1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Sondage : êtes-vous féministe ?

Discussion dans 'Rencontre Chinoise & Amour asiatique' créé par 五毛哥, 16 Août 2016.

?

Êtes-vous féministe ?

  1. Oui (je suis une femme)

    8 vote(s)
    25.0%
  2. Non (je suis une femme)

    2 vote(s)
    6.3%
  3. Oui (je suis un homme)

    12 vote(s)
    37.5%
  4. Non (je suis un homme)

    10 vote(s)
    31.3%
  1. 五毛哥

    五毛哥 Dieu Supérieur

    Inscrit:
    4 Février 2013
    Messages:
    1 502
    Localité:
    Hefei
    Ratings:
    +1 604 / -68
    Après avoir découvert récemment que j'étais totalement féministe malgré mon bon vouloir, et ce depuis mon plus jeune âge, je me demande si vous aussi avez fait votre coming out ou si avez récemment offert un Kenwood Chef à votre femme en toute bonne foi.

    Pubs_sexistes_annees_502_s.jpg

    La femme est-elle l'égale de l'homme ? Se doit-elle de l'être ?
    Comment vivent vos connaissances chinoises féminines dans une situation de 重男轻女 (garçons = humains, filles = machines à procréer) ?
    Quelle est la vision des hommes chinois de votre entourage face à cette question ?

    Quelle est votre définition du féminisme ?
    Quels sont ses débordements ?
    À votre avis, pourquoi les Chinoises ne semblent pas intéressées par ces questions autant que dans les pays occidentaux ?

    Sondage anonyme, commentaires bienvenus.
    Je vais lancer un autre sondage en parallèle pour voir lequel remporte le plus de popularité.
    Stay tuned.
     
    • Informatif Informatif x 1
  2. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 886
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 428 / -77
    ce sondage à vocation informative
     
    • Informatif Informatif x 1
  3. zorro

    zorro Demi-dieu

    Inscrit:
    31 Juillet 2008
    Messages:
    470
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +300 / -1
    Je suis féministe dans le sens ou je pense que les femmes ont le droit de s'habiller comme elles veulent sans ce faire harceler ou insulter.
    Bien sur le plus court étant le mieux.
    Et je soutiens de tout cœur les Femen dans leur combat pour le droit d'être seins nu.

    Le vengeur masqué
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. wanbatin

    wanbatin Dieu souverain

    Inscrit:
    15 Janvier 2013
    Messages:
    3 064
    Localité:
    Suresnes
    Ratings:
    +1 743 / -73
    Non. Pdt que ns les hommes on se prenait des obus allemands en 14-18 et 39-45, elle couchait avec les allemands.
    Citoyen de seconde zone avec les noirs et les arabes (pas seulement les arabes d'Arabie mais aussi les arabes du Maghreb (les pauvres))
    Qu'elles s'estiment heureuses de pouvoir avoir un smartphone et porter des jupes sans avoir à demander.
    Bonne soirée.

    (Ceci est de l'ironie)

    Sent from my Mi-4c using Tapatalk
     
    • Informatif Informatif x 1
  5. ChrisHK

    ChrisHK Dieu créateur

    Inscrit:
    27 Décembre 2013
    Messages:
    8 850
    Localité:
    Hong Kong et Shanghai
    Ratings:
    +7 176 / -39
    Je suis contre les femmes.... tout contre... ! (Sacha Guitry) :calin:
     
    • J'aime J'aime x 1
  6. Lillo

    Lillo Membre Bronze

    Inscrit:
    13 Janvier 2016
    Messages:
    207
    Localité:
    Beijing
    Ratings:
    +102 / -2
    Je suis plutôt féministe oué, ce qui m'amène naturellement à être contre le fémenisme, j'y peux rien, j'aime pas les connes même quand elles sont belles et portées sur l'exhibitionnisme.
     
  7. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 054
    Ratings:
    +1 117 / -17
    Je suis profondément féministe. Tout ce qui est pour responsabiliser les femmes, les rendre indépendantes plutôt que cruches assistées, je suis pour.

    Par exemple, sur l'enfantement. Il y avait un système archaïque de contrat social mis en place par la domination masculine, connu sous le principe de "si t'engrosses une drôlesse, tu l'épouses". Principe qui a été transposé en droit civil en "paie ta pension alimentaire". On voit bien là l'ignominie de la chose: un système qui vise à protéger la femme de l'opprobe publique et à assurer sa sécurité financière, en forçant les hommes à assumer leurs responsabilités. C'est ce qu'on appelle "l'oppression patriarcale" dans le jargon.
    Maintenant, ca n'a plus vraiment lieu d'être. Avec la contraception, l'avortement, les femmes maîtrisent complétement leur fécondité. Elles en sont pas encore responsables, faut pas trop en demander, mais ca va venir. Une greluche tombe enceinte donc, on pourrait se dire qu'elle en est responsable, avec les moyens à sa disposition. Mais en fait non. C'est encore aux hommes d'exercer leur oppression patriarcale en prenant sous leur responsabilité qu'une femme qui tombe enceinte, c'est qu'elle le fait pas exprès. Elle a tout les moyens à sa disposition, mais ne sait pas encore s'en servir.
    Heureusement, les féministes luttent pour faire disparaitre cette oppression, et bientôt un jour, le principe du "démerde-toi connasse" fera enfin des femmes des êtres responsables de leur utérus.

    Il y a aussi je pense une erreur de représentation quant à l'esprit chevaleresque et la galanterie. Qu'il faut respecter les femmes.
    Non, non, non. L'esprit chevaleresque et la galanterie ne se sont toujours appliqués qu'aux "dames de vertu", "gentes dames", désignées telles pour leur respect du contrat social qui échangait respect et protection contre "modestie". Modestie signifiant historiquement "n'exposant pas sa sexualité à vue de tous". L'esprit chevaleresque ne s'est jamais appliqué aux putes, hein, faut pas en douter. Rien n'est dû à personne, sûrement pas le respect, et désolé, mais avoir un vagin n'est pas suffisant pour être respectable.
    Encore aujourd'hui, on en est à déresponsabiliser les femmes sur leur modestie. Elles veulent faire publicité de leur corps, pour attirer le mâle, et se plaignent d'attirer le mâle. Encore une fois: elles ont les moyens à disposition, mais ne savent pas les utiliser, par manque de responsabilisation.
    C'est comme si j'allais dans un bar gay en string et bas résille, et que je me plaignais de recevoir des "sollicitations non désirées".
     
    • Informatif Informatif x 3
    • J'aime J'aime x 1
  8. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 969 / -32
    je me rappelle que tu avais déjà sorti ce genre d'argument un peu surréaliste sur un autre thread (trop la flemme pour le retrouver).
    Il me semble qu'il y a un contre-argument très simple à ce fantasme du "les femmes "piègent" les hommes en tombant enceinte", qui est de simplement regarder le ratio hommes/femmes chez les parents en difficulté élevant seuls leurs enfants.
    Il me semble que le nombre de femmes qui "piègent" leur homme en tombant enceinte est (du moins en occident où le mariage a depuis belle lurette perdu son caractère obligatoire ou même nécessaire) de très très loin inférieur à celui des hommes qui plaquent leurs compagnes pendant leur grossesse ou quand le(s) enfant(s) sont encore en bas âge, les laissant seules assumer le fardeau de s'occuper d'une famille. Il n'y a, à ma connaissance, que très peu de foyers d'accueil chargés d'accueillir des pères seuls abandonnés par leurs femmes pour élever seuls leurs enfants.
    La situation me semble ici méchamment asymétrique en défaveur des mères (à moins évidemment que tu me trouves une statistique qui montre qu'il y a autant de mères que de pères qui se défaussent sur leur conjoint de leur responsabilité familiale, dans ce cas je retire ce que j'ai dit).

    Tu me diras sans doute que les pensions alimentaires sont justement là pour corriger ce genre de dérives, mais, même si il est évidemment nécessaire que ces pensions existent, elles ne compenseront jamais la différence entre le père qui est parti vivre sa vie seul et peut tranquillement poursuivre sa carrière et avoir sa vie sociale, et la mère, qui doit essayer de gérer au quotidien son boulot, les enfants et la marche d'un foyer. Il est clair que, pour elle, les perspectives de carrières et de vie sociale sont beaucoup plus limitées, même si l'argent de la pension peut l'aider à tenir la situation.

    PS: perso, je serais pour remplacer le système des pensions alimentaires par un système systématique de garde alternée 50/50 entre les 2 parents (sauf évidemment dans les cas où c'est techniquement difficile: parents à 500km l'un de l'autre, etc..), qui me semble beaucoup plus juste et plus égalitaire

    EDIT; ça y est, j'ai retrouvé le thread où tu avais déjà sorti ton argument et où je t'avais déjà répondu: https://www.bonjourchine.com/threads/securite-en-chine.132462/page-9#post-609374

    EDIT2: si tu veux un peu d'info chiffrée sur les familles monoparentales, la proportion respective de femmes (85%) et d'hommes (15%) dans cette situation difficile, les difficultés économiques des mères seules, etc..., je te recommande le rapport de l'INSEE sur toutes ces questions, c'est assez édifiant: http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1195
     
    #8 phitheb, 18 Août 2016
    Dernière édition: 18 Août 2016
  9. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 054
    Ratings:
    +1 117 / -17
    Contre-argument plus que douteux et tout aussi surréaliste.
    - utilisation du fantasme de la Cosette pour faire larmoyer dans les chaumières, White Knight mode
    - aucune statistique pour appuyer tes dires
    - mécanisme psychologique tordu du "un homme décide d'avoir un enfant et finalement non" que j'ai un peu de mal à comprendre, encore plus à généraliser
    - utilisation lexicale "il me semble", "très très loin", "fardeau" mettant en avant l'imprécision et le pathos de tes dires
    - j'ai déjà répondu à tou ça, voir plus bas.

    En résumé, selon l'INSEE, le taux de familles monoparentales en difficulté est sensiblement identique selon que ce soit un père ou une mère active.
    La différence est que la catégorie "père inactif" n'est pas recensée (tiens donc - à rapprocher de "y'a pas de foyers pour pères en difficultés", ouais c'est ptet parce qu'il y en a qui bossent), mais que ouais la catégorie "mère inactive" est plus touchée par la pauvreté, comme les inactifs en général, et d'autant plus avec une personne à charge, forcément.

    INSEE toujours:
    Le nombre de familles monoparentales ne cesse de croître depuis quarante ans [...] Les ruptures d’unions plus fréquentes sont à l’origine de cette croissance. Auparavant, les familles monoparentales étaient la conséquence du décès précoce d’un des parents, le plus souvent du père. [...] neuf familles monoparentales sur dix le sont parce que les parents vivent séparément. Parfois, les parents n’ont même jamais vécu ensemble : 15 % des familles monoparentales se sont formées ainsi.
    On sait très bien corréler l'augmentation des divorces à l'autonomie financière des femmes (rien à redire, hein, je suis pas taliban hein). On sait très bien corréler l'augmentation des familles monoparentales à l'augmentation des divorces.
    Mais pour toi, les familles monoparentales c'est à cause des méchants hommes qui décident de faire un gamin, puis changent subitement d'avis par l'intermission du Saint-Esprit...
    Palme d'Or aux 15% de familles monoparentales sans vie de couple. Faudra que tu m'expliques comment un homme décide d'avoir un gamin avec une greluche aléatoire, sans vivre avec. Au moins, il a pas à changer d'avis, celui-là.

    Sans oublier qu'en général ce sont les femmes qui initient les séparations. Grande-Bretagne: The 2004 survey found that 93% of divorce cases were petitioned by wives
    Autre article de recherche intéressant mettant en avant qu'il est "raisonnable envisageable" que les femmes initiant le divorce en obtiennent plus d'avantage plutôt que de maintenir leur statut marital. Considérant le biais de la Justice en faveur des femmes sur la garde des enfants, la pension alimentaire, le maintien de la résidence principale et le partage de 50% du patrimoine.
    Weighing these gains against the alternative of remaining in an unhappy marriage may result in a seductive enticement to obtain a divorce, rather than to resolve problems and remain married.

    Je me permets de t'inviter à lire ma réponse, qui est restée ignorée malgré les statistiques et études scientifiques citées...
    https://www.bonjourchine.com/threads/securite-en-chine.132462/page-11#post-610056
     
    • Informatif Informatif x 1
  10. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 969 / -32
    En mettant de côté l'agressivité et la vulgarité de pas mal de tes phrases, je vais essayer de répondre dans l'ordre...
    On va commencer par le plus évident;
    J'ai l'impression que tu as mal compris l'argument: même si le *taux* de familles monoparentales en difficultés est le même qu'il s'agisse de pères ou de mères, ce qui importe ici est que le nombre total de familles monoparentales est beaucoup plus important chez les femmes que chez les hommes, ce qui fait que, in fine, le nombre de mères seules en difficulté est bien plus élevé que celui de pères seuls. Ce qui était exactement mon propos.
    Pour résumer: oui, une fois qu'un parent se retrouve en situation de parent seul, il a autant de chances d'être dans la mouise qu'il soit un homme ou une femme, mais ce qui importe ici est est que, justement, il y a beaucoup plus de femmes qui se retrouvent dans cette situation de parent seul qu'il n'y a d'hommes.

    Look who's talking....
    Je te présente une statistique de l'INSEE pour appuyer mes dires sur les familles seules. On peut discuter dans les détails, mais il y a une base statistique. Alors que toi, au delà de phrases de type café du commerce (les "greluches qui tombent enceintes", les "connasses" (même avec des guillemets), etc...), et de l'ironie facile basée sur la caricature grossière des arguments des féministes (l "oppression patriarcale" que tu sembles citer avec délectation pour ridiculiser les féministes n'est, en tous cas pour ce qui est de l'arrivée des enfants et de leur gestion dans le foyer, utilisée que par une frange extrême et ne représente pas du tout la vision de la majorité des féministes sur la question; vision qui n'est le plus souvent que tournée vers demander un peu plus d'équilibre entre les pères et les mères.... C'est un peu comme si tu résumais l'Islam à l'islamisme ou la judaïté aux Haredim), je ne vois pas où est l'étude statistique qui nous montre l'étendue de ce phénomène de "femmes qui piègent leurs mecs avec leur grossesse" que tu dénonces. As tu une quelconque source à l'appui de tes dires, ou bien sommes nous dans le fantasme pur?

    Merci pour le lien, j'avais bien lu le lien vers l'étude de l'INSEE que tu avais mis, mais il ne fait qu'exactement confirmer mon argument: le nombre de mères seules en difficulté est très fortement supérieur à celui des pères seuls (en gros, 1 million vs. 150 000). Encore une fois tu te focalises sur le taux de pauvreté chez les pères ou les mères une fois qu'ils se retrouvent en situation de parents seuls, alors que ce qui importe ici c'est le taux de femmes et d'hommes qui se retrouvent en situation de parent seul.

    Quant à tes autres arguments d'alors, par ex. sur le fait que (je schématise à peine) ce sont les femmes qui sont à la base responsable des problèmes d'agression sexuelle du fait qu'elles provoquent les mâles avec leurs vêtements, c'est tellement limite limite que j'ai préféré m'abstenir, voir par exemple ton argument sur les "talons aiguilles" (je te cite: "Tu crois vraiment qu'une femme porte des hauts talons parce que c'est plus confortable??") , qui sous-entend que, en gros, toute femme qui décide de se faire belle ou de plaire se place d'elle même dans une situation ou l'agression sexuelle serait une sorte de dommage collatéral inévitable. On retombe dans l'éternel argument invoqué pour disqualifier d'avance la plupart des victimes d'agressions sexuelles et de viols: la femme se pare pour attirer le mâle, le mâle ne fait alors que répondre à cette provocation.

