1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Securite sociale Francaise le desatre ...

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 8 Septembre 2011.

  1. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 037
    Ratings:
    +1 098 / -17
    Une petite erreur la: la Fed n'a de federal que le nom. Elle a ete entierement privatisee en 1913, le gouvernement n'a pas une seule action la dedans.
    Who really owns the FED? The Rothschilds of London and Berlin; Lazard Brothers of Paris; Israel Moses Seif of Italy; Kuhn, Loeb and Warburg of Germany; and the Lehman Brothers, Goldman, Sachs and the Rockefeller families of New York.

    Le principe est bien le meme: privatisation des profits, nationalisation de la dette...
     
  2. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 037
    Ratings:
    +1 098 / -17
    Je crois que personne ne remet en cause les banques privees. Pour ma part, je prefere que mes impots parte a la communaute plutot que dans la poche de quelques familles de banquiers.
    Petite citation de Lord Josiah Stemp, ancien directeur de la Bank of England:
    "The modern banking process manufactures currency out of nothing. The process is perhaps the most astounding piece of slight hand that was ever invented…If you want to be slaves of the bankers, and pay the cost of your own slavery, then let the banks create currency."

    Ce qui est exactement le cas aujourd'hui...
     
  3. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 146 / -7
    Depuis le début de ce thread, tout le monde chie sur les banques privées.
    Les banques privées ne pensent qu'au profit? Normal, c'est leur job...
    Demander aux banques privées de faire du social est au mieux candide.
    Après, la question est pourquoi les Etats ont empruntés. Ils ont signés des contrats avec les banques, ils connaissaient le deal. Maintenant il ne faut pas pleurer.
     
  4. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 037
    Ratings:
    +1 098 / -17
    Qui demande aux banques du faire du social?
    Qu'elles fassent du profit, tant que c'est legitime. Deja, je trouve ca limite sur les prets aux particuliers ("tu veux de l'argent? OK, j'appuie sur un bouton et je cree de l'argent a partir de rien"), mais au niveau national, c'est totalement illegitime.
    Les banques ne pretent pas d'argent, elles en creent, a partir de rien, et en retour la population doit dire merci et payer les interets. Privatisation des profits, nationalisation de la dette (oui, je l'ai deja dit, j'aime beacoup cette phrase).
    En plus, le systeme est bancal. L'argent cree ne couvre que le pret, l'argent des interets n'existe pas. Donc tu dois rembourser plus d'argent qu'il n'existe en realite... :hum:
    La solution?? Faire un nouveau pret...
    Et apres on s'etonne pourquoi la dette augmente de facon exponentielle...

    Qu'est ce que tu insinues? Que nos glorieux dirigeants font passer les interets de l'oligarchie avant l'interet de la nation?? Non, je ne peux me resoudre a y croire... Pas dans nos democraties modeles...

    Mais bon, si rien ne te choque la dedans, tu as peut-etre une soeur dont tu me pourrais me filer le numero?? Parce qu'a part appartenir a une dynastie banquiere, je vois pas trop...
     
  5. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Non c'est l'inflation qui appauvrit un pays vu que les ménages achètent moins donc l'économie tourne au ralenti.
    L'état romain n'a pas emprunté mais à volé 1) sur des butins de guerre 2) Aux grandes familles romaines en les tuant pour donner l'exemple après on peut parler plus de racket que de financement vu qu'il n'avait pas vraiment le choix, on appelle ça la "Proscription".

    Les congés payés ne sont pas dû aux banques ni au patronat mais à des ouvriers en grève ce qui est un peu différent. Pour les banques , une partie ont été nationalisé après la guerre, à ton avis pourquoi?

    Oui mais le rôle premier d'une banque c'est :

    "Les banques sont soumises à une législation stricte d'exercice et de contrôle. Elles assurent pour l'État la traçabilité des opérations financières et contribuent à la lutte contre les trafics." (Ce qui n'est plus vraiment le cas depuis longtemps, on nationalise les banques après la guerre pour la même raison parce que ça devient opaque et qu'il faut contrôler pour plus de transparence).
    Les opérations de banque comprennent la réception de fonds du public, les opérations de crédit, ainsi que la mise à la disposition de la clientèle ou la gestion de moyens de paiement ».( Demain si une minorité de personnes demandes à retirer leur poignon pas sûr que la banque puisse "mettre à disposition les moyens de paiement" donc elle ne remplit plus encore son rôle.)

    Une banque n'est pas là pour spéculer mais jouer son rôle défini plus haut. Je ne chie pas sur les banques mais de rester à leur place, c'est tout, dans un autre thread sur le forum, on pouvait lire ceci :
    et
    Le lien : http://www.bonjourchine.com/f129/f130/69829-soci%E3%A9t%E3%A9-elite-shanghai-14.html

    Pour finir :
    "La SECU est juste un système de répartition et d’assurance obligatoire, ce n'est pas un avantage car tu paies pour cela. Pas vraiment un avantage en tant que telle." et "La secu c'est bien. Il suffit de regarder le système de santé suisse (tout privé), ils paient un maximum pour une couverture minimum."
    Je le réécris , la sécu n'est pas le système le plus abouti, il a été crée alors que la France était dans le plein emploi, à l'époque tout le monde était content , on arrive dans un contexte différent où il est temps de réformer, mais réforme ne veut pas dire économiser.
    S
    i qqn avait le temps il pourrait, pour rester en rapport avec le sujet de départ, nous faire un historique vite fait bien fait de la sécu ou mettre des liens, ou je le ferai demain soir si je suis pas trop atteint d'une feignasserie alcoolisée.
     
    #45 bison ravi, 15 Septembre 2011
    Dernière édition: 15 Septembre 2011
  6. Breizh In China

    Breizh In China Dieu suprême

    Inscrit:
    5 Novembre 2009
    Messages:
    2 413
    Localité:
    Xuijiahui Shanghai
    Ratings:
    +1 146 / -7
    J'ai autre chose à faire que parler avec des personnes qui lisent en diagonale.

    Les banques font se que la loi autorise.
    Si vous êtes pas content,voter, créer un parti, pour au final changer les lois.
    Ce ne sont pas les banques qui ont fauté, c'est la société.

    Arrêtez de lire les blogs de loosers aigris, et vivez votre vie.
     
  7. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 037
    Ratings:
    +1 098 / -17
    Je ne peux que m'incliner devant la puissance de l'argumentaire...
    Ce discours va radicalement changer ma vie...
     
  8. Xiao Hai

    Xiao Hai Dieu créateur

    Inscrit:
    6 Octobre 2009
    Messages:
    1 037
    Ratings:
    +1 098 / -17
    Oh, je viens d'apprendre que les elus de Californie et du Dakota du Nord lisent les blogs de loosers aigris:
    http://www.globalresearch.ca/index.php?context=va&aid=26579

    Le Dakota du Nord est le seul etat possedant une banque. Depuis, c'est le seul etat qui montre un surplus budgetaire continu. A un point que les impots et taxes ont ete reduits. Il montre aussi les taux de chomage, taux de saisie, taux de defaut de credit les plus bas des US. Bref, vraiment une saloperie les banques d'etat (corrigez moi si j'ai lu l'article en diagonale)...

    La Californie quant a elle vient d'adopter une mesure pour etudier la mise en place d'une telle banque.
     
  9. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    Merci Xiao Hai, ton lien est fantastique et est la meilleure illustration au pays Emblème de la connerie, que nous sommes dans le vrai.

    :chinois:


    Pour terminer et que tout le monde comprenne sans trop de prendre la tête, voici un résumé de notre situation en France. :

    Une dette publique, des intérêts privés

    De l'abandon de la création monétaire par l'État au privilège des banques, résulte l'escroquerie d'un endettement dont les intérêts permettent de verser une généreuse et perpétuelle rente à des banquiers qui ont pour seul mérite d'avoir inscrit un montant sur une ligne de compte.
    Auparavant, l'État pouvait se financer auprès de la banque centrale grâce à des avances au Trésor sans intérêt et sans échéance, mais depuis près de 40 ans (1), il a abandonné ce droit régalien de création monétaire en le transférant sur le système bancaire privé. La plupart des gens pensent que ce sont les Banques centrales qui créent la monnaie, mais en réalité celles-ci ne sont en charge que de la création de la monnaie fiduciaire qui ne représente que 7 % de la monnaie en circulation. Alors, d'où viennent les 93% restant? Des banques commerciales qui ont hérité du droit de créer la monnaie par un simple jeu d'écriture dans une ligne de compte: c'est le crédit qui crée la monnaie.


    Argent dette.

