Un professeur de français en Chine dénonce ses conditions de travail

  • Auteur de la discussion poochielechien
  • Date de début
- Résistons -

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
12 736
7 983
173
法国
Ce que je retiens: A 10 mn de la vidéo environ: "Tu viens sans working permit" et de suite après, comme s il venait de gaffer?, "ou avec working visa, whatever"... Ben non, pas whatever, sans WP faut pas s attendre a des écoles/conditions décentes... Surtout pour un non native english.

Le mieux est de trouver une université qui propose des papiers en règles, des classes a minima décentes... Ce n est pas ce qui manque en Chine. Mais pour cela, encore faut il avoir le niveau et/ou les diplômes? Il entretient la médiocrité parce que peut etre lui même est médiocre.
 
Dernière édition:
zzu

zzu

Membre Gold
30 Juil 2012
318
82
68
Les condtions de travail dépendent un peu selon le type de recrutement expert classe A ou classe B. Sur la vidéo il doit être en classe B s'il a un work permit. Son salaire ne doit pas être miroboland, je cite "salaire de misère" . Un classe A embauché par une fac, c'est autour de 50 000 RMB net par mois + logement + budget de fonctionnement, soit vers vers 10 fois plus qu'un classe B. On leur demande pas la même chose aussi, l'activité d'enseignement n'est pas la priorité. Après il vaut mieux voir le côté positif et faire en sorte d'améliorer les choses, les chinois sont plutôt sensibles au côté positif d'arranger les choses tout en ne faisant pas trop de vagues..
 
larquen

larquen

Alpha & Oméga
12 Déc 2007
3 923
1 707
173
Suzhou Tiger Hill
En cherchant bien sur le site d'Olivier Vérot (Marketing Chine) vous trouverez un article retraçant le parcours de Georges en Chine :) Je pense qu'il est préférable de débattre du fond que de sa personne ou sa situation sans vraiment la connaître. Les vidéos mentionnent un point intéressant : le management dans ce type de facs (le terme est usurpé d'ailleurs, ce qui entretient la confusion) et leur finalité. Ca renvoie sur le système éducatif du pays (au moins en partie) et par conséquent sur son avenir. Ceux qui voient leur avenir à moyen ou long terme ici sont concernés s'ils ont des enfants scolarisés ou prévoient d'embaucher des ingénieurs chinois... Il devrait plutôt parler de ça dans ses vidéos que de la qualité de l'encre de ses marqueurs ou son impossibilité de dîner à sa convenance ;)
 
blapic

blapic

Membre Bronze
18 Oct 2017
140
96
38
75
C'est marrant ça car il a une bonne expérience de la Chine. : plusieurs restau, plusieurs écoles, vente vins, femme chinoise.
Sur la vidéo présenté, on dirait un novice proche du pétage de plomb.

Compassion. Reposes toi gars. Ne vas pas dans le mur. Quand on est en mode pétage de plomb parfois il ne faut pas grand chose.
 
toinon

toinon

Membre Platinum
27 Mar 2009
154
34
73
Il est assez emblématique de la mentalité française :
+ semble rigoureux et impliqué
- bloqué par des problèmes au lieu de les contourner
- râle au lieu de changer sa façon d'enseigner ou de changer de travail
- rejette la faute sur les autres ("they are lazy and stupid, they do not want to learn")

Il parle un peu comme si tout le monde était obligé d'être intéressé par le français, comme postulat de base pour apprendre.
Le boulot du prof c'est pas seulement d'instruire mais aussi d'intéresser son audience.
Et ça très très peu de profs le comprennent malheureusement. Bizarrement les youtubeurs le comprennent vachement mieux puisqu'ils sont payés en fonction de leur capacité à captiver les gens... Vive le capitalisme et vive l'éducation, mais vivent aussi les profs qui savent te transmettre leur passion.
Bonjour, je pense que je suis d'accord avec vous.

Mais ce Monsieur -là est quand même courageux, être un professeur qualifié en Chine n'est pas une chose facile du tout, en l’occurrence dans des petits établissements privés où les partons chinois visent tout simplement l'argent. Ils recrutent des étrangers peu qualifiés en sorte d'attirer davantage d'étudiants. Ils se moquent du résultat. C'est très triste de voir les choses s'évoluer dans ce sens-là alors que c'est bien et bel la réalité. Si l'on est qualifié et désire se dévouer corps et âme à l'enseignement, Il vaut mieux que l'on passe par la grande porte,c'est-à-dire d'aller chercher dans des grandes écoles publiques et réputées.

Néanmoins, je reviens sur le sujet de l'éducation.L'enseignement est un art et une science. C'est aussi un élément primordial pour la société humaine, la civilisation. Je pense que la Chine est encore loin de réaliser les défauts de son système d'enseignement. Même en France, aujourd'hui on ne voit que le niveau ne s'arrête pas de dégringoler. Çà devient très inquiétant.
 
Dernière édition: