Vladimir Poutine, Russie, Ukraine

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
Enfin, par son acharnement et le manque de perspectives qu'il propose, Poutine a reussi en moins de 10 ans a se mettre a dos l'entierete de l'Ukraine. Comme on dit par chez nous, on attrape pas les mouches avec du vinaigre. Avec un peu plus de tact et de delicatesse, il aurait facilement pu garder voir faire prospere l'influence russe dans ce pays. Mais non. Il a fallu que le naturel reprenne le dessus.
 

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
Enfin, par son acharnement et le manque de perspectives qu'il propose, Poutine a reussi en moins de 10 ans a se mettre a dos l'entierete de l'Ukraine. Comme on dit par chez nous, on attrape pas les mouches avec du vinaigre. Avec un peu plus de tact et de delicatesse, il aurait facilement pu garder voir faire prospere l'influence russe dans ce pays. Mais non. Il a fallu que le naturel reprenne le dessus.
photo_2023-01-23_12-40-21.jpg
Un journaliste britannique de The Economist a rapporté que des soldats ukrainiens ont déclaré être mal traités par la population locale, certains refusant même de prendre la nourriture des habitants de peur d'être empoisonnés. Les habitants locaux sont également réticents à accepter l'aide des combattants ukrainiens et restent en contact avec des membres du conseil municipal local qui se sont rendus en Russie et cherchent à regarder les informations de ce pays. Les habitants de la ville de Kupyansk, où se déroule l'histoire, étaient majoritairement pro-russes avant même que la ville ne soit prise par les forces armées ukrainiennes.​
 

Fichiers joints

  • photo_2023-01-23_12-40-21.jpg
    photo_2023-01-23_12-40-21.jpg
    136,4 KB · Vues: 2

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Qui definit ces fameuses "lignes rouges"? Pour l'instant il n'y a pas de cobeligerance. A ma connaissance, aucun soldat de l'OTAN n'a tire sur un soldat russe. Apres, on va pas reprocher a l'Ukraine de faire son shopping militaire ou elle l'entend. Les russes ne s'en prive pas en achetant des drones a l'Iran et eds munitions a la Coree du Nord.
Un officiel détaille la situation en Ukraine

1674533529974.png
23 janvier 2023 | par Jim Garamone , DOD News |

La situation en Ukraine reste en grande partie statique, mais il y a des batailles sanglantes alors que les forces russes tentent de prendre Bakhmut et que les forces ukrainiennes poursuivent leurs offensives contre la position russe près de Kreminna, a déclaré un haut responsable de la défense s'exprimant sur le fond.

Communique : L'officiel a déclaré que la situation dans ces deux zones reste fluide avec beaucoup de va-et-vient. Cependant, les Ukrainiens conservent leur emprise sur Bakhmut, a-t-il ajouté.

L'officiel a détaillé les résultats du groupe de contact sur la défense de l'Ukraine qui s'est tenu la semaine dernière à la base aérienne de Ramstein, en Allemagne. Le secrétaire à la Défense Lloyd J. Austin III a convoqué la huitième version du groupe, "qui a donné lieu à des discussions très productives entre les hauts responsables de la défense de près de 50 alliés et pays partenaires", a déclaré le fonctionnaire.

À l'issue de la réunion de vendredi, M. Austin a pu évoquer le plus important décompte de dons depuis la création du groupe de contact en avril 2022. Selon le responsable, il s'agit d'une démonstration tangible de la solidarité contre l'invasion russe en Ukraine.

Les États-Unis ont également annoncé un programme d'aide de 2,5 milliards de dollars pour l'Ukraine, qui comprend davantage de véhicules de combat d'infanterie Bradley, de véhicules blindés de transport de troupes Stryker, davantage de munitions et davantage de missiles. "De nombreux pays ont annoncé un soutien significatif similaire, notamment l'Allemagne et les Pays-Bas, qui ont fourni des capacités de défense aérienne par missiles Patriot, le Canada, qui a acheté un [système national avancé de missiles sol-air], et le Royaume-Uni, qui a fait don de chars Challenger 2", a déclaré le responsable.

Le responsable a souligné la contribution de l'Allemagne en matière de véhicules de combat d'infanterie Marder. La France fournit des chars légers AMX-10 et la Suède des véhicules de combat d'infanterie CV90 et des obusiers. Le Danemark et l'Estonie donnent également des obusiers à la défense ukrainienne, et la Lettonie fournit des mitrailleuses et des systèmes aériens sans pilote. La Lituanie fait don d'hélicoptères et de nombreuses nations européennes s'engagent également à former les militaires ukrainiens à ces nouvelles capacités.

"Les dons d'assistance à la sécurité constituent une variété de capacités létales provenant d'une multitude de pays, ce qui souligne à nouveau le soutien continu de la communauté internationale aux besoins immédiats de l'Ukraine sur le champ de bataille", a déclaré le responsable. "Le secrétaire Austin a déclaré dans son discours d'ouverture au Groupe de contact que la Russie tente de se regrouper, de recruter et de se rééquiper. Ce n'est donc pas le moment de ralentir quand il s'agit de soutenir l'Ukraine et sa défense."

La Russie envoie des remplaçants pour les unités qui ont été fortement attritées, notamment dans la région de Bakhmut, où les militaires russes et leurs mercenaires ont subi des pertes particulièrement lourdes. "Un aspect clé est que, malgré ces nombres accrus en termes de remplacements, de renforts, il n'y a pas d'amélioration significative en termes de formation de ces forces", a déclaré le fonctionnaire. "Donc, une fois de plus, des forces mal équipées et mal formées se précipitent sur le champ de bataille."

Le fonctionnaire a déclaré que sur l'ensemble du champ de bataille, la Russie a envoyé des "dizaines de milliers" de soldats au combat.

Le responsable n'a pas voulu évaluer les pertes russes, mais a réitéré l'estimation du général Mark A. Milley de "bien plus de 100 000 pertes" dans les forces russes depuis le début de la guerre en février 2022.

20 janvier 2023
19 janvier 2023

L
a cobelligérance est la poursuite d'une guerre en coopération contre un ennemi commun sans traité formel d'alliance militaire.

Definition : La cobelligérance est un statut plus large et moins précis de partenariat en temps de guerre qu'une alliance militaire formelle. Les cobelligérants peuvent se soutenir matériellement, échanger des renseignements et avoir une coordination opérationnelle limitée. Les objectifs de guerre à laquelle les cobelligérants participent peuvent différer considérablement.

Le terme de cobelligérance indique un certain éloignement entre les parties cobelligérantes en terme culturel, religieux, idéologique ou autres, et l'alliance indique une proximité entre les parties prenantes.


Pour infos nous ne sommes pas dans une serie Netflix , un jeu Video ou bien encore dans les rubriques geopolitiques et geostrategiques de Pif le Chien , le Journal de Babar ou bien encore le Monde & confreres , je te recommande pour cela de mettre a profit les analyses et autres expertises et de ne pas te contenter de lire les gros titres de ces memes analyses et expertises publiees sur notre forum , analyses et expertises issues exclusivements de supports occidentaux tant officiels , que de think thank specialistes dans ces domaines ... Mais bon a ta decharge , je subodore que tu ne comprend pas reellement ce qui est en train de se passer , ainsi que les risques inherents a cette situation .... :hum:
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
Un journaliste britannique de The Economist a rapporté que des soldats ukrainiens ont déclaré être mal traités par la population locale, certains refusant même de prendre la nourriture des habitants de peur d'être empoisonnés. Les habitants locaux sont également réticents à accepter l'aide des combattants ukrainiens et restent en contact avec des membres du conseil municipal local qui se sont rendus en Russie et cherchent à regarder les informations de ce pays. Les habitants de la ville de Kupyansk, où se déroule l'histoire, étaient majoritairement pro-russes avant même que la ville ne soit prise par les forces armées ukrainiennes.​

S'ils se sentent si mal en Ukraine, pourquoi ces "russophones" ne demenagent-ils pas en russie? Ca serait plus simple pour tout le monde et c'est pas la place en russie qui manque.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Ukraine: cascade de démissions face au premier scandale de corruption depuis l'invasion russe

Vague de démissions inédite

Communique : Cinq gouverneurs régionaux, quatre vice-ministres et deux responsables d'une agence gouvernementale ont été démis de leurs fonctions en Ukraine, en plus du chef adjoint de l'administration présidentielle et du procureur général adjoint.

Le président Volodymyr Zelensky avait annoncé dès lundi soir «des décisions relatives au personnel» concernant «des cadres de différents niveaux dans les ministères et autres structures du gouvernement central, dans les régions et dans le système d'application de la loi».

Cette vague de départs arrive au moment où Kiev réclame à ses alliés occidentaux, dont le soutien militaire et financier est crucial, des centaines de chars modernes et d'autres armements pour une nouvelle offensive sur le front.

À l’origine du remaniement, un scandale portant sur un contrat signé par le ministère de la Défense à un prix présumé surévalué et portant sur les produits alimentaires destinés à ses soldats. Selon une enquête du site d'information ZN.UA, ce contrat de 13 milliards de hryvnias (environ 324 millions d'euros) a été passé avec des prix «deux à trois plus élevés» que les tarifs actuels en vigueur pour les produits alimentaires de base.

Parmi les responsables qui ont démissionné et dont les départs ont été aussitôt acceptés figurent le vice-ministre de la Défense Viatcheslav Chapovalov, qui était en charge de l'appui logistique des forces armées, le chef adjoint de l'administration présidentielle Kyrylo Tymochenko et le procureur général adjoint Oleksiï Symonenko. Figure aussi, dans la liste de ces démissions, celle du vice-ministre de la Politique sociale et de deux vice-ministres du Développement territorial.

«Même si ces accusations sont infondées», le départ de Viatcheslav Chapovalov «permettra de préserver la confiance de la société et des partenaires internationaux ainsi que d'assurer l'objectivité» des efforts pour faire la lumière sur cette affaire, a assuré le ministère de la Défense dans un communiqué.
Kyrylo Tymochenko, un des rares collaborateurs du président en place depuis l'élection de Zelensky en 2019 et qui supervisait notamment des projets de reconstruction des installations endommagés par des frappes russes, a pour sa part figuré dans plusieurs scandales pendant et avant l'invasion de Moscou. En octobre, il a notamment été accusé d'utiliser un tout-terrain donné à l'Ukraine par le groupe General Motors à des fins humanitaires. Après ces révélations, Kyrylo Tymochenko a annoncé transférer le véhicule vers une zone proche de la ligne de front.

Oleksiï Symonenko a été lui accusé par un influent média ukrainien Ukraïnska Pravda, d'être récemment parti en vacances en Espagne alors que les déplacements à l'étranger sauf à des fins professionnels sont normalement interdits pour les hommes ukrainiens à l'âge de combattre. Selon le média, il est parti en voiture appartenant à un homme d'affaires ukrainien et en compagnie d'un garde du corps de celui-ci. Le président Zelensky avait annoncé lundi soir qu'une série de responsables ukrainiens allaient quitter leur poste.

Selon Taras Melnytchouk, représentant du gouvernement auprès du Parlement, les gouverneurs des régions de Dnipropetrovsk (centre), Zaporijjia (sud), Soumy (nord), Kherson (sud) et de la capitale Kiev vont aussi quitter leurs postes.


Source >>>

1674549242815.png
Heureusement que les inventaires des armements portatifs ou individuels ne seront jamais effectues , mais il est fort probable que certains de ces equipements aient une utilisation differente dans des domaines tels le terrorisme , les guerres locales de potentats voir le grand banditisme ! (distribuer des missiles sol air Stinger comme des bonbons , il faut etre des grands malades ) .... Sans compter que ca doit etre la moisson miraculeuse pour les mercenaires de chez Wagner ( voleurs , assassins , et autres gibiers de potences pour beaucoup ) et les tchechenes , etc... sur le terrain ayant pris possession des armes des prisonnier ukrainiens ,ou tout simplement materiels abandonnes ...
 
Dernière édition:

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
S'ils se sentent si mal en Ukraine, pourquoi ces "russophones" ne demenagent-ils pas en russie? Ca serait plus simple pour tout le monde et c'est pas la place en russie qui manque.
Etant donné qu'ils y sont depuis + longtemps que l'Ukraine elle-même, ce serait à l'Ukraine de dégager.

La construction Ukrainienne est une lubie bolchévique.
 

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
photo_2023-01-24_19-27-26.jpg

Les forces russes lancent des offensives sur la ligne de front de Zaporojia en Ukraine, dans le but de pénétrer plus profondément dans le dispositif ukrainien et de soulager la pression sur Donetsk où les combats continuent. Les Ukrainiens se défendent sur toute la ligne de front qui est sous pression, notamment dans la région de Bakhmut où ils risquent d'être encerclés. Les Ukrainiens tentent également de prendre l'initiative dans la région de Kupiansk en lançant des reconnaissances sur les villages défendus par les Russes.

On va arriver a un point de rupture dans le conflit. L'OTAN balance des moyens d'attrition considérables sur le champ de bataille Ukrainien. Cependant, la réserve d'homme, après une neuvième mobilisation, commence à se tarir, et les cortèges funéraires des hommes tombés au combat font de l'effet sur les recrues potentielle (nombreuses vidéos de réquisitions manu militari de personnels en Ukraine). Reste aussi la question logistique et d'entretien du matériel livré, qui sera presque à usage unique. la propagande occidentale qui promet des livraisons de chars modernes au régime bandériste de Kiev. Surenchères de différents types de chars, possible attaque de Moscou qui rendrait impossible ces livraisons. La poursuite de la démilitarisation de l'Europe occidentale, qui permettrait aux États-Unis de vendre des chars à l'Europe en difficulté énergétique.

De l'autre côté les mobilisés russes commencent à terminer leurs formations et à arriver sur les lignes de front. Qui plus est la menace d'un front nord depuis la Biélorussie, qui mobilise des moyens sur une large ligne.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les États-Unis et l'Allemagne vont envoyer des chars d'assaut en Ukraine, ce qui constitue un revirement majeur. By Connor Echols / Connor Echols is a reporter for Responsible Statecraft. He was previously an associate editor at the Nonzero Foundation, where he co-wrote a weekly foreign policy newsletter. Echols recently completed a fellowship with the Center for Arabic Study Abroad in Amman, Jordan, and he received his bachelor’s degree from Northwestern University, where he studied journalism and Middle East and North African Studies

24 janvier 2023

La décision pourrait faire une différence majeure sur le champ de bataille mais risque de provoquer une escalade russe.

Analyse : Dans un revirement majeur, l'Allemagne et les États-Unis vont envoyer leurs chars de combat haut de gamme à l'Ukraine, bien qu'il pourrait s'écouler des mois avant qu'ils ne voient le champ de bataille, selon de nouveaux rapports de Politico et de l'Associated Press.

Cette décision intervient après une semaine de négociations tendues au cours desquelles Berlin a clairement indiqué qu'elle ne voulait pas être la première à fournir des chars à Kiev, ce que Moscou considérera sans doute comme une escalade significative de l'implication de l'OTAN dans le conflit. Les responsables américains ont également hésité à envoyer des chars M1 Abrams, faisant valoir qu'ils seraient compliqués à utiliser pour l'Ukraine sur le plan logistique et qu'ils nécessiteraient une formation approfondie.

L'accord mettra fin à l'opposition de Berlin à l'envoi par d'autres États de leurs propres chars Leopard, fabriqués par des entreprises allemandes, en Ukraine.

Suzanne Loftus, chargée de recherche à l'Institut Quincy, s'inquiète du fait que le revirement de l'Occident sur les chars pourrait "encourager une riposte de la Russie qui sera encore plus escalatoire".

"Cela va contribuer à alimenter le récit selon lequel la Russie est en guerre contre l'OTAN", a ajouté Mme Loftus, notant qu'elle s'attend à ce que de nombreux Russes réagissent à ce mouvement avec "plus d'anti-occidentalisme et plus de soutien se ralliant au drapeau".

La controverse reflète également "l'absence de consensus en Occident sur la manière de mettre fin à la guerre avec succès", selon George Beebe du Quincy Institute. La Pologne, le Royaume-Uni et les États baltes prônent une victoire totale en Ukraine depuis les premiers jours de la guerre, tandis que l'Allemagne et la France ont exprimé des doutes sur la possibilité d'une telle issue.

"La pensée des États-Unis sur ce débat semble évoluer", a déclaré M. Beebe, qui a précédemment dirigé l'analyse de la Russie à la CIA. Alors que les responsables américains avaient l'habitude d'éluder les questions de "victoire totale", l'administration Biden encouragerait désormais l'Ukraine à menacer le contrôle russe de la Crimée, peut-être pour forcer Moscou à la table des négociations.

"Cette tactique risque toutefois de précipiter une réaction d'escalade de la part de la Russie, qui s'est jusqu'à présent abstenue d'actions susceptibles de produire une guerre directe avec l'Occident", a-t-il ajouté.

Comme RS l'a précédemment rapporté, les chars donneront probablement un coup de pouce important à l'Ukraine dans ses efforts pour reprendre des terres dans son est, incluant peut-être la Crimée, que la Russie détient depuis 2014. Alors que les États-Unis avaient précédemment envoyé des véhicules blindés comme le véhicule de combat Bradley, les chars sont un outil beaucoup plus efficace pour une contre-offensive ukrainienne, selon Dan Grazier du Project on Government Oversight.

"Un char de combat principal roulant au milieu d'une rue dans une zone de guerre - c'est un véritable symbole de la puissance militaire", a déclaré Grazier. "Les chars ne sont pas invulnérables, mais ils sont beaucoup moins vulnérables que d'autres engins comme les Stryker et les Bradley".

On ne sait toujours pas combien de temps il faudra pour que les chars occidentaux atteignent les lignes de front en Ukraine. Grazier, qui a précédemment dirigé l'entraînement des chars pour les Marines à Fort Knox, a noté que l'entraînement d'introduction sur un Abrams prend habituellement environ trois mois. Et l'AP a rapporté que les chars américains seront produits pour répondre à la demande de l'Ukraine au lieu d'être prélevés sur les stocks existants, ce qui signifie que les livraisons pourraient prendre des mois, voire des années, avant d'arriver.


3303459322.jpg
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
La construction Ukrainienne est une lubie bolchévique.

Et allez. En fait le monde entier se branle des guerres de clocher entre slaves. Slave de l'est, slaves de l'ouest, pour nous c'est la meme chose. Sur ce point Poutine avait raison. Pour l'occident, les slaves sont des bouseux d'ou qu'ils viennent.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Et allez. En fait le monde entier se branle des guerres de clocher entre slaves. Slave de l'est, slaves de l'ouest, pour nous c'est la meme chose. Sur ce point Poutine avait raison. Pour l'occident, les slaves sont des bouseux d'ou qu'ils viennent.
Ben non il ne faut pas balancer le Bebe avec l' eau du bain et rester droit dans tes bottes et ne pas jouer les indifferents vu le potage et les diatribes dont tu nous a abreuves sur ce fil ,et au vu des implications de l'OTAN ca risque de devenir ta guerre egalement prend bien note ... A ce sujet , l'avenir en ce qui concerne les implications nous le dira bien assez tot ? :hum:
 

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
Ben non il ne faut pas balancer le Bebe avec l' eau du bain et rester droit dans tes bottes et ne pas jouer les indifferents vu le potage et les diatribes dont tu nous a abreuves sur ce fil ,et au vu des implications de l'OTAN ca risque de devenir ta guerre egalement prend bien note ... A ce sujet , l'avenir en ce qui concerne les implications nous le dira bien assez tot ? :hum:

Non mais je faisait reference a la longue lettre de Poutine sur le site du Kremlin ou il faisait l'historique de la relation Russie-Ukraine et que c'etait des peuples salves, et que historiquement l'Ukraine faisait partie de la Russie et patati et patata. En fait, un long baratin pour justifier l'INJUSTIFIABLE. On ne bombarde pas des civils sous pretexte qu'ils pensent mal ou que leurs aspirations du moment est en contradiction avec la vision de Poutine ou de Tarazboulda Ier.
 

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
Et allez. En fait le monde entier se branle des guerres de clocher entre slaves. Slave de l'est, slaves de l'ouest, pour nous c'est la meme chose. Sur ce point Poutine avait raison. Pour l'occident, les slaves sont des bouseux d'ou qu'ils viennent.
Tiens donc, faire du jugement de valeur sur la race. Ça sent bon les années 40 ça. Intéressant que les modérateurs laissent ce genre de propos mais censurent mes liens pourtant beaucoup moins clivant.
 
Dernière édition:

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
Non mais je faisait reference a la longue lettre de Poutine sur le site du Kremlin ou il faisait l'historique de la relation Russie-Ukraine et que c'etait des peuples salves, et que historiquement l'Ukraine faisait partie de la Russie et patati et patata. En fait, un long baratin pour justifier l'INJUSTIFIABLE. On ne bombarde pas des civils sous pretexte qu'ils pensent mal ou que leurs aspirations du moment est en contradiction avec la vision de Poutine ou de Tarazboulda Ier.
Arrête de chercher à prouver éperdument que tu ne comprends rien à ce qui se passe. On a compris que tu es largué.
 
Dernière édition:

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 815
5 750
188
77
Nanning
la mesquinerie des sanctions... bien fait, na !

Le Monde: La Russie n'est pas conviée à l'anniversaire de la libération d'Auschwitz.
 
Dernière édition:

guillaumeenchine

Mahu en Chine
09 Sept 2019
6 726
593
163
47
Tiens donc, faire du jugement de valeur sur la race. Ça sent bon les années 40 ça. Intéressant que les modérateurs laissent ce genre de propos mais censurent mes liens pourtant beaucoup moins clivant.

Pff c'est pourtant bien Poutine qui parle du conflit en Ukraine comme un conflit civilizationel. Sans disant la russie garante des valeurs conservatrices contre l'occident deprave. Soit disant que la russie va etre attaque par des demons gays (photo ci-dessous) :rolleyes:

pearl-boobcock-anne-marie-kondom-et-giant-jasmine-du_7010769_576x563p.jpg
 

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
Pff c'est pourtant bien Poutine qui parle du conflit en Ukraine comme un conflit civilizationel. Sans disant la russie garante des valeurs conservatrices contre l'occident deprave. Soit disant que la russie va etre attaque par des demons gays (photo ci-dessous) :rolleyes:
Arrête de chercher à prouver éperdument que tu ne comprends rien à ce qui se passe. On a compris que tu es largué.
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La ministre allemande des Affaires étrangères : "Nous menons une guerre contre la Russie".

leopard-20150411.jpg
January 26, 2023

La ministre fédérale allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock (Verts), bien connue à ce jour pour sa rhétorique belliciste, a déclaré que l'Allemagne et l'ensemble de l'Occident "mènent une guerre contre la Russie", appelant à la cohésion entre les partenaires occidentaux dans les désaccords sur les livraisons de chars à l'Ukraine.

Communique :
Dans ses déclarations, qui ont eu lieu mardi 24 janvier à l'occasion de l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe à Strasbourg, en France, la ministre des affaires étrangères, Mme Baerbock, qui s'est montrée à de nombreuses reprises, tout au long de la guerre russo-ukrainienne qui dure depuis près d'un an, la langue bien pendue, a appelé les alliés européens à s'abstenir de "se rejeter la faute les uns sur les autres", rapporte Die Welt.

" War das eine feministische Kriegserklärung oder nur ein technischer Übertragungsfehler ? #Baerbock #Russland #Scholz #Bundestag #Deutschland pic.twitter.com/lxEEf42IZu "
- Michael (@mz_storymakers) 25 janvier 2023

Il faut en faire plus pour que l'Allemagne soutienne l'Ukraine avec ses chars Leopard 2, a soutenu le ministre des Affaires étrangères quelques heures avant qu'il ne soit révélé au public que l'Allemagne a pris la décision de fournir à l'Ukraine ces chars de combat à la pointe de la technologie, comme le rapporte The European Conservative.

"Mais le plus important est que nous le fassions ensemble et que nous ne nous accusions pas mutuellement en Europe", a poursuivi Mme Baerbock, ajoutant que "pointer des chiffres" les uns sur les autres n'apportera "ni la paix ni la liberté à l'Ukraine." En plus de l'aide militaire, elle a également appelé à une augmentation de l'aide humanitaire et financière envoyée à Kiev.

Mercredi soir, le ministre de la défense Boris Pistorius (SPD) a tenté de revenir sur les déclarations de sa collègue, niant que la livraison par l'Allemagne de ses chars Leopard 2 à l'Ukraine en ferait un co-belligérant dans la guerre. Il a souligné que tous les alliés "y compris les amis américains" sont à bord et que l'Allemagne n'est donc pas seule et n'est pas le principal adversaire du président russe Vladimir Poutine.

La décision collective de l'Occident d'envoyer des chars de combat avancés à l'Ukraine intervient plusieurs mois après des demandes répétées du président Volodymyr Zelensky, qui insiste sur le fait que ce matériel militaire est essentiel pour repousser les avancées lentes mais régulières de la Russie dans l'est du pays.

L'Allemagne devrait livrer 14 chars Leopard 2, tandis que les États-Unis se sont engagés à fournir 31 chars M1 Abrams.

 
Dernière édition:

shyk73

Membre Bronze
10 Juin 2021
257
75
38
27
La ministre allemande des Affaires étrangères : "Nous menons une guerre contre la Russie".

January 26, 2023

La ministre fédérale allemande des Affaires étrangères Annalena Baerbock (Verts), bien connue à ce jour pour sa rhétorique belliciste, a déclaré que l'Allemagne et l'ensemble de l'Occident "mènent une guerre contre la Russie", appelant à la cohésion entre les partenaires occidentaux dans les désaccords sur les livraisons de chars à l'Ukraine.
Tout à fait déconcertant que les verts, que ce soit en France ou en Allemagne, soient les plus béllicistes. Mes doutes que ces hommes-soja se retrouvent, eux et leurs fils, en première ligne.​
 

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 815
5 750
188
77
Nanning
Tout à fait déconcertant que les verts, que ce soit en France ou en Allemagne, soient les plus béllicistes. Mes doutes que ces hommes-soja se retrouvent, eux et leurs fils, en première ligne.​
peut être que certains "verts" en Allemagne se sont fourvoyés, et seraient plutôt tendance "vert de gris"...?