C919 - CR 929 - Usines Airbus Tianjin - Aviation civile en Chine & Hong Kong ...

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
21 917
12 799
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing -
fe34ec7d-369d-45f1-86bb-2e398f51063c_0.jpg
Le premier grand avion de passagers C919 produit en Chine a été officiellement livré à China Eastern Airlines le 9 décembre 2022.

Communique : Le C919, premier grand avion de ligne produit en Chine, devrait effectuer son premier vol commercial dimanche (28 mai) avec China Eastern Airlines, son client de lancement, selon l'application de réservation de billets du transporteur vendredi.

Le premier vol, numéroté MU9191, partira de l'aéroport international Hongqiao de Shanghai à 10h45, heure de Pékin, et arrivera à l'aéroport international de Pékin à 13h10.

Ensuite, le vol MU9192 partira de l'aéroport de Beijing Capital à 14h50, heure locale, et arrivera à l'aéroport international de Shanghai Hongqiao à 17h15.

La durée prévue pour chaque vol est de 2 heures et 25 minutes.


ab1d1483-cf1a-4d11-b075-b0142ad782a4_0.jpg


Une capture d'écran de l'application de China Eastern Airlines montre les détails du premier vol commercial du C919, qui aura lieu le 28 mai.

Le C919, fabriqué par l'entreprise publique Commercial Aircraft Corp of China (COMAC), a obtenu son certificat de type de la CAAC en septembre de l'année dernière.

China Eastern a entamé un vol de vérification de 100 heures pour son premier avion C919 le 26 décembre 2022, afin de vérifier et de confirmer la sécurité opérationnelle de l'avion.

En mars 2021, China Eastern a signé un contrat pour cinq avions C919, marquant le premier contrat commercial pour cet avion.

À ce jour, COMAC a reçu plus de 1 200 commandes d'avions de ligne C919.


:bravo:
 
Les hôtesses de l'air de China Eastern Airlines sont jolies et offrent un bon service, n'est-ce pas ?😁

 


1685261307957.png


 
Dernière édition:


La video est de mai 2023 , l'article plus ancien datant de 2020 , il serait interessant de voir les progres ou si cela tient de la science fiction ... Nos amis Dui et Chris ont certainement une opinion ...
 
Dernière édition:
La video est de mai 2023 , l'article plus ancien datant de 2020 , il serait interessant de voir les progres ou si cela tient de la science fiction ... Nos amis Dui et Chris ont certainement une opinion ...
C'est un mode de propulsion interessant en theorie mais le probleme principal est que ca fonctionne a base d'electricite. Ca implique donc des batteries capables de stocker une energie colossale pour toute la duree d'un vol, ou bien un moyen d'alimenter l'avion en electricite durant le vol (lasers par exemple). A mon avis on en est encore tres tres loin.

Mais ca peut peut etre s'utiliser en complement des moteurs actuels, pour aider a diminuer leur consommation ou bien ameliorer les performances (une sorte de post combustion par exemple).
 
Dernière édition:
L'objectif de la Chine est de façonner l'avenir de l'aviation mondiale.

8b325ca6-c495-4a9b-b36a-73863bf34661_0.jpg
Les pilotes posent dans le cockpit du C919 avant son premier vol, le 28 mai.

Un pays qui construit son premier avion de transport de passagers à couloir unique développé et fabriqué localement est un véritable exploit. Se mesurer aux deux géants mondiaux de l'aviation pourrait s'avérer encore plus difficile.

Communique : Comme l'a montré le premier vol commercial du C919 cette semaine, la Chine croit que le ciel est la limite de son objectif de réduire sa dépendance à l'égard des constructeurs aéronautiques étrangers et de renforcer sa position sur le marché mondial de l'aviation.

Rêve de plusieurs décennies devenu réalité, le C919 a été mis au point par la Commercial Aircraft Corporation of China (COMAC), basée à Shanghai. L'avion peut transporter jusqu'à 168 passagers et a un rayon d'action de plus de 5 000 kilomètres, ce qui remet en question la domination mondiale des séries Airbus 320 et Boeing 737.

