5 o clock " Tea Time " & Traditions ...


Hm Einstein est un idiot. La particularite des gens negatifs c'est qu'ils sont a meme d'identifier et de mettre en lumiere les problemes. Les yes-men et les gens qui voient que la vie en rose ne sont pas du genre a remettre en cause le status-quo.

On a des allumettes aujourd'hui parceque un type qui faisait du feux en tapant des silex en a eu marre. S'il avait ete satisfait ou "positif", on en serait encore a taper des silex.
 
Dernière édition:
C'est l'heure du thé dans une exposition séduisante

cc396c72-a764-4ca3-8763-b9d34ad13136_0.jpg
L'exposition met en lumière le rôle de Shanghai dans la culture chinoise du thé.
2 decembre 2023

Une exposition explorant le titre moins connu de Shanghai en tant que centre de commerce du thé a été inaugurée.

Communique : Shanghai est bien connue comme la capitale mondiale du café avec le plus grand nombre de cafés, tandis que son rôle actif dans l'industrie du thé en Chine est relativement obscur.

Shanghai est en fait devenu le port le plus important pour l'exportation de produits symboliques représentant la Chine, tels que la porcelaine, la soie et le thé, vers l'Occident, après son ouverture en tant que port traité en 1843.

La ville est devenue le plus grand centre commercial de thé de Chine après 1860, car elle est proche des principales régions productrices de thé de Chine, telles que les provinces du Zhejiang et de l'Anhui.


9bd351da-94da-41f1-8811-215b6127efcf_0.jpg
Anciennes boîtes de thé exposées au Centre culturel Haishang.

L'exposition est conçue pour présenter l'histoire du commerce du thé de la ville au cours du siècle dernier, avec plus de 200 pièces de collectionneurs de Shanghai exposées au Centre culturel Haishang.

Les points forts incluent un mur de vieilles boîtes de conserve de marques bien établies telles que Wang Yi Ji, Huang Long Tai et Wang Yu Tai, ainsi qu'un ensemble de factures centenaires imprimées avec des caractères chinois et anglais, démontrant le rôle de la ville en tant que plaque tournante du commerce international. .

L'exposition fait partie du 28e Festival international du tourisme et de la culture du thé de Shanghai.

Il se déroulera jusqu'au 16 décembre. Une dégustation spéciale de thé est proposée tous les jours.



Date : Jusqu'au 16 décembre

Lieu : 1F, Centre culturel Haishang 海上文化中心

Adresse : 1222, route Pingxingguan, district de Jing'an 静安区平型关路1222号



Dossier


Histoire du thé en Chine et de sa diffusion dans le monde ( 6 avril 2023 )

1701511493064.png

 
Dernière édition:
C'est l'heure du thé dans une exposition séduisante

Voir la pièce jointe 133137
L'exposition met en lumière le rôle de Shanghai dans la culture chinoise du thé.
2 decembre 2023

Une exposition explorant le titre moins connu de Shanghai en tant que centre de commerce du thé a été inaugurée.

Communique : Shanghai est bien connue comme la capitale mondiale du café avec le plus grand nombre de cafés, tandis que son rôle actif dans l'industrie du thé en Chine est relativement obscur.

Shanghai est en fait devenu le port le plus important pour l'exportation de produits symboliques représentant la Chine, tels que la porcelaine, la soie et le thé, vers l'Occident, après son ouverture en tant que port traité en 1843.

La ville est devenue le plus grand centre commercial de thé de Chine après 1860, car elle est proche des principales régions productrices de thé de Chine, telles que les provinces du Zhejiang et de l'Anhui.


Voir la pièce jointe 133139
Anciennes boîtes de thé exposées au Centre culturel Haishang.

L'exposition est conçue pour présenter l'histoire du commerce du thé de la ville au cours du siècle dernier, avec plus de 200 pièces de collectionneurs de Shanghai exposées au Centre culturel Haishang.

Les points forts incluent un mur de vieilles boîtes de conserve de marques bien établies telles que Wang Yi Ji, Huang Long Tai et Wang Yu Tai, ainsi qu'un ensemble de factures centenaires imprimées avec des caractères chinois et anglais, démontrant le rôle de la ville en tant que plaque tournante du commerce international. .

L'exposition fait partie du 28e Festival international du tourisme et de la culture du thé de Shanghai.

Il se déroulera jusqu'au 16 décembre. Une dégustation spéciale de thé est proposée tous les jours.



Date : Jusqu'au 16 décembre

Lieu : 1F, Centre culturel Haishang 海上文化中心

Adresse : 1222, route Pingxingguan, district de Jing'an 静安区平型关路1222号



Dossier


Histoire du thé en Chine et de sa diffusion dans le monde ( 6 avril 2023 )


Fait-on du thé en France ? Est-il possible de cultiver du thé en France ?
La France produit du raisin, elle peut donc aussi cultiver du thé.
 
Fait-on du thé en France ? Est-il possible de cultiver du thé en France ?
La France produit du raisin, elle peut donc aussi cultiver du thé.
 
Le thé Elephant avec un savoir francais reconnu depuis 1886.

Même du gazon infusé est meilleur.
 
1702576521226.png
Monsieur Gérard Larcher president du Senat et ses collaborateurs ont bon appetit egalement ,
lors de leurs legers voir frugaux encas quotidiens , avec vos sous ! :ptdr:
 
Dernière édition:
catch-me-if-you-can-1000x562.jpg

Duree 17:07
Synopsis :À Los Angeles, vous pouvez revivre la magie de voler à bord d'un luxueux B747 Pan Am chez Air Hollywood.

Je suis arrivé au terminal de l'aéroport de 1970 pour m'enregistrer sur mon vol Pan Am Experience. Des hôtesses de l'air panaméricaines en tenue rétro ont offert des cocktails, des cigarettes et des magazines. Ils servaient des plats classiques tels que le caviar et le châteaubriand, exactement ce que Pan Am servait dans les années 70. Les menus, les housses de siège et la porcelaine servis étaient tous des articles Pan Am originaux.

Pendant le vol, il y a des défilés de mode avec des agents de bord vêtus de tous les uniformes panaméricains d'au fil des ans et d'un assortiment d'uniformes de compagnies aériennes internationales. C'était très amusant et les souvenirs resteront longtemps dans mon esprit !



Duree 1:00
Synopsis : Introduction du tout premier Boeing 747 en service par Pan American World Airways. En 1969, Pan Am a reçu son premier « Jumbo Jet » de Boeing et l'a emmené faire une tournée de stars dans les grandes villes américaines (avec de grands aéroports) pour l'exposer à la presse. Cela a été coordonné avec une campagne publicitaire promotionnelle (avec cette vidéo) pour susciter l'enthousiasme en prévision du lancement officiel de l'avion en service commercial en janvier 1970.
 
Dernière édition:

Une pincée de sel et du citron pour un «thé parfait» : l’idée d’un chimiste américain vire à la farce diplomatique

1695564422644.png
25 janvier 2024

L’ambassade américaine à Londres s’est fendue d’un communiqué pour se désolidariser des conclusions des recherches menées par un de ses ressortissants. Le conseil du scientifique ne «représente pas la politique officielle» des États-Unis.

Communique : «Definitely shocking.» Après qu’un scientifique américain a eu l’idée saugrenue de vouloir parfaire la recette du thé pour découvrir «la tasse parfaite», l’ambassade américaine à Londres s’est fendue d’un communiqué faussement sérieux et particulièrement drôle. Tout a commencé lorsque Michelle Francl, professeur de chimie au Bryn Mawr College, a suggéré l’idée d’ajouter à la recette britannique une pincée de sel, un peu de jus de citron et de presser énergiquement le sachet. Qu’il ne s’agisse pas de feuilles en vrac suggère déjà qu’il ne manipulait pas le meilleur thé au monde...

Dans son nouveau livre Steeped: The Chemistry of Tea, une étude de textes remontant pour certains à plus de 1000 ans, le chercheur américain explique que l'ion sodium contenu dans le sel bloque l’amertume du thé. L’agrume permettrait d’éliminer «l'écume» qui apparaît parfois à la surface de la boisson. Quant aux sachets, ils doivent être de préférence de grande taille, et la tasse doit être petite, robuste et préchauffée. Le lait doit être versé après le thé. Tant pis pour les «miffy» britanniques - le surnom de ceux qui le versent avant.

Une «relation spéciale» menacée

«Aux États-Unis, on trouve d'horribles tasses de thé. Les gens ici utilisent souvent de l'eau tiède directement du robinet. C'est horrible», a expliqué Francl, cité par le Guardian. «J'ai grandi dans le Midwest, un pays où l'on boit beaucoup de café, mais le thé a toujours été ma boisson préférée – et j'ai investi beaucoup de temps dans cette étude. Mais même après toutes ces années passées à boire du thé et à faire des recherches en chimie, j'ai appris de nouvelles choses sur ce qu'il y a dans ma tasse et comment préparer la meilleure tasse de thé», s’est-il justifié.

Ces innovations américaines ont déclenché une véritable tempête dans les tasses de thé de nos voisins d’outre-Manche. Afin d’éviter un scandale diplomatique, l’ambassade des États-Unis à Londres s’est fendue d’un communiqué ce mercredi : cette annonce «a fait tomber notre relation spéciale avec le Royaume-Uni dans l’eau chaude», concède le texte qui précise que «le thé est un élixir de camaraderie, un lien sacré entre nos deux nations». «Nous ne pouvons laisser passer cette proposition scandaleuse qui menace les fondements de notre relation spéciale. Nous voulons assurer au bon peuple britannique que l’ajout de sel dans votre boisson nationale n’est pas la politique officielle des États-Unis. Et ne le sera jamais».

Micro-ondes contre théière

«L’ambassade des États-Unis continuera de faire son thé de la bonne façon. Au micro-ondes», conclut la note diplomatique dans une dernière touche d’humour so British. Vendredi, le Foreign Office a répliqué à son tour. «Nous apprécions notre relation spéciale, toutefois nous exprimons notre plus total désaccord. Le thé ne peut être préparé que dans une théière», a répondu, cinglant, le ministère des Affaires étrangères sur X (anciennement Twitter). Sur un ton non moins affirmatif, l’ambassade britannique a préféré envoyer à son ancienne colonie un guide pour conserver les bonnes manières en matière de théine. «Au cas où vous vous seriez cogné la tête, voici un rappel sur la façon de préparer une bonne tasse de thé. J'espère que cela vous aidera !», ont écrit les diplomates en préambule de la vidéo.

Par le passé, le thé a déjà été l’objet d’une brouille autrement sérieuse entre Américains et Britanniques. En 1773, le «Boston Tea Party» - une révolte politique dans le comté du Massachusetts - fut l’un des temps forts de la Révolution américaine. Ce n’était pas la recette du meilleur thé qui motiva cette fronde, mais les recettes fiscales qu’en tirait Londres, jugées exorbitantes par les colons américains. «Nous savons tous que la meilleure façon de préparer du thé est de le jeter dans le port de Boston», a réagi le Musée national de la Révolution américaine. Nous attendons désormais vivement un communiqué officiel de Buckingham Palace.


GEm8E73WEAEuj-7.jpg
Duree 1:10
Duree 2:31

 
Dernière édition: