Discussions sur l'aviation (boeing 737-8 max, ...)

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
British Airways croit toujours à l’Airbus A380
La compagnie aérienne British Airways ne compte pas se séparer de ses douze Airbus A380, même s’ils ne reprendront sans doute pas du service avant 2023 ou 2024.

Extrait : Pas question de suivre l’exemple des Air France, Lufthansa ou autres Etihad Airways : le CEO de la compagnie nationale britannique Sean Doyle a confirmé le 15 mars 2011 un prochain retour des superjumbos cloués au sol depuis un an par la pandémie de Covid-19. Brièvement reprogrammés l’automne dernier sur quatre routes au départ de l’aéroport de Londres-Heathrow, les A380 de British Airways sont désormais entreposés en Espagne, à Madrid et à Teruel. Interrogé par The Independent, Sean Doyle a annoncé que l’appareil allait « éventuellement » reprendre ses activités : l’A380 « ne vole pas à cette minute, mais c’est dans nos plans pour la reconstruction future de la compagnie aérienne ». « Nous ne savons pas exactement quand nous remettrons l’A380 en service », a-t-il précisé, « notre meilleure estimation étant 2023-24 » pour revenir aux niveaux d’activité d’avant la crise sanitaire.

Les A380 de la compagnie de l’alliance Oneworld sont configurés pour accueillir 14 passagers en Première, 97 en classe Affaires, 55 en Premium et 303 en Economie (469 sièges). Un autre type de quadriréacteur, le Boeing 747-400, a lui déjà été condamné à la retraite anticipée, quatre exemplaires étant destinés à de nouveaux rôles comme plateaux de cinéma, musée ou objet patrimonial.


:bravo: Pour l' A380 c'est une bonne nouvelle malgre qu'il ne soit plus en production ... Dommage pour le mythique 747- 400 d'une autre epoque , celle des vrais voyages , le 747-8 disparait egalement des chaines de productions , je l'ai utilise plusieurs fois en uper-desk mais il etait nettement 2 crans en dessous de l'A380 ...
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Demi-dieu
09 Sept 2019
2 619
191
103
46
British Airways croit toujours à l’Airbus A380
La compagnie aérienne British Airways ne compte pas se séparer de ses douze Airbus A380, même s’ils ne reprendront sans doute pas du service avant 2023 ou 2024.

Extrait : Pas question de suivre l’exemple des Air France, Lufthansa ou autres Etihad Airways : le CEO de la compagnie nationale britannique Sean Doyle a confirmé le 15 mars 2011 un prochain retour des superjumbos cloués au sol depuis un an par la pandémie de Covid-19. Brièvement reprogrammés l’automne dernier sur quatre routes au départ de l’aéroport de Londres-Heathrow, les A380 de British Airways sont désormais entreposés en Espagne, à Madrid et à Teruel. Interrogé par The Independent, Sean Doyle a annoncé que l’appareil allait « éventuellement » reprendre ses activités : l’A380 « ne vole pas à cette minute, mais c’est dans nos plans pour la reconstruction future de la compagnie aérienne ». « Nous ne savons pas exactement quand nous remettrons l’A380 en service », a-t-il précisé, « notre meilleure estimation étant 2023-24 » pour revenir aux niveaux d’activité d’avant la crise sanitaire.

Les A380 de la compagnie de l’alliance Oneworld sont configurés pour accueillir 14 passagers en Première, 97 en classe Affaires, 55 en Premium et 303 en Economie (469 sièges). Un autre type de quadriréacteur, le Boeing 747-400, a lui déjà été condamné à la retraite anticipée, quatre exemplaires étant destinés à de nouveaux rôles comme plateaux de cinéma, musée ou objet patrimonial.


:bravo: Pour l' A380 c'est une bonne nouvelle malgre qu'il ne soit plus en production ... Dommage pour le mythique 747- 400 d'une autre epoque , celle des vrais voyages , le 747-8 disparait egalement des chaines de productions , je l'ai utilise plusieurs fois en uper-desk mais il etait nettement 2 crans en dessous de l'A380 ...

Et ouais. Changement d'epoque, changement de paradigme. Le toujours plus gros (A380) laise la place a l'agile (A350). Et c'est comme ca dans tous les domaines...
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Et ouais. Changement d'epoque, changement de paradigme. Le toujours plus gros (A380) laise la place a l'agile (A350). Et c'est comme ca dans tous les domaines...
Pour l'epoque le changement est vite fait mis a part des sauts de puces en Chine on ne peut aller nulle part ( ce n'est plus du voyage , mais du transport en commun ) , appareil agile ou non ! L'affaire est donc reglee ... On en reparlera en 2023 ou 2024 , dans le meilleur des cas ... :(

Quand tout est normal , on ne sait pas la chance que l'on a , tout nous parait acquis ,naturel , voir eternel dans tous les domaines ! Mais quand le coup de pied au derriere arrive , ca fait tout drole ! :dead: Et la , la pilule est amere ! Mais bon vu que nous sommes tous dans le meme cas , nul besoin de faire un dessin !

" Lorsque nous sommes tout à fait libres, et entièrement maîtres de nos actions, lorsque rien ne nous empêche de faire ce qui peut nous donner le plus de plaisir, nous pouvons nous livrer sans réserve à la volupté et fuir hardiment toute espèce de douleur." / Ciceron
 
Dernière édition:

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 570
14 821
198
常熟,江苏
Tu veux comme les super tankers ? Ou les monstrueux porte-contenaires?

Tu ne suis pas les dernières actualités dans ce domaine ....

Désormais, ces bestiaux se tortillent dans les détroits de Malacca et d'Ormuz ou quand ils virent au plus près de Gibraltar ...

Sacrément agiles désormais ces géants des mers ...
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Covid-19 : l’impact sur le long-courrier selon Eurocontrol

1615976479323.png
Le nombre de liaisons aériennes long-courrier proposées en Europe au moins trois fois par jour vers un pays est tombé de 61 en février 2019 à 19 en février 2021, montrant l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les voyages intercontinentaux.

Extrait : L’impact de la crise sanitaire ayant débuté sur le long-courrier dès février 2020, Eurocontrol mesure la situation actuelle par rapport à février 2019, quand la croissance battait son plein dans le transport aérien. Après la baisse des fréquences sur le moyen-courrier, le gestionnaire européen du contrôle aérien a comparé l’évolution des connexions intercontinentales les plus achalandées, ayant au moins 3 rotations quotidiennes. En février 2019, elles étaient 61 au départ des aéroports du Vieux continent, en particulier dans les hubs de Londres-Heathrow, Francfort, Paris-CDG ou Amsterdam Schiphol (respectivement chez British Airways, Lufthansa, Air France et KLM) et ce « vers l’est comme vers l’ouest ». D’autres plateformes étaient plus « ciblées », comme Madrid et Lisbonne avec l’Amérique du Sud, Dublin avec New York-JFK, ou encore Zurich, Milan et Rome mais aussi Gatwick et Orly.

Après un an de crise sanitaire, il y a très peu de destinations long-courriers qui peuvent supporter cette fréquence de trois décollages par jour : Heathrow passe de 25 routes à seulement 7, et Madrid, Lisbonne, Dublin, Rome ou Zurich n’en n’ont plus « même si la force du fret signifie que le Luxembourg est une nouvelle entrée sur la carte ». Les aéroports secondaires de Londres et de Paris ne sont pas non plus dans la liste. « Deux continents sont désormais absents », et ces liaisons à haute fréquence ne concernent plus que cinq pays : les États-Unis, les Émirats arabes unis, le Qatar, la Chine et la Corée du Sud.

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Air China veut 18 Airbus A320neo de plus

La compagnie aérienne Air China a annoncé la prochaine acquisition de 18 Airbus A320neo auprès d’une filiale de GECAS.

Communique : Alors que les Boeing 737 MAX restent cloués au sol en Chine, les monocouloirs remotorisés d’Airbus ont trouvé preneur : la compagnie nationale chinoise a annoncé le 18 mars 2021 avoir acquis chez AFS Investments Inc 18 exemplaires de l’Airbus A320neo. Le contrat est estimé à 2,236 milliards de dollars au prix catalogue selon Air China, qui ne précise pas quels modèles sont concernés ; le prix final sera inférieur, après « d’âpres négociations avec AFS et GECAS » selon son communiqué. Les livraisons sont espérées d’ici la fin 2022.

La compagnie de Star Alliance a déjà mis en service 32 des 34 A 320neo attendus, qui sont configurés pour accueillir 8 passagers en classe Affaires et 150 en Economie ; elle opère également dix des douze A321neo commandés (configurés en 12+182), ainsi que 33 A319, 43 A320 et 61 A321.

Selon Air China, « depuis la normalisation de la prévention et du contrôle de la pandémie de Covid-19, la reprise du transport aérien sur le marché intérieur est meilleure que celle du marché international, et l’utilisation des avions à fuselage étroit sur ce marché intérieur s’est rétablie dans une certaine mesure. L’achat d’aéronefs complètera la capacité de la flotte à long terme de la société à Pékin et Chengdu, dans le cadre du modèle ‘une ville, deux aéroports’. En outre, la livraison de nouveaux avions d’AFS Investments répondra aux besoins de la société en matière de croissance de la capacité pour l’année à venir ».