Le premier vol commercial du C919 de China Eastern Airlines a transporté des passagers de Shanghai à Chengdu, capitale de la province du Sichuan, dans le sud-ouest du pays.

Cette réalisation est le fruit d'efforts de collaboration impliquant plus de 1 000 entreprises et 300 000 chercheurs pendant plus d'une décennie.

Selon les prévisions de la COMAC, la Chine devrait dépasser les États-Unis d'ici 2040 et devenir le plus grand marché mondial de l'aviation.

Plus de 40 000 avions commerciaux de grande et moyenne taille seront nécessaires dans le monde au cours des deux prochaines décennies, et le marché chinois représentera un quart du total. Dans le passé, la demande d'aviation en plein essor de la Chine s'est appuyée sur l'achat d'avions d'Airbus et de Boeing

Le C919 a déjà reçu 1 200 commandes de plus de 30 clients, dont la compagnie allemande PuRen Airlines, la compagnie thaïlandaise City Airways et d'autres transporteurs d'Asie-Pacifique et d'Afrique. COMAC prévoit que la production annuelle du C919 atteindra bientôt 150 exemplaires.

Le C919 présente plusieurs avantages par rapport à ses concurrents, tels que la réduction des émissions de carbone grâce à l'utilisation de nouveaux matériaux composites, un coût d'achat inférieur de 10 %, un meilleur confort en cabine et un cockpit plus spacieux.

Jusqu'à présent, tout va bien. Les passagers du vol inaugural historique ont fait l'éloge de l'espace cabine spacieux et confortable, ainsi que du décollage et de l'atterrissage en douceur de l'appareil.

Les médias étrangers ont exprimé leur scepticisme, soulevant des inquiétudes quant aux normes de sécurité et notant que de nombreuses pièces du nouvel avion provenaient de fournisseurs étrangers. Certains ont qualifié le C919 de simple imitation des modèles de Boeing et d'Airbus et ont déclaré que la Chine était confrontée à de grandes difficultés dans sa tentative de pénétrer un marché international dominé par les constructeurs étrangers.

La Chine ne se laisse pas décourager. Elle a noté que le C919 a été soumis aux procédures d'essai et de validation les plus rigoureuses, dépassant les normes de sécurité internationales. Le nouvel avion a été soumis à plus de 200 heures de vol d'essai, soit le double des exigences de l'administration chinoise de l'aviation civile, selon la China Eastern.

Cependant, le C919 doit encore recevoir la certification de navigabilité de l'Administration fédérale de l'aviation aux États-Unis et de l'Administration européenne de la sécurité aérienne, dont il aura besoin pour être compétitif au niveau mondial.

Les félicitations adressées aux partenaires stratégiques comme Honeywell pour le premier vol sont de bon augure pour l'obtention de ces certifications.

L'histoire de l'industrie aéronautique chinoise est vraiment passionnante. Elle a commencé dans les années 1970, lorsque le pays s'est lancé dans sa première tentative de développer son propre avion commercial.

Conçu à Shanghai, le Y10 a été le premier avion commercial chinois, avec 125 sièges. Il a effectué plus de 170 heures de vol d'essai entre 1980 et 1984, mais le projet a finalement été abandonné pour des raisons économiques et politiques.

Seuls deux avions Y10 ont été construits. Celui qui est exposé à l'Institut de conception et de recherche aéronautique de Shanghai, où le C919 a été assemblé, est un mémorial des problèmes rencontrés lors du lancement d'une nouvelle industrie.

Les C919 utilisent actuellement le moteur LEAP ("leading edge aviation propulsion") développé par CFM International, une entreprise détenue conjointement par General Electric (États-Unis) et Safran (France).

Cependant, le succès du vol d'essai du moteur CJ-1000A fabriqué localement - qui sera utilisé dans le C919 - ouvre la voie à la poursuite de la localisation de composants cruciaux.


