Airbus : un « parachute doré » de 36,8 millions d’euros pour tom enders

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 137
2 667
168
50
ça me fait halluciner o_Oo_O . ce rende-t-il compte des montants, avec des gens qui gagnent même pas 1200€/mois?? Ils sont hors sol ces mecs là!!!
Qu'ils touchent un salaire énorme, je veux bien: responsabilité, masse salariale énorme donc pas de licenciement de masse ou de fermeture d'usine mais de là à toucher 36.8 millions d'€ parce qu'il part, sans déconner.
En plus on va lui trouver un poste qui gaze.

Proxinvest, première agence française d’analyse de gouvernance, a calculé l’enveloppe globale que touchera le président exécutif de l’avionneur lorsqu’il quittera son poste le 10 avril.

La saison 2019 des assemblées générales (AG) du CAC 40 n’en finit pas de réserver des surprises. Le 21 mars, BFM Business révélait le montant exorbitant (14 millions d’euros) du « paquet » versé au président exécutif de TechnipFMC, Thierry Pilenko (61 ans), alors que la société d’ingénierie pétrolière est dans le rouge. « Une prime à l’échec », dénonçait sur-le-champ Geoffroy Roux de Bézieux, à la tête du Medef. Le 27 mars, s’inquiétant de « l’émotion » que l’information allait susciter, le journal Les Echos dévoilait la rémunération annuelle de 21,8 millions d’euros perçue en 2018 par François-Henri Pinault, le PDG du groupe de luxe Kering, au lieu des 2,7 millions attribués l’année précédente. Le déblocage d’une rémunération de long terme basée sur la performance financière explique cette forte différence.

Dans ces conditions, comment le monde patronal et politique va-t-il réagir à l’annonce de la somme allouée à Tom Enders (60 ans), le patron allemand d’Airbus, qui quittera son poste mercredi 10 avril à l’issue de l’AG du groupe à Amsterdam ? Le président de l’avionneur qui siège depuis 2000 aux comités exécutifs de l’entreprise va percevoir une enveloppe globale de 36,8 millions d’euros selon les calculs précis réalisés par Proxinvest, première agence française d’analyse de gouvernance, et dévoilés par Le Monde. Certes, le groupe aéronautique, qui a réalisé en 2018 un bénéfice net de 3 milliards d’euros pour un chiffre d’affaires de 63,7 milliards, n’est en rien dans la situation de TechnipFMC, mais le bilan de M. Enders n’est pas exempt de critiques.

La mégacommande de 300 avions, promise le 25 mars par Pékin lors de la visite en France du président chinois Xi Jinping et évaluée à 30 milliards d’euros, n’a redoré qu’en partie le blason du constructeur, contraint d’annoncer cinq semaines plus tôt la fin du programme de l’A380 en 2021. Entre 3 000 et 3 500 postes pourraient être touchés par ce coup d’arrêt, soit 3 % environ de l’ensemble des effectifs.

https://www.lemonde.fr/economie/art...ons-d-euros-pour-tom-enders_5444509_3234.html
 

zorro

Dieu Supérieur
31 Juil 2008
681
799
138
Papouasie Nouvelle Guinée
C'est versé sur 20 ans et c'est un groupe qui fait 3 milliards de bénef par an, donc ca fait un cout de 0,05% du benef par an,
Ca va, c'est pas énorme,

Le vengeur masqué
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 247
1 411
173
Si tous les 3500 licenciés prévus de cette société touchent une rente de 20ans, de 0,01%du benef il en reste encore. Ils vont sûrement faire comme ça...
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
10 557
4 423
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Si tous les 3500 licenciés prévus de cette société touchent une rente de 20ans, de 0,01%du benef il en reste encore. Ils vont sûrement faire comme ça...

Déjà si le total des sommes qu'il touchera = 36.8m d'€ comme le dit l'article, c'est que le parachute doré représente moins que celà.
Le principe du parachute doré c'est qu'un salarié qui est approché pour prendre un haut poste négocie à l'avance un minimum de ce qu'il touchera en cas de rupture de son contrat. C'est une négo, et ça peut être réévalué en cours de mandat pour le faire rester.
Dans la mesure ou il a du accumuler des droits divers, des actions ou stock divers au fil de sa présidence qu'il est obligé d'exercer à son départ de la société, la valeur du parachute doré = ce qu'on lui verse au total - la valeur de ses actions - la valeur de ses droits diverses. Qu'on trouve ça bien ou pas bien c'est ce qui avait été négocié pour qu'il prenne ce poste ou qu'il y reste. Si ça lui a été accordé c'est que ça faisait du sens vs le marché et la taille de la société. Si c'est décoléré du marché c'est aux décisionnaires de l'époque qu'il faut s'en prendre, pas à lui qui a négocié sa part comme vous négociez la votre à votre échelle...

Sinon y a pas 3500 licenciés prévus chez Airbus. Il est prévu que les personnes bossant sur l'A380 chez airbus soient redispatchés sur d'autres projets du groupe.
Et chez Airbus des gens à 1200 euro / mois c'est pas le gros des effectifs IMO...
 

mamaf

Ange
24 Juin 2012
363
200
88
北京
J'ai tendance à être plutôt d'accord avec Mathieu sur le principe, mais toutefois la situation n'est pas aussi simple, et cela pour deux raisons principales.
La première c'est que dans ces milieux, on retrouve un peu toujours les mêmes personnes présentes dans X conseils d'administration, et tout le monde (ou presque) se connait, ce qui fait que le choix des dirigeants (et de la rémunération) n'est pas vraiment fixée que sur des critères objectifs.
La deuxième, c'est que l'on fait souvent croire aux actionnaires (indépendants) qu'une grande partie de la rémunération des dirigeants est variable, mais quand on étudie de plus près tout ça, on se rend compte que les critères d'attributions sont souvent totalement laxistes et qu'à moins d'un véritable drame, le dirigeant recevra peu ou prou la totalité ou une très grande partie de cette partie variable, même si les résultats de l'entreprise ne suivent pas.
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
10 557
4 423
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
La première c'est que dans ces milieux, on retrouve un peu toujours les mêmes personnes présentes dans X conseils d'administration, et tout le monde (ou presque) se connait, ce qui fait que le choix des dirigeants (et de la rémunération) n'est pas vraiment fixée que sur des critères objectifs.

Ça peut être vrai en effet. Dans ce cas spécifique je ne sais pas pour le conseil d'administration d'Airbus. Quoi qu'il en soit les personnes participant au conseil d’administration ou de surveillance ne sont pas arrivés là par l'opération du saint esprit, il y a des administrateurs désignés par les actionnaires, il y a des représentants du personnel, etc...
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
3 247
1 411
173
Déjà si le total des sommes qu'il touchera = 36.8m d'€ comme le dit l'article, c'est que le parachute doré représente moins que celà.
Le principe du parachute doré c'est qu'un salarié qui est approché pour prendre un haut poste négocie à l'avance un minimum de ce qu'il touchera en cas de rupture de son contrat. C'est une négo, et ça peut être réévalué en cours de mandat pour le faire rester.
Dans la mesure ou il a du accumuler des droits divers, des actions ou stock divers au fil de sa présidence qu'il est obligé d'exercer à son départ de la société, la valeur du parachute doré = ce qu'on lui verse au total - la valeur de ses actions - la valeur de ses droits diverses. Qu'on trouve ça bien ou pas bien c'est ce qui avait été négocié pour qu'il prenne ce poste ou qu'il y reste. Si ça lui a été accordé c'est que ça faisait du sens vs le marché et la taille de la société. Si c'est décoléré du marché c'est aux décisionnaires de l'époque qu'il faut s'en prendre, pas à lui qui a négocié sa part comme vous négociez la votre à votre échelle...

Sinon y a pas 3500 licenciés prévus chez Airbus. Il est prévu que les personnes bossant sur l'A380 chez airbus soient redispatchés sur d'autres projets du groupe.
Et chez Airbus des gens à 1200 euro / mois c'est pas le gros des effectifs IMO...
En effet, si 36.8m d'€ est son solde de tout compte... le parachute doré représente peut-être beaucoup moins
Et peut être en effet aussi les licenciés ne seront pas aussi nombreux que ce qui a été écrit plus haut.

Donc moyennant quelques règles de 3 sur les bons chiffre, si tout ceux qui quittent cette boite la quittent avec le même parachute doré, il reste encore plus de place pour les bénéf's et il n'y a rien à dire de le bienveillance d'une entreprise envers ses anciens.

Ha mais non, c'est une négo !
Ben alors c'est un encouragement à la négo, ça...

Le problème, c'est qu'une négo... c'est qui peut obtenir obtient.
Un genre de soft-racket... à l’extrême.

Donc ceux qui ne sont rien n'auraient-ils pas raison de s'unir et s'organiser pour négocier ?

C'est un peu ça que les parachute dorés ont de contre-productifs.

Après, on a jamais l'info ce ce que dans la négo le bénéficiaire du parachute doré a concédé.
Va savoir...
La transparence à ce sujet désamorcerait peut-être les critiques?