Videos documentaires - Chine antique - Dynasties - Histoire - Technologies - Arts - Traditions - Populations - Nature - Economie> 2022 ...

Silouane Rédemption

Membre Silver
19 Jan 2022
388
120
50
Tu fais allusion à " Les livres de l'histoire de l'époque Han doivent être pris avec des pincettes car ils ont réécrit un peu l'histoire pour qu'elle corresponde à la vision du monde et de la société de la cour Han"?
Pour moi, ce n'est pas négatif, c'est juste une remarque que les historiens eux-mêmes émettent.
Ce sont les vainqueurs qui écrivent les livres d'histoire en fonction de leur intérêt, c'est une pratique partagée un peu partout dans le monde. Les Han ne sont pas une exception.
On voit le même phénomène dans l'histoire de l'écriture chinoise. Le premier dictionnaire chinois connu , écrit sous les Han par Xu Shen, le 说文解字, est le reflet des concepts de l'époque. Tout ça est bien connu par les spécialistes chinois. C'est normal, chaque époque a sa grille de lecture et c'est plus simple de l'appliquer...pour asseoir son discours et son idéologie.
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


1662788295004.png

IMG_20220910_132830B.jpg
En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune

1662789600778.png

Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.


1662788441698.png

Suite >>>

 
Dernière édition:

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 004
885
173

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune


Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.



Suite >>>

Je mange des Yuebing en les cassant en deux avec mes mains et en les mangeant. Ma façon de manger n'est pas si avancée en utilisant un couteau et une fourchette. 😝 :grin:
 

Columbo

Membre Gold
16 Mai 2019
381
111
63
艾菲爾鐵塔

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune


Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.



Suite >>>

Cher sieur Lafoy, et la notion de partage, où se trouve ma part de ce fameux gateau?
 

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 004
885
173

Fête de la Lune 2022 : Date, coutume, gâteau de lune, légendes...


En 2022, la Fête de mi-automne tombera le 10 septembre. Pour les chinois, la Fête de mi- automne ou Fête de la Lune reste la seconde fête la plus importante après celle du Nouvel An chinois. Il tombe, traditionnellement, le 15ème jour du 8ème mois dans le calendrier lunaire chinois.

Extraits choisis : Traditionnellement, les chinois profitent de ce festival de la mi- automne pour se retrouver autour de la table familiale (tel un dîner de Thanksgiving) et partager des gâteaux de lune. Une fois le repas terminé, les familles sortent pour admirer et vénérer la Lune en lui présentant des offrandes. Les enfants portent des lanternes de papier colorées et brillantes.


Cependant, certaines pratiques varient en fonction de l'endroit où l'on se trouve en Chine.

En effet, selon les régions, la fête de la mi- automne se distingue par certaines particularités. Par exemple, à Chaozhou (province du Guangdong), les locaux mangent du taro le jour de la fête (pour la bonne raison que la récolte du taro tombe au même moment) et en profitent pour invoquer la lune, en vue d'une bonne récolte pour l'année à venir. A Nankin, les habitants cuisinent le canard avec des fleurs d'osmanthe, emblème de la paix, en Chine. Enfin, dans certaines villes, on célèbre la fête en allumant un feu dans l'une des tours de la cité, le feu étant considéré comme un symbole positif pour le commerce.

Les légendes sur la Fête de la Lune


Parmi toutes légendes autour de cette fête, on retient, tout particulièrement, celle de Chang'e s'envolant vers la lune. Voici son histoire.

Il y a fort longtemps, dix soleils chauffaient la Terre. Ceux- ci faisaient bouillir l'eau de la mer, asséchaient les terres provoquant, ainsi, une grande famine. Les hommes sollicitèrent, alors, l'aide de Hou Yi, archer émérite qui, avec son arc et ses flèches, parvint à abattre neuf soleils et, ainsi, sauver la Terre. La Reine- mère de l'Ouest remercia Hou Yi en lui offrant un élixir d'immortalité.

Même si Hou Yi souhaitait, ardemment devenir immortel, il préférait, plus que tout au monde, rester au côté de sa femme Chang'e. Ainsi conserva-t'il le précieux élixir, dans sa demeure, sans le consommer.

Après son exploit, de nombreuses personnes insistèrent pour que Hou Yi leur apprenne le tir à l'arc. Mais le 15ème jour du 8ème mois du calendrier lunaire, profitant de l'absence de Hou Yi, Pang Meng (l'un de ses élèves) tenta de voler le précieux élixir. Face au cupide Pang Meng, Chang'e décida de boire l'élixir pour éviter qu'il ne s'en empare. Dès cet instant, Chang'e s'envola vers la lune. Elle y resta pour toujours et résida dans le palais de Guanghan, avec, pour seul compagnon, un lapin de Jade.

Chang'e manquait tellement à Hou yi et aux habitants que ces derniers décidèrent de placer, dans la cour de la demeure, sa nourriture préférée afin de lui transmettre leur bénédiction lointaine. Ainsi, naquit la légende de la fête de la Lune.

Depuis cette époque, le 15 août symbolise la journée des retrouvailles du Festival de la mi- automne que les gens attendent, chaque année, avec impatience
En règle générale, le portrait de Chang'e apparaît sur les photos du Festival de la mi-automne. D'ailleurs, on raconte, encore, aux petits enfants chinois que Chang’e vit toujours sur la lune. Alors, la nuit du Festival de la mi-automne, tandis que la lune est la plus ronde et la plus lumineuse de l'année, les enfants essaient de deviner la forme de Chang'e sur la lune.



Suite >>>

Bonjour Maître,
Cette image est une combinaison de de l'Est et de l'Ouest + cuisine chinoise. de la vaisselle occidentale et de la nourriture chinoise,
De la cérémonie à la qualité de la nourriture très exquise. Il y a aussi une atmosphère familiale avec amitié, ainsi que des fruits et l'observation de la lune. C'est une belle image. :grin: 😚 😸
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
1 / Le premier empereur de Chine a pris un "élixir d'immortalité" à base de mercure qui l'a tué.

1662846135686.png
L'empereur Qin Shi Huang avec deux femmes
3 September, 2022

Le premier empereur de Chine, Qin Shi Huang, était terrifié par la mort et une grande partie de son règne a été consacrée à la recherche de l'immortalité et de l'élixir de vie. Ironiquement, Qin Shi Huang est mort des effets toxiques de la consommation d'un soi-disant élixir de vie composé de mercure.

L'histoire de la quête d'immortalité de Qin Shi Huang semble tout droit sortie d'un conte de fées. Pendant les dix dernières années de sa vie, le premier empereur de Chine a envoyé tous les érudits, magiciens et sages de la nation en quête d'un élixir qui l'empêcherait de mourir. Il a tout abandonné dans sa guerre folle contre l'inévitabilité de la mort - et a finalement laissé sa peur de mourir le conduire dans une tombe précoce.

Sa quête de l'immortalité n'était pas seulement motivée par son désir de pouvoir éternel, mais aussi par sa peur intense de la mort. Qin Shi Huang a fait installer des passerelles surélevées et des routes fortifiées, reliant chaque bâtiment de manière à ce qu'il n'ait jamais à sortir à découvert. Chaque fenêtre était recouverte d'un rideau, et quiconque mentionnait l'emplacement de l'empereur était mis à mort.


1662842058889.png
Portrait de Qin Shi Huangdi, premier empereur de la dynastie Qin,
tiré d'un album de portraits d'empereurs chinois du XVIIIe siècle. ( Domaine public )

En 211 avant Jésus-Christ, un météore s'est écrasé près du cours inférieur du fleuve Jaune. On pouvait y lire l'inscription suivante : "Le premier empereur mourra et ses terres seront divisées." L'empereur était furieux. Il exigea de savoir qui avait écrit cette inscription et, comme personne ne se manifestait, il fit exécuter tous les habitants de la région. Puis le météore lui-même a été pulvérisé en morceaux afin que personne ne puisse plus jamais voir le message.

Lorsque le Premier Empereur entendit une rumeur selon laquelle les alchimistes qui lui avaient promis l'élixir de vie se moquaient de lui, Qin Shi Huang entra dans une colère noire. 460 érudits ont été traînés hors de leurs maisons et amenés à la capitale. Là, une énorme fosse les attendait. L'empereur a fait jeter les hommes les plus sages du royaume dans la fosse et les a enterrés vivants.

L'empereur essaya toutes sortes de concoctions que lui proposaient ses conseillers. Sur le chemin du retour de sa cinquième tournée en Chine orientale, il s'arrêta dans un palais à Hopei et tomba incroyablement malade. Il avait pris des pilules qui, selon l'un de ses alchimistes, devaient le rendre immortel. Ce qu'ils lui avaient donné, c'était des pilules de mercure toxique, un ingrédient courant dans les anciens élixirs chinois, et il venait d'en prendre une dose mortelle. Il est mort cette nuit-là.

La quête de vie infinie de Qin Shi Huang a entraîné sa mort prématurée. La nation a éclaté en guerre civile, et la Chine unie de Qin Shi Huang s'est effondrée. L'empereur lui-même n'a vécu que jusqu'à 49 ans.

2 / Comment la quête de l'immortalité a tué le premier empereur de Chine

15 juin 2018

Aucun homme ne s'était jamais élevé aussi haut que Qin Shi Huang. Il était le premier empereur de Chine, le premier homme à conquérir ses sept royaumes et à les gouverner tous. Il ne lui restait qu'une seule menace à surmonter : la mort elle-même.

L'histoire de la quête d'immortalité de Qin Shi Huang semble tout droit sortie d'un conte de fées. Pendant les dix dernières années de sa vie, le premier empereur de Chine a envoyé tous les érudits, magiciens et sages de la nation en quête d'un élixir qui l'empêcherait de mourir. Il a tout abandonné dans sa guerre folle contre l'inéluctabilité de la mort - et a fini par laisser sa peur de mourir le conduire dans une tombe précoce.

Cependant, une quantité surprenante de preuves archéologiques a été trouvée pour confirmer certaines des parties les plus incroyables de l'histoire. Aussi fou que cela puisse paraître, la quête de l'élixir d'immortalité par Qin Shi Huang était bien réelle.

Xu Fu et la montagne de l'immortalité

Il y a quelques années à peine, des archéologues chinois ont découvert des séries de feuillets de bois sur lesquels était inscrit le décret de l'empereur. Il avait ordonné à tous les postes gouvernementaux de l'empire de tout laisser tomber et de se concentrer sur le développement d'un élixir d'immortalité.

Certaines des réponses renvoyées par ses gouverneurs subsistent encore aujourd'hui. Un fonctionnaire de Duxiang s'est excusé de ne pas avoir encore percé le secret de l'immortalité, mais a promis de redoubler d'efforts. Un autre, de Langya, a envoyé à l'empereur une herbe provenant d'une montagne locale qui, selon lui, pourrait rendre un homme immortel.

Mais de toutes les réponses qu'il a reçues, c'est dans celle du magicien Xu Fu de l'île de Zhifu que Qin Shi Huang a eu le plus confiance. Xu Fu écrivit à l'empereur pour lui dire qu'il existait un endroit appelé l'île de Penglai, caché dans l'océan Pacifique. Là, jurait-il, vivaient huit immortels qui détenaient l'élixir de vie.

Il lui faudrait un bateau luxueux, expliqua Xu Fu, et un harem de 6 000 vierges à offrir aux immortels en guise de tribut. L'Empereur était prêt à toutes les dépenses s'il pouvait lui garantir la vie éternelle.


800px-Xu_Fu_expeditions_for_the_elixir_of_life.jpg
Ukiyo-e du 19e siècle de Kuniyoshi représentant les navires de la grande expédition maritime envoyée vers 219 avant J.-C.
par le premier empereur chinois, Qin Shi Huang,
pour trouver la demeure légendaire des immortels, le mont Penglai, et récupérer l'élixir d'immortalité.

1662880382441.png

Video Histoire en anglais | Qin Shi Huang : Le fondateur d'un empire (4/4) Comment l'imbattable dynastie des Qin a pris fin .

Qin Shi Huang navigua directement vers l'île de Zhifu avec tout ce dont Xu Fu avait besoin. Il donna au sorcier son harem et son bateau et l'envoya au loin. Puis, avant de quitter l'île, il grava un court souvenir dans une pierre : "Arrivé à Fu et gravé la pierre." Plus de 2000 ans plus tard, le message de Qin Shi Huang est toujours là, à ce jour.

"Le premier empereur va mourir"

Xu Fu ne trouverait jamais l'élixir de vie ou les immortels de l'île de Penglai. Selon toute vraisemblance, il n'a même pas essayé. Il avait trouvé le moyen d'obtenir un harem de 6 000 vierges et une flotte des propres bateaux de l'empereur, et il allait vivre dans le luxe aussi longtemps qu'il le pourrait.


1662844191345.png
Penglai (détail), représentation d'une des îles mythiques par Yuan Yao (18e siècle) ( Public Domain )

Pendant longtemps, Qin Shi Huang s'est contenté de retourner dans son palais et d'attendre des nouvelles de Xu Fu. Cela changea cependant trois ans plus tard, lorsqu'un groupe de bandits tenta en vain d'attenter à la vie de l'empereur. Il s'en sortit vivant, mais cela lui rappela brutalement à quel point le temps était précieux. Si Xu Fu ne revenait pas à temps, il commença à réaliser qu'il allait mourir.

Il a envoyé quatre autres hommes en mission pour trouver les herbes de la vie éternelle. Un seul revint, les trois autres ayant certainement fui par crainte de sa colère. Celui qui est revenu, cependant, n'avait pas de bonnes nouvelles à partager.


1662844344170.png
La tentative d'assassinat de Jin Ke sur Qin Shi Huang. Jin Ke (à gauche) est tenu par l'un des médecins de Qin Shi Huang (à gauche, en arrière-plan).
Le poignard utilisé dans la tentative d'assassinat est vu coincé dans le pilier. Qin Shi Huang (à droite) est vu tenant un disque de jade impérial.
Un de ses soldats (à l'extrême droite) se précipite pour sauver son empereur. Frottements de pierre. ( Domaine public )

"Moi et les autres avons cherché le champignon zhi, les herbes rares et les immortels", a déclaré celui qui est revenu à l'empereur, "mais nous ne semblons jamais les rencontrer."

La paranoïa commença à s'installer. Dans son palais, Qin Shi Huang fit installer des passerelles surélevées et des routes murées, reliant chaque bâtiment de manière à ce qu'il n'ait jamais à sortir à découvert. Chaque fenêtre était recouverte d'un rideau, et quiconque mentionnait l'emplacement de l'empereur était mis à mort.

La mort des érudits

En 211 avant J.-C., huit ans après le départ de Xu Fu, un météore s'écrasa près du cours inférieur du fleuve Jaune. On pouvait y lire l'inscription suivante : "Le Premier Empereur va mourir et ses terres seront divisées."

L'empereur était furieux. Il exigea de savoir qui avait écrit cette inscription et, comme personne ne se manifestait, il fit exécuter tous les habitants de la région. Puis le météore lui-même a été pulvérisé en morceaux pour que personne ne puisse plus jamais voir le message.

Sa patience était à bout. Lorsqu'il entendit une rumeur selon laquelle les alchimistes qui lui avaient promis l'élixir de vie se moquaient de lui, Qin Shi Huang entra dans une colère noire. Les érudits étaient inutiles, déclara-t-il. Ils ne faisaient que semer le mécontentement et lui mentir en face. Certains prétendaient même être des magiciens. S'ils avaient vraiment des pouvoirs magiques, déclara Qin Shi Huang, il les mettrait à l'épreuve. Il verrait s'ils peuvent se ramener à la vie.


1662843335631.png
Mise en place de l'élixir miraculeux sur le trépied ", extrait du Xingming guizhi (Conseils sur la nature spirituelle et la vie corporelle) de Yi Zhenren,
un texte taoïste sur l'alchimie interne publié en 1615 (3e année du règne de Wanli, dynastie Ming).

460 savants ont été traînés hors de leurs maisons et amenés à la capitale. Là, il y avait une énorme fosse qui les attendait. L'empereur a fait jeter les hommes les plus sages du royaume dans la fosse et les a enterrés vivants.

La bataille contre le monstre marin

Qin Shi Huang retourna sur l'île de Zhifu peu de temps après. Neuf longues années s'étaient écoulées et Xu Fu n'avait toujours pas trouvé l'élixir de vie. Il avait attendu assez longtemps, et il voulait des résultats.

Xu Fu, réfléchissant, inventa une excuse. "On peut sûrement obtenir les herbes de Penglai", promit-il à l'empereur, mais un gigantesque monstre-poisson lui barrait la route. Il avait besoin de plus d'hommes. "Nous voudrions demander qu'un archer compétent soit désigné pour nous accompagner".

Cette fois, Qin Shi Huang n'a pas cédé. Il avait sa propre arbalète. Il les accompagnerait et tuerait lui-même le monstre marin.

Xu Fu a dû trembler en naviguant avec l'empereur, à la recherche d'un monstre marin dont il savait qu'il n'existait pas. Mais il a eu de la chance. A temps, un gros poisson - peut-être une baleine - est sorti de l'eau. Il a appelé l'empereur, lui disant que c'était le monstre marin qui avait bloqué le passage.

L'empereur a décoché une grêle de flèches sur l'animal. En quelques secondes, le "monstre marin" était mort.

Il a ajouté une deuxième gravure sur la pierre qu'il avait déjà marquée. "Venu à Fu", a-t-il écrit. "A tiré sur un poisson."

La mort de "l'Empereur Immortel"

Xu Fu navigua une dernière fois, promettant qu'il allait sur l'île de Penglai. Il n'avait plus d'excuses. S'il revenait encore les mains vides, il était sûr d'être tué. Il a donc navigué vers l'est et n'est jamais revenu.
L'empereur, lui, vivra à peine un jour de plus. Sur le chemin du retour de l'île de Zhifu, il s'arrêta dans un palais à Hopei et tomba incroyablement malade. Il avait pris des pilules qui, selon l'un de ses alchimistes, devaient le rendre immortel. En réalité, il s'agissait de pilules de mercure empoisonné, et il venait d'en prendre une dose mortelle.

Il est mort cette nuit-là.

Ce fut une catastrophe. L'Empereur n'avait jamais pris la peine de choisir un héritier. Il s'attendait à devenir immortel et n'avait donc jamais imaginé que cela serait nécessaire.

Le ministre qui l'accompagnait a essayé de dissimuler la mort de l'empereur aussi longtemps qu'il le pouvait. Il a envoyé son corps chez lui dans un chariot couvert, flanqué de charrettes remplies de poissons pourris, afin que personne ne puisse sentir la décomposition de son corps. Il est même monté dans le carrosse avec de la nourriture et a fait semblant de le nourrir pour maintenir l'illusion.

La mort de l'empereur ne pouvait pas rester secrète éternellement. En peu de temps, la nation a éclaté dans une horrible guerre civile, et la Chine unie de Qin Shi Huang s'est effondrée. La dynastie dont il avait juré qu'elle durerait 10 000 générations s'est effondrée en trois ans. L'empereur lui-même n'a vécu que jusqu'à 49 ans.

3 / Des tablettes en bois attestent de l'obsession du premier empereur de Chine pour l'immortalité


26 Decembre 2017

De nouvelles découvertes archéologiques font la lumière sur la quête de la vie éternelle de Qin Shi Huang (premier empereur de Chine). Selon des textes vieux de 2000 ans écrits sur des milliers de lamelles de bois, l'empereur chinois a tout fait pour découvrir l'élixir d'immortalité.
Les lamelles de bois révèlent l'ampleur de la chasse à l'immortalité de Qin Shi Huang

La quête de l'immortalité et de la vie éternelle a été le sujet d'exploration de nombreuses personnes à travers les siècles, mais malheureusement, aucune d'entre elles n'a réussi à vivre éternellement. L'un d'entre eux était Qin Shi Huang, fondateur de la dynastie Qin et premier empereur de la Chine unifiée. Ses projets de travaux publics comprenaient l'unification de diverses murailles d'État en une seule Grande Muraille de Chine et un nouveau réseau routier national massif, ainsi qu'un mausolée de la taille d'une ville, gardé par une armée de terre cuite grandeur nature. Il a régné jusqu'à sa mort, en 210 avant J.-C., après une intense recherche d'un élixir d'immortalité.

Comme le rapporte Xinhuanet , un ensemble de feuillets en bois découverts dans la province centrale du Hunan comprend un ordre exécutif de l'empereur Qin Shi Huang pour une chasse nationale à l'élixir de vie, ainsi que des réponses des gouvernements locaux. Zhang Chunlong, chercheur à l'institut provincial d'archéologie, a déclaré que le désir d'immortalité de l'empereur le poussait à atteindre les régions frontalières et les villages les plus reculés. "Il fallait une administration très efficace et une forte force exécutive pour faire passer un décret gouvernemental dans les temps anciens, lorsque les moyens de transport et de communication n'étaient pas développés", explique Zhang à Xinhuanet.

Une nouvelle découverte démontre le pouvoir absolu de l'empereur

Fait intéressant, la découverte révèle également l'indéniable centralisation de l'autorité de l'empereur. D'après l'écriture calligraphiée sur les étroits feuillets de bois (la manière traditionnelle d'écrire en Chine avant l'utilisation du papier), un village appelé "Duxiang" a répondu à l'empereur qu'aucune potion miraculeuse n'avait encore été trouvée et a indiqué que la recherche de l'immortalité se poursuivrait. Un autre lieu appelé "Langya", situé dans l'actuelle province orientale du Shandong, près de la mer, comme le rapporte Xinhuanet, a indiqué qu'une herbe trouvée sur une "montagne locale de bon augure" pourrait faire l'affaire.

L'armée de terre cuite de Qin Shi Huang

Même si la quête d'immortalité de Qin Shi Huang était vouée à l'échec, l'héritage du célèbre empereur reste vivant à ce jour. En 1974, comme Ancient Origins l'a déjà signalé, l'une des plus importantes découvertes archéologiques de tous les temps a eu lieu lorsque plus de 8000 guerriers d'argile grandeur nature ont été mis au jour à Xi'an, en Chine. L'armée d'argile se trouve dans le plus grand mausolée du monde, et les archéologues ont affirmé qu'elle était destinée à protéger l'empereur Qin Shi Huang dans son voyage après la mort. Chaque soldat a été créé avec des caractéristiques uniques et a été placé en fonction de son rang. Des chevaux, des armes et d'autres objets ont également été découverts.

D'après les archives historiques, Qin Shi Huang avait constitué une armée d'un million de soldats professionnels, et c'est lui qui a lancé la construction de la Grande Muraille de Chine. Le mausolée de Huang était une copie de son royaume - dont la construction a pris, selon les archives, 37 ans et plus de 720 000 personnes - afin qu'il puisse maintenir son empire après sa mort. Le mur extérieur mesure environ 2 km sur 1 km et la nécropole est constituée de bâtiments, de cimetières et d'écuries. Il y a quatre fosses différentes dans lesquelles les 8 000 guerriers se tiennent en rang.

L'empereur a veillé à ce que sa tombe soit piégée afin que les voleurs ne puissent pas y accéder. Il est mentionné qu'il a utilisé des flèches empoisonnées qui se déclenchent automatiquement, du mercure et d'autres pièges susceptibles d'entraîner la mort de tout intrus. Les secrets de la tombe ne sont pas connus car la plupart des personnes qui ont travaillé à la construction de la tombe de l'empereur ont été tuées. Cependant, les sondes envoyées dans la tombe ont permis de vérifier la présence d'une concentration anormalement élevée de mercure, ce qui pourrait confirmer la théorie de Qian. Aujourd'hui, le mausolée est une attraction touristique majeure et un site du patrimoine mondial de l'UNESCO.

Ce que nous apprennent les lamelles de bois


1662845353462.png
Exemple de bordereaux en bois utilisés dans la Chine ancienne. Il s'agit d'un exemplaire de L'art de la guerre de Sun Tzu, collection de l'Université de Californie, Riverside.

Pour en revenir aux dernières découvertes archéologiques, les 36 000 lamelles de bois ont été découvertes en juin 2002 dans un puits éloigné du village de Liye, dans le comté de Longshan, dans l'ouest du Hunan. On estime que plus de 200 000 caractères chinois y sont écrits, tandis que les archéologues suggèrent qu'ils datent de 222 à 208 avant J.-C.. Ils portent principalement sur la politique, l'armée, l'économie, le droit, la culture et la médecine. "Après une étude méticuleuse des 48 feuillets relatifs à la médecine, la dynastie Qin, bien qu'elle n'ait duré que 15 ans, disposait d'un système médical et d'une documentation sophistiqués, ainsi que de multiples traitements qui ont continué à être utilisés pendant très longtemps", a déclaré le chercheur Zhang, comme le rapporte Xinhuanet, qui a également ajouté que les nouvelles découvertes éclairent l'histoire médicale ancienne de la Chine et répondent à de nombreuses questions concernant la gouvernance de l'empereur.

Enfin, un chercheur adjoint de l'Académie chinoise des sciences médicales chinoises, Zhou Qi, a ajouté que les gens de l'époque connaissaient plusieurs traitements de la médecine traditionnelle chinoise tels que la moxibustion, l'acupuncture, l'administration orale et la thérapie topique. En outre, les documents révèlent également que la majorité des patients provenaient de la classe socio-économique la plus élevée de Chine et que les médecins n'étaient autorisés à les traiter que sous la direction du gouvernement.

1
2
3
Connexe
Construire l'armée de terre cuite :Technologie de l'artisanat céramique et organisation de la production dans le complexe du mausolée de Qin Shihuang (1)
Construire l'armée de terre cuite :Technologie de l'artisanat céramique et organisation de la production dans le complexe du mausolée de Qin Shihuang (2)

Nb : Certains paragraphes sont repetitifs c'est inevitable , mais on doit respecter l'integralite des articles .... :)
 
Dernière édition:

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Ce weekend et a paraitre ... :)
L'ancien art de guérir chinois du Qigong
Edito : Visitez n'importe quel parc en Chine au cours des dernières centaines d'années et vous verrez probablement des dizaines de personnes pratiquant le qigong. Ce qui a commencé comme un traitement traditionnel chinois il y a plus de 4 000 ans est devenu une tendance majeure en matière de santé aujourd'hui. Aujourd'hui, des personnes du monde entier pratiquent le qigong pour tenter d'apporter un équilibre à leur vie moderne trépidante. Mais d'où vient exactement le qigong et comment a-t-il évolué au fil des siècles ?

1663306374414.png1663306504538.png
Le qigong était également utilisé comme base pour le développement de techniques d'arts martiaux de haut niveau.
 

totoautibet

Alpha & Oméga
03 Mar 2010
5 695
5 635
188
76
Nanning
Intéressant et courageux témoignage d'un peintre Chinois pendant l'occupation Japonaise...

Les réfugiés - Jiang Zhaohe​

Cela m'a aussitôt fait repenser à Fernand Pelez dont on peut voir une partie de l'oeuvre au Petit Palais à Paris (petit rappel : entrée gratuite)
1663320179831.png
 

chwpaul

Alpha & Oméga
20 Juil 2009
3 004
885
173
Ce weekend et a paraitre ... :)
L'ancien art de guérir chinois du Qigong
Edito : Visitez n'importe quel parc en Chine au cours des dernières centaines d'années et vous verrez probablement des dizaines de personnes pratiquant le qigong. Ce qui a commencé comme un traitement traditionnel chinois il y a plus de 4 000 ans est devenu une tendance majeure en matière de santé aujourd'hui. Aujourd'hui, des personnes du monde entier pratiquent le qigong pour tenter d'apporter un équilibre à leur vie moderne trépidante. Mais d'où vient exactement le qigong et comment a-t-il évolué au fil des siècles ?

Voir la pièce jointe 126953Voir la pièce jointe 126954
Le qigong était également utilisé comme base pour le développement de techniques d'arts martiaux de haut niveau.
Mon expérience personnelle est la suivante : le Qigong et l'une des théories scientifiques d'aujourd'hui - la science quantique (les gens dans le monde ne comprennent toujours pas ce qui se passe dans cette théorie quantique. savent.) sont liés.
On dit que la pratique du Tai Chi et du Qigong peut faire que les gens se sentent intégrés dans le temps et l'espace, et peuvent s'intégrer à l'univers, de sorte que la fréquence interne du corps humain est synchronisée avec la fréquence de l'univers, rendant ainsi les gens plus énergique et sain.
Il serait trop difficile et trop compliqué de continuer à plonger dans ce sujet. Il est possible d'y transférer la connotation bouddhique. 🧐 😝 :grin:
 

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
18 640
11 287
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
L'ancien art de guérir chinois du Qigong & Philosophie chinoise ...

1663442511574.png
Le mont Laojun à Luoyan, dans la province du Henan, en Chine, est un site sacré pour les taoïstes.
12 Septembre 2022

Visitez n'importe quel parc en Chine au cours des dernières centaines d'années et vous verrez probablement des dizaines de personnes pratiquant le qigong. Ce qui a commencé comme un traitement traditionnel chinois il y a plus de 4 000 ans est devenu une tendance majeure en matière de santé aujourd'hui.

Histoire : Aujourd'hui, des personnes du monde entier pratiquent le qigong pour tenter d'apporter un équilibre à leur vie moderne trépidante. Mais d'où vient exactement le qigong et comment a-t-il évolué au fil des siècles ?

Le qigong : Posture du corps, mouvements, respiration et méditation

Le qigong est une combinaison de postures corporelles, de mouvements, de respiration et de méditation coordonnés. Il est utilisé pour améliorer la santé et le bien-être spirituel d'une personne, ainsi que pour l'entraînement aux arts martiaux. Il était traditionnellement utilisé par les Chinois comme moyen d'équilibrer le qi (énergie vitale) d'une personne.

Bien que tout cela puisse ressembler à des balivernes superstitieuses pour les esprits scientifiques, les bienfaits médicinaux du qigong ont été étudiés en profondeur. Depuis 1998, il est reconnu comme une forme de médecine valide en Chine.

Le qigong a évolué au fil des siècles et tend aujourd'hui à avoir une orientation plus médicinale que spirituelle. Il se compose de différentes pratiques, formes et techniques. En 2010, l'Association chinoise de qigong de santé a officiellement introduit cinq nouvelles formes de qigong de santé dans le but explicite d'améliorer la santé des pratiquants.


Le qigong se divise en deux catégories : le qigong dynamique/actif utilise des mouvements lents et fluides, tandis que le qigong méditatif/passif utilise des positions immobiles et se concentre sur des techniques de respiration pour libérer l'esprit.


1663441319967.png
Exercice de qigong pour traiter les émissions séminales involontaires tiré du Xiuzhen miyao, un texte de qigong de gymnastique d'origine inconnue,
qui a été redécouvert et publié avec une préface de Wang Zai en 1513. Il recense 49 exercices de qigong.

Étymologie du Qigong

Le qigong peut être divisé en deux mots distincts, qi et gong. Qi signifie air, gaz ou souffle, mais est souvent utilisé pour faire référence à l'idée d'énergie vitale ou de vie. Toute la médecine traditionnelle chinoise tourne autour de l'idée de qi et du flux d'énergie vitale. Le terme "gong", quant à lui, signifie "culture" ou "travail".

Associés au qi, ils décrivent des systèmes qui cherchent à équilibrer l'énergie vitale d'une personne par le travail et l'engagement.

Le terme qigong tel que nous l'utilisons aujourd'hui est en fait relativement récent. Il est devenu populaire dans les années 1940 et 1950 pour désigner la myriade d'exercices d'auto-assistance chinois sous un seul et même nom. Il a également été utilisé comme un moyen de s'éloigner des techniques à orientation spirituelle pour se rapprocher de l'accent général mis sur la santé fondée sur la science.

Les origines anciennes du Qigong

Le qigong, tel que nous le connaissons aujourd'hui, est un amalgame de milliers d'années de connaissances. Ses racines remontent à plus de 4 000 ans, dans l'ancienne culture chinoise. Au cours de cette période de 4 000 ans, différentes parties de la société chinoise ont développé et pratiqué différentes formes de qigong. Chacune avec ses propres théories et caractéristiques.


1663445768218.png

* La médecine traditionnelle chinoise : Les techniques de qigong sont utilisées dans la médecine traditionnelle chinoise depuis des milliers d'années. L'utilisation du qigong dans la médecine traditionnelle chinoise tend à se concentrer sur l'équilibre de l'esprit, du corps et du qi. On pense qu'une personne peut tomber malade ou mourir lorsque son niveau de qi est réduit ou déséquilibré.

1663442881653.png
Laozi, sculpture située au nord de Quanzhou, province de Fujian, Chine.

* Le Daoisme : L'origine du taoïsme remonte à environ le 4e siècle avant J.-C., mais certains de ses éléments remontent à bien plus loin. Le qigong taoïste est axé sur la longévité et l'illumination.

1663444747647.png

* Le bouddhisme : Les techniques de qigong bouddhistes remontent à peu près à la dynastie Han (206-202 av. J.-C.). Elles associent les techniques de qigong aux enseignements bouddhistes afin d'atteindre l'illumination spirituelle sur la voie de l'édification du Bouddha. En tant que tel, le qigong bouddhiste est plus méditatif et spirituel.

02-confucius.jpg
Confucius (latinisé du chinois Kongzi 孔子 ou Kongfuzi 孔夫子 "Maître Kong", 551-479 avant J.-C.)

1663444009510.png
Mencius ( MEN-shee-əs) ; né Mèng Kē (chinois : 孟軻) ; ou Mèngzǐ (chinois : 孟子 ; 372-289 BC)
était un philosophe confucéen chinois qui a souvent été décrit comme le "deuxième Sage", c'est-à-dire après seulement Confucius lui-même.

Le confucianisme : Les éléments du confucianisme peuvent remonter jusqu'à trois mille ans. Le qigong confucéen est une pratique religieuse. L'objectif est de devenir un Junzi (une personne de haute stature). Un Junzi est en fait une personne supérieure de haut rang moral dans le confucianisme. Le qigong confucéen se concentre sur la prise de conscience de sa propre moralité.

1663443954833.png

Le qigong martial : Enfin, il y a le qigong martial. De nombreux arts martiaux traditionnels chinois comme le Kung fu (ou Gong fu) incorporent des éléments de qigong. L'objectif est d'améliorer l'équilibre intérieur d'une personne pour lui permettre de mieux se défendre.

Liu Guizhen - L'inventeur du qigong moderne ?

On attribue parfois à Liu Guizhen le rôle d'inventeur du qigong contemporain. En 1947, il travaillait comme commis pour le parti communiste lorsqu'il est tombé gravement malade, souffrant de tuberculose et d'ulcères d'estomac. Il pesait moins de 80 livres et a été envoyé en congé de maladie. On ne s'attendait pas à ce qu'il survive, et encore moins à ce qu'il reprenne le travail.

Mais il a survécu ! On raconte que Liu est rentré chez lui et a pratiqué les exercices traditionnels de qigong que lui avait enseignés son oncle, Liu Duzhou. Quelques mois plus tard, il est revenu au travail, avec trente livres de plus et en bien meilleure santé. Perplexes, les fonctionnaires communistes lui ont demandé comment il avait réussi et Liu leur a expliqué que tout cela était dû aux techniques traditionnelles qu'ils méprisaient tant.

En 1949, Liu a inventé le terme qigong pour décrire les pratiques de sauvetage que son oncle lui avait enseignées. Ce terme est parfois considéré comme le point de départ de l'interprétation moderne et scientifique du qigong. Les décennies suivantes ont été mouvementées, tant pour le Guizhen que pour le qigong.


Running Into Trouble : Le qigong et les autorités

Le qigong a eu des relations difficiles avec les autorités chinoises dans les années 60 et 70, tout comme les pratiques de qigong du Falun Gong. Pendant le Grand Bond en avant (1958-1963) et la Révolution culturelle (1966-1976), l'État chinois a fortement réprimé de nombreuses pratiques traditionnelles chinoises considérées comme trop "spirituelles". Le qigong a fait l'objet de mesures restrictives et le grand public y avait peu accès. Il était cependant toujours utilisé dans les centres de rééducation et les hôpitaux publics.

Pendant la Révolution culturelle, Liu Guizhen a été emprisonné pendant 11 ans, car il était considéré comme responsable de la propagation de "l'herbe empoisonnée du qigong". Il passait son temps à enseigner le qigong à ses codétenus, malgré les menaces de torture et même de mort des autorités chinoises.

Après la mort de Mao Zedong en 1976, la popularité du qigong a explosé. Bientôt, il y a entre 60 et 200 millions de pratiquants de qigong en Chine. Cela a commencé à poser des problèmes. Certains maîtres de qigong ont commencé à revendiquer des capacités presque surhumaines en utilisant la pseudo-science comme explication. Et plus d'un maître moins honnête a commencé à former des cultes pour son bénéfice personnel.

Cela a conduit à deux autres répressions de l'État. En 1985, l'Organisation nationale des sciences et de la recherche sur le qigong a été créée pour réglementer les différentes dénominations de qigong. Puis, en 1999, l'État chinois a commencé à s'inquiéter du fait que les anciennes traditions de spiritualité, de mysticisme et de moralité redevenaient trop populaires, grâce à la pratique répandue du qigong. Les cliniques et hôpitaux de qigong ont été rapidement fermés et les mouvements spirituels qui utilisaient le qigong, comme le Zhong Gong et le Falun Gong, ont été interdits.

Aujourd'hui, bien que toujours populaire en Chine, le qigong est strictement réglementé. Les instructeurs doivent être formés et certifiés par le gouvernement et le qigong ne peut être pratiqué que sous des formes approuvées par l'État. Ces formes se concentrent sur l'aspect médicinal du qigong plutôt que sur son aspect spirituel.

Conclusion

Le succès des tentatives des autorités chinoises de réprimer le qigong est mitigé. Grâce à la migration des Chinois, au tourisme et à la mondialisation en général, le qigong est désormais pratiqué dans le monde entier.

Les autorités ont peut-être tenté de le réprimer, mais aujourd'hui, le qigong est largement revenu à ses racines. Des personnes du monde entier et d'origines diverses pratiquent le qigong. Certains le font pour s'amuser, d'autres pour faire de l'exercice et d'autres encore pour se soigner. D'autres, en revanche, ont étudié les racines du qigong et l'utilisent à des fins d'auto-culture, de spiritualité et de méditation.

Lorsque sa femme l'a supplié d'arrêter d'enseigner le qigong en prison, Liu Guizhen aurait dit : "L'avenir confirmera notre travail. Un jour, la science que nous appelons 'qigong' sera connue et jugée comme un héritage et un trésor précieux au bénéfice de toute l'humanité". Aujourd'hui, je suis sûr qu'il serait heureux de voir qu'on lui a donné raison.


1663448883001.png
Video : What is qigong 武当道长英文介绍气功

 
Dernière édition: