Devenir prof de français en chine

G

GarretHTS

Nouveau Membre
16 Août 2020
2
0
1
18
Bonjour à tous, il s’agit du tout premier message que je poste sur un forum de toute ma vie donc j’espère ne pas mettre trompé de discussion. Mais là n’est pas le sujet.
Je me permet de venir sur ce forum car j’ai besoin de renseignement, de conseils quant à mes projets professionnels futur.
Tout d’abord, je m’appelle Garance, j’ai actuellement 18ans et à la rentrée prochaine je vais aller en LLCER Anglais à Angers. Depuis toute jeune, mon envie est de devenir prof de français à l’étranger, ou sinon prof d’anglais en France. Par confort de vie et par peur de l’inconnu, petit à petit, mes projets d’avenir se tournaient plus vers le fait de devenir prof d’anglais en France. Mais plus je me renseigne, plus je vois de gens dire qu’aujourd’hui en France, les voies de l’enseignement sont complètement bouchées, surtout dans le domaine de l’anglais. Mais ce n’est pas tous, plus le temps passe et plus je vois aussi de témoignages peu glorieux à l’égard du métier d’enseignant, fait par des enseignants eu même (Difficultés de trouvé un poste en CDI, augmentation de salaire très lente malgré le nombre d’années enseigné, élèves de plus en plus dur à gérer voir dangereux dans certains cas).
Bref, je me demande donc s’il ne vaudrait pas mieux que je commence ma carrière à l’étranger, notamment en Chine. Et c’est là qu’apparaissent mes questions. La première est de savoir s’il y a tant de débouchés que ça dans ce pays, en effet, je vois sur internet que la langue française est très demandée en Chine, et donc je voulais savoir si c’était vrai encore aujourd’hui, et si selon vous ça le restera dans 5ans lorsque j’aurai terminé mes études. Aussi, beaucoup parle de contrat d‘un an qui peuvent être bien évidemment renouveler mais existe-t-il des contrats plus stable dans les écoles et université chinoise pour les professionnels de l’enseignement en Français ?
Mes prochaines questions vont maintenant tourner autour du sujet des études. Mon projet initial était de partir en master MEEF pour enseigné en France, mais je sais qu’il existe un Master FLE pour enseigner à l’étranger. Le problème étant que je ne sais pas lequel choisir puisque même si j’ai envie de partie enseigner à l’étranger durant mes premières années de carrière, qui me dit qu'arriver un moment, mon envie ne sera pas de revenir en France. Et avec un master FLE je ne peux pas tenter le capes (du moins je crois) ni enseigner l’anglais en France, or j’ai besoin de ce master FLE pour enseigner à l’étranger (du moins c’est ce que l’on m’a dit, peut-être que le Master MEEF peut passer a l’étranger et donc dans ce cas plus de problème si je décide de rentrer par la suite en France.)
Je voulais donc savoir si l’un d’entre vous sur ce forum n’aurait pas par hasard des conseils à me donner pour résoudre mon problème, je sais que j’ai encore du temps pour y réfléchir et que pour l’instant je ne vais que en L1, mais je préfère m’organiser un peu en amont, arriver à me projeter un peu après les études. Donc s’il y a quelqu’un qui peut me partager ses expériences en tant que prof de français en Chine ou qui peux m’aiguiller sur les études à entreprendre je suis preneuse.
Bon, je pense avoir terminé, j’espère recevoir quelques réponses qui pourront m’aider.
Je vous remercie d’avoir lu et vous souhaite une bonne journée.
 
C

charl

Membre Platinum
03 Mar 2011
212
26
73
5 ans ça reste loin, Il y a du boulot en Chine si tu as la formation adéquate mais ça reste malheureusement pas super remuneratif (genre 11k rmb et logement gratuit pour les unis si tu as de la chance). Contrat d'un an avec assurance santé pourrave et pas de perspectives d’évolution hors tes cours privés. Pas vraiment un plan d'avenir surtout si tu veux fonder une famille (Ça reste éventuellement plus compréhensible si tu es avec une chinoise). Mais effectivement enseigner les langues en Europe ou ailleurs c'est pas facile non plus..
 
Dernière édition:
C

charl

Membre Platinum
03 Mar 2011
212
26
73
La Chine c'est pas pour tout le monde non plus et çà peut vite être la grande désillusion :)
 
Sacapatates

Sacapatates

Demi-dieu
07 Fev 2011
1 097
218
108
Pourquoi ne pas faire les 2 master à la suite ?

Peut être qu'il est même possible de faire les 2 en même temps.
 
Dernière édition:
Shan Li

Shan Li

Membre Gold
14 Août 2009
137
22
63
上海
Etre prof en Chine demande d'abord des qualifications, FLE pour le français et niveau master comme référence si tu veux avoir plus d'opportunités. Actuellement, il est demandé aussi d'avoir au moins 2 ans d'expérience dans l'enseignement. Table plutôt sur 3 ou 4 ans d'XP et tu auras toutes les portes qui s'ouvriront dans les grandes villes chinoises, où je te conseille d'aller dans un premier temps, car comme le dit charl : la Chine n'est pas pour tout le monde et les désillusions arrivent très vite. Bon courage à toi en tout cas.
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
4 066
1 737
178
Suzhou Tiger Hill
Enseigner le français en Chine, c'est surtout un salaire pas top. Tu pourrais bien entendu ouvrir ton propre centre de langues (mais pas au début et je me demande si le proprio d'un tel centre gagne bcp plus qu'un prof.). Le français tend à devenir populaire chez certains riches comme 2è langue étrangère pour les gosses. Vu que le niveau scolaire moyen augmente, il faut continuer à trouver des moyens de se démarquer et rester meilleur que la concurrence. Est-ce que ces riches parents paient plus et est-ce que cette tendance durera ? pas sûr. J'ai aussi entendu des chinois exiger des français natifs avec accent parisien pour enseigner le français à leurs gosses :) Donc si tu n'es pas parisien "de souche", oublie le FLE en Chine, haha.
Je te conseillerai si tu veux enseigner en Chine :
- fais ton master en anglais
- obtiens un double diplôme d'une uni anglaise ou américaine (bref un diplôme d'un pays anglophone)
- deviens prof d'anglais en Chine (une fois que tu aura acquis assez d'expérience pour obtenir un visa de travail).
(tu pourras toujours donner des cours de français en loucedé en ligne, si tu parles comme un parisien)
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 849
8 252
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Enseigner le français en Chine, c'est surtout un salaire pas top. Tu pourrais bien entendu ouvrir ton propre centre de langues (mais pas au début et je me demande si le proprio d'un tel centre gagne bcp plus qu'un prof.). Le français tend à devenir populaire chez certains riches comme 2è langue étrangère pour les gosses. Vu que le niveau scolaire moyen augmente, il faut continuer à trouver des moyens de se démarquer et rester meilleur que la concurrence. Est-ce que ces riches parents paient plus et est-ce que cette tendance durera ? pas sûr. J'ai aussi entendu des chinois exiger des français natifs avec accent parisien pour enseigner le français à leurs gosses :) Donc si tu n'es pas parisien "de souche", oublie le FLE en Chine, haha.
Je te conseillerai si tu veux enseigner en Chine :
- fais ton master en anglais
- obtiens un double diplôme d'une uni anglaise ou américaine (bref un diplôme d'un pays anglophone)
- deviens prof d'anglais en Chine (une fois que tu aura acquis assez d'expérience pour obtenir un visa de travail).
(tu pourras toujours donner des cours de français en loucedé en ligne, si tu parles comme un parisien)
Bonjour Larquen
Professeur d'anglais en Chine = Natif d'un pays anglophone pour un etranger ...

