Sûreté : création d’un « service national des données de voyage » - reconnaissance faciale dans les lieux publics

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 530
9 753
198
64
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
1577579200084.png

Si les autorités policières ont jusqu’ici accès aux données des passagers aériens via le système API-PNR, bientôt elles pourront collecter celles de tous passagers et aussi des équipages, qu’ils voyagent en avion, en train, en car ou en bateau.

Communique : En effet, un arrêté du gouvernement français, voté le 16 décembre 2019 et publié dans le journal officiel le 21 décembre 2019, autorise la création d’un Service national des données de voyages (SNDV) chargé de centraliser ces données.

Selon le texte de l’arrêté, « le SNDV est chargé de la mise en place et de l’amélioration des dispositifs de collecte et d’exploitation des données de voyage, à savoir les données de réservation, d’enregistrement et d’embarquement des passagers, et le cas échéant des équipages, des transports aériens, maritimes et terrestres, pour les besoins de la prévention, de la recherche, de la constatation ou de la poursuite des infractions pénales ou de l’exécution des condamnations pénales ou des mesures de sûreté, de la prévention et de la répression du terrorisme, de la sûreté de l’Etat, de la défense, de la sécurité publique, de la sauvegarde des intérêts fondamentaux de la Nation, du contrôle des frontières, de la lutte contre l’immigration irrégulière et de la sûreté des transport ».

Le SNDV, rattaché à la Direction générale de la police nationale (DGPN), collectera les données des voyageurs pour le compte des ministres de la Défense, de l’Intérieur et du Budget (douanes), avec l’appui de celui des Transports. « L’idée, c’est de tracer les trajets des passagers. Au départ, avec le PNR, ce n’était que l’avion. Désormais, on l’étend au maritime et au ferroviaire », a précisé la DGPN, citée par le site Nextimpact.

Pour rappel, le système API-PNR contient deux types d’informations sur les passagers aériens : les données API (Advanced passenger informations ou renseignements préalables sur les voyageurs) liées à l’enregistrement des passagers provenant du passeport ou d’un autre document de voyage et des informations générales concernant le vol ; et les données PNR (Passenger Name Record ou dossier passager) liées à la réservation et contenues dans les dossiers créés par les compagnies aériennes pour chaque vol. Elles permettent d’identifier chaque passager et d’avoir accès à tous les renseignements concernant son voyage : vols d’aller et de retour, correspondances éventuelles, moyens de paiement utilisés, services particuliers souhaités à bord, etc.



Bonne journee et agreable Dimanche a toutes et a tous
 
Dernière édition:

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 138
2 666
168
49
et ensuite, un gouvernement pourra créer un délit et se débarrasser d'un opposant gênant.
Un pas de plus vers plus de sécurité et moins de liberté.
 

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 138
2 666
168
49
Pourtant la Chine qui fait pire dans le domaine est soutenu par des français de ce forum.
pire, j'en suis pas si sûr. Après que ce soit soutenu par des pro-Macron et pro-européens cela ne m'étonne pas. Même vision, même recette, même résultat.
 

- Résistons -

Alpha & Oméga
30 Août 2014
10 903
9 504
178
法国
Pourtant la Chine qui fait pire dans le domaine est soutenu par des français de ce forum.
Il est peut etre plus facile d accepter ce qu il se passe en Chine (sans pour autant le soutenir ou etre d accord), état autoritaire, alors qu en France, c est une démocratie, donc plus difficile a accepter ou admettre.
 

Yiyuan

Dieu suprême
16 Avr 2015
5 138
2 666
168
49
Il est peut etre plus facile d accepter ce qu il se passe en Chine (sans pour autant le soutenir ou etre d accord), état autoritaire, alors qu en France, c est une démocratie, donc plus difficile a accepter ou admettre.
je dirais que les chinois acceptent cette autorité parce qu'ils gagnent leur vie, que leur quotidien s'améliore chaque jour mais si la conjoncture économique se retourne, alors on verra ce que le peuple chinois ferra. ça m'étonnerait qu'il reste là à ne rien dire et à se laisser faire comme des moutons. Et je me méfie toujours des gens calmes en apparence et en toute circonstance car quand ils pètent un câble, ça ne rigole pas du tout.
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 907
2 533
188
Xuijiahui Shanghai
Il est peut etre plus facile d accepter ce qu il se passe en Chine (sans pour autant le soutenir ou etre d accord), état autoritaire, alors qu en France, c est une démocratie, donc plus difficile a accepter ou admettre.
Possible, mais j’ai l’impression que certains soutiennent ce qui se fait en Chine. Et pas qu’accepter la réalité que cela se fasse actuellement.
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
2 892
1 314
173
Possible, mais j’ai l’impression que certains soutiennent ce qui se fait en Chine.
L'impression que qui soutient quoi ?
Parce que là, tu n''as rien dit. Juste bougonné.

Donc tu me laisse l'impression de considérer comme soutenant ce qui se fait en Chine quiconque aimera reprendre des critiques envers la Chine qui manqueraient de rigueur ou de fondement. Et là j'ai dit quelque chose (et donc pris le risque de dire une connerie, mais c'est le jeu).

Pour revenir sur le fond du sujet, je pense qu'on aurait plus de raison en tant que Français de s’inquiéter su système API-PNR que les Hongkongais du projet de loi sur l'extradition.
(je laisse chacun juge de la question de savoir lequel de ces deux peuple aurait le plus de raison de se méfier de son gouvernement, ou plus simplement encore lequel serait plus que l'autre dans une situation où s'opposer à son gouvernement est une bonne idée pour son propre avenir, car je ne dispose pas de boule de cristal)
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 907
2 533
188
Xuijiahui Shanghai
L'impression que qui soutient quoi ?
Parce que là, tu n''as rien dit. Juste bougonné.

Donc tu me laisse l'impression de considérer comme soutenant ce qui se fait en Chine quiconque aimera reprendre des critiques envers la Chine qui manqueraient de rigueur ou de fondement. Et là j'ai dit quelque chose (et donc pris le risque de dire une connerie, mais c'est le jeu).

Pour revenir sur le fond du sujet, je pense qu'on aurait plus de raison en tant que Français de s’inquiéter su système API-PNR que les Hongkongais du projet de loi sur l'extradition.
(je laisse chacun juge de la question de savoir lequel de ces deux peuple aurait le plus de raison de se méfier de son gouvernement, ou plus simplement encore lequel serait plus que l'autre dans une situation où s'opposer à son gouvernement est une bonne idée pour son propre avenir, car je ne dispose pas de boule de cristal)
Ah mais le truc c’est que je pensais pas du tout à toi.
Je ne dis pas que ce qui se fait en France est bien. Loin de la. Comme les gens en France se tamponnent de toute la problématique des données perso, ils ne voient pas le problème. Mais c’est clairement un problème en devenir.
 

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
2 892
1 314
173
Je suis triste que tu ne pense pas à moi :grin:

Mais tu devrais, parce que je pense que en la matière que la Chine ne fait pas pire que la France.
En fait, elle a juste un avantage dans la concurrence pour la mise au point des technologies concernées : elle s'autorise tout en matière d'accès aux données. Mais ses besoins en terme de contrôle de population sont différents. Les problèmes sont différents. Les moyens disponibles rapportés à la taille de la population sont différents.

Donc dire qu'elle fait bien ou mal, pire ou mieux, dans ce domaine, je ne crois pas qu'on puisse le dire.
Si tu me parle d'un autre sujet (peine de mort par exemple), je saurais défendre l'idée que la France fait beaucoup mieux que la Chine dont l'arriération en la matière me désole.
Mais dans le domaine du contrôle de la population en général ou spécifiquement par les nouvelles technologies, je trouve que ce qui est généralement avancé pour dire que la Chine fait pire que la France sonne creux. Que ça demande d'exposer des arguments solides (et surtout de faire la part entre les faits et les fantasmes, propagandes, extrapolations dystopiques, procès d'intention etc...).
 
Dernière édition:

adew

Dieu souverain
08 Mar 2016
1 135
547
143
30
Si je puis me permettre de faire le rabat-joie, il n'est pas question de l'UE ici, c'est bien une decision franco-francaise et les 27 autres n'ont rien a voir la-dedans pour une fois (du moins pas pour l'instant, ca peut peut-etre en inspirer).
Tout ce que l'UE impose pour l'instant c'est l'APR pour les voyages en avion, et l'APR pour rappel c'est uniquement des donnees textuelles telles que le nom + prenom et le numero de vol, il n'est aucunement question de reconnaissance faciale ou de flicage des lieux publics a l'echelle europeenne.
Apres est-ce que c'est deja trop, peut-etre, je ne suis pas non plus un grand fan des mesures securitaires (alors que je suis pourtant globalement pro-Europe, comme quoi le monde est plus nuance que "pro-X" ou "anti-X"). Toujours est-il qu'ici il s'agit bien d'une idee purement nationale.

Par ailleurs quand on lit les topics politiques du forum on n'a pas vraiment l'impression que l'abiance generale soit tellement pro-Europe ou pro-Macron, encore moins dans le chef de ceux qui defendent la Chine becs et ongles.
 
Dernière édition:

Jean7

Alpha & Oméga
28 Juin 2007
2 892
1 314
173
Toujours est-il qu'ici il s'agit bien d'une idée purement nationale.
Peut-être ont-ils tout simplement besoin de data pour ne pas se retrouver totalement à la rue derrière les USA, la Chine et la Russie.
Le maniement des données est aujourd'hui plus important pour la défense nationale que ne l'étaient en son temps les colonies de vacances obligatoires sous les drapeau.
On n'est jamais sorti de la guerre froide, vous savez. Elle se prolonge en permanence sous d'autres formes. Les alliances changent, les lignes bougent, mais l'escalade des capacités de nuisance et de défense reste à l'ordre du jour.
Il est tout à fait possible que vouloir continuer à respecter la vie privée en France serait tout aussi stratégiquement problématique que d'arrêter les essais de bombe atomiques sous Chirac.
La France n'est pas un pays pacifiste. C'est un des choix des Français, ou tout au moins une des nombreuses choses à laquelle ils sont habitués à consentir.
 

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 907
2 533
188
Xuijiahui Shanghai
D’un coup, je suis rassuré.
On a encore le temps de voir venir.

Une technologie française de reconnaissance faciale échoue à reconnaître le moindre visage parmi 900 000 véhicules qui passent chaque jour à New York