Sondage : planete en danger - climats - ecologie - nature - sante - nuisances 5g ? ...

  • Auteur de la discussion lafoy-china
  • Date de début

La fin du monde est elle possible dans un futur proche ?

  • Oui !

    Votes: 13 27,7%
  • Non !

    Votes: 12 25,5%
  • 2030 ?

    Votes: 2 4,3%
  • 2040 ?

    Votes: 4 8,5%
  • Du grand n'importe quoi !

    Votes: 7 14,9%
  • Je m'en fou je suis immortel !

    Votes: 15 31,9%

  • Nombre total d'électeurs
    47
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Au risque de passer pour un vieux con, je me demande ce que la 5G apportera de si extraordinaire à l’utilisateur lambda pour qu’on ne puisse pas s’en passer?
Je ne suis pas opposé au progrès, mais est-ce vraiment si important et urgent qu’une ou deux années de retard dans la mise en place seraient une catastrophe?
Ma 4G me satisfait, et en cas de mauvais réseau même la 3G fait l’affaire alors qu’est-ce qui fait que dans 3 ans je ne pourrai plus me passer de la 5G ?
Bonjour Chris
C'est evident mais d'un autre cote pour quelles raisons sommes nous passes a la 1G puis a la 2G ensuite a la 3G pour aboutir a la 4G , si il n'y avait pas eu toutes ces etapes nous en serions encore au Tam Tam ... C'est la mode meme les cafetieres sont connectees , pour ma part la 4G me suffit amplement mais nous ne pouvons pas arreter l'evolution avec la 5G il sont deja sur la 6G , une seule chose est certaine tu ne seras plus chez toi dans un futur immediat ...

Pour resumer tout est fait de nos jours pour faire de toi un faineant accompli dont l'existence consiste a pianoter sur des applications qui t'indiquent la marche a suivre ! A nous de reagir suivant nos possibilites !

Il est loin le temps ou il y avait une logique et une utilisation rationnelle des composants du quotidien ! Musique , Photo etc...

Les pdf de l'article sont interessants , et surtout revelateurs ...
....

 
Dernière édition:
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Bonjour Chris
C'est evident mais d'un autre cote pour quelles raisons sommes nous passes a la 1G puis a la 2G ensuite a la 3G pour aboutir a la 4G , si il n'y avait pas eu toutes ces etapes nous en serions encore au Tam Tam ... C'est la mode meme les cafetieres sont connectees , pour ma part la 4G me suffit amplement mais nous ne pouvons pas arreter l'evolution avec la 5G il sont deja sur la 6G , une seule chose est certaine tu ne seras plus chez toi dans un futur immediat ...

Pour resumer tout est fait de nos jours pour faire de toi un faineant accompli dont l'existence consiste a pianoter sur des applications qui t'indiquent la marche a suivre ! A nous de reagir suivant nos possibilites !

Il est loin le temps ou il y avait une logique et une utilisation rationnelle des composants du quotidien ! Musique , Photo etc...

Les pdf de l'article sont interessants , et surtout revelateurs ...
....


Bonjour Lafoy, comme indiqué précédemment, je ne renie pas le progrès. Je suis en 4G (3G si mauvais réseau) et cela suffit à mon quotidien. Je pense être loin d’en utiliser toutes les possibilités. La 5 G offrira peut être des fonctionnalités intéressantes, mais si c’est pour charger mon email en 0,05 millisecondes au lieu de 5 milliseconds, ça ne me parait pas vital à ce stade. Cela ne justifie pas à mes yeux cette urgence frénétique de mise en place qui ne saurait tolérer un an de retard.
Je pense que cela tiens plus de la fuite en avant que du besoin vital
 
Naxshe

Naxshe

Dieu Supérieur
05 Jan 2016
1 116
623
138
31
Bonjour Lafoy, comme indiqué précédemment, je ne renie pas le progrès. Je suis en 4G (3G si mauvais réseau) et cela suffit à mon quotidien. Je pense être loin d’en utiliser toutes les possibilités. La 5 G offrira peut être des fonctionnalités intéressantes, mais si c’est pour charger mon email en 0,05 millisecondes au lieu de 5 milliseconds, ça ne me parait pas vital à ce stade. Cela ne justifie pas à mes yeux cette urgence frénétique de mise en place qui ne saurait tolérer un an de retard.
Je pense que cela tiens plus de la fuite en avant que du besoin vital
C'est juste commercial.

On amène la 5G, on bride la 4G en réduisant la qualité du service. On crée des téléphone non compatibles 4G/5G et on vend.

Société économique basé sur la surconsommation inutile au progrès.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Ces
C'est juste commercial.

On amène la 5G, on bride la 4G en réduisant la qualité du service. On crée des téléphone non compatibles 4G/5G et on vend.

Société économique basé sur la surconsommation inutile au progrès.
C’est bien ce que j’insinuai ...
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 752
2 237
178
Xuijiahui Shanghai
Pas seulement vendre des téléphones. C’est tout l’environnement des app qui évolueront. La VR a besoin de 5G. Le cloud étendu aussi.

Par analogie, quand on était en 56k, il n’y avait pas de YouTube, Netflix et autre.
Le haut débit est arrivé, une nouvelle économie s’est créée.
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 432
3 189
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
C'est accessoirement aussi pour pousser les utilisateurs au changement des terminaux mobiles, donc ceux admettant la 5G.
La 4G était sortie en 2011 en France il y a donc 9 ans.

Les gens changent de téléphone mobile plus vite en moyenne que les nouvelles tech n'apparaissent et sont déployés les nouveaux standards.

Selon l'enquête, les Français changent de téléphone portable tous les 23 mois en moyenne ?" quasiment tous les 9 mois pour les 12-24 ans et jusqu'à tous les 3 ans pour les 60 ans et plus

8 ans c'est 4 génération de telephone pour beaucoup, 8 pour les plus jeunes... et il sera toujours possible d'utiliser la 4 et 5g le moment venu si ton téléphone tient en effet 8 ans !?


Une vérité, c'est que nous sommes de plus en plus nombreux à se moquer de pouvoir regarder une vidéo en haute définition sur un mobile et à encore consommer plus d'applications, pour des besoins nouveaux dont nous n'avons (sur le fond) que faire.
Bah donc ne l'utilise pas !? Dis "à titre personnel je n'en vois pas l'utilité" plutôt que de proclamer tel un Mélanchon détenir la "vérité" pour les autres ?
Personne ne te force a rien. 3g et même edge / 2g fonctionnent toujours (le 2g sera retiré en France en fin d'année après 25 ans d’existence...)

Je ne regarde pas de vidéo sur mon smartphone mais avoir un débit important pour pouvoir bosser dans un parc ou même à un café sans subir le wifi pourri de celui ci, avoir un délais de latence normal plutôt que subir ce que les anciens protocoles imposaient, etc... ca sera vraiment appréciable.

Un super moyen de diffuser le très haut débit à des zones de population moins denses car poser des émetteurs coûte moins cher que poser la fibre. Et la tu apprécies d'avoir accès aux contenus video sur ta tv ou ton ordi ce qui n'est pas possible encore dans beaucoup de campagnes.

Mais c'est aussi et surtout plein de nouveaux usages pour entreprises et administration de par l'interconnexion d'outil qui aujourd'hui ne bénéficient pas de la bande passante suffisante. La 5G est un moyen, ce n'est pas une fin en soit.

On parle de résoudre les problèmes de violences dans les manif ou dans de simples contrôles policiers par des camera piéton.
Si celles ci sont demain connectées aux PC d'intervention ça va sacrément faciliter l'envoi de renforts aux endroits nécessaires (aujourd'hui seules les caméra de la villes sont connectées au PC et il n'y en a pas forcément là ou les problèmes se posent), etc... Idem pour reconquérir les territoires perdus où les camera sont souvent vandalisées. Si ça peut limiter des abus/violences de part et d'autres et améliorer la vie des gens, tant mieux.

Idem pour des interventions médicales avec possibilité pour des spécialistes d'intervenir en backup des premiers secours sans être physiquement présent, sauvant de nombreuses vies. La téléconsultation y compris et à fortiori dans des endroits reculés qui sont des déserts médicaux ca peut améliorer et sauver plein de vies.

Idem pour des systèmes d'agriculture raisonnée par ordinateur visant via des sonde et un central à irriguer de manière automatique aux meilleures heures pour diminuer consommation d'eau et maximiser l'apport...

Véhicules / robots connectés, devices multiples...

Bref y a tout ce qu'on peut imaginer aujourd'hui et tout ce qui va découler d'idées qui germeront dans la têtes de jeunes entrepreneurs le moment venu.





C'est donc bien l'instinct de cupidité et volonté de concentration de richesses à outrance, d'une infime partie d'êtres dénués de tout scrupule, qui sont à l'origine de la démocratisation forcée de certaines innovations.
tu fais quoi dans la vie ?
 
Dernière édition:
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 432
3 189
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Dans le four à micro onde, avec 2,4 Ghz, on est déjà obligé de mettre des protection, pour éviter des conséquences sur l'humain.
Il se trouve que le wifi est justement sur la meme plage que le four à micro-ondes (2.45GHZ pour le micro onde, 2.4GHZ pour le wifi normal) (5GHZ pour le wifi AC et autre). Et pourtant je te rassure je n'ai jamais pu faire cuire un oeuf sur mon routeur wifi.

Un micro onde consomme 1000W dont la moitié doit être transformée en rayonnement dans une boite 20cm*20cm. Mon routeur WiFi va au mieux émettre 100mW pour diffuser sur 100m2 d'appart soit 10 000 fois moins.

Il y a 3 gammes d'ondes avec la 5G, ca varie d'un opérateur et d'un pays à l'autre mais voici un ex Tmobile :

La plage basse (600-700MHz) très grosse portée avec des débits de 30 à 250 Mbps
La moyenne plage (2.5/3.5GHz) portée de quelques kilomètres 100 à 900Mbps.
Les plages hautes (ondes millimétriques/24-39GHz) portée d'1km ou moins pour quelques Gbps.

La réalité c'est qu'à part dans des immeubles à forte densité, les plages hautes / ondes millimétriques sont peu déployées (nécessite trop d'investissements comme faible portée). En France on prévoit surtout l'installation des 2 premières séries.
L'avantage c'est un débit réel supérieur à la 4G car la 5G sur les plages basses est mieux captée... or ce qui compte quand tu te balades c'est la réalité du débit que tu as et non la théorie en laboratoire.

Concernant les plages hautes / ondes millimétriques qui seront installées plus tardivement et uniquement dans les lieux qui font sens, on pouvait en effet se poser des questions mais pour le moment les données semblent loin d'être aussi alarmantes que les anti de principe le laissaient entendre.

L’ICNIRP est un consortium international basé en Allemagne composé, entre autres, d’un groupe d’experts scientifiques. Son rôle est notamment d’évaluer les risques que peuvent poser pour la santé ce genre d’infrastructures réseau. La 5G est donc notamment concernée par son expertise.

L’attention de l’ICNIRP se portait tout particulièrement sur les ondes millimétriques. Celles-ci vont au-delà des bandes 6 GHz et représentent les plus hautes fréquences de la 5G. Toutefois, elles restent largement en dessous du seuil maximal défini par le consortium. Par ailleurs, il faut savoir que les fréquences élevées offrent un meilleur débit, certes, mais souffrent d’une moins bonne portée, car les ondes pénètrent moins bien les corps.

Tous les avantages de la techno que tu énonces sont bien entendu tentant et sympathiques, mais pour autant, bien franchement, combien de temps penses-tu sincèrement que notre civilisation va tenir, avec des positions du "toujours plus", sans réflexion des conséquences ? Est-ce bien raisonnable de continuer à ne pas se poser "trop de questions " ?
J'ai pas besoin de gourou ou de leçons de morales merci.

Surtout quand je vois le profil des gourous en question... comme le meilleur d'entres eux Nicolas Hulot qui vient m'expliquer qu'il va falloir tout changer à mes habitudes de vie pendant que les siennes consistent à faire le tour du monde en permanence, passer des vacances dans sa villa de 350m2 en corse ou conduire l'une de ses 6 voitures...

Idem quand les autres apôtres de l'écologie nous expliquent qu'il faut passer aux voitures ou trottinettes électriques oubliant le niveau de pollution de leurs batteries et oubliant également qu'ils sont les mêmes à demander l'arrêt du nucléaire qui sert à les recharger. On a vu ce que ça a donné en Allemagne : achat électricité nucléaire aux français et surtout explosion des centrales à charbon.

Et ne parlons pas de la gauche rouge qui faute d'être arrivé à gagner le combat des idées se sert maintenant du dictât d'une écologie punitive bien pensante pour essayer de faire passer en force son vieux logiciel et de nous imposer un modèle de décroissance.

Castex a bien résumé les choses : la croissance écologique, pas la décroissance verte... ca je peux tout à fait y adhérer car je n'ai pas de plaisir à polluer, et je pense qu'il est de notre devoir aussi bien d'intégrer les enjeux écologiques dans notre croissance que de développer des technologies capables de diminuer voire d'inverser nos émissions.

Autre point il y a un gros sujet sur la population et son développement. Quand je vois que les mêmes qui veulent interdire de manger de la viande ou de prendre l'avion sont ceux qui veulent faire la GPA, on est face aux pires contradictions. Le pire fléo de la planète c'est sa surpopulation alors louer les ventres de certains pour permettre à des individus de faire des enfants sans les porter c'est quand même loin d'être une évidence écologique... Si on était 1.8 milliard d'habitants comme il y a 100 ans, la planète se porterait bien mieux qu'en empêchant la 5G à 7 ou 8 milliards d'habitants. Eduquons les gens, apportons leur la santé et les moyens de contrôler leurs naissances, etc... on fera bien plus pour la planète qu'à les faire chier.
 
x_i

x_i

Membre Bronze
20 Août 2016
85
28
38
Nanjing – Orléans
Un petit peu à charge le découpage du commentaire, non ? ;)

La 5G, c'est plus 'haut" en fréquence. C'est la bande supérieure qui pourra aller de 5 jusqu'à 30 à 35 Ghz, suivant les pays et législations en cours. Toutes les attributions ne sont pas encore réalisées. Nous en connaissons les balbutiements, avec du 5 Ghz principalement, dans cette première phase.
Pourquoi évoquer les radios fréquences et mettre l'accent sur la hausse des bandes de fréquences utilisées ? Parce qu'il existe des conséquences sur le vivant.
Dans le four à micro onde, avec 2,4 Ghz, on est déjà obligé de mettre des protection, pour éviter des conséquences sur l'humain.
Avec la 5G, la fréquence s'élève, avec une pénétration des fréquences renforcées au sein des tissus biologiques.
L'argument du plus c'est haut, plus ça fait du mal est bancal exprimé comme cela.

Screenshot_2020-07-16-20-11-22_2.png

Le premier facteur à regarder pour juger de la dangerosité est la puissance totale que l'on reçoit.
Voici les limites d'exposition en France


Ensuite, d'autres facteurs sont à regarder, il se peut que certaines ondes spécifiques, ou certaines techniques soient dangereuses et interagissent avec les cellules ou l'environnement. Une inconnue est comme toujours les effets à long terme. Mais dans ce cas, quel phénomène pourrait l'expliquer ? Quelle expérience pourrait-on faire pour la mettre en évidence ?

C'est difficile de maîtriser complètement ce sujet car il combine physique, biologie et telecoms.
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
La limite de la zone exculsive revendiquée par le Japon semble assez opportuniste....
Bonjour Dgibe
Ce que nous pouvons aisement constater ! la dispute est essentiellement d'interet economique pour le Japon predateur de territoires asiatiques lors des siecles derniers ! Nous pourrons noter egalement que l'ile d'Okinawa a ete soustraite par la force a l'influence chinoise en * 1609 . Si nous nous basons sur des faits historiques ces iles sont en Chine tout du moins en ce qui concerne les Senkaku/Diaoyu !

Ces iles etaient au prealable chinoises et annexees par le Japon et oubliees dans le traite de restitution de 1971 , d'ou la querelle .

1 / Les îles Senkaku/Diaoyu sont intégrées au territoire japonais au lendemain de sa victoire lors de la Première Guerre sino-japonaise en 1895 (le traité de Shimonoseki/Maguan).
2 / Si pour la Chine, l’exploitation extraterritoriale des champs d’hydrocarbures de la région est d’une importance moindre compte tenu de ses réserves totales continentales, pour le Japon, les gisements potentiels sont fondamentaux car ce dernier importe la quasi-totalité de l’énergie qu’il consomme.
3 / Après la défaite japonaise en 1945, ces îles sont placées sous le contrôle des États-Unis d’Amérique avant d’être finalement restituées au Japon en 1971, après la signature d’un accord qui manque de les mentionner explicitement .

* Shimazu : l’invasion japonaise

Extrait : En 1609, après seulement trois jours de combats, le royaume tomba entre les mains du seigneur japonais Shimazu. Cependant, le royaume garda une semi liberté, car Shimazu ne voulait pas offenser la Chine. En effet, le royaume Ryukyu était un état vassal chinois. Il plaça donc seulement le royaume sous son protectorat.
Finalement cette occupation japonaise eu des avantages pour l’île : elle amena une meilleure organisation de la vie sociale et supprima les pratiques de sorcelleries et de superstition. Le grand réformateur d'Okinawa, Haneji Choshu préconisa aux Okinawaïens une vie sobre tout en se cultivant par l’éducation.
En 1879 le royaume de Ryūkyū est annexé par le Japon et le régime monarchique du royaume aboli.
Le roi Shō Tai dernier roi du royaume, est destitué en 1901. Le royaume de Ryūkyū devient alors la préfecture d’Okinawa.

okinawamap.jpg

 
Dernière édition:
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 432
3 189
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Pour le reste, ta réaction est globalement celle d'une majorité de personnes, qui si elles ne sont pas complètement dans le déni de ce qui se passe, ne sont pas prêtes à voir leur qualité de vie baisser, au motif que certains continuent à s'empiffrer comme des cochons, sur le dos de notre planète.

Il n'existe qu'une chose qui pourrait encore faire sens, c'est qu'une majorité devienne lucide, juste lucide, rien de plus que lucide. Pour être lucide, il n'est pas nécessaire d'écouter ou lire les autres.
Ah voila... on revient à un discours à nouveau moralisateur et culpabilisant...

Désolé de ne pas y adhérer... et si je n'y adhère pas c'est justement parceque pour reprendre ton expression je suis lucide et regarde la réalité des chiffres en matière d'émission de CO2.

La réalité c'est que nous sommes dans les pays développé parmi ceux qui polluent le moins, la France ne représente que 0,9% des émissions mondiales vs par exemple un Taiwan 3 fois moins peuplé qui représente 0,8% des émissions. Un américain pollue 3 fois plus qu'un français en plus d'être beaucoup plus nombreux.

Ces mêmes moralisateurs qui nous poussent à arrêter l’énergie nucléaire depuis des années et y sont parvenu en Allemagne font qu'aujourd'hui un Allemand émet quasi 2 fois plus de C02 qu'un Francais.

Alors oui continuons de faire des efforts et à éduquer les gens sur les gaspillages ou recyclages possibles car le fait que nous soyons vertueux sur le sujet ne nous dispense pas de continuer à faire des efforts mais c'est certainement pas en nous privant des progrès technologiques qu'on y arrivera. Le parcours de la France illustre que c'est au contraire l'utilisation de la technologie sans idéologie qui permet de faire baisser les émissions de CO2 de manière drastique et de "sauver la planète" comme tu dis.


c02parpays.png

c02parhabitant.png
 
Alplob

Alplob

Dieu suprême
21 Avr 2010
2 586
1 534
168
Xujiahui
Ah voila... on revient à un discours à nouveau moralisateur et culpabilisant...

Désolé de ne pas y adhérer... et si je n'y adhère pas c'est justement parceque pour reprendre ton expression je suis lucide et regarde la réalité des chiffres en matière d'émission de CO2.

La réalité c'est que nous sommes dans les pays développé parmi ceux qui polluent le moins, la France ne représente que 0,9% des émissions mondiales vs par exemple un Taiwan 3 fois moins peuplé qui représente 0,8% des émissions. Un américain pollue 3 fois plus qu'un français en plus d'être beaucoup plus nombreux.

Ces mêmes moralisateurs qui nous poussent à arrêter l’énergie nucléaire depuis des années et y sont parvenu en Allemagne font qu'aujourd'hui un Allemand émet quasi 2 fois plus de C02 qu'un Francais.

Alors oui continuons de faire des efforts car le fait que nous soyons vertueux sur le sujet ne nous dispense pas de continuer à faire des efforts mais c'est certainement pas en nous privant des progrès technologiques qu'on y arrivera. Le parcours de la France illustre que c'est au contraire l'utilisation de la technologie sans idéologie qui permet de faire baisser les émissions de CO2 de manière drastique et de "sauver la planète" comme tu dis.


Voir la pièce jointe 112749

Voir la pièce jointe 112750
La différence entre l'Allemagne entre la France est elle seulement due à la différence nucléaire/charbon, ou aussi au fait que l'Allemagne est restée puissance industrielle majeure alors que la France a tout liquidé pour devenir un pays musée?
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 432
3 189
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
La différence entre l'Allemagne entre la France est elle seulement due à la différence nucléaire/charbon, ou aussi au fait que l'Allemagne est restée puissance industrielle majeure alors que la France a tout liquidé pour devenir un pays musée?
Ca joue un peu mais le différentiel de consommation est beaucoup moins élevé que celui des émissions de C02 cf ci dessous.
Le principal problème de l'Allemagne c'est d'avoir augmenté les énergie renouvelables ET les centrales à charbon pour compenser la perte du nucléaire... au lieu de remplacer le charbon par le renouvelable qui eut été la décision responsable à prendre pour les émissions de C02.

energie.png
 
Jean7

Jean7

Dieu suprême
28 Juin 2007
2 822
1 204
168

Le 20 juin 2020, la température a atteint 38°C dans la ville de Verkhoïansk (Sibérie), soit 18°C de plus que la maximale enregistrée en cette période de l’année dans une des régions les plus froides de la planète.
 
Breizh In China

Breizh In China

Alpha & Oméga
05 Nov 2009
4 752
2 237
178
Xuijiahui Shanghai
Ah voila... on revient à un discours à nouveau moralisateur et culpabilisant...

Désolé de ne pas y adhérer... et si je n'y adhère pas c'est justement parceque pour reprendre ton expression je suis lucide et regarde la réalité des chiffres en matière d'émission de CO2.

La réalité c'est que nous sommes dans les pays développé parmi ceux qui polluent le moins, la France ne représente que 0,9% des émissions mondiales vs par exemple un Taiwan 3 fois moins peuplé qui représente 0,8% des émissions. Un américain pollue 3 fois plus qu'un français en plus d'être beaucoup plus nombreux.

Ces mêmes moralisateurs qui nous poussent à arrêter l’énergie nucléaire depuis des années et y sont parvenu en Allemagne font qu'aujourd'hui un Allemand émet quasi 2 fois plus de C02 qu'un Francais.

Alors oui continuons de faire des efforts et à éduquer les gens sur les gaspillages ou recyclages possibles car le fait que nous soyons vertueux sur le sujet ne nous dispense pas de continuer à faire des efforts mais c'est certainement pas en nous privant des progrès technologiques qu'on y arrivera. Le parcours de la France illustre que c'est au contraire l'utilisation de la technologie sans idéologie qui permet de faire baisser les émissions de CO2 de manière drastique et de "sauver la planète" comme tu dis.


Voir la pièce jointe 112749

Voir la pièce jointe 112750
Une illustration du problème des ER et du concept et du concept d’intermittence :
845C0ABF-9E00-4380-B614-1E466CD6BBD5.png
 
Mathieu

Mathieu

Alpha & Oméga
Admin
Membre du personnel
15 Oct 2006
8 432
3 189
298
Shanghai, People Square
www.murailledechine.com
Dans cette histoire, que La France soit juste l'un des moins mauvais élèves de la bande ne règle en rien le problème.
Justement, si la France arrivait par miracle a diminuer encore x2 ses émissions ca ne réglerait pas le problème non plus...
Quand bien même la France supprimait l'intégralité de ses émissions (ce qui veut dire tous ses habitants car l'humain même sans énergie émet du C02 en respirant)... ca ne règlerait toujours pas le problème.

Donc si au lieu d'agir par idéologie on s'attaquait aux vrais problèmes ?

Alors comment régler le problème ? Il y a 2 principaux facteurs :
  1. Les technologies utilisées pour produire de l’énergie et les comportements des pays ayant le plus haut taux d'émission/personne
    A nouveau un américain pollue 3 fois plus qu'un français et un allemand 2 fois plus qu'un français.
    Si coté américain c'est principalement un problème comportemental, ça reste aussi un problème de choix de technologies.
    Pour les Allemands c'est clairement un problème de choix de technologie donc demander l'arrêt du nucléaire français quand on nous dit qu'il y a une urgence écologique sur les émissions de CO2 c'est aberrant de nous faire abandonner le nucléaire puisque mécaniquement on polluera davantage.

  2. La population...
    Les soit disant écolos se refusent à en parler, c'est pourtant un des principaux facteurs. Si la planète abritait moins de 2 milliards d'habitant comme il y a 100 ans, elle aurait moins de soucis qu'avec 7 a 8 milliards... Or on sait que la maîtrise de la démographie passe par l'éducation et la santé investissons là dessus.
Jouer sur ces 2 facteurs permettra réellement d'atteindre des résultats tangibles.
Alors que demander aux plus vertueux de l'être encore davantage ne changera rien au problème dans des proportions suffisamment impactantes pour impacter la situation.

C'est toute la différence entre vouloir chercher à obtenir des résultats concrets et faire de l'idéologie.

Surtout quand la recherche de vertue consiste à abandonner des technologies qui vont au contraire nous aider a émettre moins de C02.
C'est évident pour le nucléaire mais ça comprend même les réseaux 5G qui déployés en province peuvent permettre d'atteindre des débits qualitatifs sur les low/mid bands qui permettent un accès au haut débit moins coûteux à déployer que la fibre tant en termes économique qu'en terme écologique. Or ces réseaux quand ils existent et sont qualitatifs peuvent permettre comme on l'observe actuellement un plus grand usage du télétravail et une diminution des business trips. Il permettent aussi comme je le disais plus haut l'accès a la téléconsultation médicale et d'autres services qui évitent déplacements et permettent un meilleur suivi sanitaire. Réseaux qui permettent à des initiatives entrepreneuriales locales d'émerger au lieu d'un centralisme en mégalopole.

Bref, priver les français de révolutions technologiques en matière de réseau de donnée ou de production d’énergie est une très mauvaise idée y compris écologique.
 
ChrisHK

ChrisHK

Alpha & Oméga
27 Déc 2013
13 834
10 990
178
Hong Kong et Shanghai
Pierre ne va pas se déculpabiliser parce qu'il a jeté dans une décharge sauvage, 2 fois moins de gravats que Paul.

Ce que tu dis, fait bigrement penser à ça.

Le problème n'est pas de comparer la France qui serait plus vertueuse ou pas qu'une autre nation, qu'il s'agisse de l'Allemagne ou d'une autre nation. Peu importe, on s'en moquerait presque. Le sujet de fond n'est pas national mais mondial.
Lorsque le navire prend eau, qu'est ce qui est le plus important et le plus urgent : boucher la petite voie d'eau de 20 cm2, ou colmater la brèche de 2 m2 ???
 
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Sommes-nous seuls dans l'univers ? Peut-être. Mais la vraie question est : pouvons-nous survivre ? De Simon Worrall

Sommes-nous seuls dans l'univers ? La réponse à cette question dépend de la capacité qu'auraient eu les sociétés extraterrestres à survivre au changement climatique causé par leurs ancêtres.

Extrait : Dans son nouveau livre intitulé Light of the Stars (La Lumière des Étoiles en français), l'astrobiologiste Adam Frank révèle que nous n'avons jamais été aussi proches de répondre à cette question, grâce aux informations obtenues par les puissants télescopes comme Hubble et les sondes spatiales, à l'instar de Voyager. Grâce à ces derniers, nous savons qu'il y a une chance sur des dizaines de milliers de milliards qu'aucune autre civilisation que la nôtre ait existé. Par contre, déterminer s'il existe aujourd'hui encore une autre civilisation est bien plus difficile.
Interviewé chez lui à Rochester à New York, Adam Frank explique comment la communauté scientifique a commencé à reconnaître l'Hypothèse Gaïa, après l'avoir rejetée en raison de ses connotations New Age ; comment le changement climatique est un élément inévitable à la création et au développement d'une civilisation et pourquoi nous devons prendre nos responsabilités en tant que civilisation si vous voulons survivre au changement climatique.

National Geographic : Votre livre parle d'un domaine d'étude plutôt récent et que vous considérez comme révolutionnaire, l'exobiologie. Qu'est-ce que l'exobiologie et pourquoi cette science peut-elle nous donner de nouvelles informations sur notre place dans l'univers ?

Adam Frank :
L'exobiologie, c'est l'étude de la vie dans un contexte planétaire ou astronomique. On pense qu'il n'y a qu'un seul exemple de vie, ici, sur Terre. Mais en affirmant cela, vous ne prenez pas en compte les trois révolutions qui se sont produites au cours des 30 dernières années.

Les visites d'autres planètes de notre système solaire correspond à la première révolution. Nous avons envoyé des sondes sur à peu près tous les objets célestes, dont Mars, du système solaire. Cela nous a permis d'en savoir plus sur le climat et sur la façon dont les planètes fonctionnent de manière générale. Par exemple, vous pouvez télécharger une application qui vous donne la météo sur Mars. Nous avons les modèles climatologiques de Mars, Vénus et Saturne et nous avons beaucoup d'informations sur le climat, qui ne concerne pas seulement la Terre, mais est un phénomène qui touche toutes les planètes.
La seconde révolution est relative à l'étude de l'histoire de la Terre en remontant 4,5 milliards d'années en arrière. Nous avons été capables d'en savoir plus sur certains évènements de la longue histoire de la Terre et de la façon dont la vie a évolué. Nous savons que la Terre n'a pas toujours ressemblé à ce qu'elle est aujourd'hui : elle fut parfois une planète de glace et parfois une planète très chaude qui n'avait pas de glace. Au début, il n'y avait pas de continents, il s'agissait donc plutôt d'une planète d'eau.

La dernière révolution, c'est celle des exoplanètes. En 1985, lorsque j'étais en licence, je ne savais pas s'il y existait dans l'univers des étoiles avec des planètes en orbite autour d'elles. Désormais, nous savons qu'il y a des dizaines de milliers de milliards de planètes dans l'univers qui se trouvent dans la zone idéale pour que la vie se développe. Ces trois révolutions ont modifié notre perception de la vie et des planètes, mais aussi notre reflexion sur les exo-civilisations.

Suite de l'entretien >>>

 
Dernière édition:
lafoy-china

lafoy-china

Modo en rolls
Membre du personnel
08 Mar 2009
15 555
8 130
198
Hong-Kong - Dongguan - Beijing - Paris -
Climat, l’alerte impossible ? Entretien avec Jean-Pierre Payot
Par *Jean-Pierre PAYOT, *Sylvie BLANCHET, le 21 juillet 2020

* Jean-Pierre Payot est agrégé d’histoire géographie. Passionné des grandes questions de notre temps, il articule sa mission d’enseignant avec ses recherches en géopolitique et environnement. Sylvie Blanchet enseignante d’histoire-géographie, khôlleuse de géographie en hypokhâgne à Paris.
* Sylvie Blanchet professeure certifiée d’histoire-géographie, khôlleuse de géographie en hypokhâgne à Paris.

Compte tenu de la teneur des rapports du GIEC, pourquoi avons-nous tant de mal à entendre vraiment les messages d’alerte sur le climat et l’environnement ? Pourquoi nos réactions collectives et individuelles restent-elle, en définitive, si limitées ? A l’heure des tentatives de relance (vers quoi ?)

Sylvie Blanchet (S. B. ) : Les rapports du GIEC et de l’IPBES sont à la base de votre ouvrage. Pourquoi ?

Jean-Pierre Payot (J. – P. P. ) :
Depuis quelques décennies, la communauté scientifique ne cesse de nous alerter sur le réchauffement climatique et sur les atteintes irréversibles portées à la biodiversité. Des rapports, rédigés par des scientifiques de nombreux pays, abordant des disciplines variées, sont régulièrement remis aux instances internationales qui en font la commande. Ces rapports sont de plus en plus précis et abordent des points de plus en plus spécifiques. Ils s’adressent à tous les pays, à tous les dirigeants. Ils ont vocation même à éclairer ces derniers. « Voici ce que nous constatons ! disent en substance les scientifiques. À vous de prendre les décisions qui conviennent ! » La communauté internationale peine pourtant à se mettre d’accord sur la marche à suivre. Et quand un accord est trouvé, c’est souvent a minima et est souvent remis en cause ensuite.

La vraie question est donc la suivante : quel parti prenons-nous ?

Suite de l'entretien >>>

 
Dernière édition: