[Brexit] Vos pronostics

Quel sera le résultat du Brexit ?


  • Nombre total d'électeurs
    31
  • Sondage fermé .
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
La cour d’appel d’Édimbourg a jugé mercredi que la décision controversée du premier ministre de suspendre le Parlement pour cinq semaines était «illégale». Le gouvernement a annoncé un recours auprès de la Cour suprême à Londres qui pourrait être examiné à partir de mardi prochain.

 
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 826
6 465
188
wesh ma couille
https://www.publicsenat.fr/article/parlementaire/souverainete-numerique-bruno-le-maire-favorable-a-une-monnaie-virtuelle

Le ministre de l’Économie souhaite aussi lancer une réflexion sur « une monnaie digitale publique ». Un projet qu’il proposera en octobre, à Washington, lors de la réunion des ministres des finances. « Je rappelle que certaines banques centrales, au Royaume-Uni, en Suède, ont commencé à lancer des expériences sur ce sujet. Il serait bon que la banque centrale européenne puisse se saisir de cette difficulté ».

mdr les exemples
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
Brexit : Londres publie un rapport révélant des risques de pénurie

Le rapport de l'«Opération Yellowhammer» souligne l'état d'impréparation du royaume face aux périls qui le guettent le 31 octobre, en cas de sortie de l'UE sans accord : inflation, pénuries et tensions sociales.

Le gouvernement britannique a publié ce mercredi 11 septembre les conclusions du dossier «Opération Yellowhammer», qui évalue les conséquences les plus brutales d'un Brexit sans accord. Les députés britanniques avaient voté la semaine dernière pour forcer leur gouvernement à publier les détails de ce rapport, mis au point dans l'éventualité d'un Brexit sans accord, ce qu'il a fait mercredi.

Des extraits avaient dejà fuité au mois d'août et faisaient état d'un risque de pénuries de nourriture, de carburants et de médicaments, de blocage des ports et du rétablissement de la frontière physique en Irlande. L'état de préparation du public et du secteur marchand en cas de Brexit sans accord reste "faible" au Royaume-Uni, confirment les documents officiels rendus publics ce mercredi.


En pièce jointe, le pdf du document remis par le gouvernement
 

Fichiers joints

poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
Marrante la une du Daily Mirror
IMG_20190912_071243.jpg
 
A

adew

Ange
08 Mar 2016
756
337
83
29
le fameux 9/11!! Quel beau symbole pour annoncer une sois-disant "catastrophe". Merci à BFM WC et surtout: "vive Macron"!!!!
Je ne vois pas où l’article fait un lien entre les deux événements, et encore moins le lien avec Macron dans la mesure où c’est un document publié par les britanniques eux-mêmes sur initiative de leur propre gouvernement ...

Il est devenu interdit de poster quoi que ce soit de négatif un 11 septembre sous prétexte que ça fait automatiquement référence à un attentat commis il y a 18 ans, même quand il n’y a absolument aucun rapport entre les 2 événements ?

On ferait mieux de déclarer la journée fériée pour les journalistes et tout publier le 12 dans ce cas, parce que des détournements sans queue ni tête de ce genre, je peux t’en faire pour a peu près n’importe quel article publié hier ...
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
Derniers sondages en Irlande du Nord donnant une majorité favorable à la réunification de l'Irlande:

IMG_20190912_164651.png

Détails du sondage ici: https://lordashcroftpolls.com/2019/09/my-northern-ireland-survey-finds-the-union-on-a-knife-edge/#more-16074

Même si le résultat final est serré (on est dans la marge d'erreur), la répartition par âge peut donner une idée de la tendance future sur cette question.

Au final le Brexit aura probablement consolidé les velléités des indépendantistes irlandais, écossais et maintenant gallois...
 
  • Informative
Reactions: znort
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 727
7 977
173
法国
Derniers sondages en Irlande du Nord donnant une majorité favorable à la réunification de l'Irlande:
Une majorité favorable a la reunification ? Si vote demain, 59 pour rester avec UK et 29 pour s unir avec le sud. Super favorable. Et dans dix ans, cela s inverse, mais dans dix ans... Une fois que l UK aura quitter l UE et les N Iralndais avec, ces memes N. Irlandais seront favorables a s unir avec le sud.
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
Une majorité favorable a la reunification ? Si vote demain, 59 pour rester avec UK et 29 pour s unir avec le sud. Super favorable. Et dans dix ans, cela s inverse, mais dans dix ans... Une fois que l UK aura quitter l UE et les N Iralndais avec, ces memes N. Irlandais seront favorables a s unir avec le sud.
En fait la question que tu cites n'est pas "quel est votre choix: réunification ou non?" mais "quel serait le résultat probable?" ce qui est très différent...
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 727
7 977
173
法国
En fait la question que tu cites n'est pas "quel est votre choix: réunification ou non?" mais "quel serait le résultat probable?" ce qui est très différent...
C est vrai. En même temps, hors mis le premier qui ne donne en rien le nombre de personnes par age, nous permet d affirmer que les N iralndais souhaitent une réunification dans leur grande majorité. Donc je ne sais comment on peut etre aussi affirmatif a la lecture de ces sondages a part sur cette phrase qui donne du 45/46.. Kif kif en quelques sortes.
45% said they would vote to stay in the UK, and 46% said they would choose to leave and join the Republic of Ireland

La seule chose, les N. irlandais semblent super partages... De quoi réveiller e vieux démons.
 
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
C est vrai. En même temps, hors mis le premier qui ne donne en rien le nombre de personnes par age, nous permet d affirmer que les N iralndais souhaitent une réunification. Donc je ne sais comment on peut etre aussi affirmatif a la lecture de ces sondages a part sur cette phrase qui donne du 45/46.. Kif kif en quelques sortes.
45% said they would vote to stay in the UK, and 46% said they would choose to leave and join the Republic of Ireland

De quoi réveiller e vieux démons.
C'est exactement ce que j'ai dit (marge d'erreur) mais à terme sûrement à cause de la démographie et probablement à cause du Brexit qui a pu accélérer les choses, les esprits s'habituent peu à peu à l'idée d'une Irlande unie.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 007
1 895
178
Xuijiahui Shanghai
Je ne vois pas où l’article fait un lien entre les deux événements, et encore moins le lien avec Macron dans la mesure où c’est un document publié par les britanniques eux-mêmes sur initiative de leur propre gouvernement ...

Il est devenu interdit de poster quoi que ce soit de négatif un 11 septembre sous prétexte que ça fait automatiquement référence à un attentat commis il y a 18 ans, même quand il n’y a absolument aucun rapport entre les 2 événements ?

On ferait mieux de déclarer la journée fériée pour les journalistes et tout publier le 12 dans ce cas, parce que des détournements sans queue ni tête de ce genre, je peux t’en faire pour a peu près n’importe quel article publié hier ...
Est ce qu’il fallait prendre le post de Yiyuan au 1er degré, grande question.
 
  • Like
Reactions: Yiyuan
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 333
6 903
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le DUP accepterait des règles européennes «à la carte» en Irlande du Nord

Le Parti unioniste démocratique (DUP) nord-irlandais a fait savoir vendredi qu'il n'accepterait le maintien de règles de l'Union européenne (UE) en Irlande du Nord après le Brexit qu'à la seule condition que le Parlement nord-irlandais ait le pouvoir de choisir lesquelles conserver.

Communique :
«Les seuls arrangements que nous accepterons pour l'Irlande du Nord sont ceux dans lesquels l'Assemblée aurait un contrôle total sur la législation européenne», a déclaré le porte-parole du DUP, Sammy Wilson, à la BBC. «Dans ce cadre, nous envisagerions d'adopter une législation adaptée si nous pensons que c'est dans l'intérêt de l'économie nord-irlandaise», a-t-il ajouté.
Sammy Wilson réagissait à une information du Times, qui a rapporté jeudi soir, en citant des sources anonymes, que le DUP ne se montrerait plus fermé à l'application de certaines règles de l'UE en Irlande du Nord après le Brexit dans le cadre d'un nouvel accord visant à remplacer la clause de sauvegarde («backstop») pour la frontière irlandaise. Selon le journal, le parti unioniste, qui soutient le gouvernement du Premier ministre britannique, Boris Johnson, aurait aussi fait savoir lors de discussions privées qu'il ne s'opposerait plus à des contrôles en mer d'Irlande.

Le DUP, hostile à tout ce qui pourrait ressembler de près ou de loin à un début de réunification de l'Irlande, attendrait en contrepartie de l'UE qu'elle écarte l'hypothèse d'un maintien de l'Irlande du Nord dans l'union douanière, selon The Times. La dirigeante du DUP, Arlene Foster, avait déjà réagi à ces informations jeudi soir sur Twitter en assurant que son parti refuserait tout accord de sortie de l'UE qui «divise le marché intérieur du Royaume-Uni».

 
  • Informative
Reactions: Alplob
poochielechien

poochielechien

Dieu suprême
05 Déc 2007
2 558
1 439
168
Un sondage YouGov mené au Pays de Galles donne un soutien de 24% pour l'indépendance galloise, un chiffre "sensationnel" pour le parti nationaliste

Un sondage similaire mené en décembre dernier par Sky donnait un soutien à 8%.


 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 461
11 458
198
常熟,江苏
A quoi sert le speaker de la Chambre des communes (et pourquoi il crie autant)

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 333
6 903
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Brexit: Johnson prêt à faire ratifier «en dix jours» un éventuel accord

S'il obtient des Européens un nouvel accord sur le Brexit lors du sommet des 17 et 18 octobre, Boris Johnson est prêt à engager un marathon parlementaire pour le faire ratifier en dix jours par la Chambre des communes, rapporte vendredi soir le Financial Times.

Extrait : Citant des sources à Downing Street, le journal indique que l'équipe de Johnson a élaboré un plan détaillé sous la conduite de Nikki da Costa, sa directrice des affaires législatives.

«Nikki nous a dit qu'elle avait un plan pour faire adopter un accord de Brexit en dix jours pile», a déclaré au FT un haut responsable gouvernemental. «Le Parlement pourrait siéger nuit et jour, week-end compris, mais elle est confiante dans notre capacité à quitter l'UE le 31 octobre avec un accord.»

Boris Johnson se rendra lundi à Luxembourg pour y rencontrer le président sortant de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker. Les deux hommes ne se sont pas vus depuis que l'ancien maire de Londres a succédé à Theresa May à la tête du gouvernement britannique, le 24 juillet dernier.

Michel Barnier, négociateur en chef des Européens, sera également présent.

Pour l'heure, Boris Johnson ne veut pas entendre parler du «backstop», cette «clause de sauvegarde» censée ne s'exercer qu'en dernier recours pour éviter le rétablissement d'une «frontière physique» entre la République irlandaise et la province britannique d'Irlande du Nord.


Suite de l'article >>>


 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 333
6 903
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Pourquoi le Brexit est condamné à réussir

FIGAROVOX/TRIBUNE - Vouloir à tout prix empêcher le Royaume-Uni de quitter l’UE est contraire aux principes constitutionnels européens, selon l’avocat Ghislain Benhessa. Car cette sortie est garantie dans les traités, et l’Union ne peut pas agir contre ses propres lois, plaide-t-il.

Ghislain Benhessa est avocat et docteur en droit, auteur de L’État de droit à l’épreuve du terrorisme (éditions de l’Archipel, 2017).

Extrait : En réalité, il n’y a jamais eu le choix: le Brexit est la seule solution. Non pas pour mettre fin au chaos politique qui secoue le gouvernement de Boris Johnson et, plus largement, le parlementarisme britannique. Non pas pour faire s’embraser l’Europe des nations et des peuples au détriment du vieux rêve fédéral. Si le Brexit est condamné à réussir, c’est parce que l’Union européenne est aujourd’hui prise à son propre piège. Elle qui s’est tant servi du droit pour étendre son emprise sur ses États membres fait aujourd’hui le pari de nier l’un de ses principes structurants. Car l’invraisemblable complexité des procédures dans lesquelles l’Angleterre est engluée ne dit au fond qu’une seule chose: à bas le droit de retrait.



Ca me parait un peu simpliste , mais bon c'est lui le specialiste ! De toutes facons l'echeance est pour le mois prochain !
 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 836
10 079
173
Hong Kong et Shanghai
Pourquoi le Brexit est condamné à réussir

FIGAROVOX/TRIBUNE - Vouloir à tout prix empêcher le Royaume-Uni de quitter l’UE est contraire aux principes constitutionnels européens, selon l’avocat Ghislain Benhessa. Car cette sortie est garantie dans les traités, et l’Union ne peut pas agir contre ses propres lois, plaide-t-il.

Ghislain Benhessa est avocat et docteur en droit, auteur de L’État de droit à l’épreuve du terrorisme (éditions de l’Archipel, 2017).

Extrait : En réalité, il n’y a jamais eu le choix: le Brexit est la seule solution. Non pas pour mettre fin au chaos politique qui secoue le gouvernement de Boris Johnson et, plus largement, le parlementarisme britannique. Non pas pour faire s’embraser l’Europe des nations et des peuples au détriment du vieux rêve fédéral. Si le Brexit est condamné à réussir, c’est parce que l’Union européenne est aujourd’hui prise à son propre piège. Elle qui s’est tant servi du droit pour étendre son emprise sur ses États membres fait aujourd’hui le pari de nier l’un de ses principes structurants. Car l’invraisemblable complexité des procédures dans lesquelles l’Angleterre est engluée ne dit au fond qu’une seule chose: à bas le droit de retrait.



Ca me parait un peu simpliste , mais bon c'est lui le specialiste ! De toutes facons l'echeance est pour le mois prochain !
Bien évidemment que l’UE ne peut empêcher le Brexit. Mais cela ne veut pas dire qu’elle doivent accepter n’importe quel deal que BoJo daignerait lui proposer.
 
  • Like
Reactions: poochielechien