1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Vin : "La Chine reste le principal moteur de la croissance mondiale" (OIV)

Discussion dans 'Informations Chine' créé par lafoy-china, 18 Avril 2016.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 185
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    VINS.jpg

    Le commerce mondial du vin continue de prospérer avec un bond de 10,6% à 28,3 milliards d'euros enregistré en 2015, contre 16 milliards en 2005, a annoncé lundi l'Organisation internationale de la vigne et du vin. Cependant, le vignoble mondial continue de régresser légèrement, "mais moins que ces dernières années".


    Extrait : Le commerce mondial du vin continue de prospérer avec un bond de 10,6% à 28,3 milliards d'euros enregistré en 2015, contre 16 milliards en 2005, a annoncé lundi l'Organisation internationale de la vigne et du vin.

    La France, 1er exportateur en valeur
    La France (8,2 milliards d'euros) reste "de loin" le premier exportateur en valeur avec 29% des parts du marché mondial, mais le troisième en volume, à 14 millions d'hectolitres selon l'OIV.

    L'Italie s'arroge la deuxième place en volume -avec 20 millions d'hectolitres (hl)- et en valeur (5,3 milliards euros) tandis que l'Espagne, toujours au premier rang en termes de volumes (24 millions hl) rétrograde à la troisième place en valeur (2,6 milliards d'euros) du fait d'un prix moyen moindre à l'unité.

    Les trois pays de têtes représentent 56 % des volumes totaux de vin échangés dans le monde (104,3 Mhl) mais ce sont les Etats-Unis qui ont enregistré la plus forte augmentation de leurs exportations, en hausse de 26,5 % en valeur, alors que la consommation mondiale s'est stabilisée autour de 240 Mhl depuis la crise de 2008.

    Suite de l'article >>>

    Source : LA TRIBUNE
     

Partager cette page