1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Sous le feu des critiques, la Chine interdit l'importation d'ivoire sculpté pendant un an

Discussion dans 'Informations Chine' créé par Orang Malang, 28 Février 2015.

  1. Orang Malang

    Orang Malang Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    23 Octobre 2005
    Messages:
    15 948
    Localité:
    常熟,江苏
    Ratings:
    +8 145 / -35
    LE MONDE du 27 février 2015

    Le commerce de l'ivoire en Chine a pris des proportions « hors de contrôle », avait alerté récemment un rapport rédigé par plusieurs ONG environnementales. Critiquées pour leur mauvaise gestion de ce sujet, les autorités chinoises ont finalement cédé à la pression internationale. Pékin a annoncé, jeudi 26 février, une interdiction de l'importation d'ivoire ouvragé, et ce durant un an.

    100 000 ÉLÉPHANTS ABATTUS ENTRE 2010 ET 2012

    Pékin est déjà signataire de la convention sur la protection des espèces en danger (Cites), qui interdit presque toutes les formes de négoce international impliquant des défenses d'éléphants, à l'exception d'enchères exceptionnelles sur des stocks africains. Mais la Chine reste le principal consommateur mondial d'ivoire de contrebande, et les ventes d'ivoire sculpté sont légales dans le pays. La sculpture sur ivoire est en effet un art ancien en Chine, et ces objets finement ouvragés sont prisés des collectionneurs, qui y voient un investissement de valeur.

    La demande, croissante du marché chinois dans ce domaine favorise le massacre de dizaines de milliers de pachydermes africains par an. En décembre, un rapport de l'organisation non gouvernementale environnementale Save the Elephants et de la Fondation Aspinall a évalué à plus de 100 000 le nombre d'éléphants abattus entre 2010 et 2012, notamment du fait de la très forte demande chinoise. Le prix de l'ivoire brut en Chine a ainsi bondi de 550 euros le kilo en 2010 à 1 540 euros en 2014.
     

Partager cette page