Sondage : planete en danger - climats - ecologie - nature - sante !

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début

La fin du monde est elle possible dans un futur proche ?

  • Oui !

    Votes: 13 27,7%
  • Non !

    Votes: 12 25,5%
  • 2030 ?

    Votes: 2 4,3%
  • 2040 ?

    Votes: 4 8,5%
  • Du grand n'importe quoi !

    Votes: 7 14,9%
  • Je m'en fou je suis immortel !

    Votes: 15 31,9%

  • Nombre total d'électeurs
    47
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 509
7 479
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Covid-19 : le diabète et l'hypertension comme facteurs aggravants

Une nouvelle étude affine nos connaissances sur les symptômes provoqués par l'épidémie de Covid-19 qui touche 60.349 personnes dans 28 pays dans le monde. Elle met aussi en lumière la présence de facteurs aggravants dans les cas les plus sévères.

Extrait : la fin du mois de janvier, une première publication décrivait les symptômes de 41 patients au début de l’épidémie de Covid-19. Bien que petit, cet échantillon a permis de décrire les symptômes phares de la maladie comme la fièvre, la toux et une fatigue anormale.

Au début du mois de février, une nouvelle étude est parue, comprenant cette fois 1.099 patients venus consulter à l'hôpital pour une pneumopathie à l'origine inconnue. La présence du virus a été confirmée par une analyse RT-PCR. Cette étude n'est pas publiée pour le moment dans une revue scientifique classique, mais disponible sur Medrvix *. Elle n'a donc pas été relue par un comité de scientifiques.

Que nous apprend cette nouvelle étude sur les symptômes causés par Covid-19 ?

Les symptômes caractéristiques causés par Covid-19

Dans les grandes lignes, cette étude confirme les symptômes précédents. L'âge médian des patients étudiés est de 47 ans. La proportion de femme est de 41,8 %, un chiffre plus élevé que dans la première étude qui comprenait 27 % de femme. Un biais sûrement dû à la petite taille de l'échantillon. La durée médiane d'incubation est de trois jours bien qu'elle puisse s’étendre jusqu’à 24 jours.

Les trois symptômes majeurs sont une température corporelle supérieure à 38 °C (87,9 % des patients), des quintes de toux (67,7 %) et une fatigue importante (38,1 %). Dans 79,1 % des cas, la maladie dégénère vers une pneumonie. Les patients dont l'état se dégrade sont alors transférés en soin intensif. La maladie évolue vite, la pneumonie peut apparaître seulement trois jours après le premier diagnostic. Les cas sévères représentent 18,7 % des patients pris en compte dans cette étude.

Les examens sanguins et thoraciques montrent que 82,1 % des patients ont une leucopénie et une affection pulmonaire visible au scanner thoracique dans 76,4 % des cas.

1581670738920.png
Etude Medrvix *
rapport.jpg

 
Dernière édition:
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 581
2 070
178
Xuijiahui Shanghai
5 degree de plus en 2050, c’esy prometteur.

BP and Shell planning for catastrophic 5°C global warming despite publicly backing Paris climate agreement

Companies are trying to 'have their oil and drink it' by committing to 2°C in public while planning for much higher temperature rises, says shareholder campaign group, ShareAction


 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 509
7 479
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Quelle est la durée de vie des déchets ?

Jeter ses déchets en pleine nature, ce n'est vraiment pas responsable. D'autant que la plupart d'entre eux y restent longtemps, voire très longtemps. De quelques semaines à des milliers d'années...

Extrait :
Les déchets abandonnés en pleine nature, outre la pollution visuelle qu'ils représentent, constituent un véritable danger pour l’environnement. Leur dégradation naturelle peut s'avérer en effet extrêmement longue. En outre, elle peut libérer dans les sols et les eaux des molécules dangereuses, tant pour l'Homme que pour la nature. Ainsi, un seul mégot -- dont la durée de vie peut aller jusqu'à 5 ans -- jeté dans une rivière aurait le pouvoir de polluer 500 litres d'eau. Un litre d'huile de vidange -- d'une durée de vie comprise entre 5 et 10 ans --, quant à lui, peut recouvrir une surface de 1.000 m2 et empêcher l'oxygénation de l'eau et perturber la faune et la flore pendant plusieurs années.

Heureusement, en France, la collecte et le traitement des déchets sont organisés. Les filières de traitement des déchets (recyclage, compostage, incinération) permettent d'accélérer les processus de dégradations des déchets tout en les valorisant. Elles évitent surtout de voir ces déchets se retrouver en pleine nature.

1582759610078.png

 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 037
514
138
31
Quelle est la durée de vie des déchets ?

Jeter ses déchets en pleine nature, ce n'est vraiment pas responsable. D'autant que la plupart d'entre eux y restent longtemps, voire très longtemps. De quelques semaines à des milliers d'années...

Extrait :
Les déchets abandonnés en pleine nature, outre la pollution visuelle qu'ils représentent, constituent un véritable danger pour l’environnement. Leur dégradation naturelle peut s'avérer en effet extrêmement longue. En outre, elle peut libérer dans les sols et les eaux des molécules dangereuses, tant pour l'Homme que pour la nature. Ainsi, un seul mégot -- dont la durée de vie peut aller jusqu'à 5 ans -- jeté dans une rivière aurait le pouvoir de polluer 500 litres d'eau. Un litre d'huile de vidange -- d'une durée de vie comprise entre 5 et 10 ans --, quant à lui, peut recouvrir une surface de 1.000 m2 et empêcher l'oxygénation de l'eau et perturber la faune et la flore pendant plusieurs années.

Heureusement, en France, la collecte et le traitement des déchets sont organisés. Les filières de traitement des déchets (recyclage, compostage, incinération) permettent d'accélérer les processus de dégradations des déchets tout en les valorisant. Elles évitent surtout de voir ces déchets se retrouver en pleine nature.


Peux ton parler de déchets pour certains éléments qui sont transformé pour avoir une forme qu'on utilise, mais que cet élément est présent à l'état naturel ?

Exemple du verre, on en fait une bouteille, mais on trouve directement du verre dans la nature. La forme n'est plus la même mais cela pollue t'il ?

Pour les aciers/aluminium et autres métaux, ils sont sous forme minérales, en les transformant en barre ou plaque, mais ces mêmes éléments sont également présent dans le sol naturellement.

Je prends ces exemples a comparé comme aux produits fait à base de plastique, ou autre molécule qui sont transformé pas uniquement sur la forme.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
14 509
7 479
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
«Jour du dérèglement» : la France sera «à découvert climatique» dès demain

Selon les ONG à l'origine de «L'Affaire du siècle», l'État français aura émis dès jeudi 5 mars la totalité des gaz à effet de serre qu'il devrait émettre en un an s'il respectait la neutralité carbone.

Extrait :
Deux mois et cinq jours. C'est le temps qu'il aurait fallu à la France pour être «à découvert climatique» si elle respectait son objectif de neutralité carbone. Autrement dit, le pays aura épuisé jeudi 5 mars son capital carbone pour toute l'année, selon les organisations à l'origine de l'Affaire du siècle (Notre Affaire à Tous, la Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l'Homme, Greenpeace France et Oxfam France).

À lire aussi :
«Affaire du siècle»: quelles sont les preuves de l’«inaction climatique» de l’État

La France s'est fixée pour objectif d'atteindre la neutralité carbone pour 2050 dans la loi énergie-climat votée en 2019, conformément à l'Accord de Paris. D'ici à cette date, le pays ne pourra rejeter dans l'atmosphère que 79 mégatonnes de carbone par an afin de ne pas dépasser la capacité de stockage de notre biosphère (océans, forêts, prairies...). Un calcul réalisé par le cabinet de conseil Carbone 4 à la demande des ONG. Or, «en deux mois et cinq jours, la France a émis la totalité des gaz à effet de serre qu'elle pourrait émettre en un an si elle respectait son objectif de neutralité carbone», notent les ONG ce mercredi 4 mars. «Tout ce que la France émet à partir du 5 mars accélère donc le dérèglement climatique», soulignent-elles. Cette journée a été baptisée le «Jour du dérèglement».