Suspension des vols de boeing 737-8 max & discussions sur l'aviation

  • Auteur de la discussion Orang Malang
  • Date de début
Yiyuan

Yiyuan

Dieu créateur
16 Avr 2015
4 932
2 247
158
48
Au lieu de livrer 880 à 890 appareils en 2019, Airbus ne devrait en remettre aux compagnies aériennes que 860.
quelques jours après l'annonce d'une ENORME commande de 300 appareil (oui je sais ce n'est qu'une commande donc pas de livraison).
Cette info n'a aucune importance surtout pour 20 à 30 avions de moins.
La direction du journal voulait-elle occuper le stagiaire??
 
Mi-Nicolas

Mi-Nicolas

Ange
29 Jan 2015
800
380
88
Xiamen
quelques jours après l'annonce d'une ENORME commande de 300 appareil (oui je sais ce n'est qu'une commande donc pas de livraison).
Cette info n'a aucune importance surtout pour 20 à 30 avions de moins.
La direction du journal voulait-elle occuper le stagiaire??
Va dire ca aux operateurs qui attendent leurs avions ;)
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Monsieur Muilenburg etait optimiste pour la reprise des vols en fin d'annee , un senateur viens de refroidir ses ardeurs !

" L'histoire de Boeing sabotant un controle rigoureux de securite nous refroidit tous c'est une raison de plus pour garder le 737 MAX au sol jusqu'a ce que la certification soit vraiment independante et que le systeme soit reforme ", a declare Blumenthal, D-Conn.

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
COMAC ARJ21 à l’étranger

1572920293478.png

Communique : En Chine, un COMAC ARJ21-700 de Chengdu Airlines a opéré la semaine dernière son premier vol international le 26 octobre, quittant Harbin-Taiping en direction de l’aéroport de Vladivostok en Russie. Une nouvelle route qui doit être opérée deux fois par semaine, en concurrence avec Aurora, Ural Airlines et China Southern Airlines. 20 biréacteurs régionaux ont été livrés à ce jour, donc 15 des 30 attendus par la compagnie aérienne, sur un total de commandes et engagements d’achat de 460 exemplaires.

Le constructeur chinois a aussi annoncé le premier vol du cinquième prototype de son C919, d’une durée d’une heure et 37 minutes autour de Shanghai. L’AC105 « se concentrera sur les opérations en conditions météo extrêmes », a précisé COMAC dans un communiqué. Six avions seront utilisés pour la campagne de certification, la production des exemplaires de série ayant débuté en septembre. La première livraison ne devrait pas avoir lieu avant la fin de l’année prochaine ; 305 commandes fermes et plus de 700 engagements d’achat ont été enregistrés par le futur concurrent des familles A320neo et 737 MAX.


 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing: CEO sans bonus, 787 sans oxygène?

Le CEO de Boeing ne touchera pas de bonus avant le retour dans les airs de tous les 737 MAX, ce qui pourrait prendre jusqu’à 2021 selon le nouveau chairman du constructeur américain. Un lanceur d’alerte affirme d’autre part que certains avions de la famille 787 Dreamliner ont été équipés de systèmes d’oxygène d’urgence défaillants, ce qui mettrait en danger les passagers en cas de décompression à haute altitude.

Communique :
David Calhoun, qui a remplacé Dennis Muilenburg le mois dernier au poste de chairman (président non exécutif), a pris la défense du CEO pris dans la tourmente du 737 MAX, impliqué dans deux crashes en cinq mois qui ont fait 346 victimes. « Du point de vue de notre conseil d’administration, Dennis a tout fait correctement. N’oubliez pas que Dennis n’a pas créé ce problème », a-t-il déclaré à CNBC (Muilenberg avait pris ses fonctions en juillet 2015, près de deux ans avant la certification du MAX par la FAA). Le dirigeant a toutefois précisé que les divers bonus du CEO, qui vient de passer deux jours d’auditions difficiles devant le Congrès, ne seront pas versés « avant que tous les MAX soient rentrés en service et volent de façon sûre ». Ce qui pourrait prendre jusqu’à 2021, a-t-il ajouté, 371 monocouloirs remotorisés étant cloués au sol de par le monde depuis mars dernier tandis que la plupart des régulateurs ont annoncé vouloir suivre un processus séparé de la FAA avant d’autoriser leur retour dans les airs. L’EASA par exemple a indiqué que les opérations du 737 MAX en Europe devraient en principe recommencer au premier trimestre 2020, alors que Boeing table toujours sur un feu vert aux USA avant la fin de l’année.


 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Airbus A350 : Finition en Chine

Extrait : En Chine, Airbus a annoncé la signature d’un protocole d’accord portant sur la poursuite du développement de la coopération industrielle, les deux parties ayant convenu de « prendre des mesures pratiques et efficaces en faveur de nouvelles initiatives concernant les monocouloirs et les gros-porteurs d’Airbus ». Dans le cadre de l’objectif d’Airbus visant à atteindre une cadence de production globale de 63 appareils par mois pour la famille A320 en 2021, la chaîne d’assemblage final de la famille A320 d’Airbus à Tianjin (FAL Asia) augmentera sa cadence de production pour atteindre six appareils par mois d’ici fin 2019, soit une augmentation de 50% « par rapport à son concept initial ». Le Centre d’Aménagement Commercial et de Livraison (C&DC – Completion and Delivery Centre) pour gros-porteurs d’Airbus à Tianjin, jusque là dédié à la famille A330, pourra de son côté recevoir l’A350XWB à partir du second semestre 2020 ; il devrait livrer son premier A350 « d’ici 2021 ».

« Nous attachons une grande importance à notre partenariat stratégique avec la Chine et son industrie aéronautique », a déclaré dans un communiqué Guillaume Faury, CEO d’Airbus. L’avionneur européen « s’est engagé à accompagner le secteur de l’aviation chinoise en pleine croissance grâce à la diversité de son portefeuille, et nous sommes déterminés à travailler avec nos partenaires chinois pour façonner l’avenir de l’industrie ».

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Hong Kong Airlines met fin à ses vols vers les États-Unis

Il y a désormais une compagnie aérienne de moins en concurrence entre les États-Unis et Hong Kong. Hong Kong Airlines vient d’annoncer qu’elle fermait sa ligne vers Los Angeles à compter du 8 février 2020.

Communique : Au cours des deux dernières années, la compagnie a pris livraison d’Airbus A350, ce qui lui a permis d’offrir des vols sans escale entre Hong Kong et les États-Unis. Le transporteur avait ajouté des vols sans escale de Hong Kong à Los Angeles et San Francisco. La ligne de Los Angeles a été lancée en décembre 2017 et celle de San Francisco en mars 2018.
En juillet, il a été annoncé que Hong Kong Airlines mettrait fin aux vols à destination de San Francisco à compter du 4 octobre 2019. Maintenant, la compagnie aérienne annonce que sa dernière liaison avec les États-Unis, de Hong Kong à Los Angeles, sera coupée à compter du 8 février 2020.
Il se pourrait même que la route soit coupée avant cette date, car Hong Kong Airlines dit qu’elle surveillera de près la demande du marché et » décidera si la suspension des vols doit être mise en œuvre plus tôt. »
La compagnie précise qu’en plus de la possibilité d’un remboursement complet, d’autres options de voyages seront proposés aux passagers ayant un vol déjà réservé.

Hong Kong Airlines précise qu’elle subit « une forte concurrence et une surcapacité sur les marchés, ainsi que les protestations récurrentes à Hong Kong, qui ont affecté la demande. »

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les PNC d’American Airlines ont peur du 737 MAX

Un syndicat représentant 28.000 hôtesses de l’air et stewards de la compagnie aérienne American Airlines, qui avait reçu 24 des 100 Boeing 737 MAX 8 commandés avant leur immobilisation au sol, comptent « refuser de voler dans un avion qui n’est pas sûr ».

Communique :
Lori Bassani, dirigeante de l’Association du personnel de cabine professionnel (APFA), a écrit au CEO de Boeing Dennis Muilenburg à propos des « inquiétudes » de ses membres concernant le prochain retour dans les airs du monocouloir remotorisé, cloué au sol depuis deux accidents en cinq mois qui ont fait 346 victimes chez Lion Air puis Ethiopian Airlines. Le syndicat exige d’avoir « plus d’informations » sur le 737 MAX quand il recevra le feu vert de la FAA pour son retour en service, et prévient que faute d’avoir été rassurés les PNC « refuseront de monter à bord ». « Nous appelons aux plus hauts standards de sécurité afin d’éviter une autre tragédie », écrit la dirigeante dans la lettre envoyés mercredi, au deuxième jour des auditions de M. Muilenburg devant le Congrès, ajoutant : « nos vies ne sont pas à vendre ».
Un porte-parole de Boeing a selon Business Insider confirmé la réception de la lettre, à laquelle une réponse sera fournie « bientôt ». L’avionneur continue d’espérer une certification de la mise à jour du système anti-décrochage MCAS, impliqué dans les deux crashes, d’ici la fin de l’année.



Communique : L ’annonce par la FAA américaine et l’EASA européenne que des problèmes de documentation avaient été découverts lors d’un audit de la mise à jour du MCAS, le logiciel impliqué dans deux accidents de 737 MAX 8 ayant fait 346 victimes. Gordon Johndroe, porte-parole de Boeing, a déclaré dans le Chicago Tribune que la documentation « était présentée dans un format utilisé par le passé, mais que les régulateurs le souhaitent sous une forme différente, et que l’entreprise le fait ». Il a ajouté que la société « continuait de travailler avec la FAA et d’autres organismes de réglementation pendant la vérification. Il est trop tôt pour spéculer sur les conséquences que cela pourrait avoir sur le calendrier ».
Une source de Reuters a interprété la chose différemment : la documentation « comportait des lacunes, était de qualité inférieure et signifiait que les régulateurs ne pouvaient pas terminer l’audit », une étape cruciale avant que l’avion puisse être certifié pour pouvoir être remis en service. La personne a ajouté que cela pourrait prendre dans le pire des cas « des semaines », même si Boeing n’évoque que quelques jours.

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La France et huit autres pays européens poussent Bruxelles à taxer davantage l'aviation.

La France, l'Allemagne, l'Italie, les trois pays du Benelux, la Suède, le Danemark et la Bulgarie ont exhorté la Commission européenne à proposer de nouvelles mesures pour cibler ce secteur, sans toutefois réclamer une taxe spécifique sur la pollution.

Extrait :
Nouvel appel à davantage taxer le transport aérien en Europe. Trois semaines après les propos de Bruno Le Maire en faveur d'une taxe sur le kérosène en Europe, le ministre français de l'Économie et des Finances et huit homologues européens (l'Allemagne, l'Italie, les trois pays du Benelux, la Suède, le Danemark et la Bulgarie) ont exhorté la Commission européenne à proposer de nouvelles mesures pour cibler l'aviation, sans toutefois réclamer une taxe spécifique sur la pollution.

Les Pays-Bas en pointe

Initiée par les Pays-Bas qui fait le forcing depuis des mois sur ce dossier, cette déclaration commune intervient un mois avant l'entrée en fonction de la nouvelle Commission européenne présidée par l'Allemande Ursula von der Leyen.
"Nous appelons la nouvelle Commission européenne à faire avancer le débat sur la tarification de l'aviation civile, par exemple au moyen de mesures fiscales spécifiques ou de politiques similaires. Par rapport aux autres modes de transport, l'aviation civile n'est pas suffisamment mise à contribution", ont-ils écrit.
L'aviation représente 2% à 3% des émissions de CO2

Selon eux, le prix des billets d'avion pour les vols internationaux ne reflète pas suffisamment le coût moyen des émissions de CO2 et des conséquences négatives du transport aérien. La consommation des avions par passager aux 100 kilomètres est de seulement 1,9% pour les avions les plus efficaces.
"C'est en dessous de la consommation d'une voiture hybride, et généralement on vous applaudit quand vous avez une voiture hybride", a expliqué ce jeudi à un colloque organisé par l'Union des aéroports français (UAF) Paul Chiambaretto, professeur associé de stratégie et marketing à Montpellier Business School et chercheur associé à l'École Polytechnique, en présentant une étude sur la perception du transport aérien par le grand public.
Pour rappel, le transport aérien mondial représente entre 2% et 3% des émissions de CO2 dans le monde et le secteur s'est engagé à neutraliser ses émissions à partir de 2020 (par des mécanismes de compensation) avant de les réduire de 50% d'ici à 2050.


La nouvelle vache a lait des gouvernements !
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Chine : un pilote suspendu pour avoir laissé entrer une passagère dans le cockpit

La compagnie chinoise Air Guilin a licencié un pilote le 4 novembre après avoir découvert qu’il avait laissé une passagère entrer dans le cockpit lors d’un vol commercial il y a environ 10 mois.

Communique : Son licenciement
avec effet immédiat intervient après la publication sur un blog chinois consacré à l’aviation d’une photo de la passagère, qui la montre assise dans le cockpit, avec ses doigts faisant le signe V et des gobelets de boissons sur ses genoux. Sous la photo, la femme a écrit : « Merci beaucoup au commandant de bord. C’est tellement excitant ».
Air Guilin, une filiale de Hainan Airlines, a estimé que le pilote avait enfreint les procédures d’exploitation et la réglementation en matière de sécurité aérienne : « Air Guilin fait de la sécurité de ses passagers une priorité absolue et applique une tolérance zéro à l’égard des comportements inappropriés ou non professionnels menaçant la sécurité de l’aviation ». Outre le commandant de bord licencié, d’autres membres de l’équipage ont été interdits de vol pour une durée indéterminée en vue d’une enquête plus approfondie.


Encore plus fort ! :cool:

Russie : un pilote donne les commandes de son avion à une passagère (vidéo)

Les autorités russes de la région de Iakoutie ont ouvert une enquête après qu’une vidéo publié sur les réseaux sociaux montre une jeune femme, visiblement une passagère portant un pull rose, aux commandes d’un avion de ligne.

Communique :
Selon les premiers éléments de l’enquête, les faits remontent au 31 août dernier, lorsque « l’un des membres de l’équipage a laissé entrer dans le cockpit une jeune femme qui n’avait pas l’autorisation d’effectuer des vols« , rapporte la presse russe, traduite par BFMTV. Le pilote « lui a remis les commandes de l’avion » pendant ce vol reliant la capitale régionale de Iakoutsk à Sakkyryyr, dans le nord de la Iakoutie (Sibérie).
Dans la vidéo, on entend la voix du pilote donner des instructions à la passagère. A un moment, cette dernière s’exclame : « C’était très cool ! Merci !« . L’avion, un Antonov-24, appartient à la compagnie locale IrAero et transportait des passagers à son bord au moment de ce vol.
Basée à Iakoutsk, IrAero dispose d’une flotte de 25 avions et dessert plusieurs villes de Sibérie ainsi que Moscou, Saint-Pétersbourg et des stations balnéaires sur les rives de la mer Noire.


Bonne journee et agreable semaine a toutes et a tous
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Chine : résultats en hausse pour les compagnies chinoises au 3T

Les principales compagnies aériennes chinoises ont enregistré des résultats en hausse au troisième trimestre 2019, portées par l’explosion du trafic dans le pays malgré une hausse des prix du kérosène.

Communique : China Southern Airlines
, la plus grande compagnie de l’Empire du milieu en nombre de passagers, a vu son bénéfice net progresser de 17,1 % sur un an à 2,38 milliards de yuans (304 millions d’euros). Sa concurrente China Eastern Airlines a vu son bénéfice bondir de 9,83 % sur un an sur la période juillet-septembre à 2,42 milliards de yuans (308 millions d’euros).

De son côté, Air China, la compagnie nationale, a fait état d’un bénéfice net en hausse de 4,4 % sur un an à 3,62 milliards de yuans (460,8 millions d’euros). Dans son rapport d’activité, elle a indiqué avoir transporté 17,3 millions de passagers au troisième trimestre, soit 2% de plus sur un an.

 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Southwest repousse le retour du Boeing MAX encore une fois

DALLAS (AP) - Southwest Airlines a de nouveau repousse le retour de ses Boeing 737 MAX que Boeing tente de mettre au point a la suite de deux accidents mortels.

Communique : Southwest a declare vendredi qu'elle gardera ses avions MAX hors de son calendrier jusqu'au 6 Mars, environ un mois de plus que prevu precedemment , citant que l'incertitude continue.
La compagnie aerienne dit qu'elle surveille les informations de Boeing et de la Federal Aviation Administration sur les ameliorations logicielles et les exigences de formation des pilotes qui feront partie du retour de l'avion en vol .
Sans ces avions, Southwest dit qu'elle va annuler environ 175 vols chaque jour en semaine . Southwest possedait 34 avions MAX quand ils ont ete immobilises au sol en Mars et s'attendait à plus d'appareils livres cette annee .


 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
12 858
10 085
173
Hong Kong et Shanghai
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 471
11 462
198
常熟,江苏
Bonjour Lafoy

On déjà vu pire : en 1994, le vol Aéroflot 593 s’est crashé, faisant 75 victime, alors que le fils (15 ans) du pilote était aux commandes. Il avait accidentellement débranché le pilote automatique, et le pilote et copilote s’en sont aperçu trop tard pour éviter le crash.

Voir https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_593_Aeroflot
Plus rapide que moi ...

En effet, les companies russes sont bien plus « safe » qu’avant .... même s’il reste des problèmes flagrants à résoudre...
 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing : 10 commandes, 20 livraisons entre autres problèmes

Boeing a enregistré en octobre 10 commandes dont sept attribuées, et a livré 20 avions aux compagnies aériennes. La FAA a étendu la zone d’inspection sur les 737NG les plus anciens, tandis que la low cost Southwest Airlines a des problèmes de documentation sur les monocouloirs achetés d’occasion.

Extrait :
En octobre 2020, Boeing a inscrit dans ses carnets de commandes cinq 787-9 Dreamliner pour Air Lease Corp. (en « remplacement » de 15 737 MAX) et deux autres pour un client anonyme, ainsi que deux 777F pour Lufthansa Cargo et un 737 MAX pour un client anonyme.

Sur les dix premiers mois de l’année, l’avionneur américain affiche 117 commandes brutes (36 pour la famille 737, 26 pour les 767, 38 pour les 777 et 77 pour les 787) ; en tenant compte des annulations (dont trois MAX pour Turkmenistan Airlines) et conversions, il totalise 45 commandes nettes – et -95 selon les normes comptables effaçant les appareils qui ne devraient pas être livrés.
Côté livraisons, Boeing a remis vingt avions à ses clients le mois dernier : un 737 à l’US Navy, un 747-8F à UPS, trois 767 (US Navy, FedEx Express et UPS), trois 777 (un -300ER à ANA et deux 777F à Turkish Airlines et Boeing Capital Corp.), et douze 787 Dreamliner (dont trois 787-10 à KLM, Saudia et EVA Air).

Depuis le début 2019, Boeing a livré 321 avions commerciaux dont 119 737, six 747, 35 767, 36 777 et 125 787.

 
Orang Malang

Orang Malang

Alpha & Oméga
Membre du personnel
Modérateur
23 Oct 2005
19 471
11 462
198
常熟,江苏
Helicopter Photo Flight: 737 MAX Airplanes at Moses Lake

Lien Youtube :


 
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Airbus A380: seule Emirates Airlines sait comment l’utiliser

1573807883324.png

Le patron de la compagnie aérienne Emirates Airlines n’y va pas par quatre chemins : les autres opérateurs de l’Airbus A380, dont Air France en particulier, ne savent pas l’utiliser. Et le constructeur va regretter sa décision d’arrêter le programme.

Extrait :
Ayant reçu le 11 novembre 2019 son 113eme A380 sur 123 attendus (le A6-EVJ configuré pour accueillir 14 passagers en Première, 76 en classe Affaires et 426 en Economie), et à la veille du Salon de Dubaï, le président d’Emirates Tim Clark a accordé un entretien exclusif à Airlineratings au sujet du superjumbo. Et n’a pas tenu sa langue sur la façon dont les compagnies concurrentes ont géré l’appareil. Dans le cas d’Air France qui a décidé de se séparer de ses dix exemplaires à l’horizon 2022, l’erreur était selon le président d’Emirates de n’en avoir pas commandé assez (« si vous avez une sous-flotte de 10 personnes, c’est un sacré cauchemar et les coûts sont exorbitants »), et sa décision est donc « la bonne ». Mais il insiste aussi sur l’aménagement de ces superjumbos avec « leurs sièges de classe Affaires pensés dans les années 90, de Première dans les années 80 ou d’Economie dans les années 90 », quant Emirates installait des douches et de grands écrans pour « redéfinir » l’expérience client. L’approche de l’A380 par Air France et Lufthansa était « plus de la même chose », sans oublier British Airways « qui aurait du en commander une centaine » en raison de la congestion de l’aéroport de Londres-Heathrow (où les six vols quotidiens d‘Emirates « sont toujours pleins et le seraient dans des A380-900 plus grands mais jamais lancés »).



l' A380 le top en tant que passager !
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Boeing 737 MAX: United Airlines repousse à son tour ses vols à mars

United Airlines a annoncé vendredi qu'elle allait également repousser au mois de mars 2020 la date d'une éventuelle remise en service de ses Boeing 737 MAX, emboîtant le pas à ses concurrentes Southwest et American Airlines.

Communique :
La compagnie aérienne américaine misait jusqu'à présent sur une reprise début janvier des vols commerciaux de cet avion, dont la flotte mondiale est clouée au sol depuis mars dernier suite à deux accidents tragiques ayant fait 346 morts.
Elle prévoit désormais d'exclure le 737 MAX des programmes de vols jusqu'au 4 mars prochain, ce qui représente l'annulation d'environ 2.800 vols en novembre, 2.300 vols en décembre, 1.700 vols en janvier 2020, 1.600 vols en février et 168 vols en mars.
United souligne, dans un communiqué, faire son possible pour «minimiser l'impact sur les projets de voyage» de ses clients, en recourant notamment à des appareils en réserve.
Boeing a réaffirmé lundi qu'il espérait toujours recevoir le feu vert de l'agence américaine de régulation de l'aviation, la FAA, en décembre mais a aussi repoussé à janvier la date à laquelle il anticipe le retour dans le ciel des 737 MAX pour des vols commerciaux, le temps que la nouvelle formation des pilotes soit validée.

Southwest, le plus gros client du 737 MAX avec 34 exemplaires dans sa flotte au moment de l'immobilisation au sol, a annoncé le 8 novembre qu'elle excluait l'avion de ses programmes de vols jusqu'au 6 mars. American Airlines, qui en possède 24, a indiqué le même jour qu'elle visait un reprise des vols le 5 mars prochain.
Le syndicat des pilotes de Southwest a dénoncé mercredi la pression mise par l'avionneur pour obtenir plus rapidement les autorisations nécessaires au retour dans le ciel des 737 MAX.

«Boeing dit de plus en plus haut et fort qu'il pourrait être amené à fermer sa chaîne de production (du MAX) dans la mesure où il n'a plus la place pour stocker les appareils fabriqués», écrit l'organisation dans un communiqué.

«On craint qu'il ne s'agisse là que d'une autre tactique pour accélérer le calendrier de la remise en service (du 737 MAX), pour obliger les compagnies à payer les avions MAX qu'elles ont commandés, et pour transférer aux clients une partie des coûts, de la logistique» et de la responsabilité du stockage de ses appareils, dénonce-t-elle.


B comme Boeing - B comme Brexit ...
 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Alpha & Oméga
Membre du personnel
08 Mar 2009
12 395
6 913
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Les PNC d’American renâclent à revoler sur le MAX

Les hôtesses de l’air et stewards d’American Airlines « supplient » de ne pas travailler sur le Boeing 737 Max lorsqu’il reprendra les airs, a déclaré jeudi le président du syndicat qui les représentait.


Communique : « Je vous dis ce que les agents de bord me disent tous les jours et ils me supplient de ne pas les faire remonter dans cet avion », a déclaré Lori Bassani, présidente de l’Association des PNC, auprès de Dallas Morning News. Bassani a vivement critiqué Boeing suite à l’immobilisation au sol de tous les MAX en circulation. Il avait déclaré plus tôt en novembre que les PNC d’American Airlines pourraient refuser de travailler dans l’avion une fois que celui-ci serait rentré au service, s’ils l’estimaient pas assez sûr. « Les 28 000 agents de bord travaillant pour American Airlines refusent de prendre un avion dangereux et réclament le respect des normes de sécurité les plus élevées possibles pour éviter une autre tragédie », explique Bassani dans sa lettre au directeur général de Boeing, Dennis Muilenburg. American Airlines compte dans sa flotte 24 avions 737 MAX, et 76 autres exemplaires doivent encore être livrés par Boeing.

On ne sait toujours pas quand le 737 MAX sera remis en service, mais Boeing a déclaré cette semaine qu’il envisageait de reprendre les livraisons d’avions aux compagnies aériennes en décembre, en prévision d’une remise en service probable en 2020. Les avions 737 MAX ne seront autorisés à voler que lorsqu’une mise à jour logicielle de son système MCAS incriminé lors des deux crashs de Lion Air et Ethiopian Airlines, sera officiellement approuvée par la Federal Aviation Administration des États-Unis et par d’autres organismes de réglementation telles que l’Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA). Rappelons que de nombreuses compagnies aériennes ont supprimé le MAX de leurs programmes jusqu’au moins en mars.


Ca risque d'etre epique au niveau passagers egalement !