Suspension des vols de boeing 737-8 max & discussions sur l'aviation

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
En fait, cela porte à 150 le nombre d'annulations confirmées.

De plus, Boeing a revu son carnet de commandes : compte tenu de la crise du coronavirus, et des faillites de compagnies aériennes ou des annulations de commande qu'elle risque d’entraîner, 139 B737 supplémentaires ont été retirés du carnet de commande.

Ce sont donc prés de 300 commandes de MAX, soit annulées par les clients, soit préventivement annulées par Boeing.
(je me demande d'ailleurs si Boeing en informe les clients concernés : "Bon, vous, vous avez l'air mal en point ; je ne donne pas cher de votre peau, donc je préfère annuler votre commande")
Bonsoir Chris
En effet si les appareils ne sont pas construits autant les annuler , et de toutes facons si ils le sont vu que ces types appareils sont tous a peu pres dans la meme configuration une nouvelle couche de peinture et une deco interieure pour le client suivant , le tour est joue !

Encore faut t-il que cet appareil reprenne les airs , rien n'est moins sur !
 
Dernière édition:
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
4 334
1 872
188
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing reprend la production d’avions civils

Boeing va rappeler lundi prochain environ 27.000 salariés dans l’Etat de Washington pour reprendre la production des 737, 747, 767, 777 et 787. L’assemblage des Dreamliner en Caroline du Sud reste suspendu.

Extrait : Complètement arrêtée depuis la semaine dernière pour raison de pandémie de Covid-19, la production des avions commerciaux va reprendre de manière progressive la semaine prochaine dans ses installations de la région de Puget Sound, a annoncé Boeing le 16 avril 2020. a Everett, « environ 27 000 personnes » reprendront la production des programmes 747, 767, 777 et 787, « soutenant les infrastructures de transport mondiales essentielles, les services de fret et les missions de défense et de sécurité nationales », précise son communiqué. A Renton, le travail reprendra sur le programme 737 « pour redémarrer la production du 737 MAX ». Boeing avait déjà redémarré principalement des opérations de production de défense dans la région de Seattle, avec environ 2500 personnes.


Airbus : reports de livraisons et A220

Conséquence de l’impact de la pandémie de Covid-19 sur le transport aérien, Airbus a reçu de « multiples demandes » de reports de livraisons de la part des compagnies aériennes, et reporté à 2021 l’accélération de la production des A220 au Canada.

Extrait : Alors que le constructeur européen tenait le 16 avril 2020 son assemblée générale, qui a confirmé l’Allemand René Obermann comme successeur du Français Denis Ranque à la présidence du conseil d’administration, le président exécutif Guillaume Faury l’a reconnu dans un message vidéo aux actionnaires : Airbus a reçu « de multiples demandes » de reports de livraisons, et s’entretient avec les clients pour trouver des solutions « au cas par cas, avion par avion ». Le constructeur est aux prises avec « la crise la plus grave de l’histoire de l’industrie aéronautique », a-t-il ajouté.

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing : 98 737 MAX annulés par des loueurs

Les sociétés de leasing GECAS et CDB Leasing ont annulé respectivement 69 et 29 commandes de Boeing 737 MAX, s’ajoutant à celles déjà enregistrées le mois dernier. Un premier vol cargo vers la Chine a été effectué en propre par le constructeur américain, en 737-700.

Extrait :
Après Avolon (75 MAX 8 et MAX 10), deux autres sociétés de leasing ont à leur tour annulé des commandes pour le monocouloir remotorisé : GECAS, filiale de General Electric, a annoncé vendredi l’annulation de 69 737 MAX, sans préciser les versions concernées. La société en a déjà reçu 29 (tous cloués au sol depuis mars 2019 comme l’ensemble de la flotte de MAX, après deux accidents en cinq mois ayant fait 346 victimes chez lion Air puis Ethiopian Airlines). Et son communiqué précise que les 82 autres exemplaires commandés sont maintenus ; les annulations « découlent d’un accord avec Boeing pour rééquilibrer le carnet de commandes ».
Le PDG de GECAS Greg Conlon a déclaré : « l’accord d’aujourd’hui aidera GECAS à mieux aligner notre flotte disponible avec les besoins de notre clientèle mondiale. Nous restons pleinement attachés au programme 737 MAX et à notre précieux partenariat à long terme avec Boeing ». Sans mentionner la pandémie de coronavirus.

