¥ - coronavirus (covid-19) suivi et évolution - chine (mainland & hong kong) & asie

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début

Vos inquietudes a propos de la situation sanitaire due au coronavirus (2019-ncov)

  • Je ne suis pas inquiet !

    Votes: 36 36,4%
  • Je suis tres inquiet !

    Votes: 25 25,3%
  • Je n'envisage pas de quitter la Chine !

    Votes: 30 30,3%
  • A partir de 500 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 1 1,0%
  • A partir de 1000 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 4 4,0%
  • Au dessus de 2000 victimes je quitte la Chine !

    Votes: 2 2,0%
  • Pensez vous que le gouvernement va stabiliser la situation dans les jours a venir ? Oui

    Votes: 29 29,3%
  • Pensez vous que le gouvernement va stabiliser la situation dans les jours a venir ? Non

    Votes: 27 27,3%
  • J'envisage serieusement de quitter la Chine si les etudes de mes enfants sont compromises !

    Votes: 3 3,0%
  • J'envisage serieusement de quitter la Chine si cette situation dure trop longtemps !

    Votes: 36 36,4%

  • Nombre total d'électeurs
    99
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 966
1 142
168
A ce que je sache nul part ailleurs on a vu de situation B à savoir tout boucler de manière préventive.
D'une part parce que on fête pas tous les nouvel an chinois pendant 2 semaines
Une bonne partie de l'Asie quand même ! Mais qu'est-ce que ça a à voir avec le sujet ? Le nouvel an est exactement l'inverse d'un bouclage puisque c'est le moment en Chine où les personnes circulent le plus.
et de deux parce que ca aurait une connerie.
Ben ça, c'est pas l'avis de ceux qui considèrent que la progression d'une épidémie dépend de la transmissibilité, du contact social et de la durée de période contagieuse. Retiens ces trois facteurs, même s'il est probable que tout le monde sache ça.
Ils me semble que si tu peux établir que c'est une connerie de tenter de freiner une épidémie par réduction des contacts sociaux, tu peux te faire un nom dans la communauté scientifique et tu ne manquera pas de sponsors car ça arrangerait énormément de monde. C'est malheureusement contraire au bon sens, mais avec beaucoup de fumée, et des gros moyens, qui sait ce qu'on peut faire croire.
Le confinement total c'est juste une option quand t'es dans la mierda jusqu'au cou et que tes hôpitaux saturent.
Bon, j'en ai assez de me faire regarder de travers alors je vais tenter une autre approche.

L'épidémie a une période de doublement (temps qu'il faut pour que le nombre de personnes touchées double) qui dépend des contacts sociaux et dont la mesure directe, à moins de disposer de moyens de test périodique de toute la population (personne ne sait faire ça), n'est possible que si l'on a totalement perdu le contrôle. Ce qu'on compte, c'est la partie visible de l'échec. Si on peut compter, c'est trop tard (surtout quand on compte à la porte des hôpitaux) car c'est le virus qui mène.
Le confinement "total" est évitable si tu es certain de partir d'une population où le virus est absent à condition de l'isoler des porteurs de virus, ce qui peut s'envisager par les quarantaines et les contrôles aux points d'entrée. A l'intérieur d'un tel isolat, aucune précaution n'est théoriquement utile. Comme on n'est pas certain de rien d'être dans un tel isolat et que tout ceci doit être considéré en terme de risques statistiques, le port du masque sur toute la population lors de ses échanges sociaux casse fortement à la source la possibilité de transmettre cette maladie dont le moyen de transport préféré est les gouttelettes émises par le porteur. (casse "fortement", "fortement" dépend de la qualité du masque, mais même si on en arrête que la moitié, réduire la transmissibilité, ça vaut le coup).

Masques généralisés + tests de tous les entrants + tests autant qu'on peut (mesurer l'efficacité de ce qu'on fait est la base quand on prétend agir) pourrait donc suffire à protéger un pays qui considérerait avoir peu ou pas de cas sur son territoire. Il sait s'il a eu raison de faire ce choix au bout d'un temps qui dépend du nombre de personnes atteinte dont il ignorait l'existence et du temps de doublement de l'épidémie (donc longtemps puisqu'il s'est efforcé de le rallonger par ces mesures). Ce temps peu semble un gaspillage pour qui le temps est de l'argent, mais le gain est qu'on évite la mise en panne de tout le pays qui est inéluctable si on ne fait pas ça et que le virus n'a pas la gentillesse de renoncer à conquérir son territoire. C'est pas loin il me semble de ce qu'on fait la Corée du Sud et Taiwan par exemple. Et il me semble juste de considérer les résultats qu'ils ont eu comme le fruit de leurs action puisque c'est conforme à ce qu'on sait du comportement d'une épidémie****.

La Chine est passé avec raison directement à la mise en panne la plus totale possible*. Bref, Avec ce qui se passait à Wuhan, il n'y avait absolument pas le choix. Ils ont joué toutes les cartes disponibles. Il se trouve que ça semble "étonner" certains que faire tout ce qui est humainement possible dans un pays dont les moyens sont faibles**. Il se trouve que, malgré chabuduo et meiyoubanfa qui sont les deux mamelles de la Chine réelle, les résultats qu'ils ont obtenus sont également conformes à ce qu'on sait du comportement d'une épidémie****.

Des pays ayant pu observer tout ça et pour des raisons que j'apprécierais beaucoup de pouvoir apprécier la rationalité (par quel calcul, quel raisonnement ont-ils pu faire de tels choix) n'ont pas cherché à jouer sur la transmissibilité, un peu sur les contacts sociaux et très peu sur la durée de période contagieuse (en fait, aujourd'hui, il me semble qu'on ne sait toujours pas intervenir sur ce facteur). Ils ont fait comme à Wuhan et ont eu le même résultat, conformément à ce qu'on sait du comportement d'une épidémie****.

Tout ça pour redire qu'il n'y a pas de mystère***. Depuis début février, l'épidémie n'a fait que suivre ce que l'on pouvait extrapoler des chiffres de progression donnés par la Chine (en fait Wuhan) conformément aux actions et inactions qui lui ont été opposés. Ces chiffres étaient peut-être faux. Mais aujourd'hui, contester qu'ils étaient suffisamment prédictifs pour savoir ce qu'il fallait faire, ne pas faire et ne pas omettre de faire, ça devrait être très facile si c'était le cas. Donc vas-y.

* Ici, il faut bien comprendre que, quoi qu'on ait pu lire, les chinois ne sont pas petit doigt sur la couture du pantalon à attendre les ordres et les respecter à la lettre. C'est un gros bazar et plus on s'éloigne des centres des grandes villes plus on peut le constater.
** Ici, il faut se départir de l'illusion de la "grande puissance économique", ce qui compte dans ce cas de figure n'est pas les muscles que l'on peut faire rouler pour impressionner le voisin mais bien les ressources par habitant puisque la menace concerne l'ensemble de la population. Le PIB par habitant de la Chine est proche de la moyenne mondiale. Comparé aux USA, la France ou le Luxembourg puisqu'on en parle, c'est un pays de miséreux.
*** Pas de mystère ? Presque pas. L'irrationalité des décisions de certains pays pouvant être qualifié de mystère. Ceci par complaisance car si ce n'est pas un scandale, ça a quelque chose de bien plus grave encore (le mot qui me vient, c'est "infirmité"). En tout cas ça fous les jetons.
****d'une épidémie présentant le temps de doublement observable sur les chiffres donnés pas la Chine.
 
Dernière édition:
Silouane

Silouane

Dieu souverain
14 Jan 2015
1 470
765
143
上海
Et pourtant tu ne peux pas t’empêcher de remettre le couvert à chaque fois :)
Enlève ton "chaque", tu exagères !
T'es pas encourageant, j'ai fait d'énormes progrès. Tu devrais dire "tu es en progrès"! ;)
Les réactions aux "arguments suprêmes" de Lafoie ne comptent pas.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 819
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
1592605323685.png

16 juin 2020 .jpg

XL.jpg

Les statistiques sont desormaient disponibles uniquement le Mercredi ! A conditions quelles ne soient pas en ligne 2 jours apres !

hk2.jpg

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 819
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Premier vol Air France vers la Chine après cinq mois d’interruption

Un Boeing 777 d’Air France en provenance de Paris-CDG s’est posé hier à Shanghai-Pudong, marquant la timide reprise des vols de la compagnie française vers la Chine après cinq mois d’interruption dus à la pandémie du covid-19.

Extrait :
Il s’agit du premier vol commercial régulier d’une compagnie européenne vers la Chine depuis plusieurs mois (Lufthansa a opéré des vols charters réservés à des expatriés allemands). Les trois quarts des passagers à bord étaient des Chinois, le reste étant principalement constitué de Français et d’autres Européens. « Le premier avion synonyme de reprise des vols réguliers d’Air France a atterri sans encombres à Shanghai« , a indiqué la compagnie française sur le réseau social chinois Weibo. Le Boeing 777 s’est posé à 16H40 locales (08H40 GMT) sur le tarmac de l’aéroport Shanghai-Pudong, selon le site internet de l’aéroport chinois.

« Ces derniers mois ont été très très difficiles pour nous tous« , a déclaré le directeur général d’Air France-KLM, Benjamin Smith, dans un message vidéo publié sur le compte Weibo de la compagnie française. « Nous sommes tous très heureux et enthousiastes de reprendre notre service vers la Chine, qui est un marché très important pour notre groupe. »


:bravo: :francais: Mais Quid du retour ? Vol Direct Shanghai > Paris ou autres escales comme lu precedemment sur le fil ? :hum:
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 817
10 659
178
Hong Kong et Shanghai
Il s’agit du premier vol commercial régulier d’une compagnie européenne vers la Chine
Régulier signifie ici hebdomadaire ....
Et le billet le moins cher est à 3000 euros !!!
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
4 301
1 828
188
le vol retour AF193 fait Shanghai - Seoul - Paris
lire ici#69
Sinon sauf erreur de ma part les vols retour en direct: Shanghai - Paris se feront en aout avec China Eastern ( codeshare)

Juste par curiosité : https://wwws.airfrance.com.cn
Ex: idée de voyage 1er juillet -1er aout: Shanghai — Paris — 1 pax/éco.
Impossible de réserver ou d’avoir un tarif en juillet et aout

juillet aout af4.pngnov af 7.pngoctobre af 6.png

Ex: idée de voyage 1er juillet -1er aout: Paris — Shanghai 1 pax/éco.
paris SH 8.pngparis SH oct11.pngparis.SH nov12.png
Difficile de s’y retrouver dans tous ces tarifs.
 

红牙鳞鲀

Membre Gold
16 Nov 2013
489
99
63
Mon billet air France destination France mi-juillet a été annulé. A la place, l'avion transporte des appareils médicaux.
 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
4 301
1 828
188
FabChine

FabChine

Dieu suprême
08 Fev 2012
2 544
1 126
168
36
Jingan, Shanghai
c'est l'industrie pharmaceutique qui va se frotter les mains: vaccin obligatoire tous les 2 mois jusqu'à disparition du virus :p
 
O

oRoKiNoKo

Membre Silver
14 Nov 2013
82
26
53
34
Du coup, les quartiers de Beijing affectés sont toujours confinés aujourd'hui ?
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 819
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Du coup, les quartiers de Beijing affectés sont toujours confinés aujourd'hui ?
Bonjour oRoKiNoKo
Les tests continuent , et il faut relativiser on cause d'une vingtaine de quartiers alors que Beijing en compte des milliers !

 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 908
2 152
178
Xuijiahui Shanghai
Beijing vient de construire un bâtiment pour les tests Covid-19. Apparemment soit il n’y avait pas grand chose avant pour tester la population, soit c’est un peu la catastrophe.
Moi je dis qu’il y avait peu de centre de tests. Beijing est un petit village sans importance, la Chine avait tout concentré sur la capitale Shanghai.

 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 569
3 001
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
A priori ils veulent à terme tester toute la population de Bejing donc pour faire 20m de tests il va falloir une sacré organisation et des centres spécialisés un peu partout dans la ville pour ne pas le faire dans les hôpitaux et risquer de contaminer des patients fragiles et actuellement négatifs...
 
E

Elise D

Dieu
15 Mai 2014
897
1 117
128
Shanghai
Moi je dis qu’il y avait peu de centre de tests. Beijing est un petit village sans importance, la Chine avait tout concentré sur la capitale Shanghai.
Blague à part, les vols venant de l'étranger à destination de Pékin étaient déroutés sur d'autres villes pour que les passagers soient testés et mis en quarantaine ailleurs (est-ce toujours le cas d'ailleurs ?) Alors que ce n'était pas le cas à Shanghai. Donc ça ne me surprendrait pas que les capacités de test de Shanghai soient sensiblement supérieures à celles de Pékin.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 908
2 152
178
Xuijiahui Shanghai
A priori ils veulent à terme tester toute la population de Bejing donc pour faire 20m de tests il va falloir une sacré organisation et des centres spécialisés un peu partout dans la ville pour ne pas le faire dans les hôpitaux et risquer de contaminer des patients fragiles et actuellement négatifs...
Ca m’étonne un peu que cela ne soit pas déjà fait (des centres un peu partout). J’aurai pensé qu’ils avaient cela il y a quelques mois.
Surtout que c’est Beijing.
comme quoi, on est toujours surpris dans ce pays.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 908
2 152
178
Xuijiahui Shanghai
Blague à part, les vols venant de l'étranger à destination de Pékin étaient déroutés sur d'autres villes pour que les passagers soient testés et mis en quarantaine ailleurs (est-ce toujours le cas d'ailleurs ?) Alors que ce n'était pas le cas à Shanghai. Donc ça ne me surprendrait pas que les capacités de test de Shanghai soient sensiblement supérieures à celles de Pékin.
Pour Pékin, des collègues chinois me disent qu’ils isolaient complètement la ville pour la réunion annuelle du PCC. Pour être sûr et certain qu’il n’y ait pas de soucis.

saleté de saumon, c’est traitre.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 819
7 768
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Coronavirus : La Corée du Sud dit affronter une "deuxième vague"

SEOUL (Reuters) - Les autorités sanitaires sud-coréennes ont déclaré lundi pour la première fois se trouver au milieu d'une "deuxième vague" de contaminations par le nouveau coronavirus dans les environs de Séoul, alimentée par des foyers limités mais persistants trouvant leur origine lors d'une période fériée en mai.

Extrait :
Les Centres de contrôle et de prévention des maladies sud-coréens (KCDC) estimaient que la "première vague" épidémique de COVID-19 n'avait jamais véritablement pris fin.
Mais leur directeur Jeong Eun-kyeong a déclaré lundi lors d'un point de presse qu'il était devenu évident qu'un "pont" au début du mois de mai avait marqué le début d'une nouvelle vague d'infections centralisée dans la capitale et ses environs, une zone densément peuplée qui n'avait jusqu'ici connu qu'un faible nombre de cas.
Dans cette zone, la première vague a été enregistrée sur la période courant de février à avril, "ensuite nous voyons qu'une seconde vague déclenchée par le pont de mai s'est manifestée", a-t-il souligné.