1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Vent de panique sur les Bourses, les banques s'effondrent

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 10 Août 2011.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 184
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    11/08/2011 à 00h13 h

    De nouvelles inquiétudes sur la zone euro et des rumeurs, aussitôt démenties, d'abaissement de la notation de la dette publique française ou de faillite bancaire, ont alimenté l'affolement des marchés.


    "C'était une séance folle. Le secteur bancaire n'avait pas été attaqué aussi violemment depuis Lehman Brothers", commente Renaud Murail, gérant d'actions chez Barclays Bourse.


    En clôture, la Bourse de Paris a plongé de 5,45%, Francfort de 5,13% et Londres de 3,05%. Madrid a perdu 5,49% et Milan 6,65%.


    La fièvre touchait aussi l'autre rive de l'Atlantique, où l'indice vedette de la Bourse de New York, le Dow Jones, cédait 3,05% vers 17H15 GMT. Le rebond spectaculaire de la veille (environ 4%) était bien loin. "L'enthousiasme est fini", constataient les analystes de Charles Schwab.


    "On est dans une atmosphère de panique, le marché joue à se faire peur. Il y a eu une attaque en règle, une spéculation à la baisse, mais surtout une phobie générale", commente M. Murail.


    Alors que l'Europe avait démarré sur un rebond, les places financières ont subitement paniqué à deux heures de la clôture, les investisseurs liquidant leurs actions dans la précipitation.


    La nervosité a été portée à son comble par la multiplication de rumeurs de dégradation de la note de la France ou de faillite de la banque française Société Générale, dont l'action s'est effondrée de 22% en cours de séance.
    Certains analystes expliquaient aussi cette débâcle des valeurs financières par le débat agitant les marchés autour du Fonds européen de stabilité financière (FESF) et du plan de sauvetage de la Grèce.


    Athènes envisage en effet d'étendre son programme d'échange d'obligations afin d'y inclure des titres à plus longue échéance, ce qui mettrait davantage à contribution ses créanciers privés.
    Le gouvernement français a "formellement" démenti les rumeurs sur une éventuelle dégradation de sa note.


    "Ces rumeurs sont totalement infondées et les trois agences Standard's and Poor, Fitch et Moody's ont confirmé qu'il n'y avait pas de risque de dégradation", a-t-on assuré dans l'entourage du ministre français des Finances François Baroin.
    Interrogée par l'AFP, l'agence franco-américaine Fitch Ratings a confirmé la note "AAA", décernée aux emprunteurs les plus fiables, qu'elle attribue à la dette publique française.


    "Il est clair que des investisseurs jouent la carte de la peur car cette rumeur est largement infondée", a tempéré un autre analyste.
    Malgré ces rumeurs, les taux d'emprunt des pays de la zone euro se sont fortement détendus mercredi, à la faveur du rachat par la Banque centrale européenne des titres de dette italiens et espagnols, et d'une émission d'obligations placée avec succès par l'Italie.


    La France et l'Italie sont montées au créneau pour tenter de convaincre les investisseurs de leur détermination à maîtriser leurs budgets.


    Le président français Nicolas Sarkozy a ainsi interrompu ses vacances pour présider une réunion de crise. Paris promet d'annoncer, le 24 août, de nouvelles mesures pour atteindre ses objectifs de réduction du déficit, indispensables pour conserver sa note "AAA".


    Le gouvernement de Silvio Berlusconi s'est de son côté engagé à adopter au plus tard le 18 août de nouvelles mesures d'austérité destinées à revenir à l'équilibre budgétaire dès 2013 en économisant 20 milliards d'euros supplémentaires.

    Autre pays dans le collimateur des agences de notation, Chypre a vu sa note dégradée par l'agence Fitch, qui a estimé que le pays aurait besoin d'un plan de sauvetage européen pour faire face aux échéances de remboursement de sa dette.

    Beaucoup d'incertitudes vont persister pendant encore plusieurs semaines, avertissent certains analystes. L'économie américaine croît à un rythme lent et il n'est pas exclu que la récente tempête boursière affecte l'activité économique.

    La banque centrale américaine (Fed) a dressé mardi un bilan de santé peu brillant de la première économie mondiale, dont les perspectives sont "molles". La croissance y a crû à un rythme annuel de moins de 1% au premier semestre alors que l'institution tablait sur plus de 3% en début d'année.

    "La Fed dit clairement que certains problèmes vont durer longtemps", avance Eric Edelfelt, gestionnaire d'actions chez Meeschaert Gestion Privée à Paris. "Peut-être que le médicament qu'elle a administré ne sera pas suffisant", ajoute-t-il.

    La Fed, dont la marge de manoeuvre était réduite, a promis mardi soir de maintenir son taux d'intérêt directeur près de zéro "au moins jusque mi-2013" tout en envisageant de nouvelles mesures de relance pour aider l'économie américaine sans indiquer lesquelles.

    Cette annonce a permis d'interrompre la série noire sur les Bourses asiatiques: Tokyo a rebondi de 1,05%, Séoul de 0,27%. Hong Kong a gagné 2,34% et Shanghai 0,91%. A Sydney, le rebond s'est poursuivi (+2,6%).


    Les placements financiers considérés comme sûrs restaient très prisés mercredi. L'once d'or a ainsi atteint un nouveau record à 1.772 dollars, tandis que le franc suisse, autre valeur refuge s'est rapproché de la parité à 1,0344 franc suisse pour un euro.

    Plus de 900 milliards d'euros sont partis en fumée en Bourse en deux jours -les 5 et 8 août - aux Etats-Unis et en Europe, selon les estimations des analystes de Dexia Securities, la filiale de courtage de la banque franco-belge Dexia.

    D'après eux, sur sept mois, ce sont environ 3.400 milliards d'euros de capitalisation boursière qui se sont évaporés, ce qui représente près d'un tiers du Produit intérieur brut des Etats-Unis (14.500 milliards de dollars).


    © 2011 AFP
     
    #1 lafoy-china, 10 Août 2011
    Dernière édition: 10 Août 2011
  2. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 952
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 154 / -35
    Honnêtement, ce jeu de rumeurs et "que je me fasse peur" n'est pas seulement ridicule mais surtout très dangereux au vue des conséquences que cela peut avoir ...

    Et il ne faut surtout pas croire qu'il n'y aura que des perdants dans cette histoire comme on souhaite nous le faire croire ...

    Déjà, durant les crises précédentes, 1929, etc, etc ... Certes, le monde s'est pris une claque économique monumentale sauf une certaines tranche des "décideurs" économiques ...

    On célébrait il n'y pas si longtemps la chute du mur et l'avènement d'un système à l'occidental dans beaucoup des anciens pays du bloc de l'Est ... Pour en arriver là, au final ? Au mépris de tous les épisodes qui jalonnent l'histoire économique de l'Ouest ...

    On reprend les mêmes (une ou deux génération après) et l'on recommence ... Et quand les rumeurs prennent le pas sur les déclarations des Etats qui veulent rassurer ... Il n'y plus alors qu'un pas ...
     
  3. Myself

    Myself Membre Gold

    Inscrit:
    1 Décembre 2009
    Messages:
    870
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +79 / -6
    9:30 la bourse de Shanghai ouvre dans le vert (attention en Chine les couleurs sont inversees).
    Est-ce surfait ces rumeurs ou une nouvelle crise nous attend? Vous achetez maintenant ou vous attendez?
    La France perd ses AAA? Si les deficits continuent a s'accumuler et comme on repousse toujours et toujours, il faudra bien voir la realite en face un jour.
     
  4. woodyshanghai

    woodyshanghai Membre Silver

    Inscrit:
    5 Août 2010
    Messages:
    269
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +0 / -0
    Ca va Lafoy- China ?
    Les affaires marchent bien ??
    Depuis quand les affaires ne marchent pas ???

    Je me fais des soucis pour toi, ce sont juste des questions, libre a toi de me repondre.

    Cordialement,
     
  5. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Plus de 900 milliards d'euros sont partis en fumée en Bourse en deux jours " Quelqu'un pourrait-il m'expliquer un peu comment ça part en fumée ? Par exemple, on vend en masse des actions de la société X pour acheter de l'or en masse. La valeur de X diminue, mais le prix de l'or monte.. J'ai du mal à comprendre la valorisation et la dévalorisation d'une entreprise...
     
  6. Mathieu

    Mathieu Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    15 Octobre 2006
    Messages:
    5 635
    Localité:
    Shanghai, People Square
    Ratings:
    +1 404 / -10
    Fut un temps ou les gains en bourse se faisaient sur la bonne santée des entreprises...
    Comme maintenant on fait plus d'argent en pariant sur les variations de cours à la hausse certes mais surtout à la baisse ca ouvre la porte à tous les exces...
     
  7. JSR

    JSR Membre Gold

    Inscrit:
    5 Janvier 2010
    Messages:
    477
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +39 / -0
    "Until the early 1970s, bond credit ratings agencies were paid for their work by investors who wanted impartial information on the credit worthiness of securities issuers and their particular offerings. Starting in the early 1970s, the "Big Three" ratings agencies (S&P, Moody's, and Fitch) began to receive payment for their work by the securities issuers for whom they issue those ratings, which has led to charges that these ratings agencies can no longer always be impartial when issuing ratings for those securities issuers. Securities issuers have been accused of "shopping" for the best ratings from these three ratings agencies, in order to attract investors, until at least one of the agencies delivers favorable ratings. This arrangement has been cited as one of the primary causes of the subprime mortgage crisis (which began in 2007), when some securities, particularly mortgage backed securities (MBSs) and collateralized debt obligations (CDOs) rated highly by the credit ratings agencies, and thus heavily invested in by many organizations and individuals, were rapidly and vastly devalued due to defaults, and fear of defaults, on some of the individual components of those securities, such as home loans and credit card accounts."

    Arreter de donner du credit a des gens ou des organisations dont vous n'avez vous meme aucune idee de leur credibilite...
     
  8. JEJE

    JEJE Dieu créateur

    Inscrit:
    17 Juillet 2010
    Messages:
    2 132
    Localité:
    马赛郊区
    Ratings:
    +977 / -20
    Moi aussi ca me choque, je me l'explique par des entreprises qui ont emprunte et on fait faillite par exemple. Donc impossible de recuperer les sous. Ou alors des mauvaises cotations peuvent en etre responsables mais dans ce cas la l'argent ne peut pas s évaporer, y a toujours un bénéficiaire il me semble.
     
  9. WaliseE

    WaliseE Banned

    Inscrit:
    1 Septembre 2010
    Messages:
    594
    Ratings:
    +0 / -0
    il n' y as aucune economie c'est le casino
    et puis si ca se passe mal , ils savent ou se planquer
    tout ceci est un jeux
     
  10. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 952
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 154 / -35
    Rien n'est perdu pour tout le monde ...

    Crise en 2008 ... L'industrie du luxe, Porsche & Co n'ont jamais aussi bien vendu juste après ...

    Cela disparaît d'un côté ... On nous le fait bien voir et comprendre ... Par contre, cela ne disparaît pas pour tout le monde ...
     
  11. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Les fluctuations rapides excitent tout le monde et sont excellentes pour la rentabilité [surtout pour qui démarre les rumeurs].
     
    #11 Legume28, 11 Août 2011
    Dernière édition: 11 Août 2011
  12. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 952
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 154 / -35
    Y a des lois contre cela ...

    Mais bon, entre les lois et leur application ...
     
  13. C-E

    C-E Dieu
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    19 Novembre 2009
    Messages:
    3 860
    Localité:
    Peking
    Ratings:
    +104 / -2
    Merci pour vos réponses Mattcoq et Jeje. J'ai aussi pensé à une mauvaise valorisation des entreprises, et à des faillites (donc, impossibilité de rembourser les crédits). Mais ces raisons ne semblent pas entrer en compte pour une perte si rapide (deux jours) ? Si ? Moi qui pensait bien piger l'économie, avec ce genre de questions, je me rends compte que j'y connais rien en fait !!! En fait, c'est plus simple : tout le monde vend ses actions de la boîte X. Plus personne ne veut en acheter, donc sa valeur diminue. Tout cela alors qu'en interne, les salariés, les machines etc... n'ont pas changé...
     
  14. A MU

    A MU Dieu Supérieur

    Inscrit:
    30 Juillet 2007
    Messages:
    874
    Localité:
    Shenzhen / Ganzhou
    Ratings:
    +626 / -4
    Bonjour,

    Ce genre de Yo-Yo boursier est aussi un excellent moyen de renforcer sa participation au sein du conseil d'administration d'une société.
    Si tu as des parts conséquentes, exemple un bon paquet de stock option, il est aisé de lancer une rumeur de défaillance de la societe, vente des actions, prise de benefices, dans la foulee, de nombreux petits actionnaires vendent avant de voir leurs économies fondre, le titre baisse et le vendeur initial peut racheter plus d'actions qu'il n'en avait avant grâce a sa plus valu et au prix moindre des actions.

    PS: ça remonte déjà pas mal en France.

    Bonne Journée,
     
  15. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 952
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 154 / -35
    Tout comme hier, avant de chuter en vrille ...
     
  16. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 952
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 154 / -35
    C'est reparti à la baisse ...
     
  17. MTT

    MTT Demi-dieu

    Inscrit:
    17 Septembre 2008
    Messages:
    1 702
    Ratings:
    +151 / -1
    ce genre de crash donne une excellente opportunité pour gagner encore plus d'argent. il y a des trackers indexés sur la baisse du CAC avec effet de levier qui ont du faire + 40% cette semaine, et sinon la vente à découvert des actions sur lesquelles c'est possible . certains ont du ramasser pas mal de thunes en ce moment !!!
     
  18. vds

    vds Membre Silver

    Inscrit:
    1 Janvier 2011
    Messages:
    308
    Ratings:
    +1 / -0
    et certains ont du pas mal en perdre.
     
  19. WaliseE

    WaliseE Banned

    Inscrit:
    1 Septembre 2010
    Messages:
    594
    Ratings:
    +0 / -0
  20. soalone

    soalone Membre Bronze

    Inscrit:
    24 Novembre 2010
    Messages:
    72
    Ratings:
    +0 / -0

Partager cette page