Vos séries tv préférées

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
4 916
5 571
188
Right Behind You
1623193402129.png

Sweet tooth est pas mal du tout, et vaut le coup de s'y arreter. A la vu du trailer, je ne pensais pas accrocher, mais j'avais tort. Bonne realisation, bon jeu d'acteur, ca reste de la fantaisie et un peu doucereux par moment mais pas a l'exces.
Un coup de fraicheur vu la secheresse de l'offre de nouvelles series pour l'instant cette annee.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Le Temps des samouraïs : Les Origines sanglantes du Japon saison 1


1623492440758.png
La première saison de Le temps des samouraïs - les origines sanglantes du Japon est un très bon moyen de se plonger dans le pays au XVIe siècle à travers six épisodes de 44 minutes.

Situation :En effet, le récit commence en 1551, et se déroule après plusieurs dizaines d’années de guerre civile qui divisent l’archipel en plusieurs clans dirigés par un seigneur local, un daymo.

Ce sont des décennies extrêmement violentes, se passant pendant la période Sengoku, qui sont passées en revue au sein des épisodes, à travers trois hommes, Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu, qui ont fait basculer le Japon dans une nouvelle ère et ont réussi à l’unifier.

De nombreux spécialistes et historiens sont interviewés. Ils racontent ainsi en détail un certain nombre de faits qui se sont déroulés et reviennent sur les personnalités des différents protagonistes. Évidemment, la série fait des partis pris et se focalise sur les batailles les plus célèbres, les moments historiques qui ont vraiment compté et les personnages qui ont été importants à cette période.

Les choix narratifs sont très clairs et aident à s’immerger au cœur d’un pays d’une grande violence, dans lequel les hommes ne connaissaient que la guerre et étaient de redoutables guerriers. Le récit linéaire est donc particulièrement passionnant à découvrir et brosse la manière dont des samouraïs, dont certains étaient issus de la paysannerie, ont imprimé durablement leur marque.

Il est par contre curieux d’entendre narrer les grands événements de l’histoire japonaise par une majorité d’historiens et de spécialistes non-japonais. Très peu d’entre eux parlent, et souvent que brièvement. Quant aux femmes, elles ne sont que deux à prendre la parole, dont uniquement une nippone, et elles ne s’expriment que sur certains événements qui concernent exclusivement les femmes de l’époque.

Il y a un véritable travail graphique et visuel qui a été fait sur la série documentaire. Ainsi, tous les entretiens sont diffusés en noir et blanc, ce qui fait un grand contraste par rapport aux reconstitutions de l’époque qui, elles, sont tournées en couleur.
C’est d’ailleurs cela la très grande puissance des épisodes, des reconstitutions extrêmement soignées et particulièrement spectaculaires des grands événements de l’époque.

Ceux-ci ont bénéficié clairement d’un gros budget, avec un soin incroyable apporté aux costumes, aux coiffures, aux katakanas, aux armures et aux accessoires et un travail splendide sur les décors. On a véritablement l’impression de se retrouver plongé plusieurs siècles en arrière et d’assister aux nombreux massacres qui ont ponctués l’histoire tourmentée de cette période.

La première saison de Le temps des samouraïs - les origines sanglantes du Japon permet une très bonne immersion dans le Japon violent du XVIe siècle. Il aide aussi à comprendre l’aspect guerrier et conquérant du pays, et ses relations parfois compliquées avec la Corée et la Chine qui ne l’apprécient pas forcément, encore aujourd’hui. Avec un demi-siècle particulièrement violent et brutal, le documentaire a trouvé le parfait terreau pour une histoire fascinante qui est très bien contée par des spécialistes passionnants et qui est mise en images d’une façon particulièrement marquante.
Au vu de la qualité des épisodes, il serait étonnant qu’une saison deux ne voit pas le jour.
Ce qui permettrait de se concentrer sur l’ère Edo, une période beaucoup plus stable, mais qui est aussi riche en rebondissements. C’est donc un parfait moyen d’appréhender l’histoire du pays, tout en se faisant plaisir visuellement. Et de découvrir les racines de certains éléments utilisés par les Japonais dans les histoires qu’ils nous content aujourd’hui à travers leurs films, séries, jeux vidéo, mangas… tels l’origine des ninjas.

1603139382982.png1623491983884.png
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 583
10 072
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

1625103067344.png

Lien retiré

1625083320094.png

Dans le sillage des pirates est une série documentaire Netflix sur les véritables flibustiers ayant inspiré des sagas comme Pirates des Caraïbes.

Situation : Dans le sillage des pirates prend pour point de départ les débuts de l’âge d’or de la flibuste. En 1714, la Guerre de Succession d’Espagne se termine, et les corsaires au service des rois se retrouvent sans travail. Une flotte espagnole chargée d’or et d’argent coule alors, et certains de ces corsaires récupèrent ce butin. Avec ces moyens en main, ils deviennent indépendants, et commencent à attaquer des navires et à livrer des batailles navales pour leur propre compte.
Cette série documentaire en six épisodes fait alterner interventions de spécialistes de cette période et rapides scènes de reconstitution. Son but est de faire comprendre comment la piraterie a pu autant prospérer à cette époque. À ce titre, la série s’attarde sur la ville de Nassau, aux Bahamas, véritable refuge des bandits des mers en ce temps, qui fut même proclamée « République pirate », une République qui se révéla « étonnamment égalitaire », selon le synopsis fourni par Netflix.
Le but ici reste de retracer le parcours des véritables pirates ayant inspiré ces films et séries. Parmi ceux-ci, on remarque par exemple Benjamin Hornigold (joué dans les scènes de reconstitution par Sam Callis) ou Edward Thatch, dit Barbe Noire (joué par James Oliver Wheatley) qui avait la réputation de placer des fusées enflammées dans sa grande barbe avant de partir à l’assaut.


On passe un bon moment mais c'est quand meme un peu trop romance , les avantages de ces series permettent d'inciter a decouvrir l'histoire et la geographie , ca ne peut faire de mal a personne , tout du moins a ceux que ca interesse ! ;)
ps : La photo qui illustre ce sujet n'est pas vraiment de cette epoque , mais etant un nostalgique des epopees de la marine a voile , ceci explique cela ! :siffle:
 
Dernière édition:

五毛哥

Dieu suprême
04 Fev 2013
2 642
3 129
168
Dernièrement dans un autre registre, on m’a vanté la série La Casa de Papel, au second épisode, j’ai zappé, car je n’ai pas du tout accroché, tout comme Black Lightning.
N'écoutez plus jamais les conseils de Loulou.

Un ami m'a parlé de cette série, La Casa de Papel. Mouais les séries non américaines très peu pour moi. Anglaises à la limite.
Mais bon j'ai tenté le coup.

En
cu
lé.

La saison 1 est un puta madre de chef d'oeuvre à faire pâlir Hollywood.
Je me suis marathoné les 13 épisodes de 40 minutes en deux jours.

Et du coup je me suis rappelé qu'effectivement le cinéma espagnol c'était à des années lumières devant tout le reste de l'Europe.

Qu'est-ce que c'est BON. Clairement une des meilleures séries de la décennie.

Excellemment bien écrit, très joliment réalisé avec de vraies scènes et de vrais plans comme du vrai cinéma dont la soupe Marvel de ces dernières longues années nous avaient fait oublier la saveur.
Un casting de ouf sans aucune fausse note.

Et bizarrement pour du Netflix : aucun pet de gauchisme qui vient pourrir l'histoire.

L'histoire : le casse du siècle.

1631338893112.png
 

马马虎虎

Ambassadeur de la Sh*tbox
10 Avr 2010
8 095
8 237
188
N'écoutez plus jamais les conseils de Loulou.

Un ami m'a parlé de cette série, La Casa de Papel. Mouais les séries non américaines très peu pour moi. Anglaises à la limite.
Mais bon j'ai tenté le coup.

En
cu
lé.

La saison 1 est un puta madre de chef d'oeuvre à faire pâlir Hollywood.
Je me suis marathoné les 13 épisodes de 40 minutes en deux jours.

Et du coup je me suis rappelé qu'effectivement le cinéma espagnol c'était à des années lumières devant tout le reste de l'Europe.

Qu'est-ce que c'est BON. Clairement une des meilleures séries de la décennie.

Excellemment bien écrit, très joliment réalisé avec de vraies scènes et de vrais plans comme du vrai cinéma dont la soupe Marvel de ces dernières longues années nous avaient fait oublier la saveur.
Un casting de ouf sans aucune fausse note.

Et bizarrement pour du Netflix : aucun pet de gauchisme qui vient pourrir l'histoire.

L'histoire : le casse du siècle.

Voir la pièce jointe 119114

ué raconte pas ta vie
 

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
3 785
2 215
188
N'écoutez plus jamais les conseils de Loulou.

Un ami m'a parlé de cette série, La Casa de Papel. Mouais les séries non américaines très peu pour moi. Anglaises à la limite.
Mais bon j'ai tenté le coup.

En
cu
lé.

La saison 1 est un puta madre de chef d'oeuvre à faire pâlir Hollywood.
Je me suis marathoné les 13 épisodes de 40 minutes en deux jours.

Et du coup je me suis rappelé qu'effectivement le cinéma espagnol c'était à des années lumières devant tout le reste de l'Europe.

Qu'est-ce que c'est BON. Clairement une des meilleures séries de la décennie.

Excellemment bien écrit, très joliment réalisé avec de vraies scènes et de vrais plans comme du vrai cinéma dont la soupe Marvel de ces dernières longues années nous avaient fait oublier la saveur.
Un casting de ouf sans aucune fausse note.

Et bizarrement pour du Netflix : aucun pet de gauchisme qui vient pourrir l'histoire.

L'histoire : le casse du siècle.

Voir la pièce jointe 119114
Sacrée latence entre l’émission 2018 et la réception 2021. C’est dû au décalage horaire ?
Ensuite je n’ai JAMAIS déconseillé cette série à qui que ce soit, mais j’ai juste stipulé que je n’avais pas accroché avec la série.
Tu as aussi un œil qui dit merde à l’autre ?

Bref profite bien de la série avec la dernière saison 5 qui est faite en 2 parties. Volume 1 : le 3 septembre. Volume 2 : le 3 décembre

Il y a deux façons d’enculer les mouches : avec ou sans leur consentement.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 563
13 187
183
Hong Kong et Shanghai
Quand il y a consentement, il semble plus approprié de dire sodomiser ! :chinois:
Sodomiser n'exprime pas nécessairement le consentement.

Pour ne laisser aucun doute sur le caractère consenti de la chose, il conviendrait de dire "satisfaire sexuellement par voie anale" :siffle:
 

lexer

Dieu créateur
16 Août 2009
1 055
532
158
On vous laisse continuer le debat dans votre backroom ... retour sur le sujet serie j'ai regardé Animal Kingdom dernierement c'est pas mal du tout (dispo sur Netflix en 5 saisons notamment avec V-P-N taiwan)
Oui, d'ailleurs comment réglez vous votre VieuxPaNé pour regarder Netflix ? Moi j'ai Ass**** normalement réglé sur France, et parfois des séries sont dispos, puis non, puis réapparaissent... Avez vous ce problème ?
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 180
3 917
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Oui, d'ailleurs comment réglez vous votre VieuxPaNé pour regarder Netflix ? Moi j'ai Ass**** normalement réglé sur France, et parfois des séries sont dispos, puis non, puis réapparaissent... Avez vous ce problème ?
Par dispo/non tu veux dire qu'il détecte que tu as un V-P-N et te bloque l'accès ou que la série n'est pas présente dans le catalogue (des fois c'est un prb de netflix qui ne reconnait pas l'ip comme appartenant à la dite zone).
 

lexer

Dieu créateur
16 Août 2009
1 055
532
158
Par dispo/non tu veux dire qu'il détecte que tu as un V-P-N et te bloque l'accès ou que la série n'est pas présente dans le catalogue (des fois c'est un prb de netflix qui ne reconnait pas l'ip comme appartenant à la dite zone).

La série n'apparaît pas dans le catalogue... Si je change de localisation c'est pareil. Et puis un autre jour, le catalogue est différent, vraiment bizarre... Toi tu vois une différence de catalogue en fonction de la localisation du V*N ?
 

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
9 180
3 917
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
La série n'apparaît pas dans le catalogue... Si je change de localisation c'est pareil. Et puis un autre jour, le catalogue est différent, vraiment bizarre... Toi tu vois une différence de catalogue en fonction de la localisation du V*N ?
Oui généralement j'alterne entre US, TW, JP et Australie. Ca permet une grosse variété de catalogue. Je ne suis jamais sur le FR c'est l'un des catalogues les plus pauvres (enfin ca s'est amélioré vs il y a quelques années).

Meme chose sur prime d'amazon, le catalogue change par contre là je suis souvent en FR car pas mal de serveurs étrangers sont détéctés comme V-P-N alors que le FR j'ai une ip privée qui ne l'est pas.
 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 177
644
143
32
Et bizarrement pour du Netflix : aucun pet de gauchisme qui vient pourrir l'histoire.
Netflix a racheté les droits de la séries après sa diffusion sur la télé en Espagne. La série existait avant que Netflix la rachète.

La série n'apparaît pas dans le catalogue... Si je change de localisation c'est pareil. Et puis un autre jour, le catalogue est différent, vraiment bizarre... Toi tu vois une différence de catalogue en fonction de la localisation du V*N ?
Il y a des bugs sur l'application Netflix, j'ai perdu les contenu originaux pendant deux semaines, puis c'est revenu. J'ai perdu aussi la catégorie fantastique, sur le téléphone, mais sur le PC elle est la.
 

MTT

Dieu Supérieur
17 Sept 2008
1 630
312
138
Une série qui a bien marché c'est Succession (2018) , c'est un peu l'histoire de la famille trump avec plein de coups tordus que chaque membre de la famille se fait et chacun essaie de tirer les marrons du feu et récupérer la boite . J'ai bien aimé, BO sympa et il y a des gros moyens derrière...
 

Orang Malang

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
23 Oct 2005
14 874
15 017
198
常熟,江苏
Broadchurch (UK)

Découvert cette série sur le très, mais alors très tard cette année ...

"Bouffé" les trois saisons en un rien de temps ... tout simplement excellente, bien tournée et superbe jeu d'acteurs ...

Cerise sur le gateau : une bande son magnifique