    Autrement dit, lorsqu'une banque fait un crédit, elle prête de l'argent qu'elle n'a pas. Elle le crée ex nihilo (à partir de rien), contrairement à l'idée souvent répandue que c'est grâce aux montants des dépôts des épargnants que la banque peut accorder des crédits.
    C'est la raison pour laquelle on parle "d'argent dette", car pour que l'argent existe, il faut en premier lieu l'emprunter.
    Cette création de monnaie est "temporaire" dans la mesure ou le remboursement des crédits bancaires correspond simultanément à une destruction de monnaie. Ainsi, il y a augmentation de la masse monétaire globale lorsque les flux de remboursements sont inférieurs aux flux des crédits nouveaux accordés par les banques et inversement.
    Toutefois, pour maîtriser (autant que faire se peut) l'évolution de la masse monétaire, les banques centrales fixent les taux directeurs qui correspondent aux intérêts applicables entre deux banques: plus le taux est élevé, plus le crédit devient cher. La demande de monnaie diminue alors et l'évolution de la masse monétaire ralentit.
    Par ailleurs le pouvoir de création monétaire des banques n'est pas illimité. En effet, elles doivent disposer d'un certain montant de monnaie centrale (i.e. fiduciaire) pour assurer la conversion de la monnaie scripturale le cas échéant. Ce montant constitue la réserve obligatoire dont le taux est fixé par la Banque centrale (2).

    Endettement perpétuel.

    Pour financer ses dépenses publiques, l'État a recours à l'emprunt: il émet des bons du Trésor ou des effets — selon la durée de l'emprunt — qu'il vend sur le marché. Et les banques commerciales financent leur achat de ces titres de dettes publiques par simple création monétaire...
    Autrement dit, les banques s'enrichissent gracieusement tandis que l'État (c'est à dire les contribuables) s'endette. Cette logique d'endettement crée un cercle infernal, car tôt ou tard il faudra rembourser l'emprunt et les intérêts. Or lors de la création de monnaie donnant lieu au crédit, seul le principal a été créé. L'argent pour payer les intérêts n'a quant à lui jamais été créé.
    Parmi les nombreux économistes qui s'élèvent contre cet état de fait, le prix Nobel d'économie Maurice Allais dénonce radicalement ce système: "La création monétaire doit relever de l'État et de l'État seul. Toute création monétaire autre que la monnaie de base par la Banque centrale doit être rendue impossible, de manière que disparaissent les "faux droits" résultant actuellement de la création de monnaie bancaire" (3).
    Le montant de la dette française s'élève à plus de 1 400 milliards d'euros et le seul remboursement annuel des intérêts de cette dette absorbe la totalité de l'impôt sur le revenu.
    Ce montant est sensiblement égal à la somme des intérêts (actualisés) payés sur cette dette depuis 1973 (4), date à laquelle l'État a renoncé à la création monétaire. Autrement dit, si l'État avait pu se financer directement à la Banque de France sans intérêts, mais avec l'obligation de rembourser l'emprunt et de détruire ainsi la monnaie créée, le pays ne serait aujourd'hui quasiment pas endetté.

    (1) En France, c'est la loi du 3 janvier 1973 sur la réforme des statuts de la Banque de France qui, sous la tutelle du ministre des finances Valéry Giscard D'Estaing, a auto interdit à l'État d'emprunter auprès de la Banque de France. L'article 123 du récent traité de Lisbonne — ratifié suite à un déni de démocratie — stipule: "il est interdit à la Banque centrale européenne et aux banques centrales des États membres (...), d'accorder des découverts ou tout autre type de crédit aux institutions, organes ou organismes de l'Union, aux administrations centrales (...); l'acquisition directe, auprès d'eux, par la Banque centrale européenne ou les banques centrales nationales, des instruments de leur dette est également interdite".
    (2) Dans la zone euro, le taux de réserves obligatoires est fixé à 2% (au 2 février 2010). Cela signifie qu'avec un dépôt de 2 euros (en monnaie fiduciaire), une banque peut en prêter 100.
    (3) La Crise mondiale d'aujourd'hui. Pour de profondes réformes des institutions financières et monétaires, Maurice Allais, éd. Clément Juglar, 1999, p.95.
    (4) Source: La dette publique, une affaire rentable. À qui profite le système? André-Jacques Holbecq et Philippe Derudder, éd. Yves Michel, 2008, p.71-72.

    : http://www.jeanpierrepoulin.com/dette_publique.html
     
  10. Tomsdev

    Tomsdev Membre Gold

    Inscrit:
    31 Juillet 2009
    Messages:
    101
    Localité:
    Chongqing
    Ratings:
    +3 / -0
    Rien a ajouter. On a le droit de vote, on est responsable, on ne merite pas mieux que ce que l'on choisi.


