1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Un rapport accable la compétitivité tricolore

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 26 Avril 2014.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 185
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    [​IMG]
    En raison notamment d'une masse salariale élevée, la compétitivité-prix de la France reste faible estime une étude de Boston Consulting Group
    Réalisée par le cabinet Boston Consulting Group (BCG), une étude portant sur la compétitivité des 25 principaux pays exportateurs dresse un tableau très noir de l’économie française. Heureusement, il ne porte que sur la compétitivité-prix du made in France.

    Extrait : Si vous croyez encore en la capacité de rebond de l'économie française, ne lisez pas le rapport "The Shifting Economics of Global Manufacturing"réalisé par Boston Consulting Group (BCG) !

    En effet, cette étude qui fait un point sur l'évolution de la compétitivité des 25 principaux pays exportateurs au cours des dix dernières années, dresse un tableau pour le moins déprimant du "made in France". Déjà très mal classée en 2004, la France l'est toujours dix ans plus tard, conservant le 23e rang de ce classement de la compétitivité-prix, compétitivité qui repose essentiellement sur l'évolution de la masse salariale, de l'énergie et du gaz naturel et d'autres coûts, parmi lesquels ceux d'implantation (loyers, terrain..). Remuant le couteau dans la plaie, le cabinet de conseil américain rappelle que la France était plus compétitive que l'Allemagne en 2004.

    Suite de l'article >>>


    Source : LA TRIBUNE
     
  2. lilun

    lilun Archange

    Inscrit:
    14 Février 2014
    Messages:
    1 050
    Localité:
    银川,宁夏
    Ratings:
    +468 / -3
    L'une des rares perspectives intéressantes, celle que je préfère, à mon sens dans le débat publique à ce jour :
     
  3. leurne

    leurne Demi-dieu

    Inscrit:
    5 Novembre 2010
    Messages:
    1 239
    Localité:
    Paris
    Ratings:
    +519 / -4
    Je dis peut-être de la merde mais, n'est-ce pas car l'export Français tend à être sur le luxe ou produit haut de gamme?
     
  4. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 853
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 178 / -39
    J'ai déjà fait mes commentaires sur cette étude dans le sujet : http://www.bonjourchine.com/threads...ction-sont-inferieurs-a-5.113537/#post-453521

    Il y a quand même des choses surprenantes :
    L'Allemagne, qui se classe 19ème sur 25 dans ce classement, n'en est pas moins 1er exportateur mondial.
    Même la France, 23ème sur 25, est le 5ème exportateur mondial.

    Alors de 2 choses l'une :
    - soit le "Marché" est tellement peu efficient et les lois du marché tellement peu efficaces qu'il faut d'urgence revoir toutes les théories de l'économie de marché,
    - soit on essaye de faire dire à cette étude des choses qu'elle ne prouve pas.
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. Panda Rebel

    Panda Rebel Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    La différence qui m'a frappée entre les dirigeants français et allemand est que ces derniers ont une excellente culture technique outre-Rhin alors que les nôtres se contentent d'être des gestionnaires. Ceci semble être une stratégie gagnante, les produits allemands ayant globalement très bonne réputation. C'est aussi pour cela que beaucoup de nos scientifiques passent la frontière, nos managers ne s'intéressant que peu à leur travail.

    Tous les articles sur la compétitivité prouvent malheureusement cet état de fait. Notre pays est gouverné par des énarques et des commerciaux qui cherchent à réduire le coût du travail sans se soucier de la qualité des biens produits. De ce point du vue, il est parfaitement impossible de rivaliser avec les pays émergents.
     
    • J'aime J'aime x 3

Partager cette page