1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Une ordination d'évêque prévue en Chine sera autorisée par le pape

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 29 Novembre 2011.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 947
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE POINT du 28 novembre 2011

    Une nouvelle ordination d'évêque, prévue mercredi en Chine, recevra l'approbation du pape Benoît XVI, sans entraîner une excommunication au contraire de celles de l'été dernier, a indiqué lundi le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.



    Une nouvelle ordination d'évêque, prévue mercredi en Chine, recevra l'approbation du pape Benoît XVI, sans entraîner une excommunication au contraire de celles de l'été dernier, a indiqué lundi le porte-parole du Saint-Siège, le père Federico Lombardi.


    Interrogé sur l'information selon laquelle un prêtre, Pietro Luo Xuegang, 47 ans, choisi dans les rangs de l'Eglise officielle, sera ordonné évêque coadjuteur de Yibin dans le Sichuan (sud-ouest de la Chine), le père Lombardi a relevé qu'il s'agissait d'un "candidat approuvé par le Saint-Siège".


    Les catholiques chinois (5,7 millions selon les statistiques officielles, 12 millions selon des sources indépendantes) sont partagés entre une Eglise officielle, dont le clergé dépend des autorités, et une Eglise "souterraine" tirant sa légitimité de l'obéissance au pape.


    Le père Lombardi a souhaité que, pour l'ordination de Pietro Luo Xuegang, les fidèles "soient informés de l'approbation du candidat par le Saint-Siège, et qu'aucun évêque non légitime ne participe à la cérémonie".
    "Dans un tel cas, l'évènement constituerait un encouragement pour la communauté catholique", a souligné le père Lombardi.


    Cependant, selon l'agence catholique Asianews, la présence de Mgr Paolo Lei Shiyin, évêque de Leshan, évêque "illégal" excommunié en juin, est probable.


    Les relations se sont tendues entre Pékin et le Saint-Siège depuis l'ordination illicite en novembre dernier d'un premier évêque, désigné par l'Association patriotique des catholiques chinois sans consultation de Rome.
    Le mois suivant, la présence forcée de certains évêques à la 8e Assemblée des représentants catholiques chinois, organisée par l'Eglise officielle, avait suscité l'indignation du Vatican.
    En juin et en juillet, deux évêques dont celui de Leshan, désignés par l'Association patriotique, avaient été ordonnés. Le Vatican avait réagi en les excommuniant.


    Le 30 juin 2007, le pape avait appelé à la "réconciliation", sous son autorité, du clergé divisé entre "officiels" et "clandestins". Jusqu'à la dégradation survenue fin 2010, un modus vivendi s'était instauré, Rome donnant son aval à des évêques proposés par l'Eglise officielle, comme elle l'a fait à nouveau pour la nouvelle ordination prévue mercredi.


     

Partager cette page