    Ceci dit, ca n'empeche pas que l'on puisse debattre, c'est ca qui nous fera avancer dans nos idees et faire les bons choix.

    Concernant les banques publiques/privees, moi aussi je suis d'avis qu'il est absurde qu'on ait pas de banque publique, en gros les impots qu'on paye c'est plus pour la france mais pour les banques... Youhou... Et quand elles sont en difficultees (malgre leur plusieurs milliards de benefices chaque annee), on les renfloue, histoire qu'elles puissent mieux continuer a nous pomper.
     
    #50 Tomsdev, 16 Septembre 2011
    Dernière édition: 16 Septembre 2011
  11. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Géniale information d'une limpidité cristalline. Serait-il toutefois possible de détailler ce paragraphe :
    Notamment le passage en gras. Est-ce à dire que les banques se prêtent mutuellement au taux en vigueur pour acquérir ces bons ? Qui sont les principaux acheteurs des bons du trésor ? Et enfin, existe-t-il des hommes politiques parlant ouvertement de ces problèmes ?
     
  12. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    @Tomsdev
    Ce que tu dis pourrais être vrai, si on donnait le choix aux gens de choisir en connaissance de cause.
    Par exemple, les informations avancées ici devraient être banalement connue, or il n'en est rien.
    Les médias ne font pas leur travail, et les politiques encore moins.

    En Droit, on appelle cela un vice de consentement.

    Et c'est d'autant plus anormal, que lorsque qu'on vote CONTRE, le vote ne soit pas respecté, et qu'on passe aux parlementaires toutes les dispositions du Traité qu'on a rejeté par référendum, par exemple.

    Et c'est encore plus pas normal, qu'avec notre système de ''démocratie'' seul 10% des français s'arrogent à eux seul la majorité :
    http://postjorion.wordpress.com/2011/06/15/189-o-berruyer-et-si-on-essayait-plutot-la-democratie/

    Avec tout ceci, s'opposer est non seulement légitime, mais nécessaire.

    Personnellement, je n'ai pas voté pour ceux qui nous ont conduit ici, mais je considère tout de même que la faute est loin de reposer entièrement sur la crédulité de la large majorité de la population.、

    edit : j'ai vu ton édit, finalement on est à peu pres d'accord
     
    #52 boriso, 16 Septembre 2011
    Dernière édition: 16 Septembre 2011
  13. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    Il veut dire que les banques achètent avec de l'argent virtuel avec tout les crédits consentis (au particuliers, entreprises, Etats) qui viennent grossir leur pouvoir d'achat artificiellement. Ce qu'il appelle ''l'argent dette'' dans le paragraphe juste avant.

    Et oui, il existe quelques politiciens parlant de ces problèmes. J'apprécie tout particulièrement Montebourg et Eva Joly, qui sont très compétents. (surtout Eva Joly, j'ai été agréablement surpris en voyant toutes ses diverses expériences : consulter sa fiche wikipédia en détail)
     
    #53 boriso, 16 Septembre 2011
    Dernière édition: 16 Septembre 2011
  14. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Mais pour créer il faut emprunter, et quand l'argent est remboursé il est détruit. Il faut donc qu'elles empruntent mutuellement ? Sinon tel que c'est expliqué je comprend pas en quoi c'est payé en créant de la monnaie. Si qd je te fais un crédit de 6000 euros je créé cette somme (qui reste "virtuelle" tant que pas retirée si j'ai bien compris bien que ce soit sans doute une simplification), au moment où tu rembourses tes échéances : si tu rembourse un intérêt c'est de l'argent réel (à moins qu'emprunté ailleurs mais dans ce cas le raisonnement est simplement récursif), et sinon c'est de l'argent dette immédiatement (?) détruit. Comment alors la banque pourrait-elle bien payer en créant de la monnaie, il faudrait qu'elle emprunte d'abord à d'autres banques. Pourrait-elle vraiment se créer de l'argent à taux 0 ou utiliser celui des remboursements (dans l'hypothèse où pas détruit immédiatement). Ca paraît illogique.
     
    #54 Legume28, 16 Septembre 2011
    Dernière édition: 16 Septembre 2011
  15. Tomsdev

    Tomsdev Membre Gold

    Inscrit:
    31 Juillet 2009
    Messages:
    101
    Localité:
    Chongqing
    Ratings:
    +3 / -0
    (Oui exact nous sommes d'accord, j'avais pas vraiment developpe mon point de vue avant d'editer ^^)

    Alors une question me vient a l'esprit, le citoyen lambda doit-il voter? (a la presidentielle) Etant donne qu'il vote en grande partie selon de mauvais criteres, selon les campagnes de pubs electorales des candidats etc.
     
  16. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    @Legume28

    Précaution : je fais des recherches suite à tes questions, mais je ne suis pas du tout expert, c'est ce que je tente de comprendre par moi même.

    Tu veux emprunter à la banque 1000 euros pour mettre au bout et t'acheter un voiture.

    Tu signes ton contrat de crédit. Au même moment, le type qui travaille à la banque crédite ton compte de 1000 euros.
    Comme tu as lu le truc précédent, maintenant tu sais que la banque n'est pas obligé de détenir la somme en ''vrai'' argent (réserve d'or par exemple) dans son coffre fort. En fait dans la réalité, elle n'en dispose presque jamais. http://www.banque-france.fr/fr/politique_monetaire/regle_poli/oeuvre/reserves-obligatoires.htm, la banque doit disposer réellement d'une réserve d'environ 2% selon les dispositions en France de l'argent qu'elle compte prêter.
    Cependant j'ai lu qu'il y a d'autres règles qui combinées reviennent à imposer aux banques une réserve de 10% (pour les banques ''correctes'', ce qui est quand même très peu.

    Mais dans son ordinateur, elle a crédité ton compte de 1000 euros. Donc elle a créé 1000 euros d'argent avec rien. (ou plus exactement, avec 100 : 10% de 1000)
    Cependant, ce ''rien'' représente quand même une réalité, puisque toi tu peux désormais le sortir du distributeur, ou faire un cheque pour aller t'acheter ta voiture.

    Au moment même où ton compte est crédité, la banque s'est en même temps considérablement enrichi : cet argent, qu'elle vient de créer à partir de rien, elle peut déjà le faire travailler. Par exemple, en ''investissant'' en bourse.
    En plus, quand tu fais mumuse en bourse, il existe plein d'outils très sympathique comme les ventes à découverts, ou les effets de levier, qui te permettent d'acheter des biens (actions par exemple), avec de l'argent dont tu ne disposes pas.
    Ce qui a des effets encore plus pervers, et qui revient à encore faire mumuse avec de l'argent qui n'existe nulle part.

    Mais ce n'est pas tout.
    Si maintenant on parle de dépot d'argent, par exemple un type qui dépose 1000 euros, ou quelqu'un qui recoit sa paye de 1000 euros...
    Avec ces 1000 euros, la banque qui dispose d'un nouveau capital qu'elle peut aussi utiliser pour contracter d'avantage de crédits. (car ce vrai argent augmente sa réserve d'argent réel)
    10% retiré de 1000 : elle peut contracter un crédit de 900 euros. Et ainsi de suite, comme tu vas le comprendre ici :
    http://www.onpeutlefaire.com/articles/ajh-04-mais-comment-pousse-la-monnaie.php


    Donc les 1000 euros lui auront servit à faire mumuse en bourse avec des sommes beaucoup plus importantes, ET à créer de l'argent en ''vrai'', en faisant plein d'autres crédits à la chaine.

    Comme tu peux le voir, le remboursement n'entraine pas la destruction de l'argent virtuel. Puisque celui-ci a déjà été réutilisé de nombreuses fois avant !
    Par contre, si tu ne rembourses pas ton prêt, vu que tout les autres prêts et achats sont basés sur du fictif, cela créé une réaction en chaine désastreuse.
    On appelle cela une crise. (lol)

    Hallucinant, mais hélas véridique.


    Et le système des intérêts permet à la banque de récolter de récolter encore plus de profit, qui augmente la somme de tout les échanges basés sur un vent encore plus grand, tout en appauvrissant de manière considérable tout les acteurs économique, y compris et surtout les États. (ce qui n'est pas normal concernant les Etats, comme on l'a déjà expliqué ici)


    une explication simple :
    http://www.agoravox.fr/actualites/economie/article/la-magie-bancaire-69532

    je remet ce lien ici car il est super :
    http://www.onpeutlefaire.com/articles/ajh-04-mais-comment-pousse-la-monnaie.php

    et pour vraiment tout savoir sur la monnaie :
    http://wiki.thetransitioner.org/@api/deki/files/27/=Face_cach%c3%a9e_monnaie.pdf


    @Tomsdev
    Alors là c'est à toi de voir : on peut voter au premier tour pour notre candidat préféré, et s'il n'y en pas, pour le moins pire, en espérant que cela fasse progresser un peu la situation vers un contexte plus favorable au vote prochain pour le candidat qu'on préfère...
    On peut voter blanc, car on tiens plus compte du vote blanc dans les sondages, alors que les abstentionnistes on dit ''ils s'en foutent donc on s'en occupe pas'', ce qui pourrait d'avantage légitimer les grèves par exemple, manifestations, demande de référendum, demande de nouvelles élections.
    Certains votent pour des candidats extrémistes par volonté de mettre le feu et d'aboutir à une révolte.
    Certains sont complétement désabusés et ne s’intéresse plus du tout à la politique, et bien ce que ''l'élite'' souhaite : le pouvoir par le peuple (démocratie), cela ne les a jamais intéressés.

    En définitive, rien est jamais acquis, et il ne faudrait pas oublier que la démocratie a été imposée par la force par le combat populaire.
    J'ai envie de dire qu'il convient donc de continuer à se battre.
    En votant, ne serait-ce qu'en votant blanc, et en manifestant son opinion : comme nous le faisons tout de suite sur un forum, aupres de nos connaissances ect.

    Personnellement comme je l'ai déjà mentionné, j'ai déjà trouvé mes candidats.
    Et surtout il est également important de voter à toutes les élections : légistives, européennes, municipales ect.

    Je pense voir où tu veux en venir, peut être tu te dis qu'un système de grands électeurs seraient plus légitime, avec des gens ''au courant'' qui votent. Mais on a déjà fait le tour de ce genre de système : les intérêts des peuples y sont toujours encore moins représentés...
    Donc bon, oui je pense que tout le monde doit voter, selon ses convictions du moment, cela ne pourra pas être pire de toute manière (hormis dictature ou système de grands électeurs).
    Et si on a le temps, essayer de renseigner soi même un minimum.
     
    #56 boriso, 16 Septembre 2011
    Dernière édition: 16 Septembre 2011
  17. Legume28

    Legume28 Membre Platinum

    Inscrit:
    23 Décembre 2007
    Messages:
    1 291
    Localité:
    Shanghai
    Ratings:
    +5 / -8
    Le financement des achats de bons du tresors par "simple création monétaire" ne me semble pas toujours pas expliqué, j'ai aussi lu les trois liens mais ils expliquent moins bien que celui que tu as cité. Bon c'est pas grave, peut-être le mot "simple" de "par simple création monetaire" était-il à comprendre par "par en définitive une simple création monétaire". De toutes facons avec ce bon exposé de base il sera plus facile desormais de glâner les infos manquantes. Merci à toi.
     
    #57 Legume28, 16 Septembre 2011
    Dernière édition: 16 Septembre 2011
  18. boriso

    boriso Membre Bronze

    Inscrit:
    22 Juin 2011
    Messages:
    140
    Ratings:
    +0 / -0
    la banque créé masse de monnaie en réutilisant les dépôts et l'argent fictif des crédits, avec un ratio de 10 pour 1, voire bien plus pour certaines banques.
    Avec cet argent elle peut acheter beaucoup de bon du trésor. (y compris avec les crédits monstrueux qu'elle vient juste d'accorder à l'Etat et non encore remboursé puisqu'ils sont aussitôt réutilisés comme expliqué dans le lien dont tu parles)
    Donc la banque achète bien des bon du trésor par simple création monétaire.
     
  19. bison ravi

    bison ravi Membre Gold

    Inscrit:
    15 Octobre 2010
    Messages:
    1 170
    Localité:
    chine ou france
    Ratings:
    +1 / -0
    Pour revenir aux exposés que suggérait Mr.28 (j'm'y ferais jamais) dans un autre thread, on voit qu'à travers vos échanges (boriso et toi) que la vulgarisation d'un thème peut être très difficile et je vois mal des personnes ayant fini leur journée de travail se lancer dans l'étude de l'économie bancaire. Par contre l'intégrer dès la fin du collège où l'on commence à y apprendre des équations, me semblerait plus judicieux pour une approche, éducation vous dis-je.

    Mouais , la démocratie a été faite par les puissants pour les puissants avec la bénédiction (vote) du peuple.

    Ben non, vous n'avez pas lu ce que j'ai écrit donc je vais résumer : il y a des lois pour les banques comme pour le citoyen, les banques actuellement sont hors la loi mais contrairement au citoyen qui faute restent impunies.
     

Partager cette page