La dernière commande d’Air China chez Airbus remonte à 2019, et portait sur vingt A350-900 supplémentaires. Rappelons que la compagnie aérienne avait également mis en service 16 de ses 45 Boeing 737 MAX 8 en mai 2019, avant l’immobilisation au sol de tous les MAX suite à deux accidents ayant fait 346 victimes chez Lion Air pour Ethiopian Airlines. La Chine, comme l’Inde entre autres, n’a toujours pas autorisé leur retour en service.

Huawei & cie va couter cher a Boeing en Chine !
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Trafic aérien en France : -83,9% en février

L’impact de la pandémie de Covid-19 sur le transport aérien a encore dégradé la situation dans les aéroports français le mois dernier, avec un trafic résiduel à 16,1% de ce qu’il était en février 2019.

Communique : Après -74,9% en janvier 2021, l’indice TendanCiel de la DGAC affiche pour le mois de février un recul de neuf points. Le trafic intérieur atteint 36,4% (-63,6%), soit 12,8 points de moins que le mois précédent ; son repli « est particulièrement sensible sur les liaisons reliant la Métropole aux Outre-Mer », avec une baisse de 48,3 points (33,9% de trafic résiduel). Les lignes transversales restent au-dessus des radiales passant par Paris, avec respectivement 35,9% et 33,3% de trafic résiduel, tandis que sur les liaisons intérieures en Outre-Mer le trafic résiduel est à 67,3% .

Le trafic international des compagnies aériennes a reculé dans les mêmes proportions, avec 10,9% de trafic résiduel (-89,1%) contre 18,6% en janvier toujours comparé à 2019, soit un retrait de 7,7 points « avec un caractère hétérogène selon les destinations » : 9,8% de trafic résiduel en Union européenne (UE27), 9,1% en Europe hors UE, 11,5% en Amérique, 7,5% en Asie-Pacifique et 19,4% en Afrique. Ce trafic international vers et depuis les Outre-Mer s’établit à 3,3%
En termes de fréquentation, les aéroports français ont accueilli depuis le début 2021 un total de 4,85 millions de passagers, à 20,7% de ce que le trafic était sur la même période en 2019. Dont 2,11 millions sur les lignes domestiques (43,3% de trafic résiduel) et 2,75 millions sur les routes internationales (14,8%).

A un moment il faut vacciner avec tout ce qui existe sans querelle de chapelle , sinon on va se retrouver avec des herbes folles a la place des pistes dans pas longtemps , ce n'est plus tenable dans ces conditions ...
Deja voter cette loi a la con en pleine crise du transport aerien , il faut en avoir une sacree couche sous le beret !
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Le Boeing 737 MAX se rapproche de la Chine​

Extrait choisi : En novembre dernier après le feu vert de la FAA au retour en service des 737 MAX, la CAAC expliquait qu’il n’y a « toujours pas de calendrier pour la remise en service du 737 MAX, et qu’elle n’envisagera pas d’approuver l’avion tant qu’il n’y aura pas de résultat clair de l’enquête sur les deux accidents tragiques associés à l’avion ». L’Administration de l’aviation civile de Chine précisait qu’en outre le MAX devra gagner un nouveau certificat de navigabilité local, et que les pilotes devront être « bien formés ». « Nous avons une tolérance zéro pour tout danger pour la sécurité », déclarait alors le directeur Feng Zhenglin ; si l’appareil « répond aux trois exigences, nous sommes heureux de le revoir en service ». * Ce n’était « pas encore le cas » en mars 2021, expliquait-il lors d’une conférence de presse ; et ce retour dans l’espace aérien du pays ne devrait de toute façon intervenir qu’une fois les relations politiques sino-américaines seront apaisées…

4 mars 2021
28 janvier 2021
1617926199594.png


* Soyons concis , allons directement a l'essentiel ! Tant que les divergences politiques internationales en l'etat ne seront pas apaisees entre les Etats Unis et la Chine Boeing ne vendra plus rien Chine , et ferme egalement l'espace aerien et aeroports chinois aux autres compagnies asiatiques utilisant le Max par la meme occasion ! Ce qui fera evidemment les choux gras d'Airbus dans le premier cas , et laisse une fenetre au C919 qui pointe son museau ! Je rappelle a cette occasion que le marche des monocouloirs est de plus de 7000 appareils dans les annees a venir en Chine ....
 
Dernière édition:

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 811
12 792
183
Hong Kong et Shanghai
* Soyons concis , allons directement a l'essentiel ! Tant que les divergences politiques internationales en l'etat ne seront pas apaisees entre les Etats Unis et la Chine Boeing ne vendra plus rien Chine , et ferme egalement l'espace aerien et aeroports chinois aux autres compagnies asiatiques utilisant le Max par la meme occasion ! Ce qui fera evidemment les choux gras d'Airbus dans le premier cas , et laisse une fenetre au C919 qui pointe son museau ! Je rappelle a cette occasion que le marche des monocouloirs est de plus de 6500 appareils dans les annees a venir en Chine ....

Bonjour Lafoy,

C'est effectivement un bon argument dans les relations Chine-US, mais qui a aussi un coût : près de 90 avions livrés et immobilisés, et si les choses tournent au vinaigre, il n'est vraiment pas sûr que Boeing paye le coût d'une immobilisation prolongée pour des raisons politiques plus que techniques.

Les États-Unis ont également un atout puissant dans leur manche : ils peuvent priver le C919 de réacteurs, en interdisant à CFM de livrer les moteurs à la Chine. (et la France, via Safran, partenaire à 50% avec GE dans CFM serait une victime collatérale de la guéguerre ... :cry:)
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Bonjour Lafoy,

C'est effectivement un bon argument dans les relations Chine-US, mais qui a aussi un coût : près de 90 avions livrés et immobilisés, et si les choses tournent au vinaigre, il n'est vraiment pas sûr que Boeing paye le coût d'une immobilisation prolongée pour des raisons politiques plus que techniques.

Les États-Unis ont également un atout puissant dans leur manche : ils peuvent priver le C919 de réacteurs, en interdisant à CFM de livrer les moteurs à la Chine. (et la France, via Safran, partenaire à 50% avec GE dans CFM serait une victime collatérale de la guéguerre ... :cry:)
Bonjour Chris
Tant que la CAAC n'a pas autorise la mise en service des appareils , les frais sont pour Boeing , apres la Chine finance elle meme les leasings de ses appareils et ceux de compagnies asiatiques et autres avec une filliale de la BOC aviation de memoire, ce ne devrait pas etre un probleme pour les ceder la cas echeant ! Apres question motorisations et autres instruments de navigations (avionique) et autres composants comme les trains d'atterissages par exemple, vu l'etat du secteur industriel aeronautique et des compagnies aeriennes dans le monde et ce du au Covid , le cas me semble peu probable ,les flottes sont decimees donc diminution drastiques des commandes de pieces detachees ! Les Etats Unis ont plutot interet a arrondir les angles dans l'espoir de continuer a vendre des Boeing et des pieces detachees * en Chine ... Apres si on accentue le probleme les Etats Unis peuvent interdire a Airbus de vendre en Chine , en gros ce serait la fin des haricots pour tout le monde ! On va bien voir ce qui va se passer je l'ignore , car on ne sait pas grand chose de la situation reelle .... :hum:

* 737-757-767-777-747 -787

9 nov. 2017

Une demande de 7.240 avions d'ici à 2036

Reste que cette répartition de la commande entre monocouloirs et gros porteurs recoupe les prévisions de Boeing qui avait annoncé l'an dernier que les compagnies aériennes chinoises devraient acheter plus de 7.000 avions pour près de 1.100 milliards de dollars (922 milliards d'euros) au cours des vingt prochaines années.


1617943055973.png
Un doute sur les trains et l'origine des pneumatiques , ainsi que de l'inverseur de flux ? :hum:
1617943344438.png

Je ne suis pas certain mais j'ai cru voir que l'Inde n'avait pas certifie le Max , a verifier ?

*Mis a part Ryanair et Southwest qui commande encore des Max
 
Dernière édition:

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 811
12 792
183
Hong Kong et Shanghai
Je ne suis pas certain mais j'ai cru voir que l'Inde n'avait pas certifie le Max , a verifier ?
A ma connaissance, en Inde, seul Spicejet a pris livraison de 7 Max.
Ca va pas chercher loin.
Mais cela empêcherait effectivement les autres compagnies étrangères de faire voler le Max vers et depuis l'Inde.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Boeing demande à 16 clients du 737 MAX de corriger un problème électrique «potentiel»

Le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents.

Extrait : Boeing a annoncé vendredi avoir demandé à 16 compagnies opérant des 737 MAX, dont le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents, de résoudre un «problème électrique potentiel» avant de refaire voler leurs appareils.
«La recommandation est faite pour permettre la vérification de l'existence d'une prise de terre suffisante pour un composant du système d'alimentation électrique», explique l'avionneur américain dans un communiqué. Le nombre d'appareils concernés ou l'identité des clients n'a pas été précisé.

 
Dernière édition:

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 570
14 821
198
常熟,江苏

Boeing demande à 16 clients du 737 MAX de corriger un problème électrique «potentiel»

Le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents.

Extrait : Boeing a annoncé vendredi avoir demandé à 16 compagnies opérant des 737 MAX, dont le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents, de résoudre un «problème électrique potentiel» avant de refaire voler leurs appareils.
«La recommandation est faite pour permettre la vérification de l'existence d'une prise de terre suffisante pour un composant du système d'alimentation électrique», explique l'avionneur américain dans un communiqué. Le nombre d'appareils concernés ou l'identité des clients n'a pas été précisé.

 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 811
12 792
183
Hong Kong et Shanghai

Boeing demande à 16 clients du 737 MAX de corriger un problème électrique «potentiel»

Le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents.

Extrait : Boeing a annoncé vendredi avoir demandé à 16 compagnies opérant des 737 MAX, dont le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents, de résoudre un «problème électrique potentiel» avant de refaire voler leurs appareils.
«La recommandation est faite pour permettre la vérification de l'existence d'une prise de terre suffisante pour un composant du système d'alimentation électrique», explique l'avionneur américain dans un communiqué. Le nombre d'appareils concernés ou l'identité des clients n'a pas été précisé.

scoumoune.jpg
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 420
9 716
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
27 aéroports chinois annoncent un nombre de passagers supérieur à 10 millions en 2020

Vingt-sept aéroports civils chinois ont enregistré un débit annuel de passagers supérieur à 10 millions chacun en 2020, contre 39 en 2019, selon un bulletin statistique publié par les autorités de l'aviation civile.

Communique : Ces méga aéroports ont contribué à plus de 70% du volume de transport aérien de passagers du pays en 2020, a indiqué le bulletin statistique de la production des aéroports civils en 2020 publié par l'Administration de l'aviation civile de Chine (CAAC).
Parmi le total, les méga aéroports de Beijing, Shanghai et Guangzhou ont desservi 18,2 % du débit total de passagers aériens de la Chine en 2020.
La Chine a amélioré son secteur des infrastructures de l'aviation civile. À la fin de 2020, le nombre total d'aéroports de transport civil certifiés en Chine a atteint 241.

Parmi tous les aéroports civils, 59 ont traité chacun plus de 10 000 tonnes de fret aérien en 2020. Ces aéroports ont conjointement contribué à 98,6 % du fret aérien total de la nation en 2020.
Les aéroports de Beijing, Shanghai et Guangzhou ont conjointement géré 44 % du volume de transport de fret aérien du pays, soit une baisse de 2,5 points de pourcentage par rapport au chiffre de 2019.

En 2020, les aéroports civils de Chine ont géré environ 857,2 millions de passagers et 16,08 millions de tonnes de fret aérien, soit respectivement une baisse de 36,6 % et de 6 % en glissement annuel, a montré le bulletin statistique.
Grâce à la résilience économique du pays et à un contrôle efficace de la pandémie, la Chine est en tête de l'industrie mondiale de l'aviation civile pour ce qui est de se remettre de l'impact de la pandémie COVID-19, en particulier sur les routes intérieures.

Le secteur chinois de l'aviation civile est resté le deuxième au monde en termes de voyages de passagers au cours des 15 dernières années, selon la CAAC.

1603139382982.png1618351441708.png
 
Dernière édition:

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 811
12 792
183
Hong Kong et Shanghai
Boeing demande à 16 clients du 737 MAX de corriger un problème électrique «potentiel»
Le retour en vol a été autorisé après 22 mois d'immobilisation à la suite de deux accidents.

Et ça continue !!! :dead:

Boeing découvre un problème électrique dans de nouvelles zones du cockpit du Boeing 737 Max.

Boeing Co. a découvert des défauts électriques potentiels dans deux autres zones du cockpit du 737 Max, une semaine après qu'un défaut de fabrication similaire ait entraîné l'arrêt temporaire des vols des avions de ligne récemment livrés, ont déclaré des personnes connaissant bien le dossier.

Source : https://www.bloomberg.com/news/arti...ctrical-issue-in-new-areas-of-737-max-cockpit

Ils boiront le calice jusqu'a la lie ... :siffle: