1. Bienvenue sur Bonjourchine.com, le 1er forum francophone sur le travail, les études et le voyage en Chine.

    Pour poser une question ou répondre à une discussion déjà ouverte, inscrivez vous. C'est facile, rapide et gratuit !

    Cela vous permettra de sucroit de ne plus avoir de pub qui s'affiche à l'écran (0 pub pour les membres du forum!).
    Rejeter la notice

Scandale! Les personnages d'Audiard ne sont pas aux normes

Discussion dans 'Bistrot Chine du "Lotus Bleu"' créé par lafoy-china, 21 Février 2014.

  1. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    [​IMG]
    TRIBUNE - Théophane Le Méné nous plonge au coeur de l'univers de Michel Audiard, de Georges Lautner, d'Antoine Blondin. On y boit sec, on fume, on paye au noir et il n'y pas de gilets jaunes dans les voitures.

    Extrait :Georges Lautner s'est éteint il y a quelques semaines, à l'âge de 87 ans. Le héraut du cinéma populaire que la critique de l'époque n'épargnait guère s'en est allé rejoindre les étoiles, de celles qui survivent aux siècles et que les générations successives regardent, nostalgiques et pensives, sans se douter un seul instant que par ce seul acte, elles conjurent le temps qui passe et l'insolente marche du progrès .

    Suite de l'article >>>

    Source : LE FIGARO
     
  2. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 904
    Ratings:
    +1 490 / -11
    C`est bien beau de mettre la suite sur : Suite de l'article >>> .Mais si Mr n`incruste pas le lien du coquillage celui-ci ne risque pas de s’ouvrir mais, faut-il encore que Mr sache utiliser la moulinette a friser le persil avant monter sur son siège a bascule .
    Non ne rêvez pas jeune homme , j`ai rectifier la chose au chant du coq .
     
    • J'aime J'aime x 1
  3. Fatcap

    Fatcap Dieu Supérieur

    Inscrit:
    20 Juillet 2013
    Messages:
    2 949
    Localité:
    Zürich
    Ratings:
    +1 912 / -2
    Oh mon dieu mais que vous êtes sexy LouLou à chanter à nos oreilles de si piquantes palabres.
     
    • J'aime J'aime x 1
  4. lafoy-china

    lafoy-china Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe

    Inscrit:
    8 Mars 2009
    Messages:
    9 182
    Localité:
    Hong-Kong - Dongguan - Beijing
    Ratings:
    +5 021 / -64
    "Attention aux roches, et surtout, attention aux mirages ! Le Yang-tsé-Kiang n'est pas un fleuve, c'est une avenue. Une avenue de 5000 km qui dégringole du Tibet pour finir dans la mer Jaune, avec des jonques et puis des sampans de chaque côté. Puis au milieu, il y a des… des tourbillons d'îles flottantes avec des orchidées hautes comme des arbres. Le Yang-tsé-Kiang, camarade, c'est des millions de mètres cubes d'or et de fleurs qui descendent vers Nankin, puis avec tout le long des villes ponton où on peut tout acheter, l'alcool de riz, les religions… les garces et l'opium… "

    Jean Gabin, Un singe en hiver (1962), écrit par Michel Audiard


    "Les gastronomes disent que c'est une maison de passe et les vicelards un restaurant chinois ."

    Jean Gabin, Un singe en hiver (1962), écrit par Michel Audiard

    " En Chine, quand les grands froids arrivent, dans toutes les rues des villes, on trouve des tas de petits singes égarés sans père ni mère. On sait pas s'ils sont venus là par curiosité ou bien par peur de l'hiver, mais comme tous les gens là-bas croient que même les singes ont une âme, ils donnent tout ce qu'ils ont pour qu'on les ramène dans leur forêt, pour qu'ils trouvent leurs habitudes, leurs amis. C'est pour ça qu'on trouve des trains pleins de petits singes qui remontent vers la jungle."

    Jean Gabin, Un singe en hiver (1962), écrit par Michel Audiard
     
    • J'aime J'aime x 1
  5. LouLou

    LouLou Alpha & Oméga
    Membre de l'équipe Modérateur

    Inscrit:
    14 Juillet 2007
    Messages:
    3 904
    Ratings:
    +1 490 / -11
    Sexy, non vous fantasmez, mais beau comme un homme, je le conçois et j’irais même jusqu` à gentleman. Vous savez jeune fille ,quand on a vécu comme moi entre la coloniale et le la promenade de Anglais à Nice, le plus dur entre les deux c`est le coup dur que vous donnez dans certain moment de faiblesse et ça ! Ça vous transforme en Fine de Bretagne. Alors si la mademoiselle veut dancer la gigue et voir du pays , mon carrosse n`ai jamais loin.
     

Partager cette page