1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Tiananmen : 25 ans après, "l'Obs" a retrouvé Ma Yulin, jeune photographe blessée pendant le massacre

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 4 Juin 2014.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 969
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 168 / -35
    http://tempsreel.nouvelobs.com/mond...-photographe-blessee-pendant-le-massacre.html

    • Ma Yulin (ce n'est pas son vrai nom) était photographe, elle avait une trentaine d'années au moment des événements de Tiananmen, il y a 25 ans. Le soir du massacre, le 3 juin 1989, elle a reçu une balle dans le dos. Repérée par la police, elle a dû se cacher, avant de s'exiler aux Etats-Unis.
    • En octobre 1989, nous avions publié son histoire dans "les Documents de l'Observateur", un numéro spécial consacré au printemps de Pékin et intitulé "Chine, le roman d'une révolution inachevée".
    • Vingt-cinq ans plus tard, nous avons retrouvé Ma Yulin. En conservant toujours l'anonymat, elle a bien voulu répondre à nos questions sur sa vie d'exilée, et nous confier son regard sur la Chine d'aujourd'hui.
    • Nous republions aussi le récit extraordinaire, paru à l'époque, de son extraction de la place Tiananmen à feu et à sang.

     
    • J'aime J'aime x 4
  2. Shan Li

    Shan Li Membre Silver

    Inscrit:
    14 Août 2009
    Messages:
    116
    Localité:
    上海
    Ratings:
    +21 / -0
    vive les V-P-N ...
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. zen+

    zen+ Guest

    Ratings:
    +0 / -0
    triste de voir le silence retomber lourdement sur tous ce jeunes qui ont sacrifiés leurs vies pour un peu de liberté
     

Partager cette page