    Article qui a effectivement l'air intéressant. Laisse moi le lire en détail avant de te répondre (je peux déjà te dire que je suis bien conscient du biais de la justice en faveur des mères pour la garde des enfants, et je le regrette beaucoup, et ce pour plusieurs raisons: 1) parce-que cela conforte l'image que "les enfants c'est l'affaire des femmes", et 2) cela est très injuste vis à vis des hommes qui veulent s'investir dans leur rôle de père....Une raison de plus pour instaurer la garde partagée par défaut)
     
    • J'aime J'aime x 3
    #10 phitheb, 18 Août 2016
    Dernière édition: 18 Août 2016
  11. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 054
    Ratings:
    +1 117 / -17
    Bah faut comparer ce qui est comparable. Si la société avait tendance à commettre des injustices liées au sexe des parents de familles mono-parentales, on devrait pouvoir observer cette injustice de manière statistiquement significative.

    Nous disions donc: l'augmentation du nombres de familles mono-parentales est liée à l'augmentation des divorces. Les divorces sont initiés à 90% par les femmes, potentiellement dû au biais sociétal leur octroyant garde d'enfant, résidence, pension.
    See what I mean?
    J'ai pas vu de preuves mettant en évidence que les femmes seules sont victimes d'abandon de leur partenaire...

    Je crois qu'on est dans le fantasme pur, c'est toi qui évoque en premier lieu ce "piège de la procréation". Je signalais juste dans mon message que si les femmes ont la complète maîtrise de leur fécondité, il serait de bon ton qu'elles en assument également la responsabilité.
    Genre de truc normal. Droits versus devoirs. Responsabilité. Tu voies quoi. Tu peux pas raisonnablement obtenir de nouveaux droits sans contrepartie.

    Caricature...
    On est quand même d'accord que la femme signale sa sexualité via sa parure?
    On est quand même d'accord que le but est d'augmenter son attractivité?
    On est quand même d'accord que droit va avec devoir?

    De la même manière, si je vais dans un bar gay, je vais éviter d'y aller en bas résille (malgré que j'ai le droit de le faire), sans pour autant amalgamer la communauté homosexuelle à des anal rapists. J'exerce juste ma responsabilité en prenant en compte les conséquences possibles.
    Je dis juste qu'il est pas très sensé d'hyper-sexualiser son apparence sans attendre de réaction d'ordre sexuelle (ce qui va des sifflets, à la drague, au sourire du boulanger qui vous réserve la plus belle baguette, au viol potentiellement, au barman qui vous offre un verre).
     
  12. mahu

    mahu Modo en carton

    Inscrit:
    9 Avril 2010
    Messages:
    5 886
    Localité:
    You give me fever
    Ratings:
    +4 428 / -77
    on sent que le phit avait besoin de retrouver un adversaire à débats.
    ça fait plaisir de le retrouver en pleine forme

    je viens de constater que la chaîne de mon vélo va approcher les 0,75% d'usure.
    va falloir que je la change.
     
    • J'aime J'aime x 1
  13. phitheb

    phitheb Dieu souverain

    Inscrit:
    8 Décembre 2013
    Messages:
    4 486
    Ratings:
    +2 969 / -32
    (pre-scriptum: ta réponse est déjà plus modéré, thanx for that)
    mais je n'ai jamais dit que la justice que la justice avait tendance à commettre des injustices liées au sexe des parents de familles mono-parentales, où as tu vu ça? Mon argument était tout autre: le nombre de femmes en situation de parent seul dans la mouise est bien supérieur au nombre de pères seuls dans la mouise, point barre.
    Faux:
    54% des des divorces sont faits par consentement mutuel (http://www.justice.gouv.fr/justice-...tique-des-mariages-et-des-divorces-23682.html)
    34% sont initiés par des femmes
    12% sont initiés par des hommes
    Donc, même en se restreignant aux divorces contentieux, on est plutôt vers 70% qu'à 90%
    (http://www.lefigaro.fr/actualite-fr...0732-quand-les-femmes-decident-le-divorce.php)
    De plus, les stats montrent que les femmes souffrent plus, financièrement, que ne le font les hommes (voir par ex.: http://www.insee.fr/fr/ffc/docs_ffc/COUFAM15d_D3_Niveau-de-vie.pdf)
    Par ailleurs, tu sembles réduire les séparations aux seuls divorces, alors que (et non, je n'ai pas de statistiques sous la main là tout de suite), j'aurais tendance à dire que les situations de séparations avec abandon d'un des partenaires pendant la grossesse ou un enfant en très bas âge sont plus fréquentes dans les couples non mariés que chez les mariés.
    Tu penses sérieusement que la contraception dédouane l'homme de ses responsabilités, qui seraient à présent uniquement sur la femme?
    Je te rappelle que RIEN n'oblige un homme à rester avec une femme si celle ci se retrouve enceinte contre l'avis de son partenaire (j'aurais tendance à dire que il y a une forte proportion de mecs qui, justement, se cassent dans ces situations là).

    Et ne joue pas avec les mots, ton message sous-entendait clairement cette idée du "piège par la procréation" tendue par ces machiavéliques femmes armées de leur contraception. Si ce n'était pas cela que tu voulais dire, alors tu as clairement mal goupillé tes phrases.

    excuse moi, mais je n'ai pas envie de répondre à ça, c'est vraiment n'importe quoi (tu penses sérieusement que toutes les femmes qui se font violer se baladent en string et en nuisette dans la rue? Et même si c'était le cas, so what? L'homme est tellement primitif qu'il ne pourrait pas résister à ses pulsions agressives dans ce cas, c'est la nature, c'est ça?)
     
    • J'aime J'aime x 1
    • Informatif Informatif x 1
    #13 phitheb, 18 Août 2016
    Dernière édition: 18 Août 2016
  14. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 054
    Ratings:
    +1 117 / -17
    Au temps pour moi. J'avais cru lire une situation "méchamment asymétrique en défaveur des femmes", une sorte d'injustice donc.
    Les femmes en situation de parent seul sont plus nombreuses que les hommes, vu qu'elles initient majoritairement les divorces et ont majoritairement la garde des gamins. OK, merci pour l'argument.

    Bah vrai: UK 2004, voir plus haut.
    Un consentement mutuel, ca veut pas dire que les deux ont eu l'idée en même temps. J'aurais tendance à penser que la même proportion s'applique.
    J'ai aussi un "Women initiate two-thirds of divorces and far more of the separations, according to a nationally representative study by the American Association of Retired People. This study is based on surveys of more than 1,000 divorced men and women, aged 40 to 79."

    "J'aurais tendance à dire", ouais, moi aussi.

    Paille/poutre/oeil, Mr Alors que toi, au delà de phrases de type café du commerce et de l'ironie facile basée sur la caricature grossière
    Je prendrais bien un cours de rhétorique de ta part, tu as l'air particulièrement doué.

    Tu noteras le joli homme de paille, accompagné d'un "tu penses sérieusement que" orientant d'emblée ma réponse. Tu t'en doutes:
    Ah bah non, je ne pense pas sérieusement les propos que tu me prêtes à tord.

    Phitheb, le Chevalier Blanc. Si on lui fait un gosse dans le dos, il prendra grand plaisir à assumer les responsabilités de sa compagne. Même potentiellement si le gamin n'est pas de lui. (5-10% de papas cocus)
    C'est ca la responsabilité des hommes dont tu parles?

    Homme de paille, Mr Rhetoric-Powaaa

    Tellement de superlatifs dans tes propos ("n'importe quoi", "toutes les femmes", "tellement", "rien") et d'appel à des concepts abstraits ("nature", "tendance"), j'ai l'impression de discuter avec ma femme. Sans offense hein. C'est juste pour signaler que tu as quitté le champs du rationnel pour l'émotionnel.
     
  15. 五毛哥

    五毛哥 Dieu Supérieur

    Inscrit:
    4 Février 2013
    Messages:
    1 502
    Localité:
    Hefei
    Ratings:
    +1 604 / -68
    Ce que tu dis :
    - la façon de s'habiller des femmes ne fait jamais transparaître la libido de celle-ci
    - les hommes violent tous types de femmes indépendamment de leur façon de s'habiller
    => fail

    Ce que les imams disent :
    - comme tous les hommes ont une nature de violeurs, il faut couvrir les femmes pour ne pas agiter leurs pulsions
    => fail

    Ce que Xiao Hai dit :
    - la façon de s'habiller des femmes est évidemment représentative de leur libido du moment
    - les hommes violent tous types de femmes mais quand même un peu plus celles qui affichent leur libido
    => success

    C'est comme quand on se balade à Huangshan, on peut se faire agresser par un singe, on peut aussi ne pas se faire agresser.
    Si on a des cacahuètes dans la main, on a davantage de risque de se faire agresser.
    Les singes sont-ils tous des agresseurs de touristes ? Aucune idée mais t'as compris où je veux en venir.
     
  16. Tyller

    Tyller Dieu Supérieur

    Inscrit:
    5 Mai 2012
    Messages:
    1 043
    Localité:
    Guangzhou / Phnom Penh
    Ratings:
    +885 / -6
    Ces arguments justifient certains types de féminisme qui voient en l'homme sa nature incontrôlable. Un peu ce dont les anti-féministes se plaignent quand le débat était autour du changement de trottoir pour ne pas faire mal se sentir les femmes. Je trouve cela... paradoxale.
     
  17. - Résistons -

    - Résistons - Dieu créateur

    Inscrit:
    30 Août 2014
    Messages:
    9 740
    Localité:
    中国
    Ratings:
    +6 133 / -80
    Qu est ce que tu entends par l egale de l homme ?
    Si c est dans le traitement, les droits ... cela ne fait aucun doute.(mais cela ne s arrête pas qu aux femmes... :siffle:)
    Si ce n est qu une question de parité, perso je trouve cela assez dangereux. Que cette parité mis en avant aujourd hui dans certains pays comme la France soit un passage pour justement a une égalité dans la considération, pourquoi pas, mais si c est une finalité, je trouverai cela complétement con.

    Pour résumer, je tenterai cette formule : Oui a l egalite dans ce qu on fait, et non dans ce que nous sommes. Acceptons nos différences.

    En cette période de JO, on voit bien que nous sommes differents, que nos performances ne sont pas les même. Est ce que l homme est supérieur? non, simplement nous n avons pas les même aptitudes physiques dans certaines disciplines. Et a contrario, dans d autres disciplines comme l équitation, le fait qu on soit homme ou femme n aura aucune incidence sur le résultat final ou la performance.
     
    • J'aime J'aime x 1
  18. Elise D

    Elise D Membre Platinum

    Inscrit:
    15 Mai 2014
    Messages:
    498
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +424 / -0
    Ca me paraît fortement exagéré au vu de l'efficacité réelle des méthodes disponibles :
    http://www.has-sante.fr/portail/upl...hese_methodes_contraceptives_format2clics.pdf
    page 4 : 7 grossesses pour 100 femmes au bout d'un an, pour la méthode la plus utilisée en France (pilule)

    Par ailleurs, si le coup de l'enfant dans le dos vous inquiète tellement, déménagez en Angleterre, la contraception masculine y est beaucoup plus répandue et plus accessible.
    https://www.50-50magazine.fr/2015/0...n-manque-de-motivation-de-la-part-des-hommes/

    Ce mythe est tellement répandu qu'il a même sa page Wikipedia :
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Mythes_sur_le_viol
    Je vous invite à lire les références pour comprendre que vos "fail" et "success" ne correspondent pas à la réalité.
     
    • J'aime J'aime x 3
  19. 五毛哥

    五毛哥 Dieu Supérieur

    Inscrit:
    4 Février 2013
    Messages:
    1 502
    Localité:
    Hefei
    Ratings:
    +1 604 / -68
    Heu par exemple tiens :



    - Elle me disait let's have sex!
    - Elle te l'a dit ?
    - Non elle l'a pas dit avec sa bouche mais elle m'invitait au sexe!
    - Elle disait non
    - Oui mais elle disait non n'arrête pas !

    Ce type me semble assez bien correspondre aux fameux "mythes".
    C'est pas du tout une question de déresponsabiliser le violeur, une femme doit avoir la possibilité d'affirmer sa libido à travers ses vêtements sans risquer de se faire violer ou se faire traiter de biatch.
    Mais dire que l'aspect vestimentaire est totalement décorrélé du risque de se faire violer c'est quand même fort.

    En réalité, dans 8 cas sur 10 la victime connait son agresseur, 67% des viols sont commis au domicile (de la victime ou de l'agresseur) et 45% des viols sont commis la journée et non la nuit.
    Je vois pas trop en quoi ça prouve que les victimes en question étaient fringuées comme des bonnes soeurs...

    Bon dans le cas de Julien Assange je veux bien le déresponsabiliser... pénétrer sa copine pendant son sommeil... copine qui est restée avec lui même après le "viol" pour ensuite l'attaquer en justice.
    Y'a des hommes sacrément cons mais c'est aussi valable pour les femmes.
     
  20. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 054
    Ratings:
    +1 117 / -17
    Tu t'es trompée de colonne: le taux de grossesse est 0.3% quand utilisé correctement.
    M'enfin, le combo "oublie de pilule"+"déni de grossesse" me semble super poussif pour dire que non, même aujourd'hui les femmes ne maitrisent pas leur fécondité.

    Aujourd’hui au Royaume-Uni, la moitié des méthodes utilisées par la population sont des méthodes masculines (préservatif, vasectomie, retrait).
    Paie tes méthodes... "Nan mais la pilule, c'est pas efficace. Le retrait c'est mieux"

    M'enfin, il a jamais été question des paternités imposées. Pas plus que les (futurs) pères qui changeraient subitement d'avis. Je comprend cette tendance à partir dans les extrêmes pour mieux polariser le débat, mais c'est relou et ca avance à rien.
    Ce que je dis entre les lignes, c'est qu'en avancant la cause des femmes (que je cautionne, hein), il faut redéfinir les droits et responsabilités de chacun. Si l'homme est exclu du process "grossesse" (de fait: il ne peut l'imposer et peut se le faire imposer), quelle genre de responsabilité doit-il exercer dans le truc???

    De même que le viol, c'est une vulgaire extrêmisation du débat. On en arrive en une espèce de "pour ou contre le viol?" totalement absurde.
    La question de base était: "est-il raisonnablement prévisible qu'une femme sexualisant son apparence suscite des réactions?"
    Si oui, quelle est la responsabilité de la femme?
    Si non, heu... bah non, si non, elles ne le feraient pas.
    Rapport à "y'en a marre de se faire aborder dès qu'on montre son décolleté et son cul". Alors que la démarche a quand même pour but (ou au moins conséquence raisonnablement prévisible) de se faire aborder. Le "relou" étant juste un homme pas suffisament attractif, abstraction faite de ses méthodes d'approche maladroites. Faut être honnête: Brad Pitt qui demande des 06, il en choppe sûrement plein.

    Bref, faut arrêter de réclamer des passe-droit, et prendre un peu ses responsabilités.
     

Partager cette page