1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Vos animaux génétiquement modifiés, vous en avez rêvé? La Chine l'a fait.

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par Mi-Nicolas, 22 Octobre 2015.

  1. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    Je ne peux qu'être impressionné par un tel détachement qui touche quasiment au nihilisme ("puisqu'il faut mourir, mourons"), mais je t'en prie, ne prive pas pour autant le commun des mortels, qui n'auraient pas la "chance" d'avoir une telle attitude héroïque, de pouvoir profiter, pour quelques années de plus, de la vie, de leurs enfants et de leurs proches.
    Je suis pour ma part très proche des 50 ans, avec pas mal d’antécédents de cancer dans ma famille, et j'ai du mal à souscrire à ta vision à-quoi-boniste de la vie: si la recherche en génétique peut me donner, à moi et à beaucoup d'autres, la possibilité de voir grandir mes enfants, alors merci à elle....Sans parler bien sur des personnes pour lesquelles le problème n'est pas tant de vivre assez vieux pour voir leurs enfants grandir, mais plutôt de ne pas voir leurs enfants mourir de la maladie génétique dont ils ont héritée...
     
    • J'aime J'aime x 1
  2. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonjour,

    Ce n'est pas une vision nihiliste de la chose, simplement je pense qu'il faut vivre avec son âge, et ne pas attendre d'avoir 60 ans pour réclamer 20 ans de plus grâce à la génétique en pensant qu'on va pouvoir recommencer sa vie.

    Je ne comprends pas l'utilité de prolonger sa vie au maximum, quand on a eu une vie pro, amoureuse et familiale bien remplie, on peut laisser la place aux suivants pour qu'ils aient leur tour, et donc mourir un jour.

    Vivre le plus longtemps possible ne doit pas être un objectif de vie, surtout quand ca implique d'exploiter d'autres personnes (la réaction vient de la proposition d'utiliser des clones qui n'auront pas le droit de vivre nés par une mère porteuse qui aurait vendu son corps...).

    Regarde le film récent "self less", vivre plus longtemps à tout prix? pourquoi faire?

    Rémi
     
  3. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 816
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 135 / -39
    On ne voit pas le film
     
  4. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
  5. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    Donc pour toi, "vivre avec son âge" revient en fait à "accepter les maladies qui peuvent survenir", c'est ça?
    Libre à toi de considérer que vivre plus de 50 ans est une aberration contre nature, mais j'ai la naiveté de croire que le fait de vouloir avoir quelques années de plus avec mes enfants ne relève pas du scandale médical (j'ai 46 ans).
    J'ai l'impression que, pour toi, essayer de faire vivre plus de 50 ans relève du domaine de l'acharnement thérapeutique pour grabataires (bien que je remarque que tu es prudemment passé, dans ton argumentation, de 50 ans à...60ans)

    Et puis, indépendamment de cette question des "vieux", il y a aussi celle, beaucoup plus atroce et injuste, de tous ces enfants qui n'ont rien demandé à personne et se retrouvent avec une maladie génétique souvent dégénérative, et souvent fatale...Serais tu, là aussi, près à dire qu'il ne faut pas s'acharner et aller contre la nature?
     
  6. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    Maintenant, ayant dit ça, je suis bien entendu d'avis que la recherche génétique ne peut pas être le far west et que l'utilisation de clones comme pièces détachées me semble clairement hors-limite. Il faut bien sur un encadrement strict, mais le risque de cas extrêmes pointés par quelques films de SF ne doit pas être une raison pour rejeter la recherche en génétique en elle-même... Cela serait un peu comme dire qu'il faut rejeter toute idée de greffe d'organes à cause du Dr. Mengele ou des trafics qui ont lieu aujourd'hui dans certains pays en développement.
     
    • J'aime J'aime x 1
  7. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Je ne pense pas que vivre après 50 ans soit une aberration, la majorité des gens y arrivent très bien sans l'aide du génie génétique. Mais je ne pense pas que l'assurance d'y arriver à tout prix va rendre les gens plus heureux et leur offrir une garantie de vie réussie....

    Pour info, j'ai changé 50 à 60 ans par politesse, ne connaissant pas ton âge.

    Pour les maladies génétiques: Ok il y a 1% des gens qui sont malades car ils ont tirés le mauvais numéro, et c'est dur à titre individuel...mais en laissant le hasard/la chance nous attribuer un code unique à chacun, ca permet d'avoir une infinité de combinaison. Si on commence à limiter le nombre de solutions possibles, en remplaçant par des séquences défectueuses par des séquences considérées "normales", on limite les possibilités d'évolution/amélioration de l'ensemble de la population.

    Et puis, où est la normalité génétique: les gens de moins de 1m60?les gens de moins de 80 de QI? les myopes? les filles?
    Qui décide des tares à éliminer? c'est les parents qui font leur shopping avant la naissance?

    Rémi
     
  8. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    Ton argumentation procède quand même énormément par procès d'intention et poussage-aux-extrêmes. Tu as l'air de sous-entendre qu'une recherche génétique encadrée et ciblée sur, par ex., les maladies génétiques enfantines, n'est pas possible sans passer par une sorte de monde à la "Gataca/The-Island".
    Dans le même registre de l'exagération à l'emporte pièce, tu as l'air de sous-entendre que vouloir guérir la mucoviscidose est la porte ouverte à l'eugénisme. Encore une fois, procès d'intention total. Avec ce genre de raisonnements, il faudrait interdire toute forme d'avortement pour éviter le risque d'abus (choix du sexe, etc..).

    Tu as l'air d'être dans une optique du "tout ou rien" qui me parait hyper simpliste: je ne vois pas où est l'impossibilité d'avoir des règles et des lois qui autorisent la recherche et l'expérimentation en génétique mais l'encadrent avec de solides gardes fous. Encore une fois, l'exemple des greffes/dons d'organes me parait un bon contre exemple: ce traitement permet de sauver des milliers de vie chaque année et est, dans les pays développés en tous cas, très encadré pour ne pas donner lieu à des dérives (même si, bien sur, le risque zero n'existe pas).

    EDIT: je me suis un peu emporté là, désolé. Tout ce que je voulais dire c'est qu'il est tout à fait possible d'avoir une recherche efficace et "ciblée" en définissant des limites juridiques et légales à ce qui est autorisé ou pas.
     
    #28 phitheb, 9 Novembre 2015
    Dernière édition: 9 Novembre 2015
  9. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    Tu peux très bien soigner le 1% de maladies génétiques (c'est sans doute moins que ça d'ailleurs) sans reprogrammer génétiquement le reste de la population, et sans arrêter pour autant le brassage génétique naturel des 99% restant...je ne vois pas le lien de cause à effet.
    Pour ce qui est de ton très détaché "c'est dur à titre individuel", je dirais que, en général, la mort ou la descente aux enfers d'un proche est très souvent dure "à titre individuel". Et que c'est l'honneur de nos sociétés d'éviter les souffrances "individuelles" inutiles.
     
  10. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Bonsoir,

    Je ne crois pas à l'efficacité des lois sur les sujets éthiques, avec des exceptions, au moins parce qu'elles sont limitées à un pays.

    On va prendre un exemple: les mères porteuses sont interdites en France, mais assez simplement tu peux en louer une au Royaume-Uni ou en Amérique du Nord, avec version low cost en Inde. Et de toute façon, l'enfant fini par être régularisé...

    Le tout ou rien à au moins le mérite d'être clair.

    Rémi
     
    • J'aime J'aime x 1
  11. remi/huanhuan

    remi/huanhuan Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Juillet 2012
    Messages:
    804
    Localité:
    Pyrénées
    Ratings:
    +827 / -5
    Qui décide de ce qui est normal et de ce qu'il faut soigner? c'est quasiment impossible de savoir si on va normaliser 0,2% ou 25% de la population, pour des raison économiques, de modes, de lois différentes selon les pays, de liberté des parents....

    Non, nous n'avons pas le pouvoir d'éviter la mort, nous sommes des humains pas des dieux ....et il vaut mieux l'accepter ( j'ai perdu mes parents très jeune, j'ai eu le temps d'y réfléchir).

    Rémi
     
  12. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    ...et atrocement injuste.

    Pour l'avortement, nous avons des lois éthiques qui, il me semble, marchent bien. Idem pour des tas d'autres domaines de recherche, qui sont encadrées par des lois et des règles qui, dans l'ensemble, fonctionnent bien. Renoncer par avance à soigner les maladies génétiques parce-qu'on a peur d'un monde à la Gataca me semble une défaite de la pensée et une défaite de la solidarité assez insupportable.
    En appliquant tes arguments, plus de dons d'organes, plus d'avortement, plus d'échographies même, etc...
     
    #32 phitheb, 9 Novembre 2015
    Dernière édition: 9 Novembre 2015
  13. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 963 / -32
    Tu exagères encore et regroupe tout dans un même panier. On ne parle pas de myopie ou de taches de rousseur là.
    Dans le cas d'une maladie dégénérative et mortelle, il me semble que le débat sur le bien fondé de soigner est assez court, non?
    On ne va pas faire une compet' de qui a perdu des proches de la manière la plus injuste, mais moi aussi j'ai perdu des proches beaucoup trop tôt, et je donnerais tout pour avoir pu être avec eux un peu plus. Ca n'a rien à voir avec le fait d'accepter la mort ou pas. La mort nous guette tous, c'est une évidence. Mais se la jouer "Inch' allah" dès qu'elle frappe aveuglément autour de nous me parait assez difficile. Avec ton raisonnement, autant ne rien soigner du tout, puisqu'à quelques décennies près, nous allons de toute façon mourir...
     

Partager cette page