Vladimir Poutine, Russie, Ukraine

znort

Dieu créateur
13 Avr 2012
1 483
1 079
158
Shanghai
Ils l'ont voté mais l'ont pas appliqué non ?
Oui ca s'est fini comme ça je crois pour couper court aux mouvements populaires.
Ces accords de Minsk, c'est un peu comparable à la resolution de L'ONU suite à la guerre des 6 jours. On se mets d'accord sur le retrait des troupes israéliennes des territoires occupés puis Israel pose la question: Lesquels?
50 ans plus tard c'est le statut quo....
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 246
11 073
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

L'Ukraine doit lutter activement contre la corruption, estime le chef du PNUD


L'Ukraine doit, dans son propre intérêt, s'atteler à combattre activement la * corruption, endémique dans le pays, en perspective d'un afflux massif d'aides pour la reconstruction, estime le chef du Programme des Nations unies pour le développement. La lutte contre la corruption «empêche le vol de son propre peuple», a déclaré à l'AFP Achim Steiner, en marge de la conférence de Lugano.

Extrait : Cette dernière a permis aux dirigeants ukrainiens et leurs alliés de dessiner, lundi et mardi, les contours d'une future reconstruction du pays ravagé par l'armée russe. «La corruption en fin de compte est un vol, du développement national, du Trésor et, en fin de compte, des gens du pays», insiste Achim Steiner.

«Bonne gouvernance»

Achim Steiner rappelle que l'une des compétences du PNUD, présent depuis des décennies en Ukraine mais qui a dû revoir ses priorités avec la guerre et son cortège de déplacés et de réfugiés, est «la bonne gouvernance». «Nous avons des systèmes de soutien anti-corruption que nous fournissons aux gouvernements, mais c'est à leur invitation que nous le faisons», explique-t-il. «Il est dans l'intérêt de l'Ukraine d'être considérée comme proactive dans ce domaine» parce qu'il «y a une quantité importante de financement qui viendra de l'étranger» pour relever le pays.

À Lugano, Denys Chmygal, le premier ministre ukrainien a promis que «nous allons non seulement combattre la corruption mais la rendre impossible», notamment grâce à «la numérisation pour limiter au maximum les intermédiaires humains à même de céder à la tentation.» Pour Achim Steiner, le PNUD peut «très rapidement renforcer cette confiance dans la capacité de l'Ukraine à gérer cela» et «le niveau de confiance à l'international». Pour ce faire, l'agence onusienne peut s'appuyer sur sa «collaboration avec l'Ukraine sur des sujets comme la responsabilité, la transparence, l'utilisation également des technologies numériques pour les plateformes de gouvernement électronique».


1657113716386.png

Ca commence seulement a reflechir dans ces domaines , tout comme les livraisons d'armes dans mon post precedent , de ce jour ! :hum:

Aider l'Ukraine oui , mais il faudrait deja au prealable que la paix revienne , et aux bailleurs de fonds de faire des appels d'offres , et de signer les cheques a la bonne execution des travaux ... Autrement c'est quasiment a fonds perdus ...


Avec l'afflux d'armes dans un pays déchiré par la guerre, nous devons prendre des mesures pour nous assurer qu'elles ne sont pas volées ou mal utilisées.

* Endemique : Se dit d'un phénomène économique ou social néfaste, qui sévit en permanence ...
 
Dernière édition:

Pautal

Demi-dieu
23 Déc 2006
977
306
108
Shanghai
Les Bombardements de Donetsk
On nous prend vraiment pour des cons , les russes on donc bombarder Donetsk avec des César français, et l'on ne savait pas que l’armée Française avait fournis ces armement aux russes? Tous le monde nous ment pour servir ses intérêt, mais ce qui est nouveau , c'est que les médias ne sont plus digne de confiance , et c'est nouveau pour moi.



 

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
143
44
38
27
Les Bombardements de Donetsk
On nous prend vraiment pour des cons , les russes on donc bombarder Donetsk avec des César français, et l'on ne savait pas que l’armée Française avait fournis ces armement aux russes? Tous le monde nous ment pour servir ses intérêt, mais ce qui est nouveau , c'est que les médias ne sont plus digne de confiance , et c'est nouveau pour moi.



Ah tiens... Y'en a un qui à bouffé sa pillule rouge hier.

 

Naxshe

Dieu souverain
05 Jan 2016
1 397
723
148
33

L'ex-président russe Medvedev évoque le recours à l'arme nucléaire

L'ex-président russe Dmitri Medvedev a évoqué mercredi 6 juillet le recours à l'arme nucléaire en excluant par avance l'éventualité de sanctions prises contre Moscou par la justice internationale, à l'heure ou la Cour pénale internationale (CPI) enquête sur des crimes de guerre présumés commis en Ukraine.

Extrait : «L'idée même de châtier un pays qui a le plus grand arsenal nucléaire au monde est absurde en soi. Et cela crée potentiellement une menace pour l'existence de l'humanité», a écrit sur son compte Telegram l'actuel vice-président du puissant Conseil de sécurité russe. Il s'en est ensuite pris aux États-Unis, accusés de vouloir traduire la Russie devant des juridictions internationales, alors que Washington n'avait jamais été puni pour ses guerres menées à travers le monde et qui, selon lui, ont fait 20 millions de morts.

Voir la pièce jointe 125150

Plus qu'une bombe nucleaire , ce qui est a craindre est qu'une centrale nucleaire en Ukraine soit visee par des missiles . Ce qui provoquerait le meme resultat au niveau contamination ( hors blast niveau rayon dans la zone , quoique ? ) , c'est toujours inquietant que des personnes qui ont des responsabilites telles que celles de Mr Medvedev evoquent ce genre d'issue meme si ce sont des paroles en l'air , paroles destinees a evoquer le pire et a semer l'effroi dans les populations ... :hum:

Bien qu'inquiétant, il faut aussi noté que dans leur arsenal de guerre, les russes ont des armes nucléaires qu'ils ne considèrent pas uniquement comme dissuasion mais conventionnelle. Depuis le début de la guerre, quelques personnes censés ont noté que des armes nucléaires "propres", sans contamination radioactive, étaient présente dans l'armement standard russe. Donc ils peuvent très bien utilisé ce genre de missiles aujourd'hui et rasé quasiment n'importe qu'elle ville d'Ukraine.
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
5 635
495
128
47
Bien qu'inquiétant, il faut aussi noté que dans leur arsenal de guerre, les russes ont des armes nucléaires qu'ils ne considèrent pas uniquement comme dissuasion mais conventionnelle. Depuis le début de la guerre, quelques personnes censés ont noté que des armes nucléaires "propres", sans contamination radioactive, étaient présente dans l'armement standard russe. Donc ils peuvent très bien utilisé ce genre de missiles aujourd'hui et rasé quasiment n'importe qu'elle ville d'Ukraine.

Plus qu'un attaque nucleaire, ce qui m'effrait moi c'est tes erreurs de conjuguaison des verbes du premier groupe au participe passé :siffle:
 

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
6 229
10 291
188
35
Shanghai
Comme disait Confucius: "L'ortographe est la science des imbeciles".
Lol tu manques pas d'air toi dis donc, la discussion a derive la dessus parce qu'a la base c'est toi qui a commence a te moquer de l'orthographe de quelqu'un d'autre.
En plus tu n'as meme pas ete foutu d'orthographier le mot orthographe correctement dans ton propre post, ou comment se couvrir de guano de la tete aux pieds.
 

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 786
13 974
188
Hong Kong et Shanghai

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 246
11 073
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Ukraine : si les Occidentaux veulent défaire la Russie, «qu'ils essaient», lance Poutine

Cette annonce intervient alors que les Américains et les Européens ont accéléré les livraisons d'armes aux forces ukrainiennes.

Communique : «Qu'ils essaient !» Le président russe Vladimir Poutine a mis au défi jeudi 7 juillet les Occidentaux de défaire la Russie «sur le champ de bataille» en Ukraine, où Américains et Européens ont accéléré les livraisons d'armes aux forces de Kiev.

«Aujourd'hui, nous entendons qu'ils veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu'ils essaient !», a déclaré Vladimir Poutine lors d'une réunion avec les chefs des groupes de la chambre basse du Parlement, retransmise à la télévision. «Nous avons plusieurs fois entendu que l'Occident voulait nous combattre jusqu'au dernier Ukrainien. C'est une tragédie pour le peuple ukrainien. Mais il semble que tout se dirige dans cette direction», a-t-il poursuivi. Ces déclarations martiales interviennent alors que les États-Unis et les pays européens ont accéléré ces dernières semaines les livraisons d'armes à l'armée de Kiev, qui tentent de freiner la progression des forces russes dans l'est de l'Ukraine. «Chacun doit savoir que nous n'avons pas encore commencé les choses sérieuses» en Ukraine, a lancé Vladimir Poutine lors de ce discours, l'un des plus durs depuis des semaines.

Il n'a toutefois pas annoncé d'élargissement de l'opération militaire ni d'autres initiatives concrètes. «En même temps, nous ne refusons pas les négociations de paix. Mais ceux qui les refusent doivent savoir que plus longtemps (ils refuseront), plus il leur sera difficile de négocier avec nous», a ajouté le président russe. Reprenant une rhétorique rappelant celle des dirigeants soviétiques pendant la guerre froide, Vladimir Poutine a aussi dénoncé le «libéralisme totalitaire» occidental et estimé que l'offensive en Ukraine marquait le début d'une transition d'un monde marqué par l'«égocentrisme mondialisé américain vers un monde vraiment multipolaire». «Dans la plupart des pays, les gens ne veulent pas d'une telle vie ou d'un tel avenir», a-t-il dit. «Ils sont fatigués de se mettre à genoux et de s'humilier devant ceux qui se croient exceptionnels».


1657215782634.png
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
5 635
495
128
47

Ukraine : si les Occidentaux veulent défaire la Russie, «qu'ils essaient», lance Poutine

Cette annonce intervient alors que les Américains et les Européens ont accéléré les livraisons d'armes aux forces ukrainiennes.

Communique : «Qu'ils essaient !» Le président russe Vladimir Poutine a mis au défi jeudi 7 juillet les Occidentaux de défaire la Russie «sur le champ de bataille» en Ukraine, où Américains et Européens ont accéléré les livraisons d'armes aux forces de Kiev.

«Aujourd'hui, nous entendons qu'ils veulent nous vaincre sur le champ de bataille. Que dire ? Qu'ils essaient !», a déclaré Vladimir Poutine lors d'une réunion avec les chefs des groupes de la chambre basse du Parlement, retransmise à la télévision. «Nous avons plusieurs fois entendu que l'Occident voulait nous combattre jusqu'au dernier Ukrainien. C'est une tragédie pour le peuple ukrainien. Mais il semble que tout se dirige dans cette direction», a-t-il poursuivi. Ces déclarations martiales interviennent alors que les États-Unis et les pays européens ont accéléré ces dernières semaines les livraisons d'armes à l'armée de Kiev, qui tentent de freiner la progression des forces russes dans l'est de l'Ukraine. «Chacun doit savoir que nous n'avons pas encore commencé les choses sérieuses» en Ukraine, a lancé Vladimir Poutine lors de ce discours, l'un des plus durs depuis des semaines.

Il n'a toutefois pas annoncé d'élargissement de l'opération militaire ni d'autres initiatives concrètes. «En même temps, nous ne refusons pas les négociations de paix. Mais ceux qui les refusent doivent savoir que plus longtemps (ils refuseront), plus il leur sera difficile de négocier avec nous», a ajouté le président russe. Reprenant une rhétorique rappelant celle des dirigeants soviétiques pendant la guerre froide, Vladimir Poutine a aussi dénoncé le «libéralisme totalitaire» occidental et estimé que l'offensive en Ukraine marquait le début d'une transition d'un monde marqué par l'«égocentrisme mondialisé américain vers un monde vraiment multipolaire». «Dans la plupart des pays, les gens ne veulent pas d'une telle vie ou d'un tel avenir», a-t-il dit. «Ils sont fatigués de se mettre à genoux et de s'humilier devant ceux qui se croient exceptionnels».


Voir la pièce jointe 125209

Je crois qu'on a fait preuve de retenue jusqu'a present. Si Poutine pousse le bouchon trop loin on va livrer a l'Ukraine des armements vraiment high-tech a commencer par des drones Reaper et ca faire mal. On pourait aussi leur livrer des armements capables d'atteindre le territoire Russe qu'on rigole un peu.
 

Pautal

Demi-dieu
23 Déc 2006
977
306
108
Shanghai
On pourait aussi leur livrer des armements capables d'atteindre le territoire Russe qu'on rigole un peu.
Il y as eu par le passe des armées supérieur a la Russie qui on essayer , “y en as qu'ont essayer" , notre Empereur et le tonton Adolf . cela ne leur a pas réussis, De plus Adolf avait des Armes " supérieures aux russes.

Faire la guerre sur un théâtre d’opérations extérieur est difficile , jouer a domicile c'est du velour.

Et ce n'est en aucun cas a l'avantage des Ukrainien de cibler le territoire russe au risque de réveiller le nationalisme de la population locale. et c'est la raison pour laquel les occidentaux ne veulent pas que le territoire russe soit pris comme cible, car cela renforcerait le soutient de la populations russe a Poutine.
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
5 635
495
128
47
Il y as eu par le passe des armées supérieur a la Russie qui on essayer , “y en as qu'ont essayer" , notre Empereur et le tonton Adolf . cela ne leur a pas réussis, De plus Adolf avait des Armes " supérieures aux russes.

L'OTAN a une telle superiorite aerienne que je pense que ce serait une autre histoire si on decidait d'envahir la Rusie aujourd'hui.