...
 
parapluie

parapluie

Alpha & Oméga
09 Mai 2013
8 930
4 359
183
Shanghai
deviens prof d'anglais en Chine
de nos jours faut un passeport d'un pays francophone
parce que si c'est pour faire prof d'anglais au black, c'est pas bien mieux que de faire prof de français

ouai salaire moyen prof de français c'est 8000 RMB / mois, clairement pas ouf
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 107
11 101
178
Hong Kong et Shanghai
Je te conseillerai si tu veux enseigner en Chine :
- fais ton master en anglais
- obtiens un double diplôme d'une uni anglaise ou américaine (bref un diplôme d'un pays anglophone)
- deviens prof d'anglais en Chine (une fois que tu aura acquis assez d'expérience pour obtenir un visa de travail).
(tu pourras toujours donner des cours de français en loucedé en ligne, si tu parles comme un parisien)
D'autant plus qu'avec la guerre commerciale US-Chine, je ne serais pas surpris que beaucoup de profs américains se voient refuser leur visa.
Mais comme quoiqu'il arrive, il leur faut des profs d'anglais, ça va créer des opportunités pour d'autres nationalités.
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
4 066
1 737
178
Suzhou Tiger Hill
Bonjour Larquen
Professeur d'anglais en Chine = Natif d'un pays anglophone pour un etranger ...
...
de nos jours faut un passeport d'un pays francophone anglophone
Salut Lafoy et Parapluie,

De nos jours, je suis sûr qu'en dehors de Shanghai, Beijing et le Jiangsu, il y a moyen de moyenner. J'ai des exemples concrêts de non-native qui travaillent avec un WP en règle (dont un français à Chongqing récemment). Et les agents recruteurs qui m'ajoutent sur LinkedIn ou Wechat acceptent les non-native (surtout en cette période) : pas dans toutes les villes bien entendu mais en allant vers l'Ouest, certaines choses deviennent possibles.
Là où je suis d'accord avec vous, c'est ce qui figure dans la nouvelle loi au sujet des profs étrangers (en mode draft à l'heure actuelle). Effectivement les profs étrangers de langues devront être natifs et qualifiés. Je n'ai pas tout lu attentivement (je m'en tape un peu en fait) mais le diplôme peut faire la différence. Notre ami OP aura d'autant plus de chance qu'il aura un diplôme d'enseignant d'une université anglophone.
La loi en draft devrait s'appliquer dès l'année scolaire à venir. Les liens qui suivent ne mentionnent pas les détails concernant les qualifications requises par les profs étrangers (faudrait mettre la main sur la draft, qui est publique, mais c'est l'heure de ma sieste) :
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 863
2 262
178
Xuijiahui Shanghai
Salut Lafoy et Parapluie,

De nos jours, je suis sûr qu'en dehors de Shanghai, Beijing et le Jiangsu, il y a moyen de moyenner. J'ai des exemples concrêts de non-native qui travaillent avec un WP en règle (dont un français à Chongqing récemment). Et les agents recruteurs qui m'ajoutent sur LinkedIn ou Wechat acceptent les non-native (surtout en cette période) : pas dans toutes les villes bien entendu mais en allant vers l'Ouest, certaines choses deviennent possibles.
Là où je suis d'accord avec vous, c'est ce qui figure dans la nouvelle loi au sujet des profs étrangers (en mode draft à l'heure actuelle). Effectivement les profs étrangers de langues devront être natifs et qualifiés. Je n'ai pas tout lu attentivement (je m'en tape un peu en fait) mais le diplôme peut faire la différence. Notre ami OP aura d'autant plus de chance qu'il aura un diplôme d'enseignant d'une université anglophone.
La loi en draft devrait s'appliquer dès l'année scolaire à venir. Les liens qui suivent ne mentionnent pas les détails concernant les qualifications requises par les profs étrangers (faudrait mettre la main sur la draft, qui est publique, mais c'est l'heure de ma sieste) :
Maintenant c’est possible de moyenner dans une ville 3ème tierce.
Mais il faudra bien comprendre que cela n’est pas viable au long terme.
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
4 066
1 737
178
Suzhou Tiger Hill
ouai je m'en doute
mais plan bancal quoi
bah, tout dépend de chacun : j'ai un pote qui bosse à Zhengzhou depuis presque 10 ans car il peut y avoir le WP qu'il n'aurait pas dans le Jiangsu. Il vit sur le campus et met de l'argent de côté. Et l'autre français installé à Chongqing, je n'ai pas l'impression qu'il soit dans une situation incomfortable.
Le mieux pour un français qui veut être prof est d'être prof de français, mais avec les salaires offerts en comparaison des exigences... Une autre piste qui pourrait marcher est d'être prof d'une matière spécifique (autre que langue, maths ou physique par exemple) : ça a l'avantage d'être mieux payé (environ 25k au lieu de 20k pour un prof d'anglais à Suzhou) et accessible plus facilement à un non-native (non anglophone s'entend). Il faut une qualification dans la matière cependant (je connais un américain prof de maths qui a un master en math mais pas la licence d'enseignement américaine).
 
