Didi, tombeur d'Uber en Chine, vise les 100 milliards pour son entrée à Wall Street

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 755
10 139
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
C'est une vraie saga. Après mille tribulations, l'application, qui règne sans partage sur le marché chinois des voitures de transport avec chauffeur depuis qu'elle en a chassé Uber en 2016, s'est mis en tête de se faire coter sur la même place boursière que son ex-rival qui est encore le numéro un mondial. Didi Chuxing pourrait valoir jusqu'à 100 milliards de dollars... de quoi devenir l'IPO la plus colossale de l'année à Wall Street.

Extrait : Didi Chuxing, de loin la plus grande société de VTC de Chine, a rendu public jeudi le dépôt aux États-Unis de son formulaire auprès du gendarme boursier américain, la SEC, dans le but de faire son entrée à la Bourse à New York. Cette IPO était attendue depuis longtemps (dès mai 2016) mais a été plusieurs fois différée, la société de VTC envisageant encore en octobre dernier de se faire coter à Hong Kong plutôt qu'à New York.

 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 470
823
168
C'est une vraie saga. Après mille tribulations, l'application, qui règne sans partage sur le marché chinois des voitures de transport avec chauffeur depuis qu'elle en a chassé Uber en 2016, s'est mis en tête de se faire coter sur la même place boursière que son ex-rival qui est encore le numéro un mondial. Didi Chuxing pourrait valoir jusqu'à 100 milliards de dollars... de quoi devenir l'IPO la plus colossale de l'année à Wall Street.

Extrait : Didi Chuxing, de loin la plus grande société de VTC de Chine, a rendu public jeudi le dépôt aux États-Unis de son formulaire auprès du gendarme boursier américain, la SEC, dans le but de faire son entrée à la Bourse à New York. Cette IPO était attendue depuis longtemps (dès mai 2016) mais a été plusieurs fois différée, la société de VTC envisageant encore en octobre dernier de se faire coter à Hong Kong plutôt qu'à New York.

J’espère que ces grandes entreprises ne sont pas des vampires, qu’elles doivent être socialement responsables et créer plus d’emplois que de simples machines à gagner de l’argent pour quelques personnes!
J’espère plutôt qu’ils pourront apporter des relations sociales harmonieuses et civilisées et non l’inverse!
:grin: Je parle toujours de grand mots!
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
2 960
1 324
173
Quelqu'un aurait-il un décodeur économique pour expliquer aux clampins de base...

Quel est l'intérêt pour Didi ?

J'essaye d'imaginer. Leur truc, ça tourne du feu de dieu.
Donc j'imagine qu'ils gagnent leur vie par leur travail et tout le monde est content.

Donc pourquoi une entrée en bourse, pourquoi des actionnaires ?...
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 470
823
168
Quelqu'un aurait-il un décodeur économique pour expliquer aux clampins de base...

Quel est l'intérêt pour Didi ?

J'essaye d'imaginer. Leur truc, ça tourne du feu de dieu.
Donc j'imagine qu'ils gagnent leur vie par leur travail et tout le monde est content.

Donc pourquoi une entrée en bourse, pourquoi des actionnaires ?...
Didi n'est qu'une compagnie de taxi, rien d’autre!
Ne pas comprendre ce qu’il y a de bon pour une compagnie de taxi qui est con.
 

chwpaul

Dieu suprême
20 Juil 2009
2 470
823
168
Pour être honnête, ce n’est pas aussi bon que mon projet de guitare gourd :grin:
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 632
13 234
183
Hong Kong et Shanghai
Quelqu'un aurait-il un décodeur économique pour expliquer aux clampins de base...

Quel est l'intérêt pour Didi ?

J'essaye d'imaginer. Leur truc, ça tourne du feu de dieu.
Donc j'imagine qu'ils gagnent leur vie par leur travail et tout le monde est content.

Donc pourquoi une entrée en bourse, pourquoi des actionnaires ?...
En gros et de manière simplifiée, 2 raisons :

1) Financer la croissance : une société qui a connu une réussite dans un secteur (ici VTC) peut avoir des projets dans des secteurs voisins ou d'autres secteurs (exemple : livraison alimentaire, vélos partagés, ...) ; ces projets peuvent nécessiter des investissements ; mettant en avant ses succès passés, la société peut trouver plus facilement des investisseurs pour ses projets

2) Permettre aux fondateurs et premiers investisseurs de "monétiser" leur succès ; les fondateurs et premiers investisseurs d'une société qui a connu le succès se sont enrichis, mais uniquement sur le papier ; leurs actions ont une valeur théorique, mais ne se transforment en monnaie sonnante et trébuchante que lorsqu'ils vendent une partie de ses actions ; comme ce n'est pas pratique de rechercher un acheteur pour 1 ou 2 actions chaque fois que l'actionnaire veut aller faire ses courses au supermarché, puis d'enregistrer la cession d'une action au registre du commerce, il faut créer trouver un moyen de vendre les actions de manière simple, pratique, rapide ; l'IPO "met sur le marché" les actions, rendant leur achat et vente simple (comme un coup de fil) ; du coup, quand le fondateur veut s'acheter une nouvelle voiture, il lui suffit de dire à sa banque de vendre 3 actions sur ce marché, pour toucher le cash qui lui permet d'acheter la voiture ; pas besoin de se mettre en recherche d'un acheteur, de négocier le prix avec lui, d'enregistrer la transaction ... le marché (la bourse) se charge de tout ça en 1 clic.
 
Dernière édition:

Sparadrap

Dieu créateur
15 Oct 2013
1 095
882
153
41
Dommage qu'on ne retienne que les chiffres mirobolants dans cette affaire.
Je me pose la question de la licité de l'opération au regard de la loi chinoise (se financer à l'étranger pour des services numériques, vraiment ?), comme c'était le cas pour Pinduoduo et d'autres.
 

Liao3

Membre Bronze
19 Déc 2018
64
14
23
21
Bien dommage de privilégier Wall Street plutôt que la Bourse de Shanghai / Shenzhen
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 632
13 234
183
Hong Kong et Shanghai
Bien dommage de privilégier Wall Street plutôt que la Bourse de Shanghai / Shenzhen
Shanghai et Shenzhen risquent de dissuader des investisseurs, dans le contexte de la guerre commerciale US-Chine.

HK aurait été un bon compromis, rassurant à la fois les investisseurs étrangers et chinois.