En Chine, c’est CDB (China Development Bank Financial Leasing) qui a annoncé ce matin l’annulation d’une commande de 29 737 MAX ; parmi les 70 autres restant à livrer, tous les MAX 10 seront convertis en MAX 8, a précisé la société de leasing. « À la lumière de l’évolution de la dynamique du marché de l’aviation, nous travaillons avec Boeing depuis de nombreux mois pour rééquilibrer notre carnet de commandes MAX afin de l’adapter à notre vision à long terme du marché et des opportunités associées », a déclaré le président de CDB Aviation Xuedong Wang dans un communiqué.


 
LouLou

LouLou

Alpha & Oméga
Modérateur
Membre du personnel
14 Juil 2007
4 334
1 872
188
Air China
21/04 Dernière mise à jour du programme international déposé la semaine dernière par Air China.
Programme Mai 2020
- 1 vol hebdomadaire par ligne

Beijing Capital - Madrid - Tianjin - Beijing Capital le 09MAY20
Beijing Capital - Athènes - Shijiazhuang - Beijing Capital
Beijing Capital - Bangkok - Qingdao - Beijing Capital
Beijing Capital - Copenhague - Shijiazhuang - Beijing Capital
Beijing Capital - Delhi - Taiyuan - Beijing Capital
Beijing Capital - Dubaï - Xi'An - Beijng Capital le 07MAY20
Beijing Capital - Islamabad - Karachi - Xi'An - Beijing Capital
Beijing Capital - Los Angeles - Tianjin - Beijing Capital
Beijing Capital - Minsk - Hohhet - Beijing Capital
Beijing Capital - Moscou Sheremetyevo - Hohhet - Beijing Capital /Charter
Beijing Capital - Paris CDG - Tianjin - Beijing Capital
Beijing Capital - Phnom Penh - Zhengzhou
Beijing Capital - Séoul Incheon - Qingdao - Beijing Capital
Beijing Capital - Stockholm Arlanda - Tianjin - Beijing Capital
Beijing Capital - Vancouver - Shenyang - Beijing Capital
Beijing Capital - Vienne - Shenyang - Beijing Capital 09MAY20
Beijing Capital - Varsovie - Taiyuan - Beijing Capital
Beijing Capital - Yangon - Zhengzhou - Beijing Capital
Chengdu - Katmandou
Chengdu - Singapour
Shanghai Pu Dong - Francfort
Shanghai Pu Dong - Londres Heathrow
Shanghai Pu Dong - Tokyo Narita

China Eastern
21/04 Dernière mise à jour du programme international
Programme Mai 2020 - 1 vol hebdomadaire par ligne

Kunming - Dhaka
Kunming - Vientiane
Kunming - Yangon
Nanjing - Bangkok 26APR20
Shanghai Pu Dong - Amsterdam
Shanghai Pu Dong - Auckland
Shanghai Pu Dong - Colombo
Shanghai Pu Dong - Delhi
Shanghai Pu Dong - Francfort
Shanghai Pu Dong - Londres Heathrow
Shanghai Pu Dong - Manille
Shanghai Pu Dong - New York JFK
Shanghai Pu Dong - Paris CDG
Shanghai Pu Dong - Phnom Penh
Shanghai Pu Dong - Séoul Incheon
Shanghai Pu Dong - Singapour
Shanghai Pu Dong - Sydney
Shanghai Pu Dong - Tokyo Narita
Shanghai Pu Dong - Toronto

Shanghai Airlines mai 2020
Shanghai Pu Dong - Kuala Lumpur

China Southern du 20 avril au 31 mai 2020
1 vol hebdomadaire par ligne

Guangzhou - Amsterdam
Guangzhou - Auckland
Guangzhou - Bangkok 06MAY20
Guangzhou - Dhaka
Guangzhou - Katmandou 02MAY20
Guangzhou - Kuala Lumpur
Guangzhou - Londres Heathrow
Guangzhou - Los Angeles
Guangzhou - Manille 07MAY20
Guangzhou - Paris CDG jusqu'au 1er aout 20
Guangzhou - Phnom Penh
Guangzhou - Singapour
Guangzhou - Sydney 09MAY20
Guangzhou - Vientiane 08MAY20
Guangzhou - Yangon 02MAY20
Guangzhou - Vancouver 28 APR -27MAY20
Shenyang - Séoul Incheon
Shenyang - Tokyo Narita
Urumqi - Islamabad 04MAY20

Juneyao Airlines June 20

1 vol hebdomadaire par ligne

Shanghai Pu Dong - Helsinki
Shanghai Pu Dong - Osaka Kansai
Shanghai Pu Dong - Singapour

Xiamen Airlines June 20
1 vol hebdomadaire par ligne

Fuzhou - Tokyo Narita
Xiamen - Amsterdam
Xiamen - Los Angeles
Xiamen - Manille
Xiamen - Phnom Penh
Xiamen - Seoul Incheon
Xiamen - Sydney
Xiamen - Vancouver
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing devrait supprimer jusqu'à 7.000 postes

Frappé de plein fouet pa la crise du coronavirus qui s'est ajoutée aux déboires du 737 MAX, son avion vedette cloué au sol depuis mars 2019, Boeing devrait supprimer 10% des effectifs de sa division aviation civile.

Extrait : Frappé de plein fouet pa la crise du coronavirus qui s'est ajoutée aux déboires du 737 MAX, son avion vedette cloué au sol depuis mars 2019, Boeing devrait supprimer 10% des effectifs de sa division aviation civile, selon l'AFP, citant deux sources proches du dossier. Touchant les programmes 787, 777 et 737 MAX, cette cure d'austérité pourrait concerner jusqu'à 7.000 emplois: Boeing emploie plus de 160.000 personnes à travers le monde, dont 70.000 dans l'Etat de Washington, dans la région de Seattle, où sont assemblés la quasi-totalité de ses avions civils. Seule une partie du 787 est produite à Charleston en Caroline du Sud.


Boeing : gouvernance, 777X et plainte sur le MAX

Boeing a dévoilé une nouvelle gouvernance resserrée pour mieux lutter contre l’impact de la pandémie de Covid-19 et en préparer la suite, tandis que le 777X reprend son programme de certification. Une société de leasing a porté plainte contre son refus de rembourser les avances sur une commande de 737 MAX désormais annulée.

Extrait : Lancée en janvier dernier avec l’arrivée au pouvoir de David Calhoun, la nouvelle gouvernance de la division du constructeur américain a été resserrée avec les objectifs suivants : « favoriser une plus grande intégration interentreprises et une amélioration continue ; aligner les services aux entreprises sur les conditions commerciales actuelles tout en augmentant la valeur; rationaliser les rôles et responsabilités des hauts dirigeants; et se préparer maintenant à l’empreinte post-pandémique de l’industrie ».

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing renonce à racheter les activités civiles d'Embraer

Le constructeur aéronautique américain Boeing a annoncé samedi dans un communiqué qu'il renonçait à racheter les activités civiles de son concurrent brésilien Embraer.

Extrait :
Un accord prévoyait que Boeing prenne le contrôle de cette activité pour 4,2 milliards de dollars, ce qui lui aurait permis de contrôler 80% du capital du nouveau groupe. Alors qu'il devait être finalisé au 24 avril, Boeing «a exercé son droit d'y mettre fin dans la mesure où Embraer n'a pas satisfait les conditions nécessaires», détaille le communiqué.
«Boeing a travaillé avec diligence pendant plus de deux ans pour finaliser sa transaction avec Embraer. Au cours des derniers mois, nous avons eu des négociations productives mais finalement infructueuses sur certaines conditions de l'accord qui n'ont pas été remplies», a justifié Marc Allen, responsable du partenariat avec Embraer chez Boeing, sans apporter de détails sur les critères manquants. «Nous voulions tous les résoudre avant la date limite, mais cela ne s'est pas produit», a-t-il poursuivi.

Site d'actualites aeronautiques tres interessant
 
Dernière édition:
M

maixem

Membre Platinum
12 Fev 2014
322
116
78
Le constructeur de moteur d'avion Francais SAFRAN qui equipe Airbus et Boeing est en tres mauvaise posture:
Leur business modele : ils font du lease to own sur les moteurs par heure de vol, sauf qu 'avec la diminution du Traffic aerien ils ont perdu une grande partie de leur recette et sont en cash flot negatif en Mars. La boite a mis une grande partie de ses effectifs en chomage partiel.
il va sans doute falloir que l'etat vienne au secours de Safran.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Le constructeur de moteur d'avion Francais SAFRAN qui equipe Airbus et Boeing est en tres mauvaise posture:
Leur business modele : ils font du lease to own sur les moteurs par heure de vol, sauf qu 'avec la diminution du Traffic aerien ils ont perdu une grande partie de leur recette et sont en cash flot negatif en Mars. La boite a mis une grande partie de ses effectifs en chomage partiel.
il va sans doute falloir que l'etat vienne au secours de Safran.
Bonsoir Maixem
Essayez de presenter vos informations de facons correctes en ajoutant au moins un lien correspondant a votre sujet , la majorite des personnes ne savent meme pas de quoi vous parlez !
 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 204
637
138
31
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 554
11 338
178
Hong Kong et Shanghai
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
14 554
11 338
178
Hong Kong et Shanghai
Nop j'ai pas trouvé sur le lease to own de source sur l'impact sur les résultats....
En fait, je ne pense pas que Safran fasse du lease to own sur ses moteurs d'avions. (du moins, pas directement)

En effet, l'essentiel de la production de Safran, en termes de moteurs civils, est constitué de
- CFM56 et LEAP, qui sont commercialisés par CFMI (50/50 avec GE), donc vendus cash à CFMI
- CF6, GEnx, GP2700, GE0, où Safran est partenaire/sous-traitant de GE, qui commercialise les moteurs

Quand aux moteurs militaires, je ne pense pas qu'ils fassent l'objet de lease to own.

Donc le lease to own (s'il y en a) ne devrait avoir qu'un impact indirect et mineur sur Safran
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
En fait, je ne pense pas que Safran fasse du lease to own sur ses moteurs d'avions. (du moins, pas directement)

En effet, l'essentiel de la production de Safran, en termes de moteurs civils, est constitué de
- CFM56 et LEAP, qui sont commercialisés par CFMI (50/50 avec GE), donc vendus cash à CFMI
- CF6, GEnx, GP2700, GE0, où Safran est partenaire/sous-traitant de GE, qui commercialise les moteurs

Quand aux moteurs militaires, je ne pense pas qu'ils fassent l'objet de lease to own.

Donc le lease to own (s'il y en a) ne devrait avoir qu'un impact indirect et mineur sur Safran
Quelques infos de chez Safran ce n'est pas exclu qu'ils louent ou vendent des propulseurs , et qu 'ils en assurent les entretiens ! je n'ai pas verifie ...

Safran met tout en oeuvre pour contribuer à ralentir la propagation du virus et protéger la santé de ses collaborateurs.

Les activités de nos sites ont été ajustées aux besoins de nos clients et dans le respect des consignes gouvernementales locales.
Dans les pays les plus impactés par l'évolution du Covid-19, Safran applique un protocole sanitaire renforcé afin de renforcer les mesures d'hygiène et de nettoyage déjà existantes.
A ce jour, une vingtaine d'établissements sont fermés sur les quelque 300 que compte le Groupe dans le monde entier.
Les opérations d'hygiène et de sécurité aux postes de travail se poursuivront lorsque nécessaire et seront menées aussi régulièrement que nécessaire pour garantir la santé et la sécurité de nos collaborateurs.
Afin de maintenir son activité dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire, Safran a également mis en oeuvre une organisation du travail adaptée au respect de consignes de distanciation sociale (rotation d'équipe, arrêt des services de restauration collective, travail à distance lorsque c'est possible, etc.).

Malaisie : après avoir assuré le gouvernement malaisien que Safran respectait pleinement le protocole de sécurité lié à la pandémie de Covid-19, les activités de l'entreprise ont partiellement repris, pour assurer les services essentiels de maintenance, réparation et révision (MRO).
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Reportages Photos : Que deviennent les appareils non utilises actuellement notamment aux Etats Unis et dans le monde ! par Sam Chui

Airplane_Storage_VCVMHV_17-759x500.jpg
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Airbus : T1, chômage partiel à Broughton et Plan Marshall réclamé à Toulouse

Airbus a vu son chiffre d’affaires baisser de 15% au premier trimestre, et annoncé la mise au chômage partiel de 3200 employés à Broughton au Pays de Galles. A Toulouse, les élus réclament la mis en place d’un « plan Marshall » devant le possible impact de la pandémie de Covid-19 sur 55.000 emplois directs et indirects en Occitanie.

Extrait : Les résultats financiers du 1er trimestre présentés le 29 avril 2020 sont partiellement impactés par la crise du coronavirus : le chiffre d’affaires recule de 15% à 10,631 milliards d’euros, « reflétant le contexte de marché difficile qui impacte l’activité Avions commerciaux, avec 40 livraisons en moins par rapport à l’année dernière à la même époque ». L’EBIT ajusté perd 49% à 281 millions d’euros, et l’EBIT reporté 56% à 79 millions d’euros. Sur le trimestre clos au 31 mars, Airbus enregistre une perte nette de 491 millions d’euros, contre un bénéfice net de 40 millions à la même période l’année dernière ; la perte par action est de 0,61 euro.

Airbus explique dans son communiqué qu’il a continué d’améliorer ses performances industrielles au premier trimestre, mais environ 60 avions n’ont pas pu être livrés en raison de la pandémie de COVID-19. Comme annoncé début avril, l’avionneur à ajusté les cadences mensuelles de production d’avions à 40 exemplaires pour la famille A320, à deux pour l’A330 et à six pour l’A350, soit une baisse d’environ un tiers par rapport aux cadences moyennes d’avant la crise. S’agissant de l’A220, la FAL de Mirabel au Canada doit « progressivement retrouver » une cadence mensuelle de avions assemblés par mois.


La France prête à aider « totalement » Airbus

La publication ce matin de résultats en recul par Airbus a immédiatement déclenché une réaction du ministre de l’Economie, qui se dit prêt à aider « totalement » et si besoin « massivement » l’avionneur européen aux prises avec les effets de la pandémie de Covid-19. Et la compagnie aérienne Air France est encouragée à acquérir de nouveaux avions chez lui.


Extrait :
Un chiffre d’affaires en baisse de 15% au premier trimestre dû entre autres aux 60 avions non livrés, une perte nette de 491 millions d’euros : les mauvais résultats financiers révélés ce matin par Airbus, accompagnés par de nouvelles mesures de chômage partiel, n’ont pas laissé Bruno Le Maire indifférent. Il a déclaré sur LCI que la France est prête à aider Airbus face à la crise : « il va de soi que nous soutiendrons totalement et s’il le faut massivement Airbus le moment venu ». Le ministre a souligné au passage que le soutien annoncé pour la compagnie aérienne Air France (à hauteur de 7 milliards d’euros pour elle et le groupe Air France-KLM) est « déjà une forme de soutien à l’avionneur européen ».

Un « certain nombre d’engagements » ont été pris par la compagnie nationale française en contrepartie de l’aide d’Etat, a insisté le ministre : « il va de soi que derrière, il y a aussi les achats d’Airbus et la filière aéronautique française. Si nous soutenons Air France, c’est aussi et je ne le cache pas pour soutenir Airbus ». Il faut donc qu’Air France « continue à être un bon client d’Airbus qui est aujourd’hui aussi en difficulté ». Le carnet de commandes de la compagnie aérienne compte actuellement 60 A220-300 et 34 A350-900 supplémentaires (deux des quatre livrés sont en service en ce moment), ainsi qu’un dernier Boeing 787-9 Dreamliner (aucune décision n’a été prise quant à sa livraison cette année).

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing: pertes, licenciements et le 737 MAX

Boeing a annoncé pour le 1er trimestre une perte nette de 641 millions de dollars, et confirmé d’ici la fin de l’année la suppression de jusqu’à 10% de ses effectifs – et 15% dans la branche avions commerciaux. Le ralentissement des rythmes de production a été confirmé mais le 737 MAX ne devrait désormais pas revoler avant le mois d’aout.

Extrait : Au premier trimestre clos au 31 mars 2020, le constructeur américain a réalisé un chiffre d’affaires de 16,9 milliards de dollars, en baisse de 26%, avec une perte nette de 641 millions alors qu’il avait enregistré un bénéfice 2,350 milliards au T1 l’année dernière. Et la dette est passée en trois mois de 27,3 à 38,9 milliards de dollars. Ces résultats « reflètent essentiellement » les répercussions de la pandémie de Covid-1919 et de l’immobilisation du 737 MAX depuis mars 2019, souligne son communiqué. Boeing constate « un impact important » sur la demande de nouveaux avions commerciaux et des services : les compagnies aériennes retardent l’achat de nouveaux appareils, ralentissent les calendriers de livraison et diffèrent les interventions de maintenance facultative. Afin « d’adapter ses activités à la nouvelle réalité du marché », Boeing a pris plusieurs décisions, parmi lesquelles la réduction des cadences de production de ses avions commerciaux (qui vient de reprendre) ou une restructuration de son équipe dirigeante et de son organisation.

Mais le groupe a surtout confirmé qu’il prévoit de « réduire l’ensemble de ses effectifs dans le cadre d’un programme de départs volontaires et, si nécessaire, de mesures supplémentaires concernant la main d’œuvre ». D’ici la fin de l’année, cela devrait concerner environ 10% des effectifs dans le monde, et en particulier plus de 15% des emplois dans l’aviation civile, a précisé le CEO David Calhoun en marge de la présentation des résultats. Surtout dans l’Etat de Washington selon le Seattle Times, et cela représenterait 10.000 des quelque 65.000 postes dans la division Avions commerciaux. Un « haut pourcentage » des départs ou licenciements concernerait les « white collars » (et donc pas les employés de la production), a précisé le CEO. Qui espère que la plupart des départs se feront dans le cadre du plan de départs volontaires dévoilé au début du mois, une proposition déjà faite à quelque 70.000 employés, mais croit qu’en fin de compte « nous devrons faire quelque chose sur une base involontaire ».

 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
16 446
8 491
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Southwest revend des Boeing, American se passe des Airbus

La compagnie aérienne low cost Southwest Airlines a annoncé la vente de 20 avions pour les relouer dans la foulée, soit dix Boeing 737-800 et dix 737 MAX 8. Chez sa rivale American Airlines, l’immobilisation au sol au moins jusqu’en 2022 des Airbus A330-200 signifie que sa flotte long-courrier n’opèrera plus que des 777 et 787.

Extrait :
La société de leasing BOC Aviation a annoncé avoir signé avec Southwest un contrat de vente et cession-bail (sale and leaseback) portant sur dix 737 MAX 8. Ces monocouloirs remotorisés s’ajouteront donc aux onze 737-700 que BOC loue déjà à la low cost basée à l’aéroport de Dallas (des 737-700 qui avaient déjà fait l’objet d’un sale and leaseback en 2009 selon FlightGlobal).
Southwest Airlines n’a pas précisé à qui les dix 737-800 ont été revendus, mais précise dans une déclaration aux autorités boursières que l’ensemble de l’opération lui rapportera 815 millions de dollars brut.