Travail, visa m et raz-le-bol

S

SLS

Nouveau Membre
27 Août 2019
3
5
3
27
Bonjour à tous,

Après avoir passé pas mal de temps à lire BJC je viens faire appel à votre expertise (et expérience pour certains). J'avoue ne plus pouvoir prendre trop de recul en ce moment, votre aide serait la plus précieuse.

Je travaille depuis presque 2 ans pour une entreprise française industrielle qui fait une JV en Chine. Au départ je m'y rendais seulement avec une équipe française pour installer des machines, mais comme j'apprenais le Chinois suite à un stage il y a quelques années et que j'ai rencontré celle qui allait devenir ma femme, j'ai finalement insisté pour m'installer dans la JV en tant que support technique/dépanneur/designer/consultant pour gérer la JV/etc... (bref le laowai de service). Après 2 visas M 2 entrées pour les installations j'ai pu obtenir un visa M multi-entrées de 2 ans, mais seulement 30j de résidence à chaque fois... Ce n'est pas idéal, mais pour le jeune homme naïf et innocent que j'étais ça semblait OK, je reste à 100% dans l'entreprise française et la JV ne me verse pas un kuai, ce qui les arrange bien d'ailleurs !

Entre-temps je me suis marié, elle ne s'est depuis pas (encore ?) transformé en dragon, la belle-famille est plus que chaleureuse et sans trop de pression (ils acceptent qu'on ne veuille pas d'enfants), s'il y a bien un aspect sur lequel je suis heureux et fier c'est bien notre couple !

Cependant les choses ne sont jamais faciles en Chine, et à l'heure où j'écris ces mots je n'arrive plus à trouver assez de positif pour compenser le négatif, et ma femme est aussi de cet avis.

Les + :

- Belle-famille pas envahissante et très accueillante

- "Petite ville" d'environ 1M d'habitants dans un coin calme où nous avons nos marques (Restos chinois et occidentaux, salle de sport sympa, ciné et boutiques pas hors de prix à côté,...) et la météo n'est pas horrible

- Le boulot qui m'a fait toucher à tout (JV de moins de 10 personnes, faut faire pas mal de boulots différents dont certains que j'ai dû apprendre sur le tas), et quelques de très rares collègues suffisamment ouverts pour s'améliorer et tendre vers une compétence et un état d'esprit plus proche de ce qu'attends une JV internationale que de l'usine chinoise à l'ancienne

- Rémunération mieux qu'en France (salaire d'ingénieur français + prime pour la Chine) et boîte française plutôt réglo (sauf visa ci-dessous mais c'est plus liés aux chinois)

- Je peux me débrouiller au quotidien avec mon chinois (je dois être entre HSK 2 et 3), et ma femme est chinoise ça aide bien aussi

- La nourriture est plutôt bonne : les huoguo et shaokao en tête, les jiaozi et tant autres. Evidemment je ne renonce pas totalement à l'occidental, il y a quelques coins avec des bons burgers (hors McDo et Burger King, même si ça fait plaisir à petite doses) et des pizzas pas horribles. Cela m'a aussi donné envie de cuisiner de plus en plus, bien que je parte de zéro dans ce domaine !


Les - :

- L'obligation de sortir du pays tous les mois + passage au PaiChuSuo pour avoir le permis de résidence temporaire. Évidemment l'agent n'est jamais là quand c'est prévu même si tu les appelle en avance, et il menace de te faire payer une amende car pas enregistré sous 24h alors que la dernière fois on t'a dit de ne surtout pas venir le week-end il est pas là

- La cigarette : autant quand j'étais en France je n'ai jamais été gêné par la fumée, autant en Chine c'est l'enfer ! Dans les restos devant les panneaux d'interdiction, les voisins dans l'ascenseur dès le matin et même dans le couloir. Dans ce dernier cas la fumée rentre dans l'appart, donc ma femme et moi devons nous réfugier dans la chambre et fermer la fenêtre, pas génial. Pire que tout : tous les jours au boulot, une véritable usine à gaz ! Exemple du responsable qualité : ah ça pour fumer 2 paquets par jour en jouant sur le PC y'a du monde, mais quand on demande des chiffres y'a plus personne. Même si je ferme la porte de notre bureau (je travaille avec ma femme) on sent encore, mais alors dès que je sors ou j'ouvre la fenêtre c'est infernal, et je préfère ne pas commenter sur les réunions ! Évidemment nous avons essayé de négocier avec le manager chinois (fumeur, comme tout le monde), mais vous vous doutez bien du résultat...

- La JV : en particulier le boss chinois qui semble tout faire pour bouffer la JV, évidemment le chinois est majoritaire. Les managers qui espèrent avoir des constructeurs allemands à la chinoise (que ce soit en terme de prix ou la persuasion des auditeurs de regarder ailleurs), et qui t'attaque lorsque tu essaie d'aller dans le bon sens. La discussion entre dirigeant Français et Chinois qui aboutit à un accord de principe sur le papier mais qui dans les faits est loin d'être respecté. Ma femme qui malgré un bachelor en finance et un très bon anglais fait du boulot de secrétaire/petite technicienne de prod pour à peine 3k CNY/mois, et est traitée comme la bonniche de service par le reste de la JV (des chinois donc).

- La pollution importante l'hiver (1% dans le brun, 5% dans le violet, 30% dans le rouge, 20% dans l'orange, 45% dans le jaune et 1% dans le vert)

- Les hôpitaux : je ne veux plus m'approcher d'un hôpital chinois de base, et s'il y a bien un hôpital international c'est un sacré budget et ils ont pas été réglo du tout avec ma femme

- La santé en général : maux de tête fréquents malgré le stock pharaonique de doliprane à l'appartement, maux de dos constants pas aidés par le vol aller-retour tous les mois, les diverses fois où tu te fais heurter par des voitures même en faisant très attention, la toux, etc...

- Internet, bien que l'usage de "vépéhaînne" dépanne mais ça manque de stabilité et devient vite ennuyeux (je suis obligé de l'utiliser ne serait-ce que pour accéder à mes mails pro...)

- La mentalité chinoise (que ce soit les comportements et la motivation/compétence au boulot, les fameux crachats partout, les appels wechat et autres bruits au volume max, l'intimité inexistante)

- L'éloignement avec ma famille bien que je ne sois pas extrêmement proche d'eux je pense à mes parents vieillissants, je n'ai pas pu assister aux funérailles de ma grand-mère ni lui dire au revoir. Idem pour mes amis bien que je ne sois pas extrêmement sociable, au moins ça a permis de faire le tri et de ne garder que les vrais qui désormais se comptent sur les doigts de la main

- Impossible de se projeter à long terme

- La nourriture : bonne mais gros risque de qualité et d'hygiène !

- Tu as toujours tort en tant que laowai et beaucoup de personnes veulent t'escroquer (je ne compte pas le nombre de fois où j'ai des taxis qui gonflent leur prix par 3 ou 4 près des aéroport et gares et que tu dois négocier avec ton chinois pas terrible. Aussi impossible de raisonner les voisins du dessus qui mettent la télé à fond à pas d'heure, et qui agressent ton proprio et sa femme quand enfin tu arrives à convaincre ces derniers de se bouger les fesses vu que la police ou les responsables de la résidence ne veulent rien faire). Le sentiment de ne plus être le bienvenu

- Pas d'autre français (Ou alors ils sont bien cachés), bien que pas très social c'est difficile pour moi d'avoir zéro interaction en français au quotidien.


Concernant la situation, pendant près d'1 an et demi c'était plutôt positif voir très bon, mais depuis les 6 derniers mois j'enchaîne des moments de satisfaction avec des phases quasi-dépressives. Je sais que les expats ont fréquemment des périodes plus creuses, mais à ce point-là cela m'étonne, et les brefs moments agréables ne suffisent plus et se réduisent comme peau de chagrin.
A cause de mon visa j'angoisse à la frontière à chaque retour en Chine, je perds ma motivation au boulot à cause de ça et du manque de sommeil, de cette foutue clope permanente et de la gestion désastreuse de cette JV. Je perds de plus en plus confiance en moi, je me sens complètement à la ramasse, inutile et incompétent dans mon boulot, et ça se ressent côté français : j'ai déjà discuté du sujet avec mon chef français plusieurs fois mais c'est de pire en pire à chaque contact, et il ne peut rien faire.
Avec son aide je me suis longuement battu avec les chinois pour être régularisé niveau visa, ce qui a fini par être accepté récemment mais avec une avancée tellement lente et tant de mauvaise volonté de leur part (j'ai l'impression qu'ils n'assument pas de devoir payer le laowai de service qu'ils ont eu gratos pendant 2 ans). A ce stade je ne suis plus certain de vouloir continuer avec eux. De plus vu l'état du marché automobile actuel et les objectifs environnementaux à court terme, j'ai vraiment du mal à croire dans l'avenir de cette JV justement spécialisée dans les pièces auto diesel/essence...

Bref, tout ça pour libérer un peu ce que j'ai sur le cœur, et vous demander votre avis, en particulier sur le combo travail/visa M. Concrètement, même si je ne touche pas un kuai des chinois, qu'est-ce que je risque avec le visa M sachant que je sors tous les mois pour revenir le lendemain (vu le nombre de tampons en 2 ans ça va finir par se voir...) ? Pour les voisins, la clope et les mentalités je ne me fais pas d'illusions, impossible à changer (nous avons déjà déménagé mais toujours le même genre de voisins à chaque fois + le risque d'avoir un appart pourri). Là nous n'arrivons plus à supporter cette situation !

Nous pensons de plus en plus à aller en France. La miss n'est encore jamais sortie du pays, mais est plutôt partante et optimiste sur un redémarrage : apprentissage du français puis pourquoi pas la reprise d'étude puis un boulot d'ici 5 ans. Une chose est sûre pour nous, que ce soit Chine, France ou autre : hors de question de rester sans rien faire ! Donc on ira faire un tour quelques semaines avant de se décider histoire de voir si elle pourrait y vivre, à priori oui mais je veux qu'on en soit certain avant de prendre une telle décision. Et j'ai beau penser être éligible au visa Z, je n'ose même pas chercher un nouveau boulot en Chine, j'ai peur de retrouver les mêmes problèmes, voire pire !

Que pensez-vous de cette situation, des solutions possibles ? Est-ce que ce serait une grosse connerie de retourner au pays pour prendre un nouveau départ ?
 
  • Informative
Reactions: Zéphyr and why
sofmiaous

sofmiaous

Membre Platinum
12 Nov 2013
406
118
73
27
Guangxi Beihai
Peut être qu'en déménageant dans une résidence plus récente, tu te sentiras un peu mieux en Chine, tes voisins seront moins arriéré et auront plus de respect envers les autres (pas tous).
Parce que la description que tu fais de l'endroit ou tu habites, ça me fait pensé à un vieil immeuble.
Il faudra payer un loyer plus cher, mais la tranquillité n'as pas de prix. Les immeubles récents sont quand même mieux isolés.
 
Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 163
1 682
163
33
Ningbo - Shanghai
Que pensez-vous de cette situation, des solutions possibles ? Est-ce que ce serait une grosse connerie de retourner au pays pour prendre un nouveau départ ?
Ca recrute bien en France. Tu n'es pas bien installé en Chine. Ton visa est super merdique. Pour moi la réponse est toute trouvée.

C'est à ta femme de prendre la décision car ce sera dur au début.
Après si tu viens sur Paris ce sera plus facile.

Sinon réhausser ton standard de vie. Un bon appart ça compte beaucoup. Et passer au supermarché des laowais car si tu bouffes pas la vraie viande tu vas vite crever.
 
Dui ni shuo de dui

Dui ni shuo de dui

Alpha & Oméga
18 Sept 2007
7 131
8 644
188
32
Shanghai
Deja, installe des joints sur ta porte d'entree si l'odeur de la clope de tes voisins te gene. Ca coute moins de 10 kuai et c'est facile a poser, meme pas 10 minutes.

Le plus simple de mon point de vue serait deja que tu essaies de changer de job et de changer de ville tout en restant en Chine. Vise une grande ville telle que Shanghai dans laquelle une bonne partie des comportements et choses qui semblent t'insupporter sont beaucoup moins presents.
La plupart de tes problemes semblent venir du boulot, donc deja rien que changer de boulot et passer a un visa de travail normal devrait t'enlever un gros poids.

Pour ce qui est d'un eventuel retour en France, le point principal a considerer sera clairement ta femme. Sachant qu'elle n'est jamais sortie du pays son avis actuel sur la question n'a aucune valeur, elle peut etre enthousiates aujourd'hui et totalement degoutee dans deux mois. Le retour en France est tres souvent une cause de divorce, donc il faut faire assez gaffe avec ca, surtout si ta femme ne parle pas la langue, n'a aucun ami sur place, n'a que peu de possibilites de trouver un job et n'a aucune experience du pays. Demenager dans une autre ville chinoise sera deja un bon test pour votre couple, ca permettra de se faire une idee de son eventuelle capacite a s'adapter a un demenagement en France par la suite.

Donc pour synthetiser, mon conseil: trouve un meilleur taf dans une grande ville en Chine.
 
lyric

lyric

Membre Gold
27 Jan 2013
203
40
63
Shanghai
Quittes ce job..trouve un job dans une ville moderne chinoise et au pire vous rentrez en France.
Il ne faut pas rester dans une situation pareille dans le trou du cul de la Chine.
Le chine n'est vivable que dans les grandes villes sur le long terme..
 
why

why

Alpha & Oméga
26 Déc 2010
3 040
2 166
173
闵行区
1- Faut essayer de passer sur un visa Z. Surtout si c'est une JV. Ça permettra d'éviter les aller/retour.
2- Bouger sur une ville un peu plus grande. Soit viser Shanghai ou Suzhou. Y a beaucoup plus de possibilités.
3- Les taxis: passe si possible sur Didi... Wechat pay grâce à madame. Et Didi est vraiment une aubaine !!!!!
4- Le blues arrive tôt ou tard... Personnellement, c'est arrivé après 3 ans quand j'ai su que mes :censure: de collègues m'avaient donné le surnom de xiao heipi... (little black skin)... J'ai failli casser des gueules ce jour-là. Ça m'a pris bien quelques mois pour m'en remettre (et un changement de taf).
5- Tu as de la chance que tu as trouvé des collègues qui ont de la volonté d'apprendre des compétences... C'est de plus en plus rare...
6- Afin de ne pas perdre la passion, il faut trouver une activité qui te fasse retrouver le goût de la Chine. Perso, c'est à ce moment-là, que j'ai passé mon permis chinois (code) et j'ai commencé à visiter des coins sympa de la Chine. Y en a en cherchant bien...

Pour le reste, c'est juste une période transitoire, un blues de l'expat. Ça arrive. On est tous passé par là à des degrés divers.

(Lao)why, 8 ans+ de Chine... lol
 
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 729
3 078
188
Shanghai, Chine
Pour la plupart des points négatifs, on les retrouve aussi dans de grandes villes (moins, certes mais quand même présents). Pas de grande utilité d'aller sur une grande ville, si vous êtes dans une petite ville qui à l'air de vous satisfaire (selon les points positifs). Une grande ça va juste augmenter vos dépenses. Il faut voir si une grande ville peut vous apporter une meilleure qualité de vie. Mais déjà c'est bien que la belle famille soit pas envahissante (pour l'instant).
Pourquoi pas rentrer en France, la qualité de vie sera meilleure, il faut trouver une bonne activité/projet.
 
xulops

xulops

Archange
02 Sept 2014
477
314
93
46
Tu vas avoir à peu près autant d'avis que de gens qui commentent, car même si tu as longuement décrit ta situation, on ne peut pas se mettre dans ta peau et ressentir tout ce que tu ressens.

Pragmatiquement, tu as un soucis avec le visa M(erdique) et le travail. Donc un changement de travail s'impose, au minimum. Commence déjà par là.
Si ça ne suffit pas à tout régler, il faudra déménager un fois de plus. Rechercher un bon appartement n'est pas facile, mais en y mettant de la bonne volonté et du temps (et éventuellement de l'argent), il est possible de trouver un coin calme et avec des aménagements rendant les voisins plus discrets.

Vas-y étape par étape et faire à chaque fois le bilan de ce qui est amélioré et ce qui reste à améliorer.
 
Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 163
1 682
163
33
Ningbo - Shanghai
Perso, c'est à ce moment-là, que j'ai passé mon permis chinois (code) et j'ai commencé à visiter des coins sympa de la Chine. Y en a en cherchant bien...
(Lao)why, 8 ans+ de Chine... lol
C'est rare les conducteurs francais en Chine. 8ans ca passe vite, t'as pas perdu de temps c'est bien.
 
  • Like
Reactions: why
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 729
3 078
188
Shanghai, Chine
C'est rare les conducteurs francais en Chine. 8ans ca passe vite, t'as pas perdu de temps c'est bien.
Je conduis ici tous les jours, y'a aucun plaisir, c'est du stress permanent. On était con on ferait des strikes tous les jours.
 
  • Like
Reactions: why
why

why

Alpha & Oméga
26 Déc 2010
3 040
2 166
173
闵行区
C'est rare les conducteurs francais en Chine. 8ans ca passe vite, t'as pas perdu de temps c'est bien.
Je conduis ici tous les jours, y'a aucun plaisir, c'est du stress permanent. On était con on ferait des strikes tous les jours.
Perso, je conduis tous les jours depuis 15 mois et c'est fatiguant nerveusement... Avant je conduisais ocasionnellement genre en partant en vacances.
Après, y a des conditions plus compliquées et tu t'y prépares psychologiquement !!!
Exemple: Pluie, grosse pluie, nuit avec les pleins phares aveuglants, Zhejiang (de vrais fous là-bas)..., mianbaoche, kuaidiren qui surgissent de nulle part...
Mais bon, avec le recul, je suis devenu zen, beaucoup plus zen.

La voiture ça reste très utile quand tu pars en vacances et que tu veux visiter des coins sans avoir à se taper des bus....

Enfin bon, désolé pour le HS.
 
  • Like
Reactions: Buhao
lyric

lyric

Membre Gold
27 Jan 2013
203
40
63
Shanghai
Sur la gueuserie, la qualité des hopitaux, la nourriture, le standard de vie trop bas.
Essayes d'aller vivre à Wenzhou. Ca va te calmer crois moi. Et c'est loin d'etre une petite ville.
Pas mieux :)

La qualité des soins dès que tu as un vrai souci (pas une grippe..) / La qualité de l'éducation dès que tu as des enfants / Le respect d'un miminum de droits même si nous ne sommes que des laowais..
 
五毛哥

五毛哥

Dieu créateur
04 Fev 2013
2 620
2 566
158
la belle-famille est plus que chaleureuse et sans trop de pression (ils acceptent qu'on ne veuille pas d'enfants)
Je sais pas si c'est temporaire ou pas mais fais attention d'une chose : une femme veut toujours des enfants.
Que tu sois pas prêt, et qu'elle le comprenne, c'est une chose, mais c'est biologiquement et psychologiquement impossible qu'elle ne veuille pas d'enfant.
Tout comme sa belle-famille accepte cet état temporaire des choses.
D'ici dix ans si tu veux pas la perdre il faudra te faire à l'idée :)
 
Buhao

Buhao

Expat à Paris
18 Mar 2014
4 163
1 682
163
33
Ningbo - Shanghai
Je sais pas si c'est temporaire ou pas mais fais attention d'une chose : une femme veut toujours des enfants.
Que tu sois pas prêt, et qu'elle le comprenne, c'est une chose, mais c'est biologiquement et psychologiquement impossible qu'elle ne veuille pas d'enfant.
Tout comme sa belle-famille accepte cet état temporaire des choses.
D'ici dix ans si tu veux pas la perdre il faudra te faire à l'idée :)
Dix ans? je dirais plutôt 5....
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Admin
15 Oct 2006
7 025
2 416
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
C'est rare les conducteurs francais en Chine. 8ans ca passe vite, t'as pas perdu de temps c'est bien.
En même temps si tu bosses dans une grande ville et que tu n'as pas besoin de voiture à titre pro pour aller hors de la ville, ça n'apporte pas grand chose de positif et beaucoup d'emmerdes d'avoir une voiture.
Les APP permettent d'avoir un véhicule avec chauffeur en 3 min et pas à t'emmerder à :
- payer plaque, parking, assurance, etc...
- trouver un parking et perdre du temps à te garer à chaque fois
- tu peux bosser ou faire la sieste pendant qu'on te conduit
- si panne, accident ou bouchon trop violent tu peux changer de voiture ou swaper pour un metro quand/comme tu veux
- personne pour essayer de te racketter des frais d’hôpitaux indus dans un fake accident / gérer les emmerdes avec les flics & co
- aucun risque de renverser un vélo ou scooter qui surgirait n'importe comment sous tes roues... et manque de pot finit par la mort du conducteur 2 roues, brisant ta vie comme c'est arrivé à plusieurs laowai (détention provisoire voire plusieurs années, au mieux gros chèque a faire...)
 
  • Like
Reactions: Crimson
Neuromancer

Neuromancer

Alpha & Oméga
13 Mai 2008
5 729
3 078
188
Shanghai, Chine
En même temps si tu bosses dans une grande ville et que tu n'as pas besoin de voiture à titre pro pour aller hors de la ville, ça n'apporte pas grand chose de positif et beaucoup d'emmerdes d'avoir une voiture.
Les APP permettent d'avoir un véhicule avec chauffeur en 3 min et pas à t'emmerder à :
- payer plaque, parking, assurance, etc...
- trouver un parking et perdre du temps à te garer à chaque fois
- tu peux bosser ou faire la sieste pendant qu'on te conduit
- si panne, accident ou bouchon trop violent tu peux changer de voiture ou swaper pour un metro quand/comme tu veux
- personne pour essayer de te racketter des frais d’hôpitaux indus dans un fake accident / gérer les emmerdes avec les flics & co
- aucun risque de renverser un vélo ou scooter qui surgirait n'importe comment sous tes roues... et manque de pot finit par la mort du conducteur 2 roues, brisant ta vie comme c'est arrivé à plusieurs laowai (détention provisoire voire plusieurs années, au mieux gros chèque a faire...)
Ça dépend, pour ma part, de la maison au boulot c'est soit 45-50min en voiture ou 1h40 en transport en commun (2 bus et 2 métros). En taxi/didi c'est trop cher. Pas trop le choix, la voiture est quand même utile si je veux vivre un peu avant et après le travail. A mes risques et périls quotidiens.