Videos documentaires - Chine antique - Dynasties - Histoire - Technologies - Arts - Traditions - Populations - Nature - Economie> 2023 ...

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
552
168
53
Tu fais allusion à " Les livres de l'histoire de l'époque Han doivent être pris avec des pincettes car ils ont réécrit un peu l'histoire pour qu'elle corresponde à la vision du monde et de la société de la cour Han"?
Pour moi, ce n'est pas négatif, c'est juste une remarque que les historiens eux-mêmes émettent.
Ce sont les vainqueurs qui écrivent les livres d'histoire en fonction de leur intérêt, c'est une pratique partagée un peu partout dans le monde. Les Han ne sont pas une exception.
On voit le même phénomène dans l'histoire de l'écriture chinoise. Le premier dictionnaire chinois connu , écrit sous les Han par Xu Shen, le 说文解字, est le reflet des concepts de l'époque. Tout ça est bien connu par les spécialistes chinois. C'est normal, chaque époque a sa grille de lecture et c'est plus simple de l'appliquer...pour asseoir son discours et son idéologie.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


1662788295004.png

IMG_20220910_132830B.jpg
En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune

1662789600778.png

Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.


1662788441698.png

Suite >>>

 
Dernière édition:

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 247
921
173

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune


Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.



Suite >>>

Je mange des Yuebing en les cassant en deux avec mes mains et en les mangeant. Ma façon de manger n'est pas si avancée en utilisant un couteau et une fourchette. 😝 :grin:
 

Columbo

Membre Gold
16 Mai 2019
573
177
63
艾菲爾鐵塔

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune


Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.



Suite >>>

Cher sieur Lafoy, et la notion de partage, où se trouve ma part de ce fameux gateau?
 

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 247
921
173

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune


Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.



Suite >>>

Bonjour Maître,
Cette image est une combinaison de de l'Est et de l'Ouest + cuisine chinoise. de la vaisselle occidentale et de la nourriture chinoise,
De la cérémonie à la qualité de la nourriture très exquise. Il y a aussi une atmosphère familiale avec amitié, ainsi que des fruits et l'observation de la lune. C'est une belle image. :grin: 😚 😸
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
1 / Le premier empereur de Chine a pris un "élixir d'immortalité" à base de mercure qui l'a tué.

1662846135686.png
L'empereur Qin Shi Huang avec deux femmes
3 September, 2022

Le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang, était terrifié par la mort et une grande partie de son règne a été consacrée à la recherche de l'immortalité et de l'élixir de vie. Ironiquement, Qin Shi Huang est mort des effets toxiques de la consommation d'un soi-disant élixir de vie composé de mercure.

L'histoire de la quête d'immortalité de Qin Shi Huang semble tout droit sortie d'un conte de fées. Pendant les dix dernières années de sa vie, le premier empereur de Chine a envoyé tous les érudits, magiciens et sages de la nation en quête d'un élixir qui l'empêcherait de mourir. Il a tout abandonné dans sa guerre folle contre l'inévitabilité de la mort - et a finalement laissé sa peur de mourir le conduire dans une tombe précoce.

Sa quête de l'immortalité n'était pas seulement motivée par son désir de pouvoir éternel, mais aussi par sa peur intense de la mort. Qin Shi Huang a fait installer des passerelles surélevées et des routes fortifiées, reliant chaque bâtiment de manière à ce qu'il n'ait jamais à sortir à découvert. Chaque fenêtre était recouverte d'un rideau, et quiconque mentionnait l'emplacement de l'empereur était mis à mort.


1662842058889.png
Portrait de Qin Shi Huangdi, premier empereur de la dynastie Qin,
tiré d'un album de portraits d'empereurs chinois du XVIIIe siècle. ( Domaine public )

En 211 avant Jésus-Christ, un météore s'est écrasé près du cours inférieur du fleuve Jaune. On pouvait y lire l'inscription suivante : "Le premier empereur mourra et ses terres seront divisées." L'empereur était furieux. Il exigea de savoir qui avait écrit cette inscription et, comme personne ne se manifestait, il fit exécuter tous les habitants de la région. Puis le météore lui-même a été pulvérisé en morceaux afin que personne ne puisse plus jamais voir le message.

Lorsque le Premier Empereur entendit une rumeur selon laquelle les alchimistes qui lui avaient promis l'élixir de vie se moquaient de lui, Qin Shi Huang entra dans une colère noire. 460 érudits ont été traînés hors de leurs maisons et amenés à la capitale. Là, une énorme fosse les attendait. L'empereur a fait jeter les hommes les plus sages du royaume dans la fosse et les a enterrés vivants.

L'empereur essaya toutes sortes de concoctions que lui proposaient ses conseillers. Sur le chemin du retour de sa cinquième tournée en Chine orientale, il s'arrêta dans un palais à Hopei et tomba incroyablement malade. Il avait pris des pilules qui, selon l'un de ses alchimistes, devaient le rendre immortel. Ce qu'ils lui avaient donné, c'était des pilules de mercure toxique, un ingrédient courant dans les anciens élixirs chinois, et il venait d'en prendre une dose mortelle. Il est mort cette nuit-là.

La quête de vie infinie de Qin Shi Huang a entraîné sa mort prématurée. La nation a éclaté en guerre civile, et la Chine unie de Qin Shi Huang s'est effondrée. L'empereur lui-même n'a vécu que jusqu'à 49 ans.

2 / Comment la quête de l'immortalité a tué le premier empereur de Chine

15 juin 2018

Aucun homme ne s'était jamais élevé aussi haut que Qin Shi Huang. Il était le premier empereur de Chine, le premier homme à conquérir ses sept royaumes et à les gouverner tous. Il ne lui restait qu'une seule menace à surmonter : la mort elle-même.

L'histoire de la quête d'immortalité de Qin Shi Huang semble tout droit sortie d'un conte de fées. Pendant les dix dernières années de sa vie, le premier empereur de Chine a envoyé tous les érudits, magiciens et sages de la nation en quête d'un élixir qui l'empêcherait de mourir. Il a tout abandonné dans sa guerre folle contre l'inéluctabilité de la mort - et a fini par laisser sa peur de mourir le conduire dans une tombe précoce.

Cependant, une quantité surprenante de preuves archéologiques a été trouvée pour confirmer certaines des parties les plus incroyables de l'histoire. Aussi fou que cela puisse paraître, la quête de l'élixir d'immortalité par Qin Shi Huang était bien réelle.

Xu Fu et la montagne de l'immortalité

Il y a quelques années à peine, des archéologues chinois ont découvert des séries de feuillets de bois sur lesquels était inscrit le décret de l'empereur. Il avait ordonné à tous les postes gouvernementaux de l'empire de tout laisser tomber et de se concentrer sur le développement d'un élixir d'immortalité.

Certaines des réponses renvoyées par ses gouverneurs subsistent encore aujourd'hui. Un fonctionnaire de Duxiang s'est excusé de ne pas avoir encore percé le secret de l'immortalité, mais a promis de redoubler d'efforts. Un autre, de Langya, a envoyé à l'empereur une herbe provenant d'une montagne locale qui, selon lui, pourrait rendre un homme immortel.

Mais de toutes les réponses qu'il a reçues, c'est dans celle du magicien Xu Fu de l'île de Zhifu que Qin Shi Huang a eu le plus confiance. Xu Fu écrivit à l'empereur pour lui dire qu'il existait un endroit appelé l'île de Penglai, caché dans l'océan Pacifique. Là, jurait-il, vivaient huit immortels qui détenaient l'élixir de vie.

Il lui faudrait un bateau luxueux, expliqua Xu Fu, et un harem de 6 000 vierges à offrir aux immortels en guise de tribut. L'Empereur était prêt à toutes les dépenses s'il pouvait lui garantir la vie éternelle.


800px-Xu_Fu_expeditions_for_the_elixir_of_life.jpg
Ukiyo-e du 19e siècle de Kuniyoshi représentant les navires de la grande expédition maritime envoyée vers 219 avant J.-C.
par le premier empereur chinois, Qin Shi Huang,
pour trouver la demeure légendaire des immortels, le mont Penglai, et récupérer l'élixir d'immortalité.

1662880382441.png

Video Histoire en anglais | Qin Shi Huang : Le fondateur d'un empire (4/4) Comment l'imbattable dynastie des Qin a pris fin .

Qin Shi Huang navigua directement vers l'île de Zhifu avec tout ce dont Xu Fu avait besoin. Il donna au sorcier son harem et son bateau et l'envoya au loin. Puis, avant de quitter l'île, il grava un court souvenir dans une pierre : "Arrivé à Fu et gravé la pierre." Plus de 2000 ans plus tard, le message de Qin Shi Huang est toujours là, à ce jour.

"Le premier empereur va mourir"

Xu Fu ne trouverait jamais l'élixir de vie ou les immortels de l'île de Penglai. Selon toute vraisemblance, il n'a même pas essayé. Il avait trouvé le moyen d'obtenir un harem de 6 000 vierges et une flotte des propres bateaux de l'empereur, et il allait vivre dans le luxe aussi longtemps qu'il le pourrait.


1662844191345.png
Penglai (détail), représentation d'une des îles mythiques par Yuan Yao (18e siècle) ( Public Domain )

Pendant longtemps, Qin Shi Huang s'est contenté de retourner dans son palais et d'attendre des nouvelles de Xu Fu. Cela changea cependant trois ans plus tard, lorsqu'un groupe de bandits tenta en vain d'attenter à la vie de l'empereur. Il s'en sortit vivant, mais cela lui rappela brutalement à quel point le temps était précieux. Si Xu Fu ne revenait pas à temps, il commença à réaliser qu'il allait mourir.

Il a envoyé quatre autres hommes en mission pour trouver les herbes de la vie éternelle. Un seul revint, les trois autres ayant certainement fui par crainte de sa colère. Celui qui est revenu, cependant, n'avait pas de bonnes nouvelles à partager.


1662844344170.png
La tentative d'assassinat de Jin Ke sur Qin Shi Huang. Jin Ke (à gauche) est tenu par l'un des médecins de Qin Shi Huang (à gauche, en arrière-plan).
Le poignard utilisé dans la tentative d'assassinat est vu coincé dans le pilier. Qin Shi Huang (à droite) est vu tenant un disque de jade impérial.
Un de ses soldats (à l'extrême droite) se précipite pour sauver son empereur. Frottements de pierre. ( Domaine public )

"Moi et les autres avons cherché le champignon zhi, les herbes rares et les immortels", a déclaré celui qui est revenu à l'empereur, "mais nous ne semblons jamais les rencontrer."

La paranoïa commença à s'installer. Dans son palais, Qin Shi Huang fit installer des passerelles surélevées et des routes murées, reliant chaque bâtiment de manière à ce qu'il n'ait jamais à sortir à découvert. Chaque fenêtre était recouverte d'un rideau, et quiconque mentionnait l'emplacement de l'empereur était mis à mort.

La mort des érudits

En 211 avant J.-C., huit ans après le départ de Xu Fu, un météore s'écrasa près du cours inférieur du fleuve Jaune. On pouvait y lire l'inscription suivante : "Le Premier Empereur va mourir et ses terres seront divisées."

L'empereur était furieux. Il exigea de savoir qui avait écrit cette inscription et, comme personne ne se manifestait, il fit exécuter tous les habitants de la région. Puis le météore lui-même a été pulvérisé en morceaux pour que personne ne puisse plus jamais voir le message.

Sa patience était à bout. Lorsqu'il entendit une rumeur selon laquelle les alchimistes qui lui avaient promis l'élixir de vie se moquaient de lui, Qin Shi Huang entra dans une colère noire. Les érudits étaient inutiles, déclara-t-il. Ils ne faisaient que semer le mécontentement et lui mentir en face. Certains prétendaient même être des magiciens. S'ils avaient vraiment des pouvoirs magiques, déclara Qin Shi Huang, il les mettrait à l'épreuve. Il verrait s'ils peuvent se ramener à la vie.


1662843335631.png
Mise en place de l'élixir miraculeux sur le trépied ", extrait du Xingming guizhi (Conseils sur la nature spirituelle et la vie corporelle) de Yi Zhenren,
un texte taoïste sur l'alchimie interne publié en 1615 (3e année du règne de Wanli, dynastie Ming).

460 savants ont été traînés hors de leurs maisons et amenés à la capitale. Là, il y avait une énorme fosse qui les attendait. L'empereur a fait jeter les hommes les plus sages du royaume dans la fosse et les a enterrés vivants.

La bataille contre le monstre marin

Qin Shi Huang retourna sur l'île de Zhifu peu de temps après. Neuf longues années s'étaient écoulées et Xu Fu n'avait toujours pas trouvé l'élixir de vie. Il avait attendu assez longtemps, et il voulait des résultats.

Xu Fu, réfléchissant, inventa une excuse. "On peut sûrement obtenir les herbes de Penglai", promit-il à l'empereur, mais un gigantesque monstre-poisson lui barrait la route. Il avait besoin de plus d'hommes. "Nous voudrions demander qu'un archer compétent soit désigné pour nous accompagner".

Cette fois, Qin Shi Huang n'a pas cédé. Il avait sa propre arbalète. Il les accompagnerait et tuerait lui-même le monstre marin.

Xu Fu a dû trembler en naviguant avec l'empereur, à la recherche d'un monstre marin dont il savait qu'il n'existait pas. Mais il a eu de la chance. A temps, un gros poisson - peut-être une baleine - est sorti de l'eau. Il a appelé l'empereur, lui disant que c'était le monstre marin qui avait bloqué le passage.

L'empereur a décoché une grêle de flèches sur l'animal. En quelques secondes, le "monstre marin" était mort.

Il a ajouté une deuxième gravure sur la pierre qu'il avait déjà marquée. "Venu à Fu", a-t-il écrit. "A tiré sur un poisson."

La mort de "l'Empereur Immortel"

Xu Fu navigua une dernière fois, promettant qu'il allait sur l'île de Penglai. Il n'avait plus d'excuses. S'il revenait encore les mains vides, il était sûr d'être tué. Il a donc navigué vers l'est et n'est jamais revenu.
L'empereur, lui, vivra à peine un jour de plus. Sur le chemin du retour de l'île de Zhifu, il s'arrêta dans un palais à Hopei et tomba incroyablement malade. Il avait pris des pilules qui, selon l'un de ses alchimistes, devaient le rendre immortel. En réalité, il s'agissait de pilules de mercure empoisonné, et il venait d'en prendre une dose mortelle.

Il est mort cette nuit-là.

Ce fut une catastrophe. L'Empereur n'avait jamais pris la peine de choisir un héritier. Il s'attendait à devenir immortel et n'avait donc jamais imaginé que cela serait nécessaire.

Le ministre qui l'accompagnait a essayé de dissimuler la mort de l'empereur aussi longtemps qu'il le pouvait. Il a envoyé son corps chez lui dans un chariot couvert, flanqué de charrettes remplies de poissons pourris, afin que personne ne puisse sentir la décomposition de son corps. Il est même monté dans le carrosse avec de la nourriture et a fait semblant de le nourrir pour maintenir l'illusion.

La mort de l'empereur ne pouvait pas rester secrète éternellement. En peu de temps, la nation a éclaté dans une horrible guerre civile, et la Chine unie de Qin Shi Huang s'est effondrée. La dynastie dont il avait juré qu'elle durerait 10 000 générations s'est effondrée en trois ans. L'empereur lui-même n'a vécu que jusqu'à 49 ans.

3 / Des tablettes en bois attestent de l'obsession du premier empereur de Chine pour l'immortalité


26 Decembre 2017

De nouvelles découvertes archéologiques font la lumière sur la quête de la vie éternelle de Qin Shi Huang (premier empereur de Chine). Selon des textes vieux de 2000 ans écrits sur des milliers de lamelles de bois, l'empereur chinois a tout fait pour découvrir l'élixir d'immortalité.
Les lamelles de bois révèlent l'ampleur de la chasse à l'immortalité de Qin Shi Huang

La quête de l'immortalité et de la vie éternelle a été le sujet d'exploration de nombreuses personnes à travers les siècles, mais malheureusement, aucune d'entre elles n'a réussi à vivre éternellement. L'un d'entre eux était Qin Shi Huang, fondateur de la dynastie Qin et premier empereur de la Chine unifiée. Ses projets de travaux publics comprenaient l'unification de diverses murailles d'État en une seule Grande Muraille de Chine et un nouveau réseau routier national massif, ainsi qu'un mausolée de la taille d'une ville, gardé par une armée de terre cuite grandeur nature. Il a régné jusqu'à sa mort, en 210 avant J.-C., après une intense recherche d'un élixir d'immortalité.

Comme le rapporte Xinhuanet , un ensemble de feuillets en bois découverts dans la province centrale du Hunan comprend un ordre exécutif de l'empereur Qin Shi Huang pour une chasse nationale à l'élixir de vie, ainsi que des réponses des gouvernements locaux. Zhang Chunlong, chercheur à l'institut provincial d'archéologie, a déclaré que le désir d'immortalité de l'empereur le poussait à atteindre les régions frontalières et les villages les plus reculés. "Il fallait une administration très efficace et une forte force exécutive pour faire passer un décret gouvernemental dans les temps anciens, lorsque les moyens de transport et de communication n'étaient pas développés", explique Zhang à Xinhuanet.

Une nouvelle découverte démontre le pouvoir absolu de l'empereur

Fait intéressant, la découverte révèle également l'indéniable centralisation de l'autorité de l'empereur. D'après l'écriture calligraphiée sur les étroits feuillets de bois (la manière traditionnelle d'écrire en Chine avant l'utilisation du papier), un village appelé "Duxiang" a répondu à l'empereur qu'aucune potion miraculeuse n'avait encore été trouvée et a indiqué que la recherche de l'immortalité se poursuivrait. Un autre lieu appelé "Langya", situé dans l'actuelle province orientale du Shandong, près de la mer, comme le rapporte Xinhuanet, a indiqué qu'une herbe trouvée sur une "montagne locale de bon augure" pourrait faire l'affaire.

L'armée de terre cuite de Qin Shi Huang

Même si la quête d'immortalité de Qin Shi Huang était vouée à l'échec, l'héritage du célèbre empereur reste vivant à ce jour. En 1974, comme Ancient Origins l'a déjà signalé, l'une des plus importantes découvertes archéologiques de tous les temps a eu lieu lorsque plus de 8000 guerriers d'argile grandeur nature ont été mis au jour à Xi'an, en Chine. L'armée d'argile se trouve dans le plus grand mausolée du monde, et les archéologues ont affirmé qu'elle était destinée à protéger l'empereur Qin Shi Huang dans son voyage après la mort. Chaque soldat a été créé avec des caractéristiques uniques et a été placé en fonction de son rang. Des chevaux, des armes et d'autres objets ont également été découverts.

D'après les archives historiques, Qin Shi Huang avait constitué une armée d'un million de soldats professionnels, et c'est lui qui a lancé la construction de la Grande Muraille de Chine. Le mausolée de Huang était une copie de son royaume - dont la construction a pris, selon les archives, 37 ans et plus de 720 000 personnes - afin qu'il puisse maintenir son empire après sa mort. Le mur extérieur mesure environ 2 km sur 1 km et la nécropole est constituée de bâtiments, de cimetières et d'écuries. Il y a quatre fosses différentes dans lesquelles les 8 000 guerriers se tiennent en rang.

L'empereur a veillé à ce que sa tombe soit piégée afin que les voleurs ne puissent pas y accéder. Il est mentionné qu'il a utilisé des flèches empoisonnées qui se déclenchent automatiquement, du mercure et d'autres pièges susceptibles d'entraîner la mort de tout intrus. Les secrets de la tombe ne sont pas connus car la plupart des personnes qui ont travaillé à la construction de la tombe de l'empereur ont été tuées. Cependant, les sondes envoyées dans la tombe ont permis de vérifier la présence d'une concentration anormalement élevée de mercure, ce qui pourrait confirmer la théorie de Qian. Aujourd'hui, le mausolée est une attraction touristique majeure et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ce que nous apprennent les lamelles de bois


1662845353462.png
Exemple de bordereaux en bois utilisés dans la Chine ancienne. Il s'agit d'un exemplaire de L'art de la guerre de Sun Tzu, collection de l'Université de Californie, Riverside.

Pour en revenir aux dernières découvertes archéologiques, les 36 000 lamelles de bois ont été découvertes en juin 2002 dans un puits éloigné du village de Liye, dans le comté de Longshan, dans l'ouest du Hunan. On estime que plus de 200 000 caractères chinois y sont écrits, tandis que les archéologues suggèrent qu'ils datent de 222 à 208 avant J.-C.. Ils portent principalement sur la politique, l'armée, l'économie, le droit, la culture et la médecine. "Après une étude méticuleuse des 48 feuillets relatifs à la médecine, la dynastie Qin, bien qu'elle n'ait duré que 15 ans, disposait d'un système médical et d'une documentation sophistiqués, ainsi que de multiples traitements qui ont continué à être utilisés pendant très longtemps", a déclaré le chercheur Zhang, comme le rapporte Xinhuanet, qui a également ajouté que les nouvelles découvertes éclairent l'histoire médicale ancienne de la Chine et répondent à de nombreuses questions concernant la gouvernance de l'empereur.

Enfin, un chercheur adjoint de l'Académie chinoise des sciences médicales chinoises, Zhou Qi, a ajouté que les gens de l'époque connaissaient plusieurs traitements de la médecine traditionnelle chinoise tels que la moxibustion, l'acupuncture, l'administration orale et la thérapie topique. En outre, les documents révèlent également que la majorité des patients provenaient de la classe socio-économique la plus élevée de Chine et que les médecins n'étaient autorisés à les traiter que sous la direction du gouvernement.

1
2
3
Connexe
Construire l'armée de terre cuite :Technologie de l'artisanat céramique et organisation de la production dans le complexe du mausolée de Qin Shihuang (1)
Construire l'armée de terre cuite :Technologie de l'artisanat céramique et organisation de la production dans le complexe du mausolée de Qin Shihuang (2)

Nb : Certains paragraphes sont repetitifs c'est inevitable , mais on doit respecter l'integralite des articles .... :)
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Ce weekend et a paraitre ... :)
L'ancien art de guérir chinois du Qigong
Edito : Visitez n'importe quel parc en Chine au cours des dernières centaines d'années et vous verrez probablement des dizaines de personnes pratiquant le qigong. Ce qui a commencé comme un traitement traditionnel chinois il y a plus de 4 000 ans est devenu une tendance majeure en matière de santé aujourd'hui. Aujourd'hui, des personnes du monde entier pratiquent le qigong pour tenter d'apporter un équilibre à leur vie moderne trépidante. Mais d'où vient exactement le qigong et comment a-t-il évolué au fil des siècles ?

1663306374414.png1663306504538.png
Le qigong était également utilisé comme base pour le développement de techniques d'arts martiaux de haut niveau.
 

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 815
5 750
188
77
Nanning
Intéressant et courageux témoignage d'un peintre Chinois pendant l'occupation Japonaise...

Les réfugiés - Jiang Zhaohe​

Cela m'a aussitôt fait repenser à Fernand Pelez dont on peut voir une partie de l'oeuvre au Petit Palais à Paris (petit rappel : entrée gratuite)
1663320179831.png
 

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 247
921
173
Ce weekend et a paraitre ... :)
L'ancien art de guérir chinois du Qigong
Edito : Visitez n'importe quel parc en Chine au cours des dernières centaines d'années et vous verrez probablement des dizaines de personnes pratiquant le qigong. Ce qui a commencé comme un traitement traditionnel chinois il y a plus de 4 000 ans est devenu une tendance majeure en matière de santé aujourd'hui. Aujourd'hui, des personnes du monde entier pratiquent le qigong pour tenter d'apporter un équilibre à leur vie moderne trépidante. Mais d'où vient exactement le qigong et comment a-t-il évolué au fil des siècles ?

Voir la pièce jointe 126953Voir la pièce jointe 126954
Le qigong était également utilisé comme base pour le développement de techniques d'arts martiaux de haut niveau.
Mon expérience personnelle est la suivante : le Qigong et l'une des théories scientifiques d'aujourd'hui - la science quantique (les gens dans le monde ne comprennent toujours pas ce qui se passe dans cette théorie quantique. savent.) sont liés.
On dit que la pratique du Tai Chi et du Qigong peut faire que les gens se sentent intégrés dans le temps et l'espace, et peuvent s'intégrer à l'univers, de sorte que la fréquence interne du corps humain est synchronisée avec la fréquence de l'univers, rendant ainsi les gens plus énergique et sain.
Il serait trop difficile et trop compliqué de continuer à plonger dans ce sujet. Il est possible d'y transférer la connotation bouddhique. 🧐 😝 :grin:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'ancien art de guérir chinois du Qigong & Philosophie chinoise ...

1663442511574.png
Le mont Laojun à Luoyan, dans la province du Henan, en Chine, est un site sacré pour les taoïstes.
12 Septembre 2022

Visitez n'importe quel parc en Chine au cours des dernières centaines d'années et vous verrez probablement des dizaines de personnes pratiquant le qigong. Ce qui a commencé comme un traitement traditionnel chinois il y a plus de 4 000 ans est devenu une tendance majeure en matière de santé aujourd'hui.

Histoire : Aujourd'hui, des personnes du monde entier pratiquent le qigong pour tenter d'apporter un équilibre à leur vie moderne trépidante. Mais d'où vient exactement le qigong et comment a-t-il évolué au fil des siècles ?

Le qigong : Posture du corps, mouvements, respiration et méditation

Le qigong est une combinaison de postures corporelles, de mouvements, de respiration et de méditation coordonnés. Il est utilisé pour améliorer la santé et le bien-être spirituel d'une personne, ainsi que pour l'entraînement aux arts martiaux. Il était traditionnellement utilisé par les Chinois comme moyen d'équilibrer le qi (énergie vitale) d'une personne.

Bien que tout cela puisse ressembler à des balivernes superstitieuses pour les esprits scientifiques, les bienfaits médicinaux du qigong ont été étudiés en profondeur. Depuis 1998, il est reconnu comme une forme de médecine valide en Chine.

Le qigong a évolué au fil des siècles et tend aujourd'hui à avoir une orientation plus médicinale que spirituelle. Il se compose de différentes pratiques, formes et techniques. En 2010, l'Association chinoise de qigong de santé a officiellement introduit cinq nouvelles formes de qigong de santé dans le but explicite d'améliorer la santé des pratiquants.


Le qigong se divise en deux catégories : le qigong dynamique/actif utilise des mouvements lents et fluides, tandis que le qigong méditatif/passif utilise des positions immobiles et se concentre sur des techniques de respiration pour libérer l'esprit.


1663441319967.png
Exercice de qigong pour traiter les émissions séminales involontaires tiré du Xiuzhen miyao, un texte de qigong de gymnastique d'origine inconnue,
qui a été redécouvert et publié avec une préface de Wang Zai en 1513. Il recense 49 exercices de qigong.

Étymologie du Qigong

Le qigong peut être divisé en deux mots distincts, qi et gong. Qi signifie air, gaz ou souffle, mais est souvent utilisé pour faire référence à l'idée d'énergie vitale ou de vie. Toute la médecine traditionnelle chinoise tourne autour de l'idée de qi et du flux d'énergie vitale. Le terme "gong", quant à lui, signifie "culture" ou "travail".

Associés au qi, ils décrivent des systèmes qui cherchent à équilibrer l'énergie vitale d'une personne par le travail et l'engagement.

Le terme qigong tel que nous l'utilisons aujourd'hui est en fait relativement récent. Il est devenu populaire dans les années 1940 et 1950 pour désigner la myriade d'exercices d'auto-assistance chinois sous un seul et même nom. Il a également été utilisé comme un moyen de s'éloigner des techniques à orientation spirituelle pour se rapprocher de l'accent général mis sur la santé fondée sur la science.

Les origines anciennes du Qigong

Le qigong, tel que nous le connaissons aujourd'hui, est un amalgame de milliers d'années de connaissances. Ses racines remontent à plus de 4 000 ans, dans l'ancienne culture chinoise. Au cours de cette période de 4 000 ans, différentes parties de la société chinoise ont développé et pratiqué différentes formes de qigong. Chacune avec ses propres théories et caractéristiques.


1663445768218.png

* La médecine traditionnelle chinoise : Les techniques de qigong sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d'années. L'utilisation du qigong dans la médecine traditionnelle chinoise tend à se concentrer sur l'équilibre de l'esprit, du corps et du qi. On pense qu'une personne peut tomber malade ou mourir lorsque son niveau de qi est réduit ou déséquilibré.

1663442881653.png
Laozi, sculpture située au nord de Quanzhou, province de Fujian, Chine.

* Le Daoisme : L'origine du taoïsme remonte à environ le 4e siècle avant J.-C., mais certains de ses éléments remontent à bien plus loin. Le qigong taoïste est axé sur la longévité et l'illumination.

1663444747647.png

* Le bouddhisme : Les techniques de qigong bouddhistes remontent à peu près à la dynastie Han (206-202 av. J.-C.). Elles associent les techniques de qigong aux enseignements bouddhistes afin d'atteindre l'illumination spirituelle sur la voie de l'édification du Bouddha. En tant que tel, le qigong bouddhiste est plus méditatif et spirituel.

02-confucius.jpg
Confucius (latinisé du chinois Kongzi 孔子 ou Kongfuzi 孔夫子 "Maître Kong", 551-479 avant J.-C.)

1663444009510.png
Mencius ( MEN-shee-əs) ; né Mèng Kē (chinois : 孟軻) ; ou Mèngzǐ (chinois : 孟子 ; 372-289 BC)
était un philosophe confucéen chinois qui a souvent été décrit comme le "deuxième Sage", c'est-à-dire après seulement Confucius lui-même.

Le confucianisme : Les éléments du confucianisme peuvent remonter jusqu'à trois mille ans. Le qigong confucéen est une pratique religieuse. L'objectif est de devenir un Junzi (une personne de haute stature). Un Junzi est en fait une personne supérieure de haut rang moral dans le confucianisme. Le qigong confucéen se concentre sur la prise de conscience de sa propre moralité.

1663443954833.png

Le qigong martial : Enfin, il y a le qigong martial. De nombreux arts martiaux traditionnels chinois comme le Kung fu (ou Gong fu) incorporent des éléments de qigong. L'objectif est d'améliorer l'équilibre intérieur d'une personne pour lui permettre de mieux se défendre.

Liu Guizhen - L'inventeur du qigong moderne ?

On attribue parfois à Liu Guizhen le rôle d'inventeur du qigong contemporain. En 1947, il travaillait comme commis pour le parti communiste lorsqu'il est tombé gravement malade, souffrant de tuberculose et d'ulcères d'estomac. Il pesait moins de 80 livres et a été envoyé en congé de maladie. On ne s'attendait pas à ce qu'il survive, et encore moins à ce qu'il reprenne le travail.

Mais il a survécu ! On raconte que Liu est rentré chez lui et a pratiqué les exercices traditionnels de qigong que lui avait enseignés son oncle, Liu Duzhou. Quelques mois plus tard, il est revenu au travail, avec trente livres de plus et en bien meilleure santé. Perplexes, les fonctionnaires communistes lui ont demandé comment il avait réussi et Liu leur a expliqué que tout cela était dû aux techniques traditionnelles qu'ils méprisaient tant.

En 1949, Liu a inventé le terme qigong pour décrire les pratiques de sauvetage que son oncle lui avait enseignées. Ce terme est parfois considéré comme le point de départ de l'interprétation moderne et scientifique du qigong. Les décennies suivantes ont été mouvementées, tant pour le Guizhen que pour le qigong.


Running Into Trouble : Le qigong et les autorités

Le qigong a eu des relations difficiles avec les autorités chinoises dans les années 60 et 70, tout comme les pratiques de qigong du Falun Gong. Pendant le Grand Bond en avant (1958-1963) et la Révolution culturelle (1966-1976), l'État chinois a fortement réprimé de nombreuses pratiques traditionnelles chinoises considérées comme trop "spirituelles". Le qigong a fait l'objet de mesures restrictives et le grand public y avait peu accès. Il était cependant toujours utilisé dans les centres de rééducation et les hôpitaux publics.

Pendant la Révolution culturelle, Liu Guizhen a été emprisonné pendant 11 ans, car il était considéré comme responsable de la propagation de "l'herbe empoisonnée du qigong". Il passait son temps à enseigner le qigong à ses codétenus, malgré les menaces de torture et même de mort des autorités chinoises.

Après la mort de Mao Zedong en 1976, la popularité du qigong a explosé. Bientôt, il y a entre 60 et 200 millions de pratiquants de qigong en Chine. Cela a commencé à poser des problèmes. Certains maîtres de qigong ont commencé à revendiquer des capacités presque surhumaines en utilisant la pseudo-science comme explication. Et plus d'un maître moins honnête a commencé à former des cultes pour son bénéfice personnel.

Cela a conduit à deux autres répressions de l'État. En 1985, l'Organisation nationale des sciences et de la recherche sur le qigong a été créée pour réglementer les différentes dénominations de qigong. Puis, en 1999, l'État chinois a commencé à s'inquiéter du fait que les anciennes traditions de spiritualité, de mysticisme et de moralité redevenaient trop populaires, grâce à la pratique répandue du qigong. Les cliniques et hôpitaux de qigong ont été rapidement fermés et les mouvements spirituels qui utilisaient le qigong, comme le Zhong Gong et le Falun Gong, ont été interdits.

Aujourd'hui, bien que toujours populaire en Chine, le qigong est strictement réglementé. Les instructeurs doivent être formés et certifiés par le gouvernement et le qigong ne peut être pratiqué que sous des formes approuvées par l'État. Ces formes se concentrent sur l'aspect médicinal du qigong plutôt que sur son aspect spirituel.

Conclusion

Le succès des tentatives des autorités chinoises de réprimer le qigong est mitigé. Grâce à la migration des Chinois, au tourisme et à la mondialisation en général, le qigong est désormais pratiqué dans le monde entier.

Les autorités ont peut-être tenté de le réprimer, mais aujourd'hui, le qigong est largement revenu à ses racines. Des personnes du monde entier et d'origines diverses pratiquent le qigong. Certains le font pour s'amuser, d'autres pour faire de l'exercice et d'autres encore pour se soigner. D'autres, en revanche, ont étudié les racines du qigong et l'utilisent à des fins d'auto-culture, de spiritualité et de méditation.

Lorsque sa femme l'a supplié d'arrêter d'enseigner le qigong en prison, Liu Guizhen aurait dit : "L'avenir confirmera notre travail. Un jour, la science que nous appelons 'qigong' sera connue et jugée comme un héritage et un trésor précieux au bénéfice de toute l'humanité". Aujourd'hui, je suis sûr qu'il serait heureux de voir qu'on lui a donné raison.


1663448883001.png
Video : What is qigong 武当道长英文介绍气功

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
D'énormes et exquises sculptures murales en pierre de la dynastie Song trouvées en Chine

1664744536515.png
Un membre du personnel nettoie une sculpture murale de la dynastie Song découverte sur le site des reliques de Zhouqiao dans la ville de Kaifeng, dans la province du Henan (Chine centrale).

30 septembre 2022

Deux sculptures murales massives en pierre datant de la dynastie des Song du Nord (960-1127 ap. J.-C.), découvertes dans la province du Henan (Chine centrale), ont été saluées par les archéologues comme une découverte remarquable. Il s'agit des plus grandes sculptures de ce type jamais trouvées en Chine.

Reportage : L'agence de presse d'État Xinhua rapporte que les sculptures ont été découvertes sur le site archéologique de Zhouqiao, dans la ville de Kaifeng. Elles sont réparties le long des rives nord et sud de l'extrémité orientale du pont de Zhouqiao.

Site archéologique de Zhouqiao, où des sculptures murales de la dynastie Song ont été trouvées

Le site archéologique de Zhouqiao doit son nom au pont de Zhouqiao, construit entre 780 et 783 après J.-C. sur * le Grand Canal, une vaste voie navigable reliant le nord et le sud de la Chine. Le pont a été construit sous la * dynastie Tang (618-907). Il était un point de repère important dans le centre de Kaifeng jusqu'en 1642, date à laquelle il a été enterré en raison de la crue du fleuve Jaune.

1664745180690.png1664745214630.png

Selon le Quotidien du peuple , les travaux archéologiques sur le site ont commencé en 2018, et quatre années de fouilles ont permis de faire de nombreuses découvertes passionnantes. L'agence cite Liu Haiwang, chef de l'Institut provincial des reliques culturelles et de l'archéologie du Henan, qui affirme que le site a révélé de copieux vestiges sous forme de ponts, de voies navigables, de remblais, de temples, de résidences et de routes, ainsi que des épaves de navires.

Jusqu'à présent, un total de 4 400 mètres carrés (47 361 pieds carrés) du site a été fouillé, et des vestiges et des reliques ont été trouvés sur 117 sites. Un nombre impressionnant de 60 000 objets ont été trouvés jusqu'à présent, dont 56 000 pièces de porcelaine délicate. Les artefacts découverts sur le site apportent un éclairage important sur le commerce et la navigation par canal, le développement de l'industrie de la porcelaine, les échanges nord-sud et le développement social et commercial de la Chine ancienne.


1664744089213.png
Cette magnifique fresque contient des hippocampes, des nuages, des grues et bien d'autres choses encore. ( Xinhua )
Les vestiges les plus anciens de Kaifeng datent de la dynastie Song (960-1279) et d'autres de la dynastie Qing (1644-1911). La ville a été construite et reconstruite six fois, couche après couche, car les guerres et les inondations l'ont détruite à plusieurs reprises. Les ponts empilés sur les ponts et les routes empilées sur les routes forment un spectacle de "villes en couches" à Kaifeng", a déclaré Liu, cité par l'agence de presse Xinhua.

1664749046705.png

La structure plus ou moins intacte du pont Zhouqiao découverte par les archéologues appartient à la dynastie Ming (1368-1644 après J.-C.), tandis que les gravures sur pierre de ses murs appartiennent à l'ère des Song du Nord (960-1127 après J.-C.).


1664744192539.png
Un membre du personnel nettoie une sculpture murale en pierre découverte sur le site des reliques de Zhouqiao dans la ville de Kaifeng,
dans la province du Henan (centre de la Chine), le 21 septembre 2022. ( Xinhua )

Les sculptures murales de la dynastie Song : Hippocampes, nuages et grues en pierre

Comme le rapporte le China Daily, les gravures ont une hauteur gigantesque de 3,3 mètres (10,8 pieds), tandis que la longueur fouillée jusqu'à présent de la fresque de la dynastie Song sur la rive sud est de 23,2 mètres (76 pieds). Celle de la rive nord est légèrement plus petite, avec 21,2 mètres (69,5 pieds). Elles sont sculptées de motifs traditionnels chinois de bon augure, tels que des hippocampes, des nuages et des grues volantes.

1664744311086.png
Une partie de la fresque de la dynastie Song contenant des grues. ( Xinhua )

Selon le China Daily, l'archéologue principal, Zhou Runshan, a déclaré qu'il ne s'agissait que de la partie émergée de l'iceberg. D'autres fouilles et travaux de nettoyage devraient permettre de découvrir d'autres sculptures murales sur le côté est du pont, et une longueur similaire à l'extrémité ouest. La longueur totale d'une seule sculpture murale sera probablement d'environ 30 mètres (98,4 pieds), tandis que l'ensemble devrait atteindre environ 100 mètres (328 pieds). On estime que la surface totale sculptée sera d'environ 400 mètres carrés (1312 pieds carrés) lorsque les fouilles dessculptures murales de la dynastie Song sur les côtés est et ouest du pont seront terminées.

Ces sculptures en pierre constituent une découverte importante et "sont très cohérentes avec les archives historiques, présentant la prospérité et la magnificence de la capitale Dongjing à l'époque", a déclaré M. Liu, cité par l'agence de presse Xinhua. Il a ajouté que les sculptures murales de la dynastie Song donnent un aperçu des remarquables réalisations architecturales et de la richesse artistique de cette période.

"En termes d'échelle, de sujet et de style, les sculptures murales en pierre peuvent représenter les normes les plus élevées du système de travail de la pierre et le plus haut niveau des techniques de sculpture de la dynastie des Song du Nord. C'est une découverte importante qui enrichit et réécrit l'histoire de l'art de la dynastie Song", a déclaré Zheng Yan, professeur à l'école des arts de l'université de Pékin, selon le Quotidien du peuple .

Les six couches de Kaifeng ont fourni aux archéologues un matériel abondant, mais elles sont loin d'avoir révélé tous leurs secrets. Les exquises sculptures murales en pierre de la dynastie Song sur le pont Zhouqiao n'ont pas encore été entièrement fouillées et, une fois les travaux terminés, elles devraient jeter un nouvel éclairage sur l'art, l'architecture et la culture de la dynastie Song. Les fouilles en cours sur l'histoire complexe de la ville continueront à révéler des découvertes passionnantes.

Par Sahir Pandey

Major Archaeological Discoveries of Zhouqiao Bridge in Kaifeng Unveiled

1664745969233.png1664746035719.png1664746000772.png
1664746523996.png
* Le génie de 2500 ans du système du grand canal chinois ( 25 juillet 2022 )
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Anciennes épées chinoises à pièces : Armes de combat contre les démons ...

1672013152801.png
Épée à pièces de monnaie faite d'une tige de fer à laquelle sont attachées des pièces de monnaie chinoises du 19e siècle avec une ficelle rouge et verte en forme d'épée,
avec des ornements suspendus. Source : British Museum / CC BY NC SA 4.0
25 decembre 2022

Les épées à monnaie sont l'une des découvertes les plus fascinantes de la Chine ancienne. Les épées à pièces, également connues sous le nom d'épées à billets, sont un ancien type de talisman feng shui qui existe depuis la dynastie Qing. Ces épées uniques, bien que grandes et complexes, n'étaient pas utilisées dans des combats physiques avec d'autres personnes. Elles étaient plutôt utilisées pour éloigner le mal et sont encore fréquemment utilisées dans les rituels taoïstes.

Chinese_13.jpg

Un talisman chinois en forme d'épée fabriqué à partir de pièces de monnaie de l'époque de la dynastie Qing,
exposé au Musée d'ethnographie, en Suède. (Etnografiska Museet / CC BY 2.5 )

Épées à pièces : De puissants combattants taoïstes contre les démons

Histoire : Bien que l'on ne sache pas exactement quand la première épée à monnaie chinoise a été fabriquée, la légende veut qu'elle ait été créée entre le 26e et le 24e siècle avant Jésus-Christ. On pense qu'elles ont été créées sous le règne de l'Empereur Jaune, l'un des empereurs mythologiques de la Chine et saint patron des taoïstes. Aux alentours du 7e siècle avant J.-C., ces fascinantes épées à pièces ont été associées à l'idée qu'elles pouvaient être utilisées pour combattre les mauvais esprits. Toutefois, cette information n'était pas encore très répandue et n'était pratiquée que dans de petites communautés.

Huangdi.jpg

Temple Huang di - Statue de Huang di, l'"Empereur jaune" (Gary Todd / Public Domain )
Ces épées sont devenues beaucoup plus populaires plus d'un millénaire plus tard, pendant la dynastie Liu Song . À cette époque, les épées à pièces étaient régulièrement utilisées dans les rituels religieux. Les taoïstes étaient ceux qui utilisaient le plus ces épées dans leurs rituels, convaincus qu'elles étaient la clé pour chasser les mauvais esprits. Les adeptes de ces épées ont fait savoir que les démons et autres entités maléfiques avaient peur des épées grâce à Zhong Kui, une divinité taoïste. Zhong Kui était connu comme le vainqueur des êtres maléfiques, et il brandissait généralement une épée pour tuer ces entités. Les jeunes taoïstes apprenaient à fabriquer rapidement à la main ces épées en argent pour se protéger et protéger leurs proches de ces esprits. Plus tard, les épées étaient parfois dotées d'éléments supplémentaires, tels que des gravures astrologiques, pour leur conférer davantage de pouvoir spirituel.

Zhong.jpg

Zhong Kui, le chasseur de démons, brandit son épée en direction de cinq chauves-souris représentant les cinq bénédictions,
comme s'il apportait symboliquement la chance à quelqu'un en tant que bénéficiaire. Représentation d'une xylographie de la fin du 19e ou du début du 20e siècle (Domaine public)

Les rituels taoïstes utilisent encore régulièrement des épées à pièces chinoises dans leurs pratiques. Dans certains rituels, un prêtre taoïste enroule un tissu rouge autour de la poignée de l'épée pour en faire ressortir toute la puissance spirituelle. Dans les maisons, les épées à pièces, qu'elles soient réelles ou répliques, peuvent être suspendues au-dessus des lits, des portes, des fenêtres ou de toute autre zone d'accès ou de vulnérabilité pour éloigner le mal. Les esprits maléfiques qui voient une épée à monnaie dans un bâtiment n'y entreront pas, de peur que Zhong Kui ne l'utilise pour les détruire.
Les taoïstes pensent que les épées les plus puissantes sont celles qui sont fabriquées à partir de pièces de monnaie produites pendant la dynastie Qing. Certaines de ces pièces portent le nom de Kangxi Tongbao, car cet empereur a régné pendant un cycle entier du calendrier chinois (60 ans !). Les pièces de monnaie et les épées produites avec son nom sont considérées comme plus solides, en raison de leur association avec la longévité. De plus, le nom Kangxi se traduit par "prospérité" et "bonne santé", ce qui ne fait que renforcer l'importance de ces épées.


coin_9.jpg

Une épée fabriquée à partir d'imitations de pièces de monnaie de la dynastie Qing. (Donald Trung / CC BY SA 4.0 )
Qu'est-ce qui fait une épée-pièce puissante pour combattre les démons ?

Les épées à pièces ont une composition unique pour fonctionner correctement. En général, l'épée est faite de pièces de monnaie enroulées autour d'une tige de fer qui constitue une base solide. Si l'épée à pièces était particulièrement grande, elle pouvait avoir un noyau composé de deux tiges de fer pour la rendre plus solide. Les pièces de monnaie chinoises sont ensuite liées par une ficelle, une corde ou un fil et enroulées autour du noyau de fer. Chaque détail de l'épée a son importance, y compris la couleur. La plupart du temps, la corde ou le fil qui maintient les pièces ensemble est rouge ou doré, car ces couleurs sont souvent synonymes de royauté.

Les épées chinoises à pièces n'étaient pas fabriquées au hasard. La plupart d'entre elles étaient composées d'un nombre déterminé de pièces, afin de pouvoir être facilement reproduites à l'avenir. En général, une épée à pièces est composée de 18 pièces sur la lame, 10 sur la poignée, 6 sur le manche et 2 autour du bout du manche. L'épée est également épaisse de 3 pièces dans toutes les zones pour la rendre plus solide. En faisant le calcul, cela signifie que ces épées étaient généralement fabriquées avec au moins 108 pièces chinoises en alliage de cuivre.


Close_6.jpg

Gros plan d'une poignée d'épée en monnaie (wrea90 / CC BY SA 4.0 )
En moyenne, ces épées à pièces mesurent environ 0,6 mètre de long et pèsent entre 0,45 et 0,9 kilogramme. Toutefois, le poids peut être plus élevé, en fonction des types de pièces utilisées et de la taille globale de l'épée. Les épées à pièces de monnaie qui étaient mises à l'échelle pour être plus grandes pesaient bien sûr plus lourd. Les épées plus courtes nécessitaient moins de pièces pour être produites et étaient donc plus légères. Certaines épées chinoises étaient fabriquées avec de fausses pièces, ce qui permettait parfois d'obtenir une épée plus légère.

Il est important de noter que le type de pièces utilisées pour fabriquer l'épée a une grande importance. Ceux qui croient au pouvoir des épées en pièces chinoises pensent également que ces épées ne peuvent fonctionner correctement que si elles sont fabriquées avec des pièces produites à l'époque d'un seul empereur. Mélanger des pièces de monnaie de différentes dynasties est considéré comme une malchance et peut entraîner une épée défectueuse. On pense également que les pièces anciennes sont plus efficaces que les pièces modernes, car elles peuvent avoir plus de pouvoir pour repousser les mauvais esprits en raison de leur âge.


century_23.jpg

Épée et accessoires en monnaie de la dynastie Qing du 19e siècle exposés à Munich, en Allemagne (Dr. Meierhofer / CC BY SA 3.0 )

Combattez le mal avec votre propre épée, ou fabriquez en une vous-même.

Nous avons tous vu des objets fabriqués à partir de pièces de monnaie, mais les épées chinoises à pièces de monnaie vont encore plus loin. Ces épées sont fascinantes à voir en vrai et sont parfois encore fabriquées aujourd'hui. De nombreux artisans, tant en Chine qu'à l'étranger, se spécialisent dans la fabrication de ces sabres à monnaie pour le feng shui ou à d'autres fins spirituelles. Certaines des plus anciennes épées à monnaie chinoises sont également exposées dans divers musées du monde entier, de sorte que vous n'avez pas nécessairement besoin d'aller en Chine pour en voir une par vous-même. Si vous devez un jour combattre le mal, trouvez-vous une épée à monnaie chinoise pour vous donner un coup de main.

 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'utilisation du papier-monnaie par la dynastie Yuan a-t-elle provoqué une hyperinflation ?

hyperinflation.jpg

Billets de banque de l'ère Xuantong (1909-1911)
4 janvier 2023

Bien que l'on entende souvent parler de l'hyperinflation qui a sévi en Chine avant la révolution, dans les années 1940, il existe une hyperinflation moins documentée qui s'est produite dans la Chine ancienne. Première civilisation au monde à utiliser du papier-monnaie, bien plus d'un millénaire avant l'apparition du papier-monnaie en Europe, la Chine a connu une hyperinflation sous la dynastie Yuan (1278-1368).

Histoire :
Qu'est-ce qui a provoqué cette hyperinflation dans la Chine ancienne ? La cause première semble avoir été l'impression inconsidérée de papier-monnaie pour soutenir et élargir un trésor de guerre destiné à acheter des envahisseurs potentiels venus du nord. Cependant, les historiens et les économistes ont également avancé l'hypothèse de guerres civiles, de catastrophes naturelles et de subventions impériales. Introduite en 1260, la valeur du papier-monnaie s'est dépréciée de 1000 % en 1309. Alors, que s'est-il passé ?

L'hyperinflation est une situation économique caractérisée par une augmentation rapide et incontrôlée du prix des marchandises sur une courte période. Elle peut être calculée grossièrement comme une augmentation de 50 % ou plus en un mois ou moins. Certains historiens ont également affirmé que l'inflation n'était que modérée par rapport aux normes modernes, les prix ayant été multipliés par 140 sur une période de 96 ans. Cela représente un taux d'inflation annuel moyen de 5,2 %. Les affirmations concernant l'hyperinflation sont-elles donc justifiées ?

Le yuan chinois et le premier système monétaire à l'étalon d'argent

Lorsque la Chine a été unifiée sous Qin Shi Huang pour la première fois de son histoire en 220 avant J.-C., un système monétaire à deux niveaux a été introduit - une forme supérieure de monnaie en or, et une forme inférieure de monnaie en bronze. Pour la première fois dans l'histoire de l'humanité, la monnaie et le pouvoir d'achat ont été créés par décret gouvernemental dans toute la Chine continentale.

Par ailleurs, c'est aussi en Chine que, pour la première fois dans l'histoire, un régime politique a rattaché le papier-monnaie à un métal précieux et a fait de la monnaie fiduciaire la seule monnaie légale. La dynastie des Yuan a introduit le papier-monnaie convertible en argent, mais elle était considérée avec suspicion et hostilité car il s'agissait de Mongols. Ils se sont appuyés sur le premier papier-monnaie introduit vers 1005 par la dynastie des Song du Nord.


Northern_1.jpg

La dynastie des Song du Nord a introduit le papier-monnaie en Chine vers 1005.
Reproduction d'un billet de la dynastie Song. (Domaine public)

Par cette action, ils ont combiné leur propre tradition d'utiliser l'argent comme moyen d'échange avec la tradition chinoise de la monnaie de papier. La Chine est alors passée d'une économie basée sur des pièces de bronze à une économie basée sur du papier-monnaie soutenu par de l'argent - le premier système monétaire à étalon d'argent. Ce système a finalement remplacé un système monétaire confus qui comprenait des pièces de cuivre, des pièces de fer et des lingots d'argent, mettant ainsi fin au chaos des décennies précédentes.

dynasty.jpg

Pièces de monnaie de l'époque de la dynastie Yuan - le premier système monétaire à étalon d'argent.
La nouvelle monnaie papier a peut-être exacerbé l'hyperinflation dans la Chine ancienne (PHGCOM / CC BY SA 3.0)

À son arrivée en Chine, Marco Polo a écrit qu'il avait été étonné de voir le système monétaire de Kublai Khan :

"Dans cette ville de Cambalu [autre orthographe de Khanbaliq] se trouve l'hôtel des monnaies du grand khan, dont on peut dire qu'il possède le secret des alchimistes, puisqu'il a l'art de produire de l'argent... ce papier-monnaie circule dans toutes les parties des dominions du grand khan ; personne n'ose, au péril de sa vie, refuser de l'accepter en paiement".

"Tous ses sujets la reçoivent sans hésitation, parce que partout où leurs affaires les appellent, ils peuvent en disposer à nouveau dans l'achat des marchandises dont ils peuvent avoir l'occasion, telles que perles, bijoux, or ou argent. Toutes les armées de Sa Majesté sont payées avec cette monnaie, qui a pour elles la même valeur que l'or ou l'argent. Sur ces bases, on peut certainement affirmer que le grand khan dispose d'un trésor plus étendu que tout autre souverain dans l'univers."

Marco.jpg

Marco Polo and his brothers in the court of Kublai Khan. Khan gives them a tablet, circa 1410

La dépréciation : Guerres et mauvaise gestion économique

Comme il était devenu habituel chez les Mongols, le désir d'effacer complètement les vestiges des régimes précédents par des moyens incroyablement violents persiste. Kublai Khan cherche à anéantir complètement les Song du Sud, en lançant un certain nombre de guerres dans les années 1270 pour unifier le nord et le sud de la Chine. Simultanément, sur les conseils de nombreux officiels, il lance également des guerres pour conquérir l'Asie du Sud-Est et le Japon.

Comme dans d'autres cas historiques, le financement d'un empire fondé sur la guerre entraîne une dépréciation du trésor public. Pour contrer le huizi des Song du Sud, la monnaie adossée à l'argent appelée zhongtongchao est émise en plus grand nombre. Cette période a également été marquée par des investissements raisonnables dans les infrastructures et les constructions publiques, ce qui a encore exacerbé l'hyperinflation.



Southern.jpg

Les billets de banque huizi de la dynastie des Song du Sud ont été remplacés par la dynastie des Yuan ;
cependant, la guerre et les dépenses excessives ont pu provoquer l'hyperinflation. (Domaine public)

En 1287, le zhiyuanchao, une nouvelle monnaie papier a été introduite, dont la valeur était prétendument cinq fois celle de l'ancienne. Les deux monnaies ont été autorisées à fonctionner en même temps, mais la valeur du zhongtongchao avait alors presque chuté de 80 %. En 1311, ces deux monnaies de papier ont été réémises après avoir été abandonnées, mais elles n'étaient plus garanties ni adossées à de l'argent. Le système monétaire était passé à une monnaie fiduciaire de jure, qui allait durer quarante ans.

En 1352, la dernière monnaie papier, le zhizengchao, a été émise, mais l'effondrement de l'empire a entraîné une dépréciation et une baisse rapides de sa valeur. Le papier-monnaie était devenu pratiquement sans valeur lorsque la dynastie Ming a renversé les Yuan en 1368. À cette époque, la plupart des villes, préfectures, comtés et cités étaient revenus à une économie de troc !


Yuan_0.jpg

Un billet de banque zhongtongchao ou jiaochao de la dynastie Yuan, avec sa plaque de bois d'impression de 1287.

La moitié inférieure du billet indique : " (ce billet) peut circuler dans diverses provinces sans date d'expiration. Les contrefacteurs seront mis à mort. (PHGCOM / CC BY SA 3.0)

L'hyperinflation du yuan a-t-elle provoqué l'effondrement économique ?

La guerre est l'une des principales raisons de l'effondrement de cette expérience, mais il existe d'autres facteurs - comme la taille de la Chine. Aujourd'hui encore, la Chine est le troisième plus grand pays du monde en termes de superficie, avec un énorme territoire de 9,6 millions de kilomètres carrés (3,7 millions de miles carrés). En outre, la Chine ne disposait pas de réserves nationales d'argent ; le métal devait être importé d'abord du Japon, puis des Amériques, créant ainsi un déficit commercial qui a duré jusqu'à la fin de l'ère Ming.

En outre, les étalons métalliques avaient le pouvoir de restreindre les surémissions d'argent, mais la pression fiscale sans cesse croissante engendrée par les guerres rendait un étalon métallique stable insoutenable. Pendant les années de guerre Song, par exemple, l'argent stocké dans les entrepôts locaux était transporté vers la capitale et utilisé pour financer directement les dépenses militaires.

Cette expérience, qui s'est produite très tôt dans l'histoire de la monnaie, a montré que les politiques économiques de Kublai Khan n'étaient pas aussi étanches que le public avait été amené à le croire. De plus, en raison du manque d'or et d'argent, le public ne pouvait pas échanger sa monnaie à un taux fixe.

À l'approche des années 1350, des billets de banque ont commencé à être émis par des organismes privés, provinciaux et du gouvernement central. Cela a conduit à une explosion du crédit, entraînant une chute précipitée de la valeur.

Le dernier clou du cercueil est la mort de Kublai Khan, qui crée une vacance du pouvoir. La dynastie a dépensé une quantité considérablement plus importante de revenus pour entretenir les familles royales et leurs ministres afin de stabiliser le régime. Le prix des marchandises avait décuplé à la fin du XIIIe siècle, entraînant de grandes difficultés pour les gens du peuple.

Il serait juste d'affirmer que l'expérience du papier-monnaie dans la Chine des Yuan était révolutionnaire, puisqu'elle a eu lieu près de 500 ans avant que les économies européennes et occidentales ne suivent le mouvement.

Cependant, il est erroné de considérer cette période comme une période d'hyperinflation, car statistiquement, le taux d'inflation n'était que de 5,2 % par an selon les normes modernes. Il ne s'agissait pas d'hyperinflation, mais les largesses d'un empire en plein essor et les conflits et guerres constants ont été les principales raisons pour lesquelles la dynastie et la monnaie ont connu un effondrement prématuré.

Le premier empereur Ming, Hongwu, qui régna jusqu'en 1398, fut beaucoup plus prudent, ayant tiré les leçons des expériences amères des Yuan. Il tenta de rétablir les pièces de cuivre comme principal moyen d'échange, mais un approvisionnement insuffisant l'obligea à revenir au papier-monnaie. Deux décennies après son lancement, sa valeur nominale représentait moins d'un quart de sa valeur réelle.

À l'aube du XVe siècle, la Chine entre dans quatre siècles de monnaie bimétallique, les pièces de cuivre pour les transactions quotidiennes et l'argent pour le commerce de longue distance et les gros paiements. Au cours du XIXe siècle, sous la pression de l'Occident, la Chine a été contrainte de revenir à la monnaie de papier. Les mouvements constants de la monnaie ont donc trouvé leurs racines dans les pratiques du passé.

Connexe
la plus vieille fabrique de monnaie au monde se trouve en Chine ( 22 aout 2021 )

L'argent en couteaux chinois ( 28 aout 2022 )
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Le dessin astral du monde par Florence Somer Gavage Diplômée de Master en Sciences des Religions à l’Université Libre de Bruxelles (2015), Florence Somer Gavage a préalablement travaillé pendant 8 ans en tant que journaliste professionnelle dont trois ans pour la chaîne de télévision Kahkeshan TV où elle a produit des documentaires culturels en persan. Cette activité lui a également permis de voyager en Afghanistan ainsi qu’en Iran.


1673301762720.png
Xuanzang (玄奘, Xuán Zàng, Hsüan-tsang, Xuanzang, original name Ch'en I,
honorary epithet San-tsang, also called Mu-ch'a T'i-p'o, Sanskrit: Moksadeva, or Yüan-tsang)
6 janvier 2023

Avec pour modèles les récits de Zhiyan et Faxian (vers 340-vers 420) avant lui, le voyageur bouddhiste Xuanzang (600-664) a sillonné les routes de la Soie, de sa Chine natale jusqu’aux confins des terres de l’Empire sassanide puis indien dans le but de rapporter les sutras bouddhiques et en assurer la traduction, du sanskrit en chinois, afin de corriger les contradictions existant entre les textes initiaux et leurs versions sinisées.


Extrait : Parallèlement à cette mission, Xuanzang se fera le témoin des pratiques bouddhiques encore à l’œuvre à son époque dans plus d’une centaine de pays, notamment à Samarcande, Balkh et Bamyan où il témoigne de la présence des deux Bouddhas encastrés dans les montagnes et d’un Bouddha couché de 300 mètres qui attend encore aujourd’hui que les archéologues le redécouvrent.

Partant de Xi’an, il atteint Turfan puis Samarcande avant de s’orienter vers le sud en descendant vers Balkh, Bamyan, Taxila, Multan puis sillonner l’Inde d’est en ouest et finalement prendre la route du retour en passant par les montagnes du Pamir puis Dunhuang. Son arrivée, dans le premier mois lunaire de l’année 645, est saluée en grande pompe sur l’ordre de l’empereur Tang Taizong (598-649).
Alors qu’aucun guide ne l’accompagne dans ses pérégrinations, notre moine entreprend un long périple de seize années pour arriver à son but et s’orienter, hors de sa Chine natale, dans les terres tantôt hostiles, tantôt hospitalières de l’occident perse et indien. Dans « les grands documents Tang sur les régions occidentales » [1], Xuanzang détaille ses voyages et nous offre un panorama culturel, politique et religieux d’une extrême richesse, notamment concernant la civilisation sogdienne dont peu de traces nous sont parvenues. Les dates de son pèlerinage varient d’un témoin à l’autre, mais il ne fait aucun doute que le voyageur chinois s’est bien rendu en territoire persan et turc ainsi qu’en attestent les documents écrits conservés dans les archives des contrées par lesquelles il est passé.
Les premières boussoles issues de travaux de magiciens et de lettrés apparaissent en Chine aux environs du * 9 ème siècle [2], ce qui signifie que notre voyageur se repère selon des concepts en vigueur à son époque, mais lesquels ? La Chine, la Grèce, l’Iran et l’Inde sont connectés par des savoirs géographiques et astronomiques communs, ce qui permet de postuler que Xuanzang doit avoir eu connaissance d’une vision particulière du monde, le délimitant en niveau, du Sud ou Nord et inspiré par la disposition des étoiles fixes.


1673301037802.png
Haft Keshvar Plate.

SilkRoad.jpg

Han Dynasty (202 BCE - 220 CE)
Suite >>>

* La boussole magnétique a été inventée comme instrument de divination dès la dynastie chinoise des Han et la dynastie Tang (depuis environ 206 av. J.-C.). La boussole a été utilisée dans la Chine de la dynastie Song par les militaires pour la navigation d'orientation vers 1040-44, et a été utilisée pour la navigation maritime entre 1111 et 1117.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
19 540
11 651
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Cette année lunaire sera l'année du lapin ou l'année du chat, selon l'endroit où vous vivez.

lunar-new-year.jpg

Aujourd'hui, 22 janvier 2023, plus d'un milliard de personnes dans le monde accueilleront l'année du lapin - ou l'année du chat, selon les traditions culturelles qu'ils suivent - comme le début du Nouvel An lunaire. Dans le district scolaire public de la ville de New York, le Nouvel An lunaire est observé comme un jour férié depuis 2015 .

Histoire : Le Nouvel An lunaire est parfois appelé le Nouvel An chinois, car il suit un calendrier élaboré en Chine, mais il est également célébré dans diverses régions d'Asie, comme la Corée et le Vietnam. Les cultures tibétaine et mongole suivent un calendrier similaire qui fera débuter l'année du lapin environ un mois plus tard, le 20 février.

Bien que ce calendrier soit parfois appelé simplement "lunaire", il ajoute un mois supplémentaire tous les quelques ans pour rester en phase avec le cycle solaire, de sorte qu'il est techniquement lunaire et solaire, ou lunisolaire. Cela signifie que la date du Nouvel An lunaire dans le calendrier grégorien change d'une année à l'autre mais tombe toujours en janvier ou février. Le calendrier grégorien est le calendrier solaire utilisé aujourd'hui dans la plupart des régions du monde, y compris aux États-Unis.

En tant que spécialiste des religions de l'Asie de l'Est, je connais bien le large éventail de calendriers lunaires et luni-solaires utilisés dans différentes religions et cultures, et en particulier la signification religieuse du calendrier luni-solaire de l'Asie de l'Est.

Le calendrier luni-solaire qui s'est développé en Chine combine deux catégories : 12 branches terrestres, dont chacune correspond à un animal, et 10 tiges célestes, dont chacune correspond à l'un des cinq éléments - feu, eau, bois, métal et terre - et à la force féminine yin ou masculine yang.

Si ce calendrier luni-solaire rassemble les gens, les différents pays et cultures ont leurs propres légendes et coutumes autour du Nouvel An. Même l'animal associé à l'année peut varier.

Année du lapin ou année du chat ?

Dans la plupart des régions d'Asie de l'Est, la nouvelle année qui commence le 22 janvier correspond au lapin, ainsi qu'à l'élément eau et à la force féminine yin. Le cycle prend 60 ans pour s'achever, de sorte que les 60 ans en Asie de l'Est sont l'occasion de célébrations spéciales.

Toutefois, les associations animales du zodiaque peuvent varier : au Viêt Nam, le 22 janvier marquera plutôt l'année du chat. L'année du chat la plus récente, en 2011, a été marquée par un baby-boom au Viêt Nam en raison de la chance associée à ce signe du zodiaque.

Les spécialistes expliquent pourquoi la culture vietnamienne célèbre l'année du chat par le fait que la branche terrestre correspondant au "lapin" se prononce mao en mandarin et meo en vietnamien, ce qui ressemble au mot vietnamien pour "chat".


Year.jpg
L'année du chat en 2011, Ho Chi Minh Ville, Vietnam. (Dragfyre / CC BY-SA 3.0)

Une autre explication provient de deux variantes d'une légende populaire sur la façon dont les * 12 animaux du zodiaque ont été choisis. Selon cette légende, le Bouddha ou l'Empereur de Jade, chef du panthéon chinois, aurait organisé une course sur une rivière pour choisir les animaux du zodiaque et leur ordre.

Dans la version chinoise, le chat et le rat traversaient une rivière sur un bœuf lorsque le rat, dans sa volonté d'être le premier, poussa le chat dans l'eau, si bien que le chat arriva le dernier et fut disqualifié. Le lapin traversait la rivière en sautant sur des pierres qui sortaient de l'eau, mais d'un bond chanceux, il a atterri sur un rondin flottant qui l'a rapidement ramené sur la rive, si bien qu'il a terminé quatrième. Cependant, dans la version vietnamienne - où il n'y a pas de lapin - le chat savait nager et a fini par arriver quatrième.


ceramic_12.jpg
Ensemble de 12 figures zodiacales en céramique, du 8e siècle. De gauche à droite : rat, bœuf, tigre, lapin, dragon, serpent, cheval, bélier, singe, coq, chien et cochon.
Dynastie Tang (618-907), Metropolitan Museum of Art. ( Domaine public )

Le lapin dans la culture chinoise

Dans la tradition chinoise, les personnes nées au cours d'années particulières du zodiaque possèdent certaines des caractéristiques de leur animal. Depuis la fin du XXe siècle, les régions chinoises ont vu leur taux de natalité grimper en flèche pendant les années du dragon, car les dragons sont de puissants symboles de bonne fortune et de réussite.

Certains animaux ont des significations fortement liées au sexe : l'année du tigre est généralement considérée comme une bonne année pour les naissances masculines, mais les tigres femelles sont stéréotypées comme étant trop agressives. En Corée, l'année du cheval est également perçue comme une mauvaise période pour la naissance des filles.

À l'inverse, l'année du lapin est considérée comme une meilleure année pour les filles, car les qualités de gentillesse, d'empathie et de patience du lapin sont des vertus féminines stéréotypées . En outre, le lapin est associé à l'homosexualité masculine depuis le XVIIIe siècle, et le mot "lapin", tuzi en mandarin, est une insulte pour les travailleurs du sexe masculins. La stigmatisation de l'homosexualité dans les cultures chinoises signifie que, pour certaines personnes, avoir un garçon pendant l'année du lapin serait moins idéal. Cependant, certains membres des communautés LGBTQ+ chinoises rejettent cette stigmatisation en revendiquant le Dieu Lapin comme divinité protectrice.


Statue_42.jpg
Statue du dieu lapin, Tu'erye, à Pékin. (Domaine public)

Le Dieu Lapin n'est pas toujours compris comme un dieu de l'amour masculin de même sexe. Il peut aussi être un symbole de longévité. La tradition chinoise veut qu'un lapin et un crapaud sur la Lune travaillent avec ** la déesse de la Lune Chang'e pour raffiner l'élixir d'immortalité.

White_0.jpg
Lapin blanc sur la Lune fabriquant l'élixir d'immortalité. (Domaine public)
Célébrer l'année du lapin

L'année du lapin sera marquée par des décorations en forme de lapin, des actions de marketing sur le thème du lapin et une abondance de nouveaux lapins de compagnie. Cependant, la célébration restera la même que les autres années.

Les célébrations du Nouvel An lunaire chinois mettent l'accent sur la cohésion familiale ainsi que sur la chance et la prospérité pour l'année à venir. En Chine, le Nouvel An lunaire marque la plus grande migration humaine annuelle au monde, les personnes qui travaillent dans les grandes villes rentrant chez elles pour voir leur famille pendant les deux semaines de vacances.

Le nouvel an marque officiellement l'arrivée du printemps, c'est pourquoi on l'appelle aussi la fête du printemps, ou Chunjie en mandarin. Pour commencer la nouvelle année du bon pied, les gens se font couper les cheveux, nettoient leur maison et portent de nouveaux vêtements. Ces nouveaux vêtements, comme la plupart des décorations du Nouvel An, sont rouges, ce qui symbolise la bonne fortune.

Les plats du Nouvel An visent également à apporter la bonne fortune. Parmi les plats couramment consommés au Nouvel An, on trouve le poisson, car en mandarin "avoir du poisson", you yu, est un homophone de "avoir un surplus". Manger un dessert composé de boulettes de riz glutineux dans une soupe sucrée, appelé tangyuan, représente la famille complète, car le mot "rond", yuan, signifie également "complet".

La famille est au centre des célébrations du Nouvel An, qui se déroulent traditionnellement dans la maison de la famille du mari. Les adultes offrent généralement des cadeaux en argent dans des enveloppes rouges aux jeunes parents qui sont encore à l'école. Le deuxième ou le troisième jour du nouvel an, les familles se rendent souvent au domicile de la famille de l'épouse pour voir la belle-famille.


Lantern.jpg
Festival des lanternes à Taïwan, la nuit. (Zest / CC BY-SA 4.0)

Le festival des lanternes, Yuanxiao jie, clôture les festivités deux semaines après le début du Nouvel An, avec la première pleine lune de l'année. Comme son nom l'indique, les gens célèbrent cette fête en décorant des lanternes, auxquelles sont souvent associées des énigmes. En plus de deviner les réponses à ces énigmes, les gens célèbrent en mangeant du tangyuan ou des boulettes rondes similaires appelées yuanxiao, et en regardant des danses du dragon et du lion.
La diaspora asiatique mondiale fait que le Nouvel An lunaire est désormais célébré dans le monde entier, y compris aux États-Unis. Les communautés américaines chinoises, coréennes et vietnamiennes marqueront le début de la nouvelle année lunaire par diverses célébrations, certaines accueillant l'année du lapin et d'autres l'année du chat.


* La légende fantaisiste du choix des animaux du zodiaque chinois

Chinese-Zodiac.jpg

** Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire. ( 10 septembre 2022 )


1662789600778.png

** Connexe"Legende élixir d'immortalité"
Le premier empereur de Chine a pris un "élixir d'immortalité" à base de mercure qui l'a tué.( 11 septembre 2022 )

 
Dernière édition: