1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Universite de Binzhou : mauvaise experience

Discussion dans 'Etudier en Chine' créé par charlie21, 3 Décembre 2009.

Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.
  1. jean.christophe

    jean.christophe Membre Actif

    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    oui, allez donc étudier à Binzhou...

    Pour ma part, c'est fini, j'ai trouvé une université sérieuse avec de vrais cours et de vrais enseignants (nous somme 7 dans ce cas). La chose n'a pas été facile, Binzhou ne s'étant pas montrée une université très coopérative... Je ne suis plus, désormais, obligé de vivre dans une cage, sous contrôle permanent... pour rien (pas de cours sérieux) tout en payant très cher néanmoins !
    Bien sûr là où nous nous trouvons maintenant, les tarifs ont été divisés par 2 par rapport à Binzhou et pendant nos 3 semaines de fuite, notre chinois s'est amélioré plus qu'en 5mois et demi dans le Shandong...

    Pour 10 d'entre nous (sur 12 ! c'est pas mal ! 7 se sont inscrits ailleurs (dont 4 avec moi), 1 a trouvé du travail et 2 sont simplement rentrés au pays assez traumatisés par l'expérience) c'est clairement un nouveau souffle et une grande libération !

    Pour ceux qui douteraient, je les invite à parcourir l'article sur l'université de Binzhou dans Wikipédia et surtout de se rendre sur l'onglet "discussion"... Le verdict n'est pas mien, on y parle des méthodes "plus que douteuses d'Antoine H[Modéré] et de Yann P[Modéré]"... Ils se serait (entre autre) fait passer pour des étudiants satisfaits par les formations de Binzhou sur différents forums, sous différents pseudos... (nous avons repéré celui de Sirlord (chine-nouvelle), mais d'autres nous semblent bien douteux).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Universit%C3%A9_de_Binzhou

    Je ne puis, donc, que confirmer l'allégation, qui est bien antérieure à notre insatisfaction (2008)... si seulement nous avions pris mieux la peine de nous renseigner, sans doute eussions nous mieux évité de tomber dans ce qui n'est au fond qu'une escroquerie qui rapporte de coquettes sommes à ses auteurs.

    Mais, maintenant que je suis loin d'eux et de leurs "méthodes", maintenant que je peux me livrer à l'apprentissage du chinois dans de bonnes conditions... je fais ce petit texte d'information sur Binzhou...

    Le lecteur décidera bien tout seul ! (à ses risques et périls)

    (je répondrai en privé à quiconque voudra être renseigné plus exhaustivement)

    Mais sur demande, je pourrai recopier ici même (sans en changer une ligne) la formation (qui avait tant plu à Sirlord) pour laquelle nous étions venue (celle du site d'Antoine H[Modéré] et Yann P[Modéré])... avec ECTS (paraît-il) et le mail de convocation aux examens... pas tout à fait conforme (pour le dire poliment !)... je pourrai également recopier strictement le descriptif des conditions de vie et d'hébergement... tout aussi conforme !

    Sinon, pour ceux que ça intéresse, sur le site actuel, on peut lire que Binzhou vous prépare au HSK 12 en 4 ans... Les grands centres de formations n'ont qu'à bien se tenir !

    Voilà.
    Bien à vous.
     
    #21 jean.christophe, 5 Mars 2010
    Dernière édition: 5 Mars 2010
  2. ElodieX

    ElodieX Modérateur Nanjing
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    1 283
    Localité:
    Xuhui district
    Ratings:
    +168 / -0
    Je trouve tout de même assez choquant qu'une université empêche ses étudiants de déménager en dehors avec renfort de la police sous couvert que ça soit mieux pour eux ainsi...

    Ayant suivi des cours à Nanjing university (une université chinois très connue et tout à fait respectable), ce genre de chose ne serait jamais arrivée. Au pire les étudiants auraient payé un peu plus cher, mais c'est tout!



    Par ailleurs je me demande quelles sont les rôles des administrateurs français?
    Les grandes universités chinoises que j'ai connus personnellement: Nanjing university, nanjing eastern university, la BLCU, et toutes les autres dont il est question sur ce forum n'ont pas "d'administrateur français": elles n'ont pas besoin de ça pour faire leur pub.

    Rien que pour ces 2 informations issues de ce sujet, j'avoue avoir des doutes par rapport à cette université.
     
    #22 ElodieX, 5 Mars 2010
    Dernière édition: 5 Mars 2010
  3. skornjr

    skornjr Membre Bronze

    Inscrit:
    12 Août 2009
    Messages:
    18
    Ratings:
    +0 / -0
    Je rejoins Elodie sur ce point, ayant étudié a Hohai et Nanshida (à Nanjing) il ne nous à jamais été imposé d'être logé à l'université, ces universités ont toujours proposé leurs solutions d'hébergement aux étudiants le désirant, sans jamais imposer quoi que ce soit aux autres.
     
  4. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 051
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    tout cela est plutôt saignant en effet...
    selon comme on se place on peut y voir soit la parfaite description d'une secte oppressante s'efforcant par tous les moyens d'étouffer un scandale émergeant soit le dénigrement machiavélique et malsain d'étudiants démotivés et seulements intéressés à démolir le système...
    étrange toutefois de se porter aussi loin pour se faire! il ne manque pas en effet d'endroits en France permettant de s'exprimer dans ce domaine...
    enfin si les conditions d'étude et d'hébergement décrites par Jean-Christophe étaient avérées, il semblerait que les conditions pour un recours en justice soient largement remplies?
     
    #24 totoautibet, 5 Mars 2010
    Dernière édition: 5 Mars 2010
  5. Sun4u

    Sun4u Banned

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    29
    Localité:
    in the world: Belgium for the moment
    Ratings:
    +0 / -0
    Université de Binzhou

    Un de mes collaborateurs m'a parlé de cette université. Celle-ci n'est pas très recommandable et l'administrateur français aurait déjà effectué un nombre impressionnant de métiers divers en passant par le système de coaching d'entreprise [Modéré] !

    D'n autre côté si on regarde le post que l'administrateur a laissé sur ce forum, cela ressemble plus à un moyen publicitaire pour protéger son business qu'une réelle discussion avec l'auteur du post initial.

    Si cet homme est enseignant ou responsable de son établissement, il fait preuve d'un manque total de respect et de psychologie !

    Je pense qu'on devrait interdire que des étrangers dans un pays x viennent enseigner des langues, des philosophies ou des pratiques inhérentes à la culture ou à l'économie de ce pays .

    Accepteriez-vous qu'un étranger vienne donner des cours de français en France ? Pas vraiment n'est ce pas, même si en Europe on prêche la tolérance . bzzz

    Qu'on laisse aux chinois, le soin de nous enseigner leur propre savoir et culture. C'est une question de respect. On ne vient pas imposer sa loi dans un pays où on n'a pas vécu .

    Aux étudiants, travailleurs expats
    Si vous désirez apprendre le chinois, commencer d'abord par une école de langues dans votre pays d'origine ensuite, rassemblez les universités chinoises proches de votre lieu de travail et effectuez une recherche méthodique parmi les étudiants de classe supérieure pour obtenir leurs avis respectifs: Ne foncez pas tout droit sur le premier "comment" que vous trouvez sur un forum ou la pub d'un site web ! soyez prudents !
    Binzhou, abstenez-vous !
     
  6. Dui ni shuo de dui

    Dui ni shuo de dui Alpha & Oméga

    Inscrit:
    18 Septembre 2007
    Messages:
    5 668
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +6 339 / -18

    Revoir à l'impératif -> revois.

    On dit donc "revois un peu ta maîtrise du français"




    Je dis ça, mais c'est juste pour être lourd.
     
  7. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 051
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    discussion sur Binzhou fermée?

    étrange que cette discussion certes "passionnée" mais édifiante et utile à tout point de vue soit interrompue si promptement! curieux...
     
  8. jean.christophe

    jean.christophe Membre Actif

    Inscrit:
    24 Novembre 2009
    Messages:
    2
    Ratings:
    +0 / -0
    oui, étrange...

    En fait elle a été ré-intitulée : "mauvaise expérience"... (tu m'étonnes !)
    sur chine-nouvelle... tout a disparu, c'est bien dommage, tous les insatisfaits qui avaient exprimé leur mécontentement s'y faisaient agonir d'injures, et voyaient s'étaler dans les posts enflammés d'Antoine H[Modéré] des renseignements issus de leurs dossiers d'inscription (renseignements qui, je crois, dans tout établissement sérieux ne peuvent être pillés et se doivent de demeurer dans le plus strict espace de la confidentialité... mais bon !).

    difficile de faire passer l'information.

    Que ceux qui le veulent aillent donc étudier à Binzhou, ils verront bien !
    Heureux d'être loin ! (heureux, soulagés, libérés, mais à quel prix !)

    Tout de même, à consulter : ce petit lien assez clair (surtout l'onglet "discussion").

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:Universit%C3%A9_de_Binzhou

    et sur chine-nouvelle, les posts d'un certain Sirlord (qui n'est autre que le pseudo sous lequel Antoine H[Modéré] et Yann P[Modéré] se sont enregistrés pour écrire dans wikipédia un soi-disant article sur l'université de Binzhou. Article jugé non conforme par plusieurs modérateurs de l'encyclopédie, accompagné d'un commentaire intéressant, donc !) : édifiant !

    En effet (mais ce propos n'engage que moi), que penser de gens qui cherchent à détourner un instrument gratuit et bénévole de diffusion du savoir et l'utilisent à des fins douteusement promotionnelles ? (et pour promouvoir quoi ?)

    En ce qui me concerne, l'expérience Binzhou a réglé définitivement mes questions relatives à l'éthique de ces deux personnes.

    Mais je le répète, que ceux qui veulent croire ces messieurs s'inscrivent à Binzhou et y passent un HSK 12 en 4 ans !
    (désolé, nous aimons particulièrement celle-là : le HSK 12 ! encore un signe de leur sérieux et de leurs scrupules).


    Bien à vous.
     
    #28 jean.christophe, 7 Mars 2010
    Dernière édition: 7 Mars 2010
  9. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 674
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 013 / -6
    L'information est passée, les deux parties se sont suffisamment exprimées, il n'y a rien d'autre a rajouter.
     
  10. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 051
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    certes! mais qui décide de clore une discussion en cours?
     
  11. mike

    mike Grandmaster M.
    Membre de l'équipe Admin

    Inscrit:
    8 Avril 2006
    Messages:
    8 674
    Localité:
    Canton Powah
    Ratings:
    +4 013 / -6
    les moderateurs et admins du site peuvent fermer une discussion.
     
  12. totoautibet

    totoautibet Dieu suprême

    Inscrit:
    3 Mars 2010
    Messages:
    3 051
    Localité:
    Nanning/Guangxi
    Ratings:
    +1 983 / -8
    j'ai ma réponse merci... soit: "affaire classée!"
     
  13. 何昂湍

    何昂湍 Demi-dieu

    Inscrit:
    10 Janvier 2007
    Messages:
    903
    Localité:
    Binzhou - Qingdao, Shandong
    Ratings:
    +479 / -4
    Universite de Binzhou, droit de reponse

    Un grand merci aux administrateurs de ce forum, de m’accorder ce droit de réponse.
    il m'apparait plus que nécessaire de répondre a certains points abordés depuis ma dernière apparition sur ce forum, dans le fil de discussion intitulé "université de Binzhou, mauvaise expérience" :

    -Mauvaise expérience à l’université de Binzhou ? :
    À Mon avis le titre qui conviendrait le mieux pour cette discussion est : « université de Binzhou, expérience mal vécue », en effet, l’expérience de l’université de Binzhou n’a pas été mauvaise pour tous les étudiants, et parmi ceux qui l’ont quitté, les deux élèves qui se rendaient en cours régulièrement m’ont affirmé avoir fait des progrès et être satisfait du déroulement des cours, ceux qui ne se rendaient pas en cours et n'ont pas participé aux examens n'ont, a mon humble avis, aucun mot a dire sur le sujet. Une partie des étudiants a en effet mal vécu cette expérience pour diverses raisons, dont l’université n’est pas nécessairement responsable.

    -Binzhou n’est pas une université sérieuse ? :
    C’est une université accréditée par le ministère chinois de l’éducation supérieure qui se développe rapidement depuis 15 ans, et qui souhaite s’ouvrir à l’international par l’accueil d’étudiants internationaux. Forcément, il n’est pas possible d’assurer une prestation parfaite lorsque l’on fait quelque chose pour la première fois. Toutes les personnes participant à l’accueil des étudiants étrangers engagent toutes leurs compétences sincèrement, et ils arrivent a l'heure, par conséquent le fait d’affirmer que l’université n’est pas sérieuse est un manque de respect pour tous les administrateurs et enseignants qui s’impliquent au quotidien pour offrir un service de qualité.

    -la formation aux étrangers n’était pas performante ? :
    la formation est accréditée par le ministère chinois de l’éducation supérieure, elle est le fruit d’un travail commun entre moi-même et une équipe pédagogique constituée d’enseignants dans les départements de chinois, langues étrangères, et économie. Elle se démarque justement par le fait qu’elle est le fruit d’une collaboration interculturelle, par conséquent elle répond tant aux normes de l’éducation supérieure chinoise qu’aux attentes d’un public international.
    Pour le deuxième semestre, cinq professeurs enseignent aux étudiants internationaux, le professeur principal, en charge des cours d’oral, a plusieurs années dans le domaine, le professeur de lecture est spécialisé en grammaire, et il aborde fréquemment des points essentiels, la professeure d’écriture est titulaire d’un doctorat en littérature comparée et parle un très bon anglais, mais ne l’utilise qu’en dernier recours, la professeure de civilisation est également titulaire d’un doctorat et son anglais est très correct également. La professeure de chinois 4 en 1 parle français couramment. Tous les membres l’équipe enseignante justifient de plusieurs années d’expérience de l’enseignement en université.
    En outre, je suis présent à tous les cours pour m’assurer que toutes les notions sont bien comprises, et que la pédagogie des enseignants convient aux étudiants. En outre j’anime trois ateliers de deux heures toutes les semaines visant a acquérir de manière ludique la connaissance des 245 radicaux (atelier expression), des 1000 caractères les plus fréquents (atelier calligraphie), la préparation au vocabulaire du HSK (atelier Flashcards), les situations de vie quotidiennes . J’ai à ma disposition de nombreuses ressources pédagogiques (ouvrages et cds, documents numériques, support multimédia) que je mets à la disposition des élèves, et je suis en constante recherche de nouveaux supports.

    -HSK :
    L’université propose une formation à la nouvelle version du HSK dont le plus haut niveau est le niveau 6. Vous pouvez obtenir plus de renseignements sur le sujet en suivant le lien ci-dessous :
    http://www.chinesetesting.cn/index.do
    La nouvelle version du HSK a été pensée en accord avec le CERCLE, le Cadre Européen de Référence Commun pour les Langues Etrangères. C’est également sur cette base que les formations de l’université de Binzhou ont été conçues.
    Actuellement, mon niveau de chinois correspond à un HSK nouvelle version niveau 4, ce qui correspond à un niveau B2 pour le CERCLE. J’envisage d’atteindre le niveau 6 d’ici à maximum deux ans.
    En ce qui concerne les étudiants dont j’ai la charge, l’objectif est fixé à un niveau 2 ou 3 pour ce semestre, je m’occuperais personnellement des procédures d’inscriptions pour ceux qui souhaitent passer cet examen. Le centre le plus proche est a Jinan, a 2 heures de route de Binzhou.

    -L’université n’est pas coopérative ? :
    L’université a toujours été à l’écoute des étudiants, et prête à négocier dans le calme, mais après plusieurs tentative de communication infructueuse du fait de l’attitude assez négative et dénuée de constructivisme de certains étudiants (ultimatums posés aux directeurs de l’université, menaces permanente de recours juridique injustifié, insultes envers les directeurs, et déni complet de l’existence du coordinateur [à savoir moi-même]….), l’établissement d’un dialogue constructif s’est vu sérieusement remettre en cause. En outre, lorsque l’université a sollicité les étudiants par téléphone, certains de ces derniers ne se sont pas non plus montrés très coopératifs : ils sont simplement partis sans dire au-revoir ni merci (je me serais même contenté d'un "m...."), et ont éteint leurs téléphones.

    -Les conditions d’hébergement ne sont pas bonnes ? :
    le bâtiment ou sont logés les étudiants internationaux est tout neuf, il a été construit selon la norme chinoise des résidences universitaires pour étudiants chinois, mais les chambres des étudiants internationaux sont toutefois mieux équipées : Mobilier complet (lit, bureau, armoire, douche avec chauffe-eau électrique moderne, deux lavabos, climatiseur, connexion internet….) les chambres sont à 10 minutes des salles de cours, et répondent largement aux exigences de salubrité des étudiants, comparativement à certaines citées universitaires françaises, elles sont même beaucoup plus confortables. En ce qui concerne la taille, elles font 20 mètres carrés, et peuvent être habitées individuellement ou à deux, lorsque les étudiants chinois partagent des chambre similaires pour six personnes.

    Privation de liberté ? :
    un couvre feu est fixé à 23h30 pour les élèves internationaux (22h30 pour les chinois), cependant un élève chinois est disponible pour ouvrir la porte après 23h30, ce qui fait que les étudiants internationaux peuvent rentrer et sortir à l’heure qu’ils veulent.

    Difficulté pour rencontrer des étudiants chinois ? :
    Les étudiants qui restent à Binzhou ont beaucoup d’amis chinois, pour ceux qui sont timides ou ont du mal à s’insérer, il suffit de me solliciter et je pourrais leur présenter mes élèves chinois qui étudient le français, il est également possible de solliciter d’autres professeurs chinois qui demanderont l’assistance de leurs meilleurs élèves dans vos études. De nombreux contacts peuvent également être établis de manière informelle à tout moment de la journée, et n’ importe où sur le campus. Le dépassement d’une attitude plaintive et communautariste a permis à la plupart des étudiants ayant séjourné à Binzhou de créer des amitiés de long terme.

    -Interdiction d’habiter en ville ? :
    Il ne s’agit pas d’une interdiction formelle d’habiter dehors, comme dans la plupart des autres universités chinoises, les étudiants en première année sont encouragés à résider sur le campus dans un premier temps nécessaire à l’adaptation linguistique et culturelle. La location d’un appartement en dehors de l’université n’a jamais été exclue, il suffit simplement d’en solliciter l’autorisation à l’université. La réponse négative de l’université face aux étudiants qui souhaitaient habiter dehors est due au fait qu’ils avaient loués des appartements sans l’en informer, dans un esprit de confrontation et de rapport de force. Il n’est donc absolument pas exclu après un temps au sein du campus, de louer un appartement en dehors, pour cela il suffira de montrer à l’université que vous êtes assidus et responsables. Il ne faut pas oublier que l’université est responsable de ses étudiants sur le sol chinois, par conséquent elle est encore très précautionneuse. Les étudiants qui progressent rapidement, sont assidus en cours et gagnent la confiance de l’université pourront habiter en dehors.

    -Les étudiants sont déprimés ? :
    Tout le monde à ses problèmes personnels liés à un vécu individuel, l’université n’est pas responsable du malaise psychologique des étudiants. Elle remplit parfaitement son rôle en proposant des chambres, et des cours, elle est prête à écouter les difficultés des élèves et à faire des efforts pour les aider à régler leurs problèmes, dans la mesure du possible.

    -Wikipedia :
    Nous avons écrit un article de présentation de l’université sur Wikipedia en effet, vous noterez que nombres d’autres universités chinoises ont également des articles sur cette encyclopédie participative. Le contenu de cet article ne fait que présenter brièvement l’université, et vous pouvez vérifier par vous-même qu’il n’a pas de visée publicitaire. d'ailleurs, quel mal y'a -t-il a vouloir faire connaitre cette université? la plupart des étudiants en recherche d'un diplôme ne souhaitent-ils pas sortir d'une université connue?


    -Un français n’a pas sa place en tant que responsable pédagogique dans une université chinoise ? :
    Excusez-moi, mais je me sens parfaitement à ma place, et j’ai été sollicité par l’université pour lui apporter de l’aide dans la communication avec les élèves internationaux. Les programmes ont étés conçus en vue de satisfaire la demande d’étudiants internationaux, qui peut mieux saisir les besoins d’étudiants internationaux qu’un expatrié tout juste sorti de la fac de langue ? Nous vivons dans une époque de communication et d’échanges culturels, je ne tiens absolument pas à me substituer aux chinois pour l’enseignement, mais simplement à les aider dans le perfectionnement de leur méthodologie. En quoi cela est-il un crime ?

    -Escroquerie ? :
    je le répète, je ne me suis jamais fait passer pour autre que moi-même, mon travail se base principalement sur la communication interne à l’université, afin d’assurer la communication entre cette dernière et les étudiants. Je n’ai rien à cacher, et je suis disponible pour fournir les preuves de mes compétences et du potentiel de l’université. En ce qui concerne mon honnêteté, je n’ai aucunement à me justifier de quelque crime ou délit que ce soit. En ce qui concerne mes méthodes, j’ai une préférence marquée pour « clé international » dans l’enseignement du FLE, et les livres de la BLCU pour l’étude du chinois.

    -Recours juridique ? :
    Cette situation ne justifie en aucun cas un recours à la justice de la part des étudiants, en revanche si j’avais voulu faire moi aussi du mauvais esprit, j’aurais eu des recours juridiques justifiés suite à la diffamation de mon nom et de l’université de Binzhou. Recours juridique que nous n’avons pas employé. Si vraiment moi ou l’université étions coupable de quoi que ce soit, cette affaire se serait réglée devant un tribunal et non sur ce forum, vous ne croyez-pas ?

    -divulgation d’informations ? :
    Téléphoner un samedi soir a minuit, en hurlant, a un directeur de département, pour se plaindre d’une fenêtre qui ne ferme pas depuis 3 semaines, alors qu’il suffisait de faire coulisser les panneaux dans l’autre sens, est-il une grande preuve de respect de la vie privée d’autrui ?
    Dans leurs lettres d’injures postées sur d’autres forums, certains étudiants n’ont pas hésités à évoquer des aspects de ma vie privée, il y'a même eu un propos très obscène adressé a mon collègue, cela sans compter les nombreuses photos et vidéos prises au sein de l’université par un étudiant en recherche permanente de preuves démontrant l’inefficacité de l'université et qui se targue de les faire circuler autour de lui… Finalement qui était sous constante surveillance ? Le plus grand « voyeur » n’est pas forcement celui qu’on croit…
    Encore une fois, j’estime avoir été très patient envers eux. Dans ma réponse à ces injures, j’ai évoqué des faits non pas issus du dossier d’inscription, aucune information confidentielle n’a été dévoilée. J’ai simplement raconté l’attitude quotidienne des étudiants. Ma réponse leur était principalement destinée, et à présent elle n’est plus en ligne donc le problème ne se pose plus. Je n’ai eu d’autres recours que de poster ma réponse sur internet, car toute tentative de dialogue cohérent s’est d’abord soldé par toute une série de conflits, suivie d’une période et de mépris hautainement affiché et revendiqué, pour déboucher sur un dénigrement complet de ma présence.

    -« Si cet homme est enseignant ou responsable de son établissement, il fait preuve d'un manque total de respect et de psychologie ! »???
     Merci du compliment, très appréciable et très cohérent de la part de quelqu’un qui ne me connait que par le biais de cette polémique.

    -Mon éthique : pour faire écho à ce dernier « compliment » qui m’a été adressé, je tiens à préciser une fois pour toutes que je suis respectueux de tous ceux qui me respectent également, je suis très ouvert au dialogue, mais après m’être fait insulté à tort de la sorte sur la place publique, certains pourront comprendre que ma comprehension de ces deux valeurs que je véhicule au quotidien se soit quelque peu atténuée pour une courte période. Cette compréhension sera une preuve de leur part de respect et de psychologie.
    Je finirais en ajoutant que je reçois mon salaire de l’université et non des étudiants. L’université m’a confié un travail qui me passionne et que je fais de mon mieux. Tous ceux qui me connaissent réellement savent que je n’ai rien à voir avec la description qui est faite de moi sur ces forums, et je n’ai rien à prouver aux yeux de ceux qui veulent y croire et se faire une fausse idée de moi.
    Je travaille dans un esprit de communication interculturelle, et j’espère à l’ avenir jouer un rôle dans la compréhension réciproque entre tous les peuples de la terre.

    Je vous remercie pour le temps que vous avez consacré à la lecture de cette réponse.

    Sincèrement

    Antoine Herblot : responsable pédagogique et coordinateur des formations pour étudiants internationaux de l’Université de Binzhou.
     
Statut de la discussion:
N'est pas ouverte pour d'autres réponses.

Partager cette page