ce qui est plutot facile a apprendre sur la langue francaise

  • Auteur de la discussion Sitraka
  • Date de début
1
S

Sitraka

Apprenti
17 Avr 2013
16
Ratings
1
8
#1
D'apres vous et vos experiences, qu'est ce qui serait facile a apprendre sur le francais pour les chinois? et difficile?
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 815
Ratings
8 115
188
32
Shanghai
#3
Grammaire difficile(Conjugaison,le temps, etc)
Pour la prononciation, 'r' nous gêne
Pour le "r", en fait c'est tres facile, meme pour un chinois.
il suffit de le remplacer par un "h"

Comme en chinois, tu vas dire "laohu" par exemple, le "h" ici se prononcera a peu pres comme un "r" en francais.
A chaque fois que j'explique ca a un chinois, il n'a plus de probleme a le prononcer par la suite donc je te recommande cette methode!
Par exemple, pour le mot "marrant", tu imagnes que ca s'ecrit "mahant" et tu arriveras sans doute a le prononcer correctement.


Sinon, ce qui est difficile:
-La grammaire
-La conjugaison
-Les genres masculin/feminin
-La prononciation de certains sons tels que "in", "un", "ein" (comme dans les mot "lapin", "emprunt", "hein" par exemple), les chinois n'y parviennent generalement pas
-L'argot, qui fait qu'un mot peut avoir enormement de synonymes et qu'on utilise tres regulierement.

Ce qui est facile:
-l'ecriture : pas de caracteres compliques a apprendre comme pour le chinois, juste les lettres de l'alphabet
-des racines communes avec l'anglais: quelqu'un qui comprend bien l'anglais comprendra beaucoup de vocabulaire francais, surtout pour les mots compliques
-Les expressions de la vie courante, en general les chinois s'en rappellent facilement.

Le mieux c'est encore que tu poses des questions a des chinois ayant appris le francais, voire meme a toi meme puisque tu l'as appris apparemment.
Vous connaissez mieux que nous les difficultes et facilite, vu que nous on l'a appris depuis notre naissance donc ca nous parait naturel.
 
jmarcao

jmarcao

Membre Gold
05 Déc 2013
80
Ratings
114
58
36
Shanghai
#4
Pour le "r", en fait c'est tres facile, meme pour un chinois.
il suffit de le remplacer par un "h"

Comme en chinois, tu vas dire "laohu" par exemple, le "h" ici se prononcera a peu pres comme un "r" en francais.
A chaque fois que j'explique ca a un chinois, il n'a plus de probleme a le prononcer par la suite donc je te recommande cette methode!
Par exemple, pour le mot "marrant", tu imagnes que ca s'ecrit "mahant" et tu arriveras sans doute a le prononcer correctement.


Sinon, ce qui est difficile:
-La grammaire
-La conjugaison
-Les genres masculin/feminin
-La prononciation de certains sons tels que "in", "un", "ein" (comme dans les mot "lapin", "emprunt", "hein" par exemple), les chinois n'y parviennent generalement pas
-L'argot, qui fait qu'un mot peut avoir enormement de synonymes et qu'on utilise tres regulierement.

Ce qui est facile:
-l'ecriture : pas de caracteres compliques a apprendre comme pour le chinois, juste les lettres de l'alphabet
-des racines communes avec l'anglais: quelqu'un qui comprend bien l'anglais comprendra beaucoup de vocabulaire francais, surtout pour les mots compliques
-Les expressions de la vie courante, en general les chinois s'en rappellent facilement.

Le mieux c'est encore que tu poses des questions a des chinois ayant appris le francais, voire meme a toi meme puisque tu l'as appris apparemment.
Vous connaissez mieux que nous les difficultes et facilite, vu que nous on l'a appris depuis notre naissance donc ca nous parait naturel.
Oui, 'r' par 'h',c'est ce que j'ai fait
Entre 'in' et 'en', je les ditingue par 'an' et 'ang' en chinois, aussi à peu pres

D'après mon expérience, si l'on vise à juste des simples communications avec les francais, c'est pas très difficile, ce qui demande du temps à faire c'est de continuer parler avec des francais, apprendre vos habitudes de parler. Parce que pour nous, les chinois, nous avons notre logique de construction des phrases. Pour moi, quand je veux m'exprimer, d'abord, je pense dans ma tête les phrases en chinois et puis traduire en francais.
 
Dernière édition:
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 815
Ratings
8 115
188
32
Shanghai
#5
Oui, 'r' par 'h',c'est ce que j'ai fait
Entre 'in' et 'en', je les ditingue par 'an' et 'ang' en chinois, aussi à peu pres
Justement, c'est ca l'erreur... Ce son n'existe pas en chinois, du coup quand tu le convertis en "an", ca ne marche pas et ca sonne bizarrement pour nous. C'est impossible a expliquer par ecrit, ce sont deux sons tres differents pour nous et quand tu dis "an", nous on entend "an", et pas "in"... ;)
La seule solution c'est de bien ecouter et de s'entrainer le plus possible jusqu'a ce que ca sonne vraiment a l'identique.

C'est la meme chose aussi pour le "eu", comme dans le mot "deux", la prononciation des chinois est souvent mauvaise car ce son n'existe pas.

D'après mon expérience, si l'on vise à juste des simples communications avec les francais, c'est pas très difficile, ce qui demande du temps à apprendre c'est de continuer parler avec des francais, apprendre vos habitudes de parler.

Parce que pour nous, les chinois, nous avons notre logique de construction des phrases. Pour moi, quand je veux m'exprimer, d'abord, je pense dans ma tête les phrases en chinois et puis traduire en francais.
Il faut s'entrainer a penser toujours en francais dans sa tete. Penser en chinois puis traduire en francais c'est une perte de temps et ca engendre souvent des erreurs dans le placement des mots dans une phrase. Quand on se force a penser dans une autre langue en permanence, la logique de celle ci finit par venir et on a plus besoin de reflechir, ca vient tout seul. C'est ce que je fais pour le chinois et l anglais en tout cas et ca marche plutot bien, meme si c'est difficile de se forcer a le faire au debut.

Cela dit tu l'ecris deja tres bien, bravo, j'aimerais bien avoir ton niveau mais en chinois...[/quote]
 
jmarcao

jmarcao

Membre Gold
05 Déc 2013
80
Ratings
114
58
36
Shanghai
#6
Justement, c'est ca l'erreur... Ce son n'existe pas en chinois, du coup quand tu le convertis en "an", ca ne marche pas et ca sonne bizarrement pour nous. C'est impossible a expliquer par ecrit, ce sont deux sons tres differents pour nous et quand tu dis "an", nous on entend "an", et pas "in"... ;)
La seule solution c'est de bien ecouter et de s'entrainer le plus possible jusqu'a ce que ca sonne vraiment a l'identique.

C'est la meme chose aussi pour le "eu", comme dans le mot "deux", la prononciation des chinois est souvent mauvaise car ce son n'existe pas.



Il faut s'entrainer a penser toujours en francais dans sa tete. Penser en chinois puis traduire en francais c'est une perte de temps et ca engendre souvent des erreurs dans le placement des mots dans une phrase. Quand on se force a penser dans une autre langue en permanence, la logique de celle ci finit par venir et on a plus besoin de reflechir, ca vient tout seul. C'est ce que je fais pour le chinois et l anglais en tout cas et ca marche plutot bien, meme si c'est difficile de se forcer a le faire au debut.

Cela dit tu l'ecris deja tres bien, bravo, j'aimerais bien avoir ton niveau mais en chinois...
[/quote]
J'éspère qu'on peut faire un échange de langue à long terme, j'étais prof de chinois du club fraco-chinois à l'école, quand j'étais en France. Mais je suis pas professionel.
 
xml

xml

Dieu souverain
26 Juin 2011
2 420
Ratings
1 936
148
guangdong
#7
oui c'est le " r " qui nous separe , pour les francais le " r" chinois aussi est difficile bon allez exercice :

roti , rote , racle , raclure, reve, cauchemard, train, voiture, racourci, retour, , rue , avenue, oh pardon pas de r mais r dans pardon, route, et le plus difficile : RER
 
I

Invité6

Guest
#8
L'enfer, c'est les couples /p/ /b/, /d/ /t/ et /c/ /g/ du style "cadeau" ou "gâteau". Et pour certains sudistes le fameux /n/ /l/.
 
U

Un humain...

Guest
#9
D'apres vous et vos experiences, qu'est ce qui serait facile a apprendre sur le francais pour les chinois? et difficile?
Pas grand chose, des prononciations différentes, des écritures qui n ont rien a voir, des origines peu ou pas similaires, une grammaire complique d un cote très simple de l autre, une conjugaison riche d un cote, la encore très simple de l autre...
Bref, je ne vois pas grand chose a apprendre sur le français pour le chinois... Hormis les exemples donnes question prononciation par Dui.
Par contre, si vous parlez l espagnol, il y a un peu de matière a sortir pour son chinois.
Niveau ordre des mots en anglais, on peut s en servir pour le chinois, parfois :)
 
I

Invité6

Guest
#10
L'ordre des mots dans la phrase est quand même assez similaire Sujet Verbe Objet, mais il y a l'inversion Déterminant-Déterminé* qui est parfois difficile (les habitudes mentales sont bien enracinées).

*Le chien de mon ami vs 我朋友
 
Tomoya

Tomoya

Dieu Supérieur
25 Oct 2010
750
Ratings
742
133
Belgium - 靖港 (Hunan brr...)
#11
Je plussoie ce qui est dit au-dessus, le "R" comme difficulté de prononciation pour un Chinois, c'est parfait pour les BDs Cédric xD. Outre le "h" chinois, suffit de voir comment ils sont doués pour cracher pour savoir que le son ne leur est pas difficile à reproduire :p. (les anglophones par contre, eux ont vraiment du mal à faire des beaux rrrrrr).

Pour les difficultés de prononciations, outre certains sons comme l'a dit Dui (an >< in, é >< è, e >< eu, o >< au, ...), pour mon Chinois, ce qui le rend parfois difficile à comprendre quand il parle français, c'est bien ce que Malheric dit, les p ><b surtout (et c >< g, t >< d) et le fameux n = l (en chinois, en anglais et en français !) xD.

Un autre truc que mon Chinois reproche au français, c'est la quantité de mots qui veulent dire plusieurs choses parfois totalement différentes. Personnellement, j'trouve ça pire en Chinois oral xD.


Bizarrement l'orthographe n'est pas un obstacle à son apprentissage du français :-O ! Ca doit venir du Chinois dont les caractères doivent être appris par coeur sans spécialement comprendre pourquoi y a tels traits là et pas là (et pourquoi y a un t à la fin de ce mot et un s à la fin de celui-ci qu'on ne prononce pas), et aussi sans doute que les Chinois apprennent les langues principalement via l'écrit. Mon Chinois, tout comme moi, est plutôt mémoire visuelle, donc il retient beaucoup mieux un mot une fois qu'il le voit écrit que si je le dis oralement.

En tout cas, malgré son niveau faible (A2), il peut se targuer d'avoir une meilleure orthographe que pas mal de mes connaissances :p.


EDIT : Pour la construction de phrases, du moment qu'elles restent simples (S + V + Complément) et c'est suffisant pour se faire comprendre, mon Chinois n'a pas de difficultés pour l'ordre des mots dont les différences avec le chinois sont bien gérées. Ce n'est pas l'ordre des mots qui pose problème, mais plutôt l'absence de mots de liaisons, qu'il reproduit de l'anglais et du Chinois (I think it's good => Je pense c'est bon, au lieu de Je pense QUE c'est bon). Pareil quand il utilise des adjectifs, le verbe disparait parfois (Oui, je un peu fatigué => Oui, je suis un peu fatigué) xD. Sinon, les phrases plus complexes (relatives, etc.), ça je n'essaie même pas encore :p.
 
U

Un humain...

Guest
#12
L'ordre des mots dans la phrase est quand même assez similaire Sujet Verbe Objet, mais il y a l'inversion Déterminant-Déterminé* qui est parfois difficile (les habitudes mentales sont bien enracinées).

*Le chien de mon ami vs 我朋友
Oui et non, car bien souvent le sujet saute en chinois, parfois meme le verbe.
Je ne suis pas expert mais je ne vois pas ce qu on pourrait apprendre sur le français pour le chinois hormis une ou deux prononciations comme citées.
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 198
Ratings
1 417
173
Suzhou Wangtayuan
#13
ce qui m'étonnne quand j'enseigne les sons 'nasaux' (in-an-on...) c'est qu'ils (les chinois) y arrivent sans se servir de leur nez :) Moi je leur dis 'pour être sûr de bien maîtriser le son, bouchez vot' nez et voyez ce que ça fait (en principe le résultat est drôle)'... et ben pas ici ! Beaucoup de mes élèves arrivent à (assez) bien reproduire ces sons même le nez bouché. Et c'est difficile de les faire changer. Chez mes élèves, le son 'r' est assez vite maîtrisé en fait. (j'ai plus de mal avec certains élèves étudiant l'anglais et les sons 'v'/'w'). Les genres et l'ordre des adjectifs posent davantage problème.
Sinon je suis surpris que compte tenu de la qualité du français écrit de @jmarcao (qui laisse présager d'un très bon niveau de français), celui-ci pense encore en chinois quand il s'exprime en français. Mais j'avoue que les fautes qui résultent d'un tel usage (chez les débutants) a un certain charme (surtout avec quelques 'nage' et 'ranhou' au milieu) :)
 
lilun

lilun

Demi-dieu
14 Fev 2014
1 099
Ratings
486
108
40
银川,宁夏
#14
Pour les sons du français je rejoins les idées sus-citées.
Leurs contextes méthodologique + quelques idées sympa : http://flenet.unileon.es/phon/phoncours3.html

Quelqu'un a déjà comparé les systèmes phonétiques français et chinois ou a des liens sur le sujet (bizarrement j'ai pas encore ça dans ma base XD)?
 
lilun

lilun

Demi-dieu
14 Fev 2014
1 099
Ratings
486
108
40
银川,宁夏
#15
ce qui m'étonnne quand j'enseigne les sons 'nasaux' (in-an-on...) c'est qu'ils (les chinois) y arrivent sans se servir de leur nez :) Moi je leur dis 'pour être sûr de bien maîtriser le son, bouchez vot' nez et voyez ce que ça fait (en principe le résultat est drôle)'... et ben pas ici ! Beaucoup de mes élèves arrivent à (assez) bien reproduire ces sons même le nez bouché. Et c'est difficile de les faire changer. Chez mes élèves, le son 'r' est assez vite maîtrisé en fait. (j'ai plus de mal avec certains élèves étudiant l'anglais et les sons 'v'/'w'). Les genres et l'ordre des adjectifs posent davantage problème.
Sinon je suis surpris que compte tenu de la qualité du français écrit de @jmarcao (qui laisse présager d'un très bon niveau de français), celui-ci pense encore en chinois quand il s'exprime en français. Mais j'avoue que les fautes qui résultent d'un tel usage (chez les débutants) a un certain charme (surtout avec quelques 'nage' et 'ranhou' au milieu) :)
Salut larquen. Pour qu'une voyelle soit nasalisée il n'est pas nécessaire que l'air soit expulsé par la cavité nasale. on parle plutôt de "couplage". C'est pour ça que même enrhumé on prononce les voyelle nasales contrairement aux occlusives nasale "M" et "N" pour lesquels l'air doit être expulsée par la cavité nasale et ou donc le couplage ne suffit pas. Donc imprononçable enrhubé lol. Du coup la technique de bouchage de nez est efficace pour faire prendre conscience de la composante nasale dans ces 2 consonnes ;).
 
Mister Bellemare

Mister Bellemare

Alpha & Oméga
22 Juin 2010
3 484
Ratings
3 249
173
Shanghai
#17
Avec ma fille c'est marrant parfois

Je suis tinoise , maide pour dire "merde" elle as appris toute seule celui la, bon je donne pas le bon exemple mais comme je suis du sud les mots fusent à la maison "putain" "merde" "con" (c'est le vocabulaire de base dans le Sud ^^) voila le combo Sudiste que ma fille à appris par coeur pour le moment elle ne sait pas ce que cela veux dire mais plus je lui dit de ne pas le dire plus elle le dit (mode chieuse on )

Quand elle voit un étranger dans la rue elle dit Bonjour car pour elle tous les "lowai" sont Français ! , quand elle veut dire "au revoir" elle dit à tout à l'heure ...

Elle as de gros soucis de prononciation avec le "L" , ma femme ce qu'elle n'aime pas dans la langue Française c'est que les mots changent s'ils sont masculins ou féminins elle me dit que c'est une perte de temps de changer (trop compliquer) .
 
U

Un humain...

Guest
#18
Bonjour Ushio,
Si un jour mon fils et votre fille se rencontrent, l entourage risque d être choque o_O
A mon plus grand bonheur :)
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 198
Ratings
1 417
173
Suzhou Wangtayuan
#19
Salut larquen. Pour qu'une voyelle soit nasalisée il n'est pas nécessaire que l'air soit expulsé par la cavité nasale. on parle plutôt de "couplage". C'est pour ça que même enrhumé on prononce les voyelle nasales contrairement aux occlusives nasale "M" et "N" pour lesquels l'air doit être expulsée par la cavité nasale et ou donc le couplage ne suffit pas. Donc imprononçable enrhubé lol. Du coup la technique de bouchage de nez est efficace pour faire prendre conscience de la composante nasale dans ces 2 consonnes ;).
mince, un professionnel ! vite je m'enfuie avant que Victor ne rapplique à son tour... ;)