1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

18e C - Ambiance à Pékin

Discussion dans 'Informations Chine' créé par C-E, 7 Novembre 2012.

  1. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Enfin, ça a commencé ! Une heure de retard.

    Le nouveau bureau politique passe de 9 à 7 membres.
    Xi jinping, secrétaire général
    Li Keqiang,
    Zhang Dejiang
    Yu Zhengsheng
    Liu Yunshan
    Wang Qishan
    Zhang Gaoli
     
    #61 C-E, 15 Novembre 2012
    Dernière édition: 15 Novembre 2012
  2. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Bu ... Je crois que les femmes dans mes bureaux, ont pris leurs désirs pour la réalité ...
     
  3. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Bon, maintenant, c'est le blabla. On peut aller bouffer.

    (Tiens ! Il parle encore des problèmes de corruption au sein du Parti. )
     
  4. MrBacchus

    MrBacchus Archange

    Inscrit:
    1 Juin 2012
    Messages:
    993
    Localité:
    青岛
    Ratings:
    +300 / -3
  5. lsm79

    lsm79 Archange

    Inscrit:
    31 Décembre 2008
    Messages:
    1 244
    Localité:
    5ème périph
    Ratings:
    +182 / -0
    C'est une fille de 20 ans, un bon parti comme pourrait dire certains esprits mal places!
     
  6. lsm79

    lsm79 Archange

    Inscrit:
    31 Décembre 2008
    Messages:
    1 244
    Localité:
    5ème périph
    Ratings:
    +182 / -0
     
  7. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
  8. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Shi ba da, Huuuu dada ! Hu ! Jolly jumper

    [​IMG]


    Allez, s'te plaît ! Refais ton imitation de Psy !!!

    [​IMG]
     
    #68 C-E, 15 Novembre 2012
    Dernière édition: 15 Novembre 2012
  9. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 701
    Ratings:
    +150 / -1
    7 nouveaux milliardaires au minimum donc, forbes va devoir actualiser sa liste pour 2013.

    Hier il y avait un micro trottoir avec Liang wen'gen, 1iere fortune privée du Hunan, qui est enfin accepté au sein du parti, il marchait fièrement vers le renmindahuitang, on voyait bien que les autres le regardaient bizarrement, genre "mais qu'est ce que tu te fais chier aux réunions du Parti à Pékin alors que t'as déjà fait fortune ?!?"
     
  10. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    [​IMG]
    [​IMG]
     
  11. MrBacchus

    MrBacchus Archange

    Inscrit:
    1 Juin 2012
    Messages:
    993
    Localité:
    青岛
    Ratings:
    +300 / -3
    Numéro un : Xi Jinping, 59 ans, secrétaire général du Parti communiste et président de la Commission militaire

    "Fils de prince", Xi Jinping est entré au Parti communiste en 1974, alors qu'il était en "rééducation" à la campagne. Diplômé en Sciences sociales (université Tsinghua), spécialisé en théorie marxiste, idéologie et éducation politique, il a débuté sa carrière au secrétariat de la Commission centrale militaire (1979-1982), puis a suivi un cursus au sein de l'administration locale, tout en maintenant un contact avec l'administration militaire. Il a ainsi été en poste au Hebei (1982-1985) ; Fujian (1985-2002), où il occupait la charge de vice-maire, chef du parti et gouverneur ; puis au Zhejiang, où il a été gouverneur et directeur de la région militaire de Nankin (2002-2007) ; et enfin à Shanghai, où il fut secrétaire du parti et de la garnison en 2007.

    Depuis 2007, il était considéré comme le dauphin du régime. Vice-président de la République depuis 2008, et vice-président de la Commission militaire centrale depuis 2010, il se préparait à son actuelle fonction. Xi Jinping avait été recommandé par l'ancien président chinois Jiang Zemin et accepté par le président sortant Hu Jintao comme candidat de compromis, en raison de son aptitude au consensus.
    Numéro deux : Li Keqiang, 57 ans

    Docteur en économie (université de Pékin) et parlant parfaitement l'anglais, Li Keqiang se prépare depuis cinq ans à devenir le prochain Premier ministre. Originaire de l'Anhui, comme le président sortant Hu Jintao, dont il est très proche, il est également passé par la direction de la Ligue de la jeunesse communiste. Entré au Parti communiste en 1976, il a été gouverneur puis secrétaire du parti au Henan (1998-2004), en charge des grandes inondations provoquées par le fleuve Jaune ; puis secrétaire du parti au Liaoning (2004-2007).
    Depuis 2007, il était vice-Premier ministre. Il aura pour tâche de piloter la deuxième économie mondiale dans un contexte international marqué par la récession en Europe et aux États-Unis, et de transformer le modèle de croissance chinois, longtemps tiré par les exportations et les investissements étrangers, vers la consommation intérieure, les innovations et les exportations vers les autres pays émergents et du Sud.
    Numéro trois : Zhang Dejiang, 66 ans

    Originaire du Liaoning et entré au Parti communiste en 1971, Zhang Dejiang est surtout connu pour son diplôme en économie obtenu à... l'université Kim Il-sung, en Corée du Nord ! Sa connaissance de la langue coréenne a permis à ce "jeune éduqué", envoyé dans une commune populaire au Jilin pendant la Révolution culturelle, de commencer sa carrière à Yanbian, terre d'immigration des Nord-Coréens au nord-est de la Chine.

    Il descend plus au sud à partir de 1998, vers les provinces du Zhejiang puis du Guangdong, plus axées sur l'économie privée, et d'où sont parties les grandes réformes économiques. Protégé de l'ancien président Jiang Zemin, mais également proche du président sortant Hu Jintao, Zhang Dejiang est considéré comme un technocrate conservateur. Il a été envoyé à Chongqing, ville de 36 millions d'habitants, en remplacement du flamboyant Bo Xilai. Il pourrait, en mars prochain, récupérer la présidence de l'Assemblée.
    Numéro quatre : Yu Zhengsheng, 67 ans

    Originaire du Zhejiang et entré au Parti communiste en 1964, Yu Zhensheng a étudié l'ingénierie militaire dans le froid glacial de Harbin, la capitale de la province du Heilongjiang, aux confins de la Sibérie russe, où il s'est spécialisé sur l'étude des missiles balistiques. Longtemps en poste au Shandong (1985-1997), puis ministre de la Construction (1998-2001) sous l'ancienne équipe du président Jiang Zemin, il a ensuite été en poste au Hubei, avant d'être nommé à Shanghai, où il était chef du parti depuis 2007. Comme le nouveau numéro un du parti, Yu Zhengsheng est un "prince rouge", un descendant de haut dirigeant du PCC.
    Numéro cinq : Liu Yunshan, 65 ans

    Originaire du Shanxi, Liu Yunshan entre au Parti communiste en 1971. Il est resté près de vingt ans en Mongolie intérieure (1964-1993), où il a été successivement étudiant puis reporter pour l'agence de presse officielle Chine nouvelle (Xinhua). Après une formation à l'École centrale du parti (1981), il a gravi les échelons politiques en Mongolie intérieure avant d'arriver en 1993 à Pékin, au comité central, chargé de la propagande. Il suivra le dossier de la culture et des médias, avec pour principale tâche la surveillance du Weibo, le Twitter chinois, qui compte 360 millions d'adhérents. Au cours des trois dernières années, Weibo est devenu le point de rendez-vous virtuel d'une jeunesse chinoise mieux informée et plus politisée.
    Numéro six : Wang Qishan, 64 ans

    Également originaire du Shanxi, Wang Qishan est diplômé d'histoire et économiste. Entré au Parti communiste en 1983, il a occupé des fonctions-clés tout au long de sa carrière. D'abord banquier, Wang Qishan a été vice-gouverneur de la Banque de Chine, puis gouverneur de la Banque de construction. Devenu ensuite un homme politique d'envergure, il a occupé les postes de vice-gouverneur du Guangdong, chef du parti à Hainan, avant d'être nommé maire de Pékin pendant l'épidémie de Sras, jusqu'aux Jeux olympiques de 2008. Chargé ensuite des finances de l'État pendant toute la traversée de la crise économique, Wang Qishan est l'une des personnalités les plus respectées dans l'administration chinoise.

    Son mariage lui a permis d'entrer dans le cercle étroit des "princes rouges". Parfaitement bilingue en anglais et apprécié des Occidentaux pour son style direct, il a représenté la Chine avec succès lors de négociations économiques avec les États-Unis et l'Union européenne. Réputé pour son intégrité, notamment parce qu'il n'a pas d'enfants, il vient d'être nommé à la tête de la puissante commission de la discipline du Parti, chargée de la lutte contre la corruption.
    Numéro sept : Zhang Gaoli, 66 ans

    Né au Fujian et entré au Parti communiste en 1973, Zhang Gaoli est diplômé en économie de l'université de Xiamen, spécialisé en statistiques et planification. Zhang Gaoli a débuté comme ouvrier au Guangdong dans le secteur de l'industrie pétrolière. En trente ans (1970-2001), il a gravi tous les échelons du parti dans cette province du Sud, pionnière dans les réformes économiques. Gouverneur puis chef du parti au Shandong (2001-2007), il était depuis lors secrétaire du parti à Tianjin, la ville natale du Premier ministre sortant, qui, au cours des cinq dernières années, a connu un développement économique fulgurant. Reliée à la capitale par TGV en moins d'une demi-heure, la ville portuaire a ouvert une zone économique consacrée aux nouvelles technologies qui attire des investissements du monde entier. Proche de Jiang Zemin, l'ancien président chinois, et de Wen Jiabao, le Premier ministre sortant, Zhang est aussi réputé proche du tycoon hongkongais Li Ka-shing.

    [​IMG]


    info du point http://www.lepoint.fr/monde/qui-sont-les-nouveaux-mandarins-de-la-chine-15-11-2012-1529382_24.php

    Claire efficace
     
  12. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    Merci MrBacchus ...

    Mais c'est moi ou le journaliste n'a pas fait ses devoirs ? Aucune trace d'un quelconque Nankin dans le Zhejiang ...
     
  13. MrBacchus

    MrBacchus Archange

    Inscrit:
    1 Juin 2012
    Messages:
    993
    Localité:
    青岛
    Ratings:
    +300 / -3
    erf il doit avoir les mêmes notions de géographie que moi...
     
  14. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3
    PC Chinois : du neuf, tout de même..

    (petit extrait d'un article de Ouest-France..)

    "Au premier abord, le bilan de ce Congrès est dépourvu de surprise, puisque les deux dirigeants prévus ont été placés sur orbite en vue du renouvellement au sommet de mars 2013 : MM. Xi Jinping, futur numéro 1 du régime, et Li Keqiang, son Premier ministre annoncé.
    Les turbulences engendrées par l'affaire Bo Xilai ont donc été dépassées. Xi Jinping se trouve même doté d'emblée de la présidence de la Commission des affaires militaires que son prédécesseur avait dû attendre près de deux ans.
    Ajoutons, du côté positif, que le pourcentage des femmes, parmi les vingt-cinq membres du Bureau politique, double puisqu'il passe de... une à deux !
    icon_clown

    Article complet (au demeurant intéressant) :
    http://www.ouest-france.fr/actu/editorial_-PC-chinois-du-neuf-tout-de-meme-_3632-2133555_actu.Htm
     

Partager cette page