1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Une millionnaire chinoise échappe à la peine de mort

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 25 Avril 2012.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE FIGARO - 24 Avril 2012 (Lien transmis par LAFOY)

    [​IMG]
    Wu Ying en avril 2009 à Jinhua, lors de sa condamnation à mort. Après la décision de La Cour suprême chinoise, la jeune femme d'affaires de 31 ans devra être rejugée.Crédits photo : Hong bing/Imaginechina


    Le cas de la jeune Wu Ying illustre les problèmes de financement que rencontre le secteur privé en Chine.Même le premier ministre est intervenu pour dénoncer le «monopole des grandes banques».


    [​IMG]De notre correspondant à Pékin
    La plus célèbre millionnaire de Chine devrait échapper à la mort. La Cour suprême chinoise vient de rejeter la peine capitale qui avait été infligée à la jeune Wu Ying, pour détournement massif de fonds. Le sort de cette femme d'affaires de 31 ans, qui fut l'une des plus riches du pays, a passionné la Chine et mobilisé des millions d'internautes. Qui ont majoritairement pris sa défense, ce qui n'est sans doute pas étranger à la décision de la Cour. Son cas devra donc être rejugé.

    L'histoire de Wu Ying est exemplaire, édifiante tout au moins. Fille de fermier, la jeune femme avait commencé en créant un salon de coiffure dans la province du Zhejiang, un fief exportateur chinois. Très vite, elle se trouve à la tête d'un véritable conglomérat régional, Bense Holding. Et en quelques années, amasse une fortune considérable. En 2006, Hurun estime sa fortune à 3,6 milliards de yuans (environ 400 millions d'euros), ce qui la place à l'époque au 68e rang des personnes les plus riches du pays.

    Dysfonctionnement majeur de l'économie chinoise

    Seulement voilà, son jeu est devenu dangereux. Elle opère comme une sorte de banque privée, promettant à des investisseurs des rendements mirobolants, plaçant l'agent dans ses affaires ou celles d'autres entrepreneurs. Achetant notamment des biens fonciers ou des produits de luxe censés s'apprécier rapidement. Elle est arrêtée en 2007, accusée d'avoir voulu escroquer onze investisseurs auprès desquels elle avait collecté illégalement 94 millions d'euros. Deux ans plus tard, elle est condamnée à mort.

    De nombreux universitaires et des sommités, comme le grand avocat Zhang Sizhi, avaient pris sa défense, jugeant la peine excessive. Et surtout, dans une Chine où le peuple est pourtant prompt à exiger le châtiment des riches et des puissants, les internautes s'étaient massivement mobilisés pour Wu Ying. Parce qu'elle est un symbole de la réussite possible quand on est une jeune fille pauvre. Parce que tous les «nouveaux enrichis» ont vu là un dangereux précédent. Et parce que son cas met en lumière un dysfonctionnement majeur de l'économie chinoise.

    450 millions d'euros de «prêts informels»

    L'histoire de Wu Ying, c'est aussi celle du rapport entre un «monstre» tout puissant - le secteur d'État - et les humbles soutiers du secteur privé. Le stigmate d'un mal chinois, l'immense difficulté pour les PME d'obtenir des crédits bancaires. Les grandes banques d'État préfèrent prêter aux grandes entreprises d'État. Du coup, le crédit informel s'est développé dans des proportions phénoménales.

    Au niveau national, les prêts informels ont été estimés l'an dernier à quelque 450 milliards d'euros, soit environ 8 % de l'encours total des banques et près d'un dixième du PIB chinois… Ce système bancaire parallèle est particulièrement développé dans la région de Wenzhou, ville pionnière dans la libre entreprise, qui compte plus de 400 000 entreprises privées. L'an dernier, pris à la gorge par ces taux usuraires exorbitants - pouvant aller de 20 % à plus de 100 % -, des centaines de patrons y ont fait faillite. Et des dizaines d'entre eux ont pris la fuite ou se sont suicidés.

    Le gouvernement a décidé fin mars de faire de Wenzhou une «zone expérimentale pour une réforme globale du système financier». En clair, il s'agit d'étudier comment encadrer et légaliser ce secteur informel. Quelques jours plus tard, le premier ministre Wen Jiabao dénonçait publiquement le «monopole des grandes banques». Des géants qui empêchent selon lui les PME de financer leur développement. Or, le nouveau modèle de croissance ne pourra passer que par un essor du secteur privé.

    Mais les futurs dirigeants chinois auront fort à faire avec les tout puissants lobbys des entreprises d'État.

    LIRE AUSSI:
    » De nouvelles règles pour les condamnations à mort en Chine
    » Wu Ying condamnée à mort pour occulter la corruption des officiels chinois?
    » VIDEO - Les banques noires de wenzhou
    » Wen Jiabao exhorte aux réformes urgentes en Chine




     
  2. Cyril.G

    Cyril.G Dieu Supérieur

    Inscrit:
    17 Juin 2009
    Messages:
    2 014
    Localité:
    Shanghai, Pudong
    Ratings:
    +391 / -3
    Article intéressant. Comme quoi, avec l'argent on peut tout (ou presque) faire.
     
  3. Searogers

    Searogers Demi-dieu

    Inscrit:
    16 Juin 2009
    Messages:
    1 819
    Localité:
    Shanghai, Montpellier
    Ratings:
    +442 / -3

    Rapide calcul : 94 millions divisé par onze = 8,5 millions d'euros.
    Autant dire que ces investisseurs qui ont vendu la mèche ne sont pas des petits épargnants...
    => La victime, comme les parties civiles sont tous à mettre dans le même sac. Ce qui manque en Chine, c'est bien une loi minimale pour mieux encadrer le prêt d'argent par les établissements bancaires.

     
  4. lsm79

    lsm79 Archange

    Inscrit:
    31 Décembre 2008
    Messages:
    1 244
    Localité:
    5ème périph
    Ratings:
    +182 / -0
    Merci pour l'article. Wenzhou pour y etre alle c'est special tout de meme je sais pas comment ils vont faire pour forcer les wenzhounais a suivre leur politique...
     
  5. kurisutofue

    kurisutofue Membre Gold

    Inscrit:
    18 Juin 2007
    Messages:
    683
    Localité:
    Hangzhou
    Ratings:
    +3 / -0
    C'est un groupe toujours considere a part par les autres chinois, et cette affaire risque fort d'intensifier cette consideration...
     

Partager cette page