014b66e6-7cad-40fa-974b-5c797b376364.jpeg
CR 929

En outre, la collaboration avec la Russie sur le gros porteur CR929 a ouvert de nouvelles portes et renforcé la position de la Chine en tant qu'acteur majeur de l'industrie aéronautique mondiale.

Le gros porteur, qui sera prêt pour les vols d'essai en 2025 et livré aux compagnies aériennes à partir de 2028, pourra accueillir 280 personnes et aura un rayon d'action de 12 000 kilomètres. Il sera assemblé à Shanghai.

Le premier vol commercial du C919 est une source de fierté nationale en Chine. Il rappelle à tous que le meilleur reste à venir.


 
Dernière édition:
Airbus China-assembled aircraft delivered to Philippine airline

f4d94a07-a501-44c6-b55d-e2296b1c029f_0.jpg

Airbus a, pour la première fois, livré un avion assemblé dans la municipalité de Tianjin, dans le nord de la Chine, à une compagnie aérienne philippine.

Communique : Cebu Pacific a reçu jeudi un A320neo de 188 places provenant de la ligne d'assemblage final d'Airbus à Tianjin (FAL Asia) afin de répondre à la demande croissante en matière de transport aérien.

"Cette acquisition s'inscrit dans le cadre de notre plan de flotte, qui vise à soutenir nos ambitions de croissance globale alors que la demande de transport aérien continue de se redresser", a déclaré Michael Szucs, directeur général de Cebu Pacific.

Mardi, Airbus a livré pour la première fois un avion assemblé à Tianjin à un client européen, la compagnie hongroise Wizz Air.

Ces deux livraisons à des clients internationaux en l'espace d'une semaine montrent que FAL Asia a continué à renforcer sa capacité d'assemblage pour répondre à la demande d'un plus grand nombre de clients internationaux et donner un nouvel élan au marché mondial de l'aviation, a déclaré Christoph Schrempp, directeur général du centre de livraison d'Airbus à Tianjin.

Inauguré en 2008, le FAL de Tianjin a été la première chaîne d'assemblage d'avions commerciaux d'Airbus en dehors de l'Europe. Depuis la première livraison de l'A320 en 2009, le FAL d'Airbus à Tianjin a livré plus de 600 avions au cours de ses 14 années d'activité.

En avril, Airbus a annoncé la construction d'une deuxième chaîne d'assemblage à Tianjin afin d'augmenter la capacité de production de la famille d'avions passagers A320 pour répondre à la demande des clients mondiaux.

À la fin du mois de mai, la famille A320neo avait reçu plus de 8 700 commandes fermes de la part de plus de 130 clients dans le monde.


Curieuse politique d' Airbus en Europe en ce qui concerne la Hongrie , tant mieux pour la Chine qui se voit ouvrir des perspectives internationales dans le domaine aeronautique , introduire des clients ca aide surtout dans ce domaine exclusif ... :)
 
Dernière édition:
China Eastern prend livraison de son deuxième avion C919

1689498502490.png

Le deuxième C919 développé par la Chine, a été livré dimanche matin à son exploitant, la compagnie China Eastern Airlines, basée à Shanghai.

Communique : Il a décollé de l'aéroport international de Shanghai Pudong à 10 h 06 et est arrivé à l'aéroport international de Shanghai Hongqiao à 10 h 20, pour rejoindre l'équipe des avions de ligne de China Eastern.

Il s'agit du deuxième des cinq avions C919 que China Eastern a achetés au développeur du C919, Commercial Aircraft Corp of China (COMAC). Le transporteur est également le premier exploitant de l'avion à l'échelle mondiale.

L'avion a obtenu les certificats nécessaires pour les vols commerciaux délivrés par l'Administration de l'aviation civile de Chine vendredi.

Le premier C919 a été livré à la compagnie aérienne en décembre dernier. Il a effectué son premier vol entre l'aéroport de Hongqiao et l'aéroport international de Pékin à la fin du mois de mai.

Le premier C919 assure actuellement la liaison entre Shanghai et Chengdu, dans la province du Sichuan (sud-ouest). Le nouvel avion, doté de la même configuration de cabine, effectuera le même trajet.

Au 12 juillet, le premier C919 avait effectué un total de 87 vols commerciaux, dont deux voyages sur la route Beijing-Shanghai et 85 voyages sur la route Shanghai-Chengdu, avec un taux d'occupation moyen de près de 80 %. Il a servi un total de 11 905 passagers au cours de ses 250,1 heures de vol.

Actuellement, China Eastern dispose de huit capitaines qualifiés, de 46 membres d'équipage de cabine, de 16 membres du personnel de maintenance et d'une équipe de soutien logistique de plus de 100 personnes pour le C919 destines en assurer la maintenance. Selon la compagnie aérienne, 21 pilotes et un groupe de personnel de soutien sont également en cours de formation de qualification.



15 juillet 2023

 
Dernière édition:
Le deuxième C919 développé par la Chine, a été livré dimanche matin à son exploitant, la compagnie China Eastern Airlines, basée à Shanghai.
(...)

Le premier C919 a été livré à la compagnie aérienne en décembre dernier. I
A raison d'une livraison tous les 6 mois, il faudra des siècles pour livrer les 1200 avions en commande. :eek:

COMAC a prévu de porter sa capacité à 150 avions/an dans 5 ans. Même s'ils y parviennent, cela fera plus de 10 ans pour livrer les avions en commande {dont certains ont été commandés il y a plus de 10 ans)
 
A raison d'une livraison tous les 6 mois, il faudra des siècles pour livrer les 1200 avions en commande. :eek:

COMAC a prévu de porter sa capacité à 150 avions/an dans 5 ans. Même s'ils y parviennent, cela fera plus de 10 ans pour livrer les avions en commande {dont certains ont été commandés il y a plus de 10 ans)
Bonsoir Chris

L'aviation commerciale Occidentale est + - centenaire ... Approximativement dans les annees 1920 pour Boeing - et pour les ancetres d'Airbus industries les annees 1930 ...

Ca prendra le temps qu'il faut en Chine tout en sachant qu'ils ont , les filieres de jeunes diplomes des universites techniques , et les autres qui pourront se reconvertir dans la filiere aeronautique vu le taux de chomage actuel dans cette tranche de population , les megas factory's en Chine peuvent pousser comme des champignons , ils ont les moyens financiers pour les recherches sur les propulseurs , l'avionique et les autres elements entrant dans la composition de l'appareil , les principales compagnies aeriennes chinoises appartiennent a l'etat , et la demande est exhaustive ... Globalement les parametres sont bon ...

Apres et au vu que Airbus et Boeing n'ont pas grand chose dans les cartons en remplacement des series A320 / 21 & 737 , ce segment a de beaux jours devant lui ...

Bien que le secteur soit tres different en comparaison , on a eu la surprise dans le domaine des trains a grande vitesse & autres ... Laissons donc le temps au temps ... :)
 
Un avion de lutte contre les incendies développé par la Chine achève son premier vol d'essai

04a97da2-ef27-4c6c-b739-0bd86ab7cd32_0.jpeg
1 aout 2023

L'avion de lutte contre les incendies chinois Modern Ark 60 (MA60) a récemment effectué son premier vol d'essai, a annoncé son développeur, l'Aviation Industry Corporation of China (AVIC).

Communique : En tant qu'avion de lutte contre les incendies à voilure fixe de grande et moyenne taille, il a des fonctions telles que l'extinction d'incendie avec largage d'eau, les communications aériennes, la prévention et la surveillance des incendies.Il peut également transporter du personnel et des fournitures dans des tâches de sauvetage d'urgence, a déclaré AVIC.L'avion présente une vitesse de croisière rapide, une longue autonomie de vol, une faible vitesse de vol à basse altitude, une grande fiabilité et un déploiement interrégional longue distance.Le développement du MA60 a commencé en juin 2021, sa certification de navigabilité devant être achevée cette année.

 
Un avion de lutte contre les incendies développé par la Chine achève son premier vol d'essai

1 aout 2023

L'avion de lutte contre les incendies chinois Modern Ark 60 (MA60) a récemment effectué son premier vol d'essai, a annoncé son développeur, l'Aviation Industry Corporation of China (AVIC).

Communique : En tant qu'avion de lutte contre les incendies à voilure fixe de grande et moyenne taille, il a des fonctions telles que l'extinction d'incendie avec largage d'eau, les communications aériennes, la prévention et la surveillance des incendies.Il peut également transporter du personnel et des fournitures dans des tâches de sauvetage d'urgence, a déclaré AVIC.L'avion présente une vitesse de croisière rapide, une longue autonomie de vol, une faible vitesse de vol à basse altitude, une grande fiabilité et un déploiement interrégional longue distance.Le développement du MA60 a commencé en juin 2021, sa certification de navigabilité devant être achevée cette année.

Ce n'est qu'une version aménagée du MA60, qui est la version allongée du Xian Y-7 développé dans les années 70, sur la base de l'Antonov An-24 datant des années 60.
Rien n'est dit sur sa capacité d'emport d'eau ou de retardant, et je doute qu'il ait une fonction d'écopage semblable aux Canadairs ; il doit donc rentrer à la base, atterrir, remplir sa soute, avant de repartir pour un nouveau largage. Ça limite considérablement l'intérêt de l'avion. Même un hélicoptère ne disposant que d'une soute de 1000 l (6000 pour un Canadair) est plus adapté, car il peut rapidement refaire un plein sur un plan d'eau (et même une piscine) et retourner très vite sur le sinistre.

Bref, ça ne casse pas 3 pattes à un canard.
Pas de quoi pavoiser et faire du nationalisme à 3 sous (ou 5 maos ???)
 
Ce n'est qu'une version aménagée du MA60, qui est la version allongée du Xian Y-7 développé dans les années 70, sur la base de l'Antonov An-24 datant des années 60.
Rien n'est dit sur sa capacité d'emport d'eau ou de retardant, et je doute qu'il ait une fonction d'écopage semblable aux Canadairs ; il doit donc rentrer à la base, atterrir, remplir sa soute, avant de repartir pour un nouveau largage. Ça limite considérablement l'intérêt de l'avion. Même un hélicoptère ne disposant que d'une soute de 1000 l (6000 pour un Canadair) est plus adapté, car il peut rapidement refaire un plein sur un plan d'eau (et même une piscine) et retourner très vite sur le sinistre.

Bref, ça ne casse pas 3 pattes à un canard.
Pas de quoi pavoiser et faire du nationalisme à 3 sous (ou 5 maos ???)
Bonjour Chris

Eau est un terme basic , utilise couramment ce MA60 a une similitude avec le Dash 8-Q400MR ... Justement j'avais remarque l'article de ce jour dans le Figaro ... D'ou ma fiche technique concernant le MA 60 de l'article de SHINE concernant l'appareil commercial faute de mieux ... Nous avions egalement brievement evoque le Xian Y-7 dans la rubrique aviation , il y a deja pas mal de temps ....

Landes : un «pélicandrome» pour les bombardiers d’eau déployé jusqu’à la fin de la saison des feux


1690911621786.png
1 aout 2023

Cette base de ravitaillement pour les avions Dash et Air Tractor sera située sur la base aérienne A118 de Mont-de-Marsan.

Extrait : Un nouveau pélicandrome - le nom donné aux bases de ravitaillement des bombardiers d’eau - est déployé sur la base arienne A118 située à Mont-de-Marsan à compter de ce mardi 1er août (Landes), confirme la préfecture des Landes au Figaro. Il y sera installé pour les mois d’août et de septembre 2023. «L'implantation d'un pélicandrome supplémentaire dans le sud du massif aquitain doit permettre de réduire les délais de rotation», précise la préfecture des Landes. Il s’agit d’un pélicandrome mobile en «expérimentation» qui «fermera à l’issue de la saison des feux». «Il est équipé d'une station mobile, d'une aire de remplissage et d'un système de fabrication du produit retardant», ajoute-t-elle.

Plus généralement, un pélicandrome désigne une base de ravitaillement en produit retardant et en eau pour les moyens aériens de lutte contre les incendies, comme les Canadair - dont le surnom est «pélican» en raison de leur forme -, les Dash - ces avions larguant notamment du produit retardant la propagation de l’incendie - et les Air Tractor - de petits avions bombardiers d'eau. D’après le ministère de l’Intérieur, les pélicandromes sont notamment équipés «d’une aire de remplissage et d’un système de fabrication du produit retardant». Contactée par Le Figaro, la sécurité civile indique que la France en compte 22 pour 2023. Il faut y rajouter la base aérienne de la Sécurité civile (BASC) principale située à Nîmes (Gard).



1690911990458.png


Source

1690911752576.png

Y-7 200 A equipes de Pratt & Whitney Canada PW 127 ( 26 septembre 2021 )
 
Dernière édition:
Bonjour Chris

Eau est un terme basic , utilise couramment ce MA60 a une similitude avec le Dash 8-Q400MR ... Justement j'avais remarque l'article de ce jour dans le Figaro ... D'ou ma fiche technique concernant le MA 60 de l'article de SHINE concernant l'appareil commercial faute de mieux ... Nous avions egalement brievement evoque le Xian Y-7 dans la rubrique aviation , il y a deja pas mal de temps ....

Landes : un «pélicandrome» pour les bombardiers d’eau déployé jusqu’à la fin de la saison des feux


1 aout 2023

Cette base de ravitaillement pour les avions Dash et Air Tractor sera située sur la base aérienne A118 de Mont-de-Marsan.

Extrait : Un nouveau pélicandrome - le nom donné aux bases de ravitaillement des bombardiers d’eau - est déployé sur la base arienne A118 située à Mont-de-Marsan à compter de ce mardi 1er août (Landes), confirme la préfecture des Landes au Figaro. Il y sera installé pour les mois d’août et de septembre 2023. «L'implantation d'un pélicandrome supplémentaire dans le sud du massif aquitain doit permettre de réduire les délais de rotation», précise la préfecture des Landes. Il s’agit d’un pélicandrome mobile en «expérimentation» qui «fermera à l’issue de la saison des feux». «Il est équipé d'une station mobile, d'une aire de remplissage et d'un système de fabrication du produit retardant», ajoute-t-elle.

Plus généralement, un pélicandrome désigne une base de ravitaillement en produit retardant et en eau pour les moyens aériens de lutte contre les incendies, comme les Canadair - dont le surnom est «pélican» en raison de leur forme -, les Dash - ces avions larguant notamment du produit retardant la propagation de l’incendie - et les Air Tractor - de petits avions bombardiers d'eau. D’après le ministère de l’Intérieur, les pélicandromes sont notamment équipés «d’une aire de remplissage et d’un système de fabrication du produit retardant». Contactée par Le Figaro, la sécurité civile indique que la France en compte 22 pour 2023. Il faut y rajouter la base aérienne de la Sécurité civile (BASC) principale située à Nîmes (Gard).





Source

Voir la pièce jointe 131625

Y-7 200 A equipes de Pratt & Whitney Canada PW 127 ( 26 septembre 2021 )
Certes... Mais on ne connait même pas la capacité de cet avion, que ce soit de l'eau ou du retardant ...
 
Je ne suis pas sur de bien comprendre l'image. On a si peu de moyen aérien pour éteindre les feu?
C'est cool que la Chine savent fabriquer leurs propres avions mais en ont ils aussi peu que nous ? xD
 
Un avion de lutte contre les incendies développé par la Chine achève son premier vol d'essai

1 aout 2023

L'avion de lutte contre les incendies chinois Modern Ark 60 (MA60) a récemment effectué son premier vol d'essai, a annoncé son développeur, l'Aviation Industry Corporation of China (AVIC).

Communique : En tant qu'avion de lutte contre les incendies à voilure fixe de grande et moyenne taille, il a des fonctions telles que l'extinction d'incendie avec largage d'eau, les communications aériennes, la prévention et la surveillance des incendies.Il peut également transporter du personnel et des fournitures dans des tâches de sauvetage d'urgence, a déclaré AVIC.L'avion présente une vitesse de croisière rapide, une longue autonomie de vol, une faible vitesse de vol à basse altitude, une grande fiabilité et un déploiement interrégional longue distance.Le développement du MA60 a commencé en juin 2021, sa certification de navigabilité devant être achevée cette année.

J'ai du mal à comprendre de quel avion on parle. Le MA60 est produit depuis 2000. C'est une nouvelle version ? On parle spécifiquement de la version bombardier d'eau ?
 
J'ai du mal à comprendre de quel avion on parle. Le MA60 est produit depuis 2000. C'est une nouvelle version ? On parle spécifiquement de la version bombardier d'eau ?
Bonjour Tony
Oui de la version bombardier d'eau , car le MA 60 est derrive d'une antiquite sovietique des annees 60 en passant par le Y-7 200 et les upgrades technologiques successives ...

Mais bon le retro redevient a la mode , apres tout pourquoi pas avec le retrofit de circonstance ...

29 juillet 2023
 
Dernière édition:

Safran : La chaîne d'approvisionnement sera sous pression jusqu'en 2024-DG


SAF2017_0222693.png

LEAP-1C - C 919

22 septembre 2023

PARIS (Reuters) - Les chaînes d'approvisionnement de l'industrie aérospatiale resteront sous pression jusqu'en 2024, a prévenu vendredi le directeur général de Safran, Olivier Andries.

Communique : "On reste dans une situation difficile en termes de 'supply chain'. Les problématiques de 'supply chain' sont loin d'être réglées, je pense qu'elles vont durer probablement largement encore en 2024", a-t-il déclaré à l'AJPAE, l'association française des journalistes de l'aéronautique et de l'espace.

L'équipementier français coproduit avec General Electric le moteur LEAP, largement utilisé pour les avions moyen-courriers, et est également l'un des plus grands fournisseurs mondiaux d'autres équipements aéronautiques.

La pression est particulièrement forte sur les approvisionnements en titane et en acier, ce qui contribue à augmenter les prix dans le secteur, a ajouté Olivier Andries.

Il a également souligné les problèmes d'approvisionnement en pièces moulées et forgées, mais a déclaré que la pénurie mondiale de puces informatiques s'était considérablement atténuée.

Le directeur général de Safran a également évoqué les difficultés de recrutement du secteur à la suite d'une vague de départs à la retraite anticipée pendant la pandémie de COVID-19.

Il a en outre dit que le fabricant de moteurs d'avion CFM était totalement aligné avec les constructeurs sur la production d'avions jusqu'à la fin de 2024, mais qu'il discutait encore des quantités de moteurs à fournir pour 2025.

CFM est le seul fabricant de moteurs pour équiper le Boeing 737 et détient 60% du carnet de commandes de l'Airbus A320, sur lequel les compagnies aériennes peuvent choisir entre les moteurs de CFM et ceux de Pratt & Whitney.

(Reportage Tim Hepher ; version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault



Ce n'est pas bon de dependre d'un seul fabricant , et il faudra encore des annees pour produire un moteur fiable et homologue en Chine , les russes produisent un moteur interessant , mais bon que vaut-il , il a l'air en developpement egalement ? :hum:
 
Dernière édition: