Apprendre le Cantonais

danypf

Membre Gold
progresser en chinois

C'est une tres bonne facon de progresser en chinois, le fait de ne pas parler francais.
C'est vrai aussi , je vais commencer à me mettre au cantonnais,
apparemment,par rapport au mandarin, j'ai du mal a trouver des sites d'apprentissage du cantonnais , alors si quelqu'un connait un site pour débutant ,merci
:help:
 

Ceven

Ange
09 Nov 2006
2 578
3
86
Shenzhen
C'est bien de vouloir faire des efforts pour communiquer avec ton amie dans son dialecte d'origine :love:. Toutefois, sache que le cantonais reste un dialecte et n'est pas la langue officielle du pays. Dans le sens ou tu vas etre limite dans la communication avec la chine entiere si tu ne parles que cantonais. Ce serait dommage pour toi d'aller dans le Yunnan (un exemple comme parmis tant d'autres, cela peut etre le Sichuan) et ne peut pas etre compris.
Mais bon, beaucoup de cantonais s'en sorte tres bien en ne parlant que cantonais...ils ne sortent jamais ou rarement de canton.
 

Poumy

Membre Gold

danypf

Membre Gold
ils ne sortent jamais ou rarement de canton.
:MDR:
effectivement , je m'en suis rendu compte.
pour le mandarin , j'avais appris quelques mots , (avec la méthode HOA )
et j'étais tout fier de sortir mes quelques mots, mais mon amie , m'a dit de rester à l'anglais, qui pourtant , chez moi, est assez limité :hum:
je me disais que j'avais encore du chemin à faire pour apprendre le chinois, c'est qu'ensuite je me suis rendu compte que le cantonnais était un peu différent du mandarin.
donc , je vais m'y remettre discours

Merci Poumy, je vais voir tous ces sites.
j'espère pouvoir surprendre sa famille à ma prochaine rencontre.
car a la 1ere rencontre, ils ont bien rigolés , je ne sais pas pourquoi :hum:

re édition:
apparemment mon amie ne connais pas (ou pas beaucoup) le pinyin.
y a t'il un équivalent du pinyin mais pour le cantonnais ?
 
Dernière édition:

Ceven

Ange
09 Nov 2006
2 578
3
86
Shenzhen
et j'étais tout fier de sortir mes quelques mots, mais mon amie , m'a dit de rester à l'anglais, qui pourtant , chez moi, est assez limité :hum:
Je ne me permettrais pas de juger ton couple mais n'est ce pas un peu egoiste de la part de ton amie de te laisser seulement parler anglais alors que tu essayes de faire des efforts pour apprendre le mandarin ou le cantonais.

:MDR:
apparemment mon amie ne connais pas (ou pas beaucoup) le pinyin.
y a t'il un équivalent du pinyin mais pour le cantonnais ?

Apparemment il y a des cours de cantonais qui sont donnes a la fac de Huashi Da, je sais que j'en avais pris au debut, ensuite vite largue. Egalement le pin yin pour cantonais existe.
 

Valentin

Membre Silver
19 Déc 2006
87
0
46
valentin.leung.free.fr
:)
C'est super tout ces liens... :)
Moi en fait je sais parler cantonnais, mais zéro pointé pour l'écrit et la lecture... :) Avec ça je vais pouvoir m'y mettre un peu plus sérieusement.
 

domanlai

Membre Silver
26 Jan 2008
374
0
51
je conseille aussi ce site (+ forum)

http://www.cantonese.sheik.co.uk/index.html

Il existe en fait (et malheureusement car c'est le bordel) plusieurs 'pinyin' dont deux qui sont els plus courants :
yale cantonais
et
jyutping

ce sont les deux que l'on retrovue le plus souvent dans les méthodes de cantonais
 

Tortue

Membre Silver
10 Mai 2008
83
0
41
Hong-Kong
www.kamesenin.net
Le pinyin cantonais sur HK est aussi bordélique que le pinyin mandarin sur Taiwan (bien que la semaine dernière le yuan législatif ai élève le hanyu pinyin au rang de standard). En fait il existe un pinyin administratif (seulement utilisé par le gouv de HK) qui est un Wade-Gille un peu modifié et d'un autre coté au pinyin qui vient tout droit du Hanyu.

Un exemple simple : on écrit bien Kowloon (九龍) mais en classe on va vous dire que le chiffre "9" (九) s'écrit "Gao"
 

domanlai

Membre Silver
26 Jan 2008
374
0
51
Je suppose que la méthode que tu appelles tout droit venue du pinyin mandarin est le jyutping mais quand même je trovue que la transcription utilisée par les cantophones du guangdong ressemble encore plus au pinyin mandarin que le jyutping.

Si non, je ne sais pas pour les cours à HK (utilisent ils tous la même méthode ?) mais els bouquins publiés à HK utilisent à égalité Yale canto et jyutping. Je me demande même s'il n'y a pas une préférence pour yale. Par ex, Greenwood press qui est vraiment une publication importante en matière de cantonais utilise à 100% yale il me semble.

Après c'est une question d'habitude, moi je préfère yale à jyutping mais j'arrive à déchiffrer en faisant un effort.

je ne sais pas si Kowloon est du wade-gille puisque la finale nasalisée n'est même pas transcrite. C'est peut-être uen des bizarreries des transcriptions de nom de lieux comme Mong Kok au lieu de Wong kok (mais j'ai remarqué que c'est homogène car tous els patelins avec le même caractère que le wong de wong kok sont tous transcrits Mong ... :)
 

Tortue

Membre Silver
10 Mai 2008
83
0
41
Hong-Kong
www.kamesenin.net
Je suppose que la méthode que tu appelles tout droit venue du pinyin mandarin est le jyutping mais quand même je trovue que la transcription utilisée par les cantophones du guangdong ressemble encore plus au pinyin mandarin que le jyutping.

Si non, je ne sais pas pour les cours à HK (utilisent ils tous la même méthode ?) mais els bouquins publiés à HK utilisent à égalité Yale canto et jyutping. Je me demande même s'il n'y a pas une préférence pour yale. Par ex, Greenwood press qui est vraiment une publication importante en matière de cantonais utilise à 100% yale il me semble.

Après c'est une question d'habitude, moi je préfère yale à jyutping mais j'arrive à déchiffrer en faisant un effort.

je ne sais pas si Kowloon est du wade-gille puisque la finale nasalisée n'est même pas transcrite. C'est peut-être uen des bizarreries des transcriptions de nom de lieux comme Mong Kok au lieu de Wong kok (mais j'ai remarqué que c'est homogène car tous els patelins avec le même caractère que le wong de wong kok sont tous transcrits Mong ... :)

Tu as surement raison, je mélange encore un peu le nom des méthodes...