02 Juil 2013
1 202
Ratings
719 1
143
Paris
#2
Enfin. Je me disais que dans ce pays, ça ne doit pas être marrant d'être une femme célibataire de + de 30 ans. Je ne sais pas pourquoi ils sont tellement regardant sur cet age seuil qui fait passer une fille normale à une sheng nv.

Il paraît que les chinois critiquent aussi les femmes qui ont un doctorat. Ils disent que c'est un "troisième sexe". :-(

Cependant, je doute que la plupart de ces femmes ait choisi d'être célibataires. La plupart l'ont subi me semble-t-il.
 
youmeiyou

youmeiyou

Dieu souverain
02 Juil 2013
1 202
Ratings
719 1
143
Paris
#3
PS : petite réflexion comme ça : Il est vrai qu'il serait bien pour ces femmes (parfois à la carrière brillante) que les hommes arrêtent de les considérer comme des "femmes qui restent", mais il faudrait aussi que ces femmes acceptent le fait d'être en couple avec un homme moins diplômé ou gagnant moins d'argent qu'elles, ce qui n'est pas toujours le cas. Ca équilibrerait les choses.
 
marcou

marcou

Dieu créateur
#4
PS : petite réflexion comme ça : Il est vrai qu'il serait bien pour ces femmes (parfois à la carrière brillante) que les hommes arrêtent de les considérer comme des "femmes qui restent", mais il faudrait aussi que ces femmes acceptent le fait d'être en couple avec un homme moins diplômé ou gagnant moins d'argent qu'elles, ce qui n'est pas toujours le cas. Ca équilibrerait les choses.
Là c'est pas gagné, une femme qui est hautement diplômée ou riche de par sa société ne se mariera pas avec un mec qui sera moins riche ou moins intelligent, vu déjà comment les gens riche traite leur enfants de surdoués en les gavant de cours particuliers par ce qu'ils ont les moyens de payer, je pense que pour eux les valeurs doivent être de même niveau et même plus, dès qu'il y a de l"argent derrière.
Pour ma part, j'ai jamais entendu que l'argent faisait changer l'ADN des gens
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 545
Ratings
10 592 1
198
常熟,江苏
#5
En
Il paraît que les chinois critiquent aussi les femmes qui ont un doctorat. Ils disent que c'est un "troisième sexe". :-(
Même si certains sont des fois pas très fins par chez nous, il faut avouer qu'ici, il y a encore du boulot ...

Pour ma part, j'ai jamais entendu que l'argent faisait changer l'ADN des gens
Non, mais comme tout, l'argent permet de le falsifier ...
 
Fa-Lice

Fa-Lice

Dieu Supérieur
30 Août 2011
726
Ratings
610
133
Guangzhou
#6
il faudrait aussi que ces femmes acceptent le fait d'être en couple avec un homme moins diplômé ou gagnant moins d'argent qu'elles, ce qui n'est pas toujours le cas. Ca équilibrerait les choses.
Il faudrait aussi que l'homme qui gagne moins que ces femmes acceptent de faire le ménage, la cuisine à la maison et de s'occuper d'éventuels enfant(s), ce qui n'est pas toujours le cas. Ça équilibrerait les choses. ;)
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 390
Ratings
2 399 2
153
#7
Beaucoup de Chinois confondent respect et soumission.
Du coup "par respect" pour leurs parents, ils vont se plier à leurs exigences, et assimiler ces exigences comme étant dorénavant les leurs.
Il faut encore attendre 20-30 ans pour que ça change, à mon avis, le temps que la génération Z ait 50 piges.
A mon avis les shengnu qui revendiquent le célibat le font histoire de pas trop déprimer et pour garder un peu de dignité dans une société qui les a foutues à la décharge.
 
F

Fatcap

Dieu créateur
20 Juil 2013
2 928
Ratings
1 847
153
#8
Extrait de l'article :

Signifiant « celles qui restent », l’expression péjorative « leftover women » ou « sheng nu » en chinois a été lancée en 2007 par le gouvernement pour qualifier les femmes éduquées de plus de 27 ans qui choisissent de ne pas se marier. De plus en plus de femmes reprennent pourtant à leur compte ce terme, synonyme de discrimination et de marginalisation, pour en faire l’expression de leur résistance et de la lutte pour leurs droits.

Lucy a 33 ans et occupe un poste à responsabilité dans une importante compagnie chinoise de vidéo en ligne. Sa famille, ses amis, tous acceptent son mode de vie, et, à vrai dire, ils n’ont pas le choix : « Ma famille, surtout mes grands-parents, ont du mal à concevoir le fait que je veuille rester célibataire, mais je m’en fiche, je ne veux personne dans ma vie et c’est comme ça. » Sa carrière, elle l’a menée seule à force de persévérance et en passant de nombreux diplômes, abattant peu à peu les murs qui se dressaient devant elle et, parmi eux, le plus important : être une femme seule, une « leftover woman », autant dire une énigme pour la société chinoise.

Lien : http://pan.baidu.com/s/1mgM9syW
Alors autant je peux comprendre que l'on ai pas envie de se marrier à tout prix pour favoriser sa carrière (bienvenu au club) mais autant je ne crois pas du tout au coup du "le fait que je veuille rester célibataire"...
Le célibat est à 98% non-choisi. Se concentrer sur son taff c'est bien, mais n'allez-pas me faire croire que la solitude est bien vécu au quotidien.
L'Homme est un animal social.

Ne pas forcément vivre en couple et fonder une famille à tout prix, ok.
Se gargariser de vivre un célibat choisi, non.
 
meleo33

meleo33

Membre Gold
11 Oct 2012
457
Ratings
210
58
Taipei
coucoulafrance.wordpress.com
#9
Le célibat est à 98% non-choisi. Se concentrer sur son taff c'est bien, mais n'allez-pas me faire croire que la solitude est bien vécu au quotidien.
L'Homme est un animal social.
Ce raisonnement est tout à fait juste pour une occidentale, mais pas forcément pour une femme asiatique qui a vu l'exemple de sa mère et des toutes les femmes autour d'elle être traitées en boniche toute leur vie et forcées à se mettre en couple pour le bien de la société. Le même phénomène existe au Japon d'ailleurs.

Il faut dire que les hommes asiatiques sont loin d'être de parfaits maris... pas étonnant que celles qui le peuvent les refusent à présent.
"Mieux vaut être seule que mal accompagnée", c'est une reflexion que pas mal de mes copines japonaises répetent sur les bons conseils de... leurs mères !
 
Pfedac

Pfedac

Dieu Supérieur
01 Mai 2013
1 691
Ratings
1 484
133
Rio de Janeiro
#10
Alors autant je peux comprendre que l'on ai pas envie de se marrier à tout prix pour favoriser sa carrière (bienvenu au club) mais autant je ne crois pas du tout au coup du "le fait que je veuille rester célibataire"...
Le célibat est à 98% non-choisi. Se concentrer sur son taff c'est bien, mais n'allez-pas me faire croire que la solitude est bien vécu au quotidien.
L'Homme est un animal social.

Ne pas forcément vivre en couple et fonder une famille à tout prix, ok.
Se gargariser de vivre un célibat choisi, non.
Je pense que pour eux la notion de célibataire est plus large, au sens "non marié", ou qui n'est pas dans une relation stable avec une personne. C'est encore et toujours le même problème en fait: la notion qu'une femme ne peut s'épanouir et se réaliser en tant qu'individu qu'en se mariant et en ayant un foyer. Ne jetez pas la pierre aux chinois non plus, l'Europe a encore pas mal de personnes pour qui une femme sans enfants qui est mariée et qui n'a pas voulu en avoir est vue souvent comme bizarre, comme ayant quelque chose qui ne tourne pas rond.

Le "troisième sexe" est quand même exagéré, il y a des chinoises avec un doctorat et qui sont mariées, j'en connais. Des non-mariées par contre, j'avoue que je réfléchis mais je n'en connais pas. Après je ne connais que le point de vue de certains shanghaiens, c'est sans doute différent ailleurs.
 
youmeiyou

youmeiyou

Dieu souverain
02 Juil 2013
1 202
Ratings
719 1
143
Paris
#11
Il faut dire que les hommes asiatiques sont loin d'être de parfaits maris... pas étonnant que celles qui le peuvent les refusent à présent.
"Mieux vaut être seule que mal accompagnée", c'est une reflexion que pas mal de mes copines japonaises répetent sur les bons conseils de... leurs mères !
Arf... Il y en a qui ne vont pas être contents >.< Pourtant il y a des filles occidentales qui recherchent des hommes asiatiques il me semble non?

C'est encore et toujours le même problème en fait: la notion qu'une femme ne peut s'épanouir et se réaliser en tant qu'individu qu'en se mariant et en ayant un foyer. Ne jetez pas la pierre aux chinois non plus, l'Europe a encore pas mal de personnes pour qui une femme sans enfants qui est mariée et qui n'a pas voulu en avoir est vue souvent comme bizarre, comme ayant quelque chose qui ne tourne pas rond.
C'est juste. Mais je crois que cette pression est surtout exercée par des remarques de leur famille ("mais enfin, quand est-ce que tu vas te marier??" ou "j'aimerais bien avoir des petits enfants..."). Et ça concerne les hommes aussi :)

Le "troisième sexe" est quand même exagéré, il y a des chinoises avec un doctorat et qui sont mariées, j'en connais. Des non-mariées par contre, j'avoue que je réfléchis mais je n'en connais pas. Après je ne connais que le point de vue de certains shanghaiens, c'est sans doute différent ailleurs.
Une petite question par curiosité : est-ce que leur mari ont un doctorat aussi?
Je connais des filles chinoises qui font un doctorat en France, mais elles ont un caractère invivable >.<
 
Dernière édition:
何昂湍

何昂湍

Demi-dieu
10 Jan 2007
903
Ratings
460
108
Binzhou - Qingdao, Shandong
#13
ça m'a fait rigoler aujourd'hui de voir que pour la journée de la femme, au supermarché il y'avait des activités promotionnelles pour les serviettes hygiéniques. La fin de l'article parle du fait que les supermarchés font des réduction pour la journée de la femme, mais bon, là...
 
Pfedac

Pfedac

Dieu Supérieur
01 Mai 2013
1 691
Ratings
1 484
133
Rio de Janeiro
#14
C'est juste. Mais je crois que cette pression est surtout exercée par des remarques de leur famille ("mais enfin, quand est-ce que tu vas te marier??" ou "j'aimerais bien avoir des petits enfants..."). Et ça concerne les hommes aussi :)


Une petite question par curiosité : est-ce que leur mari ont un doctorat aussi?
Je connais des filles chinoises qui font un doctorat en France, mais elles ont un caractère invivable >.<
La famille n'est pas seule à imposer une certaine pression, l'image que leur renvoie la société est assez dure également. Lorsque les seules histoires qu'on destine en priorité aux filles sont celles où elles finissent par trouver "le grand amour" (je critique pas ceux qui pensent l'avoir trouvé hein, juste les histoires qu'on nous pond dessus), et où la plupart des vertues mises en exergues sont la docilité et l'obéissance, avoir envie d'autre chose dans sa vie donne l'impression de ne pas être "normale". Il y a aussi beaucoup de pression sur les hommes chinois, mais l'idéal qu'on donne aux chinoises n'est pas seulement celui de l'épouse, mais de la "bonne épouse".

Pour la plupart d'entre elles, je ne sais pas du tout ce que fait leur mari. La seule pour laquelle je suis sure est une doctorante (donc future docteur) qui fait son doctorat en France, dont le mari a aussi un doctorat, et qui est une des filles les plus adorables que je connaisse.
 
Z

zen+

Guest
#15
Il faudrait aussi que l'homme qui gagne moins que ces femmes acceptent de faire le ménage, la cuisine à la maison et de s'occuper d'éventuels enfant(s), ce qui n'est pas toujours le cas. Ça équilibrerait les choses. ;)
J'ai eu un oncle qui le faisait, sa femme travaillait lui il était père au foyer, il est retraité maintenant mais a l'époque en France il passait pour un fou
 
Z

zen+

Guest
#16
Alors autant je peux comprendre que l'on ai pas envie de se marrier à tout prix pour favoriser sa carrière (bienvenu au club) mais autant je ne crois pas du tout au coup du "le fait que je veuille rester célibataire"...
Le célibat est à 98% non-choisi. Se concentrer sur son taff c'est bien, mais n'allez-pas me faire croire que la solitude est bien vécu au quotidien.
L'Homme est un animal social.

Ne pas forcément vivre en couple et fonder une famille à tout prix, ok.
Se gargariser de vivre un célibat choisi, non.
se gargariser peut etre pas, mais pour en avoir discuter une une femme ayant un poste de directrice que je connais, elle fait avec tout simplement, n'ayant pas rencontré l'homme qui pouvait avoir son niveau intellectuel et social.
 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
18 545
Ratings
10 592 1
198
常熟,江苏
#17
A mon avis les shengnu qui revendiquent le célibat le font histoire de pas trop déprimer et pour garder un peu de dignité dans une société qui les a foutues à la décharge.
Tout à leur honneur que d'aller contre la marée ....

Et comme beaucoup sur ce forum, le savent ... Pas une chose aisée en Chine ...
 
Fa-Lice

Fa-Lice

Dieu Supérieur
30 Août 2011
726
Ratings
610
133
Guangzhou
#18
J'ai eu un oncle qui le faisait, sa femme travaillait lui il était père au foyer, il est retraité maintenant mais a l'époque en France il passait pour un fou
Bonjour Zen,

Alors ton oncle à tout mon respect. J'aime les personnes qui ne suivent pas les normes sociales, religieuses... (qui ne sont pas des moutons !) pour le bien de leur famille (dans le cas de ton oncle), de leur patrie... quitte à passé pour un fou !

C'est grâce à des personnes comme ton oncle que les mentalités changent !

Après je rejoins les commentaires de 五毛哥 et de meleo 33. Imaginons une chinoise qui ne voulait pas avoir la même vie que sa mère (soumise à son mari et à ses beaux parents dans les décisions de la famille ou autre). De ce fait elle s'est beaucoup investie dans les études et le travail pour avoir une liberte de choisir et une réussite professionnelle qu'on lui connaît maintenant. Ce qu'elle a réussi ce n'est pas pour se retrouver ensuite avec un mariage soumise à une belle mère... dans les décisions.

Malheureusement, ces femmes sont en avance par rapport aux mentalités (qui evoluent beaucoup moins rapidement que les lois) mais à terme elles les feront avancés dans le bon sens. Il est pour l'instant difficile dans les mentalités chinoises de concevoir qu'un mari s'occupe davantage du foyer que sa femme et que son épouse passe plus de temps que lui au travai (cela l'est déjà un peu moins en France grâce à l'oncle de Zen!).
 
marcou

marcou

Dieu créateur
#19
les réflexions de certains mon fait réfléchir ce matin, en fait toutes les femmes qui viennent disent à ma femme qu'elle est heureuse, forcément la plupart du temps c'est moi qui fait la cuisine et le ménage, et c'est moi qui a pour l'instant le plus gros portefeuille, mais comme le business de ma femme commence à être rentable j'ai peur qu'une fois que son portefeuille sera plus gros que le mien soit elle se barre soit je deviens son toutou à tout faire. :confused::confused:.

j'ai écris ce post avec mon téléphone portable dans le bus, j'ai installé un clavier intelligent, bien pratique, trouve les mots, plus besoin de taper toutes le lettres, gain de temps. Je vous le conseil, fonctionne sur androïde: SwiftKey.
 
Dernière édition:
Fa-Lice

Fa-Lice

Dieu Supérieur
30 Août 2011
726
Ratings
610
133
Guangzhou
#20
les réflexions de certains mon fait réfléchir ce matin, en fait toutes les femmes qui viennent disent à ma femme qu'elle est heureuse, forcément la plupart du temps c'est moi qui fait la cuisine et le ménage, et c'est moi qui a pour l'instant le plus gros portefeuille, mais comme le business de ma femme commence à être rentable j'ai peur qu'une fois que son portefeuille sera plus gros que le mien soit elle se barre soit je deviens son toutou à tout faire. :confused::confused:.

j'ai écris ce post avec mon téléphone portable dans le bus, j'ai installé un clavier intelligent, bien pratique, trouve les mots, plus besoin de taper toutes le lettres, gain de temps. Je vous le conseil, fonctionne sur androïde: SwiftKey.
Bonjour Marcou,

Personnellement, je trouve bien que les deux personnes du couple soient autonomes financièrement. Cela veut aussi dire que ta femme a le choix de rester ou non avec toi et inversement. Aussi, si elle reste avec toi ce n'est pas seulement pour une question materielle, financiere : donc c'est plutôt positif ;). Après, il faut voir quelles concessions tu es prêt à faire pour ton couple et quelles concessions ta femme est prête à faire pour ton couple. Aucune raisons que tu sois ou qu'elle soit le toutou de l'un ou de l'autre. Il faut trouver un équilibre ou chacun trouve une place qui lui convient par rapport à l'autre.

Envoyé depuis ma machine à écrire portative Olivetti lettera 32 :D