G

GarretHTS

Nouveau Membre
16 Août 2020
2
0
1
18
Merci pour vos réponse.
Je suis bien consciente qu’enseigner le FLE en Chine (ou dans n’importe quel autre pays d’ailleurs) n’est pas viable pour moi a long terme, et je ne veux pas faire ça toute ma vie, je le sais déjà. Je suis intéressée surtout par ce domaine d’enseignement et par la Chine, car ayant eu la chance d’habiter en Afrique et d’avoir pu voyager un petit peu partout dans le monde grâce à des parents militaires, l’Asie est la dernière partie qu’il me reste à découvrir. Donc par logique, je m’étais dit qu’il aurait pût être intéressant d’aller enseigner le FLE en Chine, afin de découvrir ce continent asiatique, tout en y travaillant durant quelques années (pendant que je suis encore jeune), avant de finalement rentrer en France pour exercer en tant que prof d’anglais.
Mais si vous me dites que ça n’en vaut vraiment pas la peine, même pour quelques années, il vaut mieux que je valide juste un Master MEEF anglais, que je passe le CAPES (si l’occasion se présente, quand même passer le master FLE, et ce pourquoi pas à distance, c’est toujours ça de pris) et que je travail en France tout en économisant pour voyager en Asie dans mon temps libre.
Après, je me dis que j’ai toujours l’option de devenir prof d’anglais dans un lycée français à l’étranger, notamment en Chine (si la vie là bas me plaît évidemment), c’est une option qu’il faut que j’explore un maximum je pense, mais pour l’instant je n’ai pas assez de connaissance sur le sujet. Je me dis que ça me permettrait à la fois de pouvoir enseigner à l’étranger tout en étant lié au système de l’éducation nationale, et ainsi ne pas me retrouver dans une situation précaire comme le sont les enseignants de FLE.
 
Dgibe

Dgibe

Dieu Supérieur
13 Mai 2016
1 238
591
138
37
Chengdu
Merci pour vos réponse.
Je suis bien consciente qu’enseigner le FLE en Chine (ou dans n’importe quel autre pays d’ailleurs) n’est pas viable pour moi a long terme, et je ne veux pas faire ça toute ma vie, je le sais déjà. Je suis intéressée surtout par ce domaine d’enseignement et par la Chine, car ayant eu la chance d’habiter en Afrique et d’avoir pu voyager un petit peu partout dans le monde grâce à des parents militaires, l’Asie est la dernière partie qu’il me reste à découvrir. Donc par logique, je m’étais dit qu’il aurait pût être intéressant d’aller enseigner le FLE en Chine, afin de découvrir ce continent asiatique, tout en y travaillant durant quelques années (pendant que je suis encore jeune), avant de finalement rentrer en France pour exercer en tant que prof d’anglais.
Mais si vous me dites que ça n’en vaut vraiment pas la peine, même pour quelques années, il vaut mieux que je valide juste un Master MEEF anglais, que je passe le CAPES (si l’occasion se présente, quand même passer le master FLE, et ce pourquoi pas à distance, c’est toujours ça de pris) et que je travail en France tout en économisant pour voyager en Asie dans mon temps libre.
Après, je me dis que j’ai toujours l’option de devenir prof d’anglais dans un lycée français à l’étranger, notamment en Chine (si la vie là bas me plaît évidemment), c’est une option qu’il faut que j’explore un maximum je pense, mais pour l’instant je n’ai pas assez de connaissance sur le sujet. Je me dis que ça me permettrait à la fois de pouvoir enseigner à l’étranger tout en étant lié au système de l’éducation nationale, et ainsi ne pas me retrouver dans une situation précaire comme le sont les enseignants de FLE.
Je pense que dans d'autres pays, ça peut-être jouable sur le long terme. Mais en Chine le problème c'est que tout change vite, parfois vers le mieux, parfois vers le pire. Donc c'est assez difficile de faire des projets à long terme (plus que 5 ou 10 ans je dirais).

Autre chose, si tu veux faire prof d'anglais ensuite, ça pourrait être judicieux det'expatrier dans un pays anglophone. Parceque bon, ce n'est pas en Chine que tu vas progresser ou même entretenir ton anglais. As tu pensé à Singapoure par exemple?
 
Sacapatates

Sacapatates

Demi-dieu
07 Fev 2011
1 097
218
108
Si le but est de voyager et de profiter de la jeunesse, y a des visa vacance travail avec Hong Kong ou le Japon
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 107
11 101
178
Hong Kong et Shanghai
As tu pensé à Singapoure par exemple?
A Singapour, ils parlent Singlish !!!



 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
4 066
1 737
178
Suzhou Tiger Hill
Mais si vous me dites que ça n’en vaut vraiment pas la peine, même pour quelques années,
Il n'y a rien en ce bas monde qui ne vaille pas la peine. Mais si tu veux devenir riche en étant prof de FLE, ce sera plus dur (les seuls profs riches que je connais ont un mari millionaire, prof c'est toujours bon pour la face, surtout si tu es une femme). Mais tu auras quand même un niveau de vie correct (les quelques profs de FLE de BonjourChine pourront confirmer), tu pourras voir du pays (pendant les vacances scolaires), faire des rencontres, te créer d'autres opportunités...
 
Dernière édition:
totoautibet

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 718
4 393
188
Nanning
A Garance... quel prénom magnifique ! Demander des conseils ou des avis, c’est bien, c’est prudent mais de la même façon que tu ne pourras te faire une idée précise d’un film, après avoir lu les critiques des professionnels qui vont le classer de chef d’œuvre à pure navet, sera d’aller le voir toi-même ! Tu vas trouver ici des conseils à foison, la plupart avisés, désintéressés, mais émanant de personnalités très diverses allant du carriériste prudent au boutiquier calculateur et inquiet jusqu’au rigolo incompétent comme moi ! Prends donc le meilleur de tout ça mais au final tu resteras un peu sur ta faim ! Alors voici le mien, lorsque toutes les conditions utiles Et nécessaires à ton projet seront réunies, n’hésite pas un instant, pars ! Tu vivras en Chine non pas une mais des expériences et des rencontres hors du commun. Expériences bonnes ou moins bonnes, peu importe, mais qui seront parmi d’autres, les fondations de ton futur. À l’évidence, si tu as de la personnalité, mon conseil comme pour tous les autres, tu n’en tiendras pas compte, saches toutefois Garance que en Chine comme partout ailleurs, ce n’est pas le paradis... :) Le petit smiley qui va bien pour signaler une astuce ! Oui, Garance, paradis, on a dû te la faire un milliard de fois.. si ce n’est pas le cas, tu es entourée d’incultes... on ne porte pas un tel prénom impunément ! Pour le reste, bon vent pour tes projets où qu’ils te portent.