[tiktok] des règles de modération dévoilées, qui interdisent critique des lois, pornographie et « séparatisme »

A

adew

Ange
08 Mar 2016
726
327
83
29
En rapport à ton meme, c’est incroyable le nombre de gens ici (en Belgique) qui sous-estiment la censure. Ils pensent que c’est juste Google et Wikipedia qui sont bloqués mais qu’il suffit de chercher 5 minutes pour trouver un contournement, comme les torrents chez nous.

Ils se rendent absolument pas compte que c’est généralisé, systématique et que ça a des répercussions légales directes — ils sont habitués à la Hadopi ou tu as 5% de chance de recevoir un courrier qui dit « oh lala c’est pas bien » et rien de plus, pas d’avoir un flic qui vient frapper à ta porte pcq tu es sur un site disharmonieux. Et ils ne se rendent absolument pas compte de l'étendue des sujets tabous non plus, ils pensent que c’est uniquement les menaces ouvertes envers le président qui sont censurées, pas la vie quotidienne

Bref tout ça pour dire que pour nous ça peut paraître obvious, mais pour un journal qui s’adresse aux français qui n’ont pour la plupart jamais mis les pieds en Chine, c’est toujours bon de rappeler de temps en temps ce qui s’y passe

EDIT : Par contre on dirait qu’ici les règles s’appliquent partout dans le monde, pas seulement sur le TikTok chinois. Ça par contre c’est une nouveauté, et ça pue ...
 
Dernière édition:
mahu 马虎

mahu 马虎

Comique en carton
10 Avr 2010
8 744
6 429
188
wesh ma couille
odiokla

odiokla

Demi-dieu
30 Juil 2012
443
464
103
43
Paris
plus.google.com
une pensée pour les "modérateurs" de tik tok, et tout les autres réseaux "sociaux", qui doivent se farcir masse d'images, vidéo, textes, bref production humaine, de façon à harmoniser les lignes électroniques.

Parce-que malgré les progrès de l'AI et des algo de reconnaissance facial, et si on peut nous même s'auto-moder en masquant les com de certains ou certains termes, qu'on ne saurais voir, la plus part du taf ce fait à la main, par des petites mains, payé au clic.

https://www.france.tv/france-2/cash-investigation/1066737-au-secours-mon-patron-est-un-algorithme.html
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 689
10 002
173
Hong Kong et Shanghai
L’évocation du soulèvement étudiant de 1991 et sa violente répression sur la place emblématique de Pékin est interdite sur tous les services en ligne opérant en Chine.
Toujours aussi précis les journalistes du Monde :mur::mur::mur:

C’était en 1989, mais l’information a peut-être mis du temps à arriver jusqu’au Boulevard des Italiens....:siffle:
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 432
980
168
Ils se rendent absolument pas compte que c’est généralisé, systématique et que ça a des répercussions légales directes — ils sont habitués à la Hadopi ou tu as 5% de chance de recevoir un courrier qui dit « oh lala c’est pas bien » et rien de plus, pas d’avoir un flic qui vient frapper à ta porte pcq tu es sur un site disharmonieux. Et ils ne se rendent absolument pas compte de l'étendue des sujets tabous non plus, ils pensent que c’est uniquement les menaces ouvertes envers le président qui sont censurées, pas la vie quotidienne.
Je pense, si tu as le temps, que ça vaut le coup que tu développe car pour ma part, après 10 ans en Chine, concrètement, je ressemble beaucoup à tes "ils".

Je veux dire, bien entendu, la société chinoise présente ses tabous et contraintes. Ainsi que ses règles spécifiques.
Mais quelques exemples forts de ce que tu estime être du domaine de la censure de la vie quotidienne qui ne soient pas tout simplement du même ordre que celles qui existent dans toute société, donc par exemple en France, sont nécessaires pour comprendre ce dont tu veux parler.
 
  • Like
Reactions: totoautibet
Crimson

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
5 942
4 255
188
Right Behind You
Je pense, si tu as le temps, que ça vaut le coup que tu développe car pour ma part, après 10 ans en Chine, concrètement, je ressemble beaucoup à tes "ils".

Je veux dire, bien entendu, la société chinoise présente ses tabous et contraintes. Ainsi que ses règles spécifiques.
Mais quelques exemples forts de ce que tu estime être du domaine de la censure de la vie quotidienne qui ne soient pas tout simplement du même ordre que celles qui existent dans toute société, donc par exemple en France, sont nécessaires pour comprendre ce dont tu veux parler.
J'espere vraiment que c'est du second degres... Et ca n'a rien a voire avec les "us et coutumes".. ou alors ces derniers ont vachement evolues depuis quelques annees...
 
  • Like
Reactions: adew
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 432
980
168
Non, je suis sérieux et ma demande est sincère et de premier degré.
J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même pays que vous.
Mais comme je disais, quelques exemples forts pourraient surligner ce que j'ai forcément vu (j'imagine) et interprété autrement. Et donc je pourrais comprendre de quoi vous parlez.
 
Crimson

Crimson

Alpha & Oméga
26 Oct 2009
5 942
4 255
188
Right Behind You
Non, je suis sérieux et ma demande est sincère et de premier degré.
J'ai l'impression de ne pas vivre dans le même pays que vous.
Mais comme je disais, quelques exemples forts pourraient surligner ce que j'ai forcément vu (j'imagine) et interprété autrement. Et donc je pourrais comprendre de quoi vous parlez.
- Des responsables economiques qui refusent cash de discuter des politques de developement en cours, y compris au cours de diner semi prive; alors qu'avant on avait des reponses parfois evasives mais il y avait volonte de comprendre les problematiques. Maintenant: It has been decided.
- Des collegues qui refusent de discuter de certains sujets societaux si a un instant T le club est mis a defaut. "meibanfa, not important, they know best, you can not change that". Alors qu'avant on pouvait avoir des echanges ouverts allant jusqu'a "que peut on faire a notre niveau pour faire changer les choses".
- Des voisins profs qui s'inquietent (derriere porte fermee) de voire leur cursus hijackes par des theses qui n'ont rien a voire avec l'education ou leur matiere, mais a qui il a ete clairement stipuler "shut up or fuck up".
- Des respnsables politiques et/ou economiques incapables de formuler la moindre opposition, sur aucun sujet. Fut un temps, que tu aurais du connaitre, ou il y a avait differents courants au sein du club, maintenant c'est "Shut up or get fucked up". Au sens literal du terme.
- Du coup, sur l'ensemble du dessus, des mesures qui sont appliquees a la lettre, sans analyses, ni critiques, ni reflections possibles, alors que le systeme etait avant cela justement baser sur le bon jugement des personnes proches des problemes.
- Des mouvements sociaux et syndicaux qui ont tout bonnement disparus au cours des dernieres annees, surement parceque maintenant ils n'ont plus raison d'etre...

Je pense qu'en fait tu melanges "Ton monde" et "Ton environnement immediat journalier" et que tu n'es pas forcement exposer a beaucoup de courants/milieux differents dans le pays, ce que font la plupart des locaux pour survivre intellectuellement (ie: t'occupes pas du voisin, tout ira bien). Jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien...

Anyway, leur pays, ils en font ce qu'ils en veulent, et on peut faire le choix de s'en accomoder, mais dire que controles/censures/repressions ne sont en hausse dramatique, c'est se moquer du monde.
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: why
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 432
980
168
Merci pour ce témoignage. (Dans mon ordre personnel de crédulité, il y a ce que j'ai vu et la science, les témoignages individuels et le reste.)

Je pense qu'en fait tu mélanges "Ton monde" et "Ton environnement immédiat journalier" et que tu n'es pas forcement exposé a beaucoup de courants/milieux différents dans le pays, ce que font la plupart des locaux pour survivre intellectuellement (ie: t'occupes pas du voisin, tout ira bien).
Oui, c'est une critique que j'accepte.
Mais ce n'est pas du tout "pour survivre intellectuellement". Je suis en immersion réelle dans ma vie seulement ! Ca inclus suffisamment de courants/milieux différents dans le pays pour m'occuper à plein temps et je ne vois pas bien comment il me serait matériellement possible d'étendre mon panel sans renoncer à vivre ce que j'ai à vivre.
(je suis aussi un peu "borné" sur mon coté saint-Thomas… mais dans un monde où internet nous offre à voir tout et son contraire, je finis par ne plus considérer ça comme un défaut).
dire que controles/censures/repressions ne sont en hausse dramatique, c'est se moquer du monde.
J'ai surtout dit que soit je ne suis pas dans une situation qui me permet de les voir soit je n'interprète pas ce que je vois de la même façon.
C'est sans doute un peu des deux.

Dans mon environnement, les chinois qui aiment discuter politique, c'est extrêmement limité. Au plus ils vont discuter de telle ou telle déclaration publique de tel ou tel dirigeant. Mais "discuter des politiques de développement en cours", jamais.
Même plus, j'ai un souvenir qui m'avait scotché il y a plus de 15 ans : je parle d'une personne non sympathisante au régime, éduquée, en France et sans plus aucune obligation de retourner en Chine qui nous avait (nous = Français emballés dans nos sempiternels échanges "d'analyse politique") complètement cassé en quelques mots sur la prétention et la vanité de nos échanges. C'était une discussion perçue comme sans aucun intérêt. Une pure perte de temps et de salive.
Cette anecdote a du contribuer pour beaucoup à ce que je ne puisse pas percevoir l'absence de discussion "politique" comme un indicateur de censure en Chine. Et d'ailleurs, quand je vois actuellement l'inintéret à ce genre de sujet chez mes proches même si j'en reste à des choses très générales… (réaction = sourire poli genre "ça va lui passer"), je me dit que… bof, pas grand chose.

Parlant de choses plus importantes avec des gens plus importants, en effet, mais là encore rien de nouveau, je n'ai jamais vu quiconque envisager de contredire un leader (en dehors des réunions dont c'est l'objet et où tout le monde parle tour à tour, dit ce qu'il veut, est applaudis et on en reste là). Mais ça, j'ai avait entendu parler il y a 20 ans ! Les questions viennent d'en bas et les réponses viennent d'en haut. (ça plus le fait que de ganxi à ganxi on doit aussi respecter la hiérarchie = c'est pas comme chez nous). On ne contredit rien, on ne discute pas, on ne pose jamais deux fois de suite la même question sous des formes différentes, on comprend qu'une réponse dans aucun rapport avec la question signifie que ce n'est pas la peine d'insister… Mais tout ça, c'est pas neuf, c'est pas Mr.11. Et puis ça reste valable à tous les niveaux "hiérarchiques" (pas nécessairement politiques ou professionnels : les relations non hiérarchiques en Chine sont rarissimes, voir inexistantes). C'était déjà inscrit en gras dans le manuel des différences culturelles à prendre en compte pour travailler avec la Chine il y a plus de 20 ans…

Bon, après, dans tes exemples, bien entendu, le troisième point est alarmant et pas du tout bon signe.
L'éducation est le domaine à améliorer en Chine et ce n'est certainement pas dans le sens de faire intervenir le politique dans le contenu !
Ca, oui, c'est du hard de mon point de vue (je ne suis pas dans l'enseignement, je n'ai pas pu le voir), et je comprend l'effet que ça peut produire d'avoir des collègues dans une telle situation.

Ce qui se passe au sein du club (j'imagine que tu parle de la bande de scouts), ben faudrait y être pour le savoir. Les scouts que je connais ne se disputent pas entre eux sous mes yeux et ne l'ont bien entendu jamais fait ! C'est d'ailleurs aussi dans les principes liés aux ganxi. "face à l'autre on est unis". Là encore, même à petite échelle et quelque soit le sujet, si tu observe un peu, c'est une règle très respectée.
Alors les courants, les dissensions… A part par les media, je n'en sais rien. Et comme les media ne sont pas fiables. Je veux dire, pourquoi croire que ces "différents courants" étaient plus réels hier qu'aujourd'hui puisque toute l'information a toujours été sous contrôle ? Par les médias, on ne peut comparer que des histoires. Il faut le faire, mais sans crédulité ! Les media en chine sont comme la parole en société : on choisis ce qu'on dit en fonction de l'effet qu'on désire obtenir.

Pour le point 5 (encore une fois, je ne suis pas dans un domaine où les actes ont des conséquences politiques), il me semble que ce qui marche toujours, c'est : le chef décide, on applaudis sa décision éclairée, on fait comme on peut (lol, on fait aussi comme on veut), c'est une réussite totale (lol aussi) et ainsi de suite. "plan suivit à la lettre", j'ai jamais vu ça. Du moment que tu as compris que moins tu pose de question plus ta marge d'initiative est importante, tu évite d'analyser un plan annoncé (c'est trop tard). Par contre, il faut savoir identifier la phase de concertation préalable qui est informelle et discrète. Je ne sais pas toujours le faire et j'ai très rarement été concerné (on est consulté que si on est perçu comme utile), mais la chaine de pilotage, il me semble, a toujours fonctionné comme ça (dans mon très modeste environnement s'entend).

Pour le point 6 j'avoue à ma grande honte que j'ignorais qu'il existait des mouvements sociaux et syndicaux en Chine.
(d'un autre coté, en France, il n'y a que les mouvements sociaux et syndicaux qui se félicitent de leur propre existence, tous les autres crachent dessus).

Anyway, leur pays, ils en font ce qu'ils en veulent, et on peut faire le choix de s'en accommoder, mais...
Mais en effet, qu'on s'en accommode ou pas, essayer de comprendre où on est, c'est mieux.
D'où l'intérêt d'un tel forum !
(et de ton intervention)

Je peux donner l'impression d'être dans la contradiction systématique. C'est aussi un mode très français pour tirer sur la pelote des idées. Je n'entend à aucun moment prétendre que mon point de vue devrait prévaloir sur le tien !
 
Dernière édition:
  • Like
